Partagez| .

Mon second apprenti [Pv Yan Stryver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Dim 3 Juin - 4:31

    Il était temps que je règle les détails sur le chasseur de prime que j'avais capturer, je l'avais laissé en plan depuis plusieurs jours car de nouveau paramètres étaient rentrés dans mes calculs et j'avais dû modifier mes plans pour tout réaliser dans un laps de temps correct. Aujourd'hui j'avais envoyé Minerva en mission après de nombreuses épreuves, heureusement je l'avais associé à Alma ma servante, ainsi je serais sûr de ce que Minerva ferait et en même temps je m’approprierais ce que j'avais demandé à Alma.

    À présent je devais voir cette histoire avec l'humain, il était assez résistant mais depuis plusieurs jours il avait quasiment rien à manger, il mangeait que du pain et de l'eau en petite quantité une fois par jour... Ce régime avait dû avoir son petit effet et aujourd'hui j'allais réglé les derniers détails pour le faire basculer du côté Obscur. Mes droïdes sentinelles passèrent en revue mon identité et ouvrir la porte de la cellule ou était enfermé l'humain. Je claquais des doigts et les deux sentinelles vinrent le prendre par les épaules le chasseur et l'emmenèrent dans mes quartiers.

    Une fois dedans je souriais et je le poussais dans une pièce sans fenêtres d'environ dix mètres carré. La pièce était orné de dessin Sith rappelant le temple de Korriban et dans le fond se trouvait un grand lit circulaire et quelques meubles à côtés. Mes quartiers personnels me servaient à tous, autant à dormir que de chambre de torture, d'ailleurs dans un coin de la pièce se trouvait quelques joyeusetés pour les "invités délicats"...

    Je souris et je retirais ma bure après que les droïdes eurent verrouiller la porte, plus aucune échappatoire pour le chasseur qui à présent étant sans armes. J'allais m'asseoir tranquillement sur le bord de mon lit et je soulevais le chasseur via la Force pour le mettre à genoux à environ un mètre de moi.


    « Je sais c'est dûr de ne pas bouffer, mais si tu te montrais plus coopérant ça serait mieux pour toi... »

    Je souriais d'un air amusé et je me levais me placer devant lui et je lui redressais le nez.

    « Alors va tu succomber au Côté Obscur où dois-je te faire goûter à mes tortures? D'ailleurs j'en ai une qui te mettrais plus en colère que toutes les autres... Figures-toi que j'aime beaucoup violé les hommes et ça pour les mettre en colère il n'y a rien de mieux... »

    Le sous-entendu était clair je n'aurais aucune limite dans ma cruauté pour le faire succomber allant jusqu'à avoir des relations avec lui alors qu'il était en couple, ça je m'en fichais complètement, j'allais tellement le blesser moralement et physiquement qu'au final son calme disparaitrait, sa colère et sa haine naîtrait, il se retrouverait assaillit par le Côté Obscur et deviendrait mon second apprenti...

    « Alors ta réponse... as moins que tu ne veuilles directement goûter aux plaisir de la chairs ou de la douleur, même si je doute que ton corps résiste longtemps à mes tortures physiques... »

    Je souriais et je le soulevais avec la Force pour le plaquer sur le lit et me mettre au dessus de lui en le dominant et en ayant mes yeux dans les siens, je souris sadiquement en glissant mes doigts sur son menton.

    « Ta colère est perceptible, le Côté Obscur t’envahit... »

    Je continuais de sourire en sufflant doucement dans son cou, la position était des plus douteuse mais ça me permettait d'alimenter la colère du chasseur et ça j'adorais...
Revenir en haut Aller en bas
Yan Stryver
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 64
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 35
Armes: E-17D LongBlaster, S-5 Heavy Blaster Pistol, Sabre Laser à Poigné Courbée Rouge
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Dim 3 Juin - 13:56

    Des jours… Yan a resté des jours dans une pièce que très légèrement éclairé et sans issue visible. Il s’était demandé plusieurs questions sur se qu’il se passait en dehors de ses portes. La porte de sortit était directement devant lui, il aurait une façon de sortir d’ici et de fuir. Malgré ça, il ne pouvait pas tenter une fuite encore; il n’avait toujours pas assez d’information sur ce qu’il l’attendait à l’autre côté de ces murs. Et alors il resta dans le coin de la pièce, essayant de ne pas utilisé son énergie pour rien. Dans les premières quelques heures, le chasseur comprit que ceci était surement une séance pour qu’il pense à les options devant lui et qu’il prenne un choix parmi tout ceux-là. Même avec toutes ses expériences de terrain, de toute son enfance parmi les Sith, il n’était pas prêt pour se genre de traitement. Sa patience allait fondre comme du beurre et son calme ira au fond des égouts. La maigre diète n’aida pas ses décisions, car il sentait que son être de briser peu à peu. Il n’avait qu’une seul chose qui le permettait de toujours garder ses esprits à vifs et à ne pas succomber à l’instabilité mentale : Eleanor et Elora. Ses pensées passèrent toujours dans sa tête, du moment au il rencontra Eleanor pendant le combat contre les Contrebandiers aux jours de la naissance de sa fille. C’était le peu de joie qu’il pouvait s’apporter pendant ces jours d’attentes.

    Éventuellement, il entendit la porte ouvrir avec un éclat de lumière qui l’aveugla légèrement. Sa main se mit instinctivement devant ses yeux alors que deux formes s’avancèrent devant lui. Le chasseur, ayant vu une issue, aurait voulu se défaire de ses deux être mécaniques et de courir le plus loin possible, mais il hésita. Il ne savait pas où il était et les chances que quelqu’un l’arrête était énorme. Bien que se soit une de ses seules chances de tenter quelque chose, Yan n’osa pas faire quoi que se soit, pas tant qu’il n’aura pas une issue claire et sécuritaire. Alors il se laissa emporter vers la chambre de son Maître… Yan se rappela en se moment se qu’il c’est passé sur Endor. Sa stupidité d’avoir rester le fit soupirer et essaya de se rappeler qu’il devait rester en vie… Pour eux.

    Les peu de couloirs resta gravé dans la tête du chasseur, même si ça n’avait pas beaucoup d’importance pour le moment. Ce n’était en cas qu’il aurait l’issue qu’il rêve de recevoir. Il semblait que le temple des Sith était presqu’une prison pour les faibles… Mais Yan n’était pas un faible. Bien qu’il ne pu pas battre Abadonn, ce ne voulait pas dire qu’il était une cible facile. Et il s’enfonça la tête avec ses idées pendant qu’il était apporté dans un couloir où il a était relâché, toujours debout. Il n’eut même pas le temps de réagir qu’Aba le poussa dans la pièce ou il tomba à genoux de son manque d’équilibre… Les quelques jours à rien faire la vraiment faiblit un brin. Yan se releva tranquillement et regarda autour de lui, se fixa sur les images qui le rappela du temple où il a était éduqué dans les arts du côté obscure… Son enfance qu’lui y avait forgée son caractère. Des mémoires commencèrent à défiler dans sa tête de son ancien maître… L’Homme qui la changé en un être cruel et sans pitié…

    Il se fit interrompre pendant son envole dans le passé et il fut tiré jusqu’à elle… Et elle avait laissé de côté sa bure… Yan avait des doutes sur ce qu’elle voulait faire, mais il ne se laissa pas faire encore. Forcé à se mettre à genoux, il regarda la femme dévêtue dans les yeux, un air froid dans ses yeux. Puis elle lui fit par de quelques mots… D’un ton plus amical… Il fut légèrement choqué de comment elle agissait. Comme toujours, son sourire ne le rassura jamais et elle se rapprocha. Ill n’aimait point la situation et ne le cacha pas… Mais ce qu’elle partagea ensuite envoya des frissons partout dans son corps.


    *Non… Jamais… Jamais je ne me rabaisserais à se niveau…*

    Yan commença à se faire des images cruelles dans sa tête… Il ne trairait jamais Eleanor de cette façon, il ne la laissera pas faire… Mais la seule façon de faire ça, c’était de se laisser faire par le Côté Obscure… C’était un dilemme qui le grugea déjà… Il ne su quoi répondre sur le coup, eu un air confus et distant… Quoi répondre? Comment réagir? Yan n’eu pas sa réponse instantanément, au lieu Abadonn lui dit quelque chose qu’il ignora sur le coup, étant toujours prit dans ses pensées… Mais il ne pu pas faire une grande décision, étant maintenant projeté sur le lit. Il voulait se déplacer mais elle c’était déjà placer et il se sentit enfoncé par la Force dans le lit…

    *Non… Je ne trahirais pas ma famille… Pas comme ça!*

    Yan commença à être furieux, il n’allait pas la laissé faire comme ça. Il s’avait bien qu’il serait capable de chercher la rédemption après avoir tombé du Côté Obscure, mais il pensa que s’il se laissait faire comme ça, ça ne pourrait jamais être pardonné. C’était une position Yan n’eu pas souvent l’occasion d’être mis dedans, pas avec un choix déchirant comme celle-là… Peu à peu la haine et la colère le gagna, ne voulant aucun de ses choix mais n’eu pas autres options… Bien qu’il réussisse à garder un certain calme, elle s’éteignit lentement… Il sentit que le Côté Obscure alla prendre le meilleur de lui, comme autre fois contre ses parents… Mais c’était pour le meilleur… C’Est exactement ce qu’il se disait…

    Ôte-toi de moi…

    Il parla avec un ton haineux et froid, laissant le côté obscure le gagner… Il usa de se qu’y semble être un second souffle d’énergie et commença à retiré la femme de sur lui avec la Force. Bien qu’elle n’était pas propulsé à travers la pièce, Yan se battait pour l’enlevé, mais pas avec son corps, il allait perdre… Non, il laissa sa haine grandir et se rependre comme un feu dans son esprit. Il se laissa succomber à tout la colère qu’il avait contre les Siths etles Impériaux… Mais il pensa à une chose a travers tout ça, une pensée qu’il espérait qu’Eleanor et Elora puisse recevoir… C’était un acte impossible, mais une qu’y allait l’aider a travers se dilemme…

    *Eleanor… Elora… Pardonné moi pour ce que je fais… Mais je le fais pour vous… Je promets de revenir vivant dans vos bras…*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Lun 4 Juin - 5:17

    Ah que c'était amusant de voir la situation dans laquelle nous étions, je prenais un malin plaisir à le faire basculer du Côté Obscur et il tombait dans mes pièges les uns après les autres. Je savais quel était son moyen pour me résister encore un peu mais il était simple de le briser et de faire en sorte que plus rien n'existe pour lui... Mais avant toute chose je voulais d'abord m'amuser et là c'était le cas. J'allais tellement le briser qu'il ne pourrait pas faire autrement que de se laisser submerger par le Côté Obscur et au final je n'aurais aucune difficulté à le faire aller contre tout ce qu'il avait soutenu jusqu'à présent. Sidious avait bien réussi à le faire sur Vador malgré son amour pour Amidala, alors pour ce chasseur de prime ça allait être un jeu d'enfant.

    « Le côté Obscur commence à t'envahir, aller vas y laisse parler ta haine! »

    Je souriais sadiquement et je revenais à la charge sans la moindre hésitation en lui décrochait un coup de poing dans l'estomac histoire de faire plier en deux le chasseur. À ce moment-là je donnais un coup pied pour le haut du torse de mon apprenti pour l'envoyer valser en arrière.

    « Tu préfères peut-être la mort plutôt que le pouvoir... »

    Je lâchais quelques Éclairs sur lui et avec la Force je le relevais pour cette fois le frapper avec un saut chassé dans le menton. Mon action le sonna et je pu allé me mettre en tenue plus adéquate. Je  mis un pantalon et un haut noir à manches courtes et je restais pieds nus. Je revins alors sur ma victime du jour et le regardais avec un sourire des plus sadique, j'avais de bien curieuses manières de m'amuser mais au moins ça avait le mérite d'être très efficace quand il s'agissait de faire naître chez les autres une immense colère.

    Je m'asseyais sur le bord du lit et je soulevais l'humain avec la Force pour venir le placer allongé dessus à côté de moi. Mon sourire se fit alors plus glacial, plus dangereux et bien plus sadique qu'auparavant, je posais ma main sur le ventre de l'humain et j'envoyais des Éclairs à faible puissance, tous ses muscles réagissaient toutefois sa douleur n'était pas immense, juste une petite torture pour commencer notre excellente journée de jeux. Après quelques instants à lui faire subir cela je stoppais mon action et j'allais me mettre à califourchon sur le ventre de l'humain, je glissais le bout de mes doigts sur cou... je pris le temps de m'attarder sur une zone où je sentais les battements de son cœur... ceux-ci étaient saccadés et à une cadence plus rapide que d'habitude pour un humain... Le petit régime que je lui avais fait subir ainsi que les quelques coups travaillaient pour moi dans le moment présent et le chasseur commençait à perdre de plus en plus de terrain là où il croyait pouvoir en gagner.

    Je me penchais sur lui en le regardant dans les yeux avec un regard froid, mes yeux étaient verts et non rouges mais laissaient planer un froid glacial. Je posais mes mains sur les cotes de l'humain et je les crispais un peu comme si je m'apprêtais à les lui briser comme si je tenais une allumette.


    « C'est énervant d'être là et de n'être qu'un pantin entre mes mains... Je suis sûr que tu souhaites éviter d'avoir une tonne d'excuses à faire à ta femme et à ta fille... Épargnes-toi cette peine en évitent que je décide de te faire tromper ta femme... »

    Le message était clair et je prenais un malin plaisir à le torturer psychologiquement, le côté Obscur n'était pas qu'une affaire de douleur et de torture physique, il y avait aussi les jeux d'esprits, de combat face aux points faibles de ses adversaires, tout cela entrait ligne de compte quand on voulait faire succomber quelqu'un et là c'était le cas... Je n'aurais aucun scrupule à donner de ma personne pour le faire succomber, ce genre de choses j'adorais le faire alors pourquoi s'en priver?

    « À bien-sûr que tu ne résistes que pour avoir le plaisir de passer un bon moment avec moi, je dois dire que c'est mesquin mais finement pensé... »

    Après tout il me poussait peut-être à l'extrême et là il aurait la satisfaction de me voir y aller car je ne résistais jamais à l'idée de m'amuser... Je rigolais d'un rire froid et sadique avant de poser mes mains sur ses épaules et d'aller embrasser le chasseur de prime sur les lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Yan Stryver
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 64
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 35
Armes: E-17D LongBlaster, S-5 Heavy Blaster Pistol, Sabre Laser à Poigné Courbée Rouge
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Lun 4 Juin - 12:23

    Ça l’avait marché… Yan avait réussit à se décoller le corps de la femme et la mettre plus loin dans la pièce. Bien qu’elle n’eu pas une chute catastrophique, c’était plus qu’assez pour que Yan se motive lui-même. Ses pieds toucha le sol a peine qu’Abadonn avait d’déjà fais un pas vers lui. Il vit le poing à la dernière seconde, il se le prenne directement dans l’estomac et n’a pas pu se retenir… Son corps était toujours faible et même avec la Force lui donnant son énergie, il ne pouvait point réparer se manque de nourriture. Il plia en deux avec une légère expiration forcée. Et c’est à se moment qu’il se rendu compte de ce qu’il faisait… Mais avant qu’il puisse finir sa pensée, le pied de son Maître le percuta directement dans le torse et l’envoya par en arrière. Yan ne tomba pas au sol, laissant ses jambes s’écarter pour avoir un meilleur équilibre. Il leva sa tête, un petit secoué et vit les mains se lever… Et il se prépara pour l’impact…

    Les éclaires le foudroyèrent et Yan tomba sur ses genoux, ne laissant pas un cri de douleur échappant sa bouche… Il n’allait pas se faire avoir encore. Il plaça ses bras devant ses yeux pour ne pas se faire complètement aveuglé par la lumière encore, essayant de pensé a un plan d’action… Et tranquillement il regagna son calme. Son corps se fit mettre debout et Yan essaya de voir se qu’il arriva, déplaçant ses mains sur le côté mais il ne perçu que des pieds. Le choque de l’impact l’envoya au sol et Yan commença à regagner sa haine pour cette femme… Il avait surement une façon logique de défaire son plan, mais il perdit la carte très vite. Yan se senti reposer sur le lit alors qu’Aba lui donnait un regard qu’il n’aimait point. Essayant de se déplacer, il échoua, la Force le garda bien cloué.

    La même procédure se reforma alors qu’elle le torturait, Yan commença à perdre patience et laisser les pouvoirs du côté obscure le dominer… Il ne le voulait pu s’y abandonner, mais c’était le seul réconfort qu’il pouvait avoir dans ces moments de torture brutal. Et en plus de ne pu pouvoir bouger, Aba se plaça au-dessus de lui et laissa glisser ses doigts sur son coup… Une telle douceur… Yan ne comprit pas se qu’il se passait, mais c’était satisfaisant. Sa haine recommença a le perdre, jusqu’à qu’elle lui sert les côtes… Un léger gémissement de douleur échappa quand elle pesa sur cette blessure qu’il avait depuis quelques jours maintenant… Il ne savait plus quoi penser ni quoi faire, il se sentit prit dans un coin sans la moindre issue. Yan ne se soumettrait jamais au désespoir… Il avait une solution… mais elle n’était pas facile à percevoir. Cette femme était un vrai mystère qu’il devait déchiffrer vite…


    C'est énervant d'être là et de n'être qu'un pantin entre mes mains... Je suis sûr que tu souhaites éviter d'avoir une tonne d'excuses à faire à ta femme et à ta fille... Épargnes-toi cette peine en évitent que je décide de te faire tromper ta femme...

    Yan la regarda dans les yeux… Et peu à peu, sa colère s’évacua. Yan comprit qu’être en colère envers elle et lui-même ne changera rien. Si elle croyait que Yan était vaincu aussi facilement, bien elle aurait une surprise. Il avait plus de plan… C’était le temps d’improviser… Mais il était toujours confus et mélangé…

    À bien-sûr que tu ne résistes que pour avoir le plaisir de passer un bon moment avec moi, je dois dire que c'est mesquin mais finement pensé...

    Elle essaya de lui faire un petit coup renversé, mais il n’était pas aussi stupide… Mais peut-être que sa marcherait contre elle? Yan nu pas le temps d’y penser qu’elle mit ses mains sur ses épaules et qu’elle s’approcha pour joindre leurs lèvres… Yan ne sut pas comment réagir… Un autre de ses moments de douceur… Il s’y soumettait. Il voulait aller contre, mais il ne pu se défaire de se doux baiser… Sauf quand des images d’Eleanor et d’Elora lui revint à la tête… Il su que se serait sa dernière chance… Le dernier coup avant qu’il doit se soumettre à cette tentation… La Force que le planta au lit fut lentement dissipé alors que Yan retourna le baisé, laissant ses mains monté sur le corps de la femme… Il usa de la Force pour percevoir le temps plus rapidement. Et c’est a se moment que Yan tira sur ses cheveux pour l’éloigné de son corps et d’utiliser sa droite pour aller connecté avec sa mâchoire… Il usa de la Force une fois de plus pour envoyer une poussé de la Force directement dans sa figure, l’envoyant percuté le sol… Yan ne vérifia même pas si elle était consciente ou pas… Son calme était de retour, il comprit qu’il devait retourner dans ses anciennes manières… Et la première chose qu’il essaya de comprendre était la barrure de la porte… Électronique… Facilement décodable… Mais pour ça il fallait gagner du temps et il ne su pas la condition d’Aba… Si elle était encore consciente après ça, bien il faudra quelque chose de plus puissant pour l’assomer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Mar 5 Juin - 9:22

    Mais c'est qu'il a du répondant cet humain, je souriais en sentant les mains du chasseur sur mon corps et je le laissais faire et quand il me décocha une droite je me la pris en plein dans le menton. J'encaissais le coup et je rigolais... Pour mettre pris mainte et mainte fois des Éclairs de Force de la part de mes enseignants et pour avoir tellement de fois affronter des ennemis et avoir reçu la douleur j'avais appris à en faire mon alliée et non plus mon ennemie. Je vivais avec la douleur et personne ne comprenait qu'à présent elle ne pouvait quasiment plus m'atteindre, toutefois je devais reconnaître que ce chasseur de prime était intelligent et tenace il ne laissait pas passer certaine chose et tentait toujours même qu'en il était bord du précipice.

    Je me relevais tranquillement et j'utilisais une Vague de Force pour pousser Yan hors de sa trajectoire initiale c'est-à-dire la porte qui de toute manière était verrouillée, s'il sortait il devrait faire face à deux droïdes sentinelles armés de rayons paralysants et pour finir il devrait quitter mes appartements qui étaient verrouiller en conséquence.

    Je n'usais pas d'Éclairs de la Force cette fois et je me levais tranquillement en regardant l'humain avec un sourire sur les lèvres, voir une telle combativité me réjouissait et je voyais de grandes choses avec lui au sein de l'Ordre Sith, il serait un atout indéniable et j'adorais ce caractère rebelle qui le poussait à toujours tenter de me défier. Je pressais un bouton sur la commande d'ouverture de la porte pour que celle-ci se rétracte dans le mur et j'activais le verrouillage comme à la manière des anciens Temples Sith, et oui j'étais une Sith prévoyante et surtout former à la vieille école...


    « Ne nous quittons pas maintenant l'ami, nous avons encore tant de choses à faire... »

    Je souriais sadiquement et je le soulevais avec la Force pour le faire léviter et je marchais autour de lui en maintenant mes yeux verts dans les siens.

    « Tu es tenace et c'est très bien, j'aime ça!!! La colère n'est pas encore le facteur déclenchant du Côté Obscur mais j'adore ça, tu es un adversaire à ma mesure et ce genre de choses manque dans la Galaxie... »

    Je l'amenais près de moi et je posais mes yeux à dix centimètres des siens.

    « Mais rassure-toi je ne vais pas te laisser gâcher ton talent, je vais au contraire t'apprendre à l'exploiter. Dans un sens c'est bien que tu n'ai jamais voulu poursuivre ton entraînement dans la Force auprès des Jedi. »

    Je marchais vers mon lit tout maintenant l'humain dans les airs, je m'asseyais tranquillement sur mes draps et je faisais venir Delta à mes côtés pour lui passer mon index droit sur le front... Je souriais d'un air assez glacial et je reposais l'humain sur mon lit et je me remettais à califourchon sur lui pour être assise sur le bassin du chasseur. Avec la Force je m'amusais à lui retirer ses bottes un peu crasseuses et je les envoyais valser dans la pièce, puis d'un coup je me tournais sur lui pour me mettre dos à lui et je m'allongeais le dos contre son torse en glissant ma bouche jusqu'à oreille pour la glisser dessus en disant d'une voix sifflante.

    « J'adore ces petits moments de détentes, tu as vécu depuis plusieurs jours dans une cellule et je suis sûr que retrouver un peu de confort te fait du bien... »

    Et oui je pensais à tout héhéhé, je souriais et je me retournais pour être sur le ventre en envoyant mes longs cheveux verts derrière moi et je glissais sur le corps de mon apprenti pour placer mon visage juste devant le sien en réajustant mon couvre-chef.

    « D'ailleurs je suis sûre que tu apprécies d'être là mon ardant apprenti... »

    Je restais comme ça et de nouveau je glissais mes lèvres sur celle du chasseur de prime pour l'embrasser de manière douce et sans le moindre geste brusque, je passais ma main droite sur son coup en me délectant de la sensation tout en continuant de l'embrasser avec de plus en plus d'intensité...
Revenir en haut Aller en bas
Yan Stryver
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 64
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 35
Armes: E-17D LongBlaster, S-5 Heavy Blaster Pistol, Sabre Laser à Poigné Courbée Rouge
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Mer 6 Juin - 17:29

    Yan ne vit pas Aba bouger grandement, alors il regarda la porte et les commandes électroniques… L’hésitation n’avait plus sa place dans une situation que les peu de secondes que Yan s’était accordé ne devait pas être gaspillé. Cela allait surement être sa seul chance pour les prochains jours, alors il allait tenter le coup. Se débarquant du lit rapidement, il sprinta vers la porte, voulant accéder au pad numérique afin d’infiltrer le système du temple et de reprogrammer le code. Et pendant se temps, il devait aussi penser à comment passer les deux sentinelles dehors de la pièce… Leurs paralysants neuroniques étaient redouté pour tous les criminels et peuvent rendre n’importe quelle brute incapable de rien faire. Cette question occupa son esprit que pour un moment, car il sentit une Vague de la Force le dévier de sa trajectoire. Les pieds du chasseur tournèrent et Yan se dirigea au sol, mais il eu le réflex de mettre ses mains et tomber sur ses quatre pattes… Il retourna son regard vers la Seigneur Sith et eu l’horreur de voir que son coup ne l’avait point fait du mal…

    *Mais ce n’est pas possible… Comment elle fait pour être aussi résiliente?*

    La vie n’avait doté aucun être humanoïde d’une telle résistance pour ne même pas se sentir légèrement étourdit… Cette femme était endurcie par quelque chose… Peut-être son expérience Sith? Non… Même les plus grand Seigneurs Sith tombent après une douleur atroce. Yan ne comprit pas comment elle a fait pour s’en remettre à une telle vitesse, mais il n’alla pas laisser ça l’arrêter. C’était un moment opportun pour filler vers la porte encore une fois, tenter sa chance pour les codes… En restant en place, il regarda son maître aller jusqu’à la porte pour faire disparaître le pad numérique… L’ancienne technologie des temples Sith, comme sur Korriban… Seul ceux qui connaissait le système informatique pouvait faire revenir l’appareil, quelque chose que Yan na pas la connaissance pour le faire. Aba rajouta son sourire qui envoya des frissons dans la moelle du chasseur.

    Ne nous quittons pas maintenant l'ami, nous avons encore tant de choses à faire...

    Ami? Se mot fit figé Yan sur place et lui jeta un regard froid et menaçante. Depuis quand est-elle gentille ou bien qu’elle l’appelle ami? Elle ne jouait plus le même jeu… Ce n’était pas normale… Se remontant tranquillement sur ses pieds, il se fit lever par la Force une fois de plus et cette fois ci, elle se promena autour de lui, comme un vautour près d’un cadavre… Les deux ne se quittèrent jamais des yeux, Yan ne se sentit plus du tout confortable…

    Tu es tenace et c'est très bien, j'aime ça!!! La colère n'est pas encore le facteur déclenchant du Côté Obscur mais j'adore ça, tu es un adversaire à ma mesure et ce genre de choses manque dans la Galaxie...

    Ça lui plaisait? Yan ne comprit pas la logique derrière cette Sith, c’était tout un mystère. C’était un advesaire qui n’avait pas de point faible repérable… Et même après avoir eu quelque moment avec elle, il ne comprit toujours rien d’elle. Mais Yan se rassura d’une chose : Elle ne voulait point sa mort. Un plan de sorti serait l’idéale, mais Yan n’avait rien pour l’aider en ce moment. Aba se rapprocha de lui, étant placé directement dans son visage… Le visage du chasseur resta froid et haineux.

    Mais rassure-toi je ne vais pas te laisser gâcher ton talent, je vais au contraire t'apprendre à l'exploiter. Dans un sens c'est bien que tu n'ais jamais voulu poursuivre ton entraînement dans la Force auprès des Jedi.

    Comment avait-elle su qu’il avait refusé les nombreuses offres de leçon des Jedi? C’était quelque chose qu’il n’avait jamais regretté, même à se jour. La vie lui avait fait vivre des sensations fortes et des émotions débordantes… User de la Force en paix n’étais pas très facile pour le chasseur. Elle allait exploiter toute cette haine et le transformer… Ou du moins essayer de le faire. Elle s’éloigna pour s’asseoir sur le lit une fois de plus, rapprochant Yan tranquillement… Elle n’allait pas arrêter d’Essayer jusqu’à ce qu’il abandonne, quelque chose que Yan avait bien peur de faire face.

    Étant relacer sur le lit et reprenant la dernière position, ses bottes s’envola à l’autre bout de la pièce. Yan a bien voulu essayer de se pousser du lit, mais il commença à remarqué le confort qu’il procure… Aba s’allongea sur lui, son corps coller a celle de Yan. Elle siffla à l’oreille du chasseur et Yan ne su pas quoi dire à ça… Un moment de détente après tout ses jours serait merveilleux, mais il ne voulait pas baisser sa garde aussi vite. Et là commença le dilemme intérieur encore… Elle se remit en position de califourchon et descendit sur son corps… Il voulait la repousser, mais il savait très bien qu’il n’aurait pas l’énergie pour continuer à se défendre.


    D'ailleurs je suis sûre que tu apprécies d'être là mon ardant apprenti...

    Il lui jeta un regard haineux, mais reçu ses lèvres sur les siens encore une fois. Yan apporta sa main sur son épaule pour la repousser… Mais il ne la repoussa pas. Ce baiser était doux et paisible, sa main se posant doucement sur le cou du chasseur. C’était la même sensation qu’avant que lui et Eleanor partage une nuit de passion. C’était impure de la part de Yan, mais il sentit l’envi de prendre cette femme plus proche surgir. Un moment de sensation jouissif et compassionnel… Il le voulait tellement, et son esprit était maintenant en train de tomber à la fatigue et au désespoir… Aucune autre issue, peu d’énergie pour se défendre… Il ne voulait pas la trahir, il voulait ne pas se soumettre à la volonté du Sith, mais son corps et sa conscience le poussa à suivre…

    Il retourna le baiser passionnel, laissant sa main glisser sur le cou et l’autre descendre le long de son dos jusqu’au hanche… Il savait bien ce qu’il se passait, mais il n’eu pas la volonté de se passer d’un moment pour sentir un réconfort… Elora lui vint à l’esprit et il perçu un visage parsemé de larmes… Voyant le regard détruit d’Eleanor… D’un lancer inconscient, sa mains descendit du coup de la femme aux cheveux verts et la repoussa légèrement… Il voulait dire quelque chose, voulait laisser la haine prendre le mieux de lui pour la repousser de sur lui, mais il voulait se moment de détente si profondément… Son esprit était un amas de dilemme et de contradiction…

    Il ne regarda plus la femme, au lieu regarda le vide… Cherchant une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Jeu 7 Juin - 8:59

    Mon but était quasiment atteint, j'entraînais l'humain sur le chemin du doute, de la haine envers moi pour lui faire subir tout ça mais aussi d'une haine envers lui de se laissé aller à mon petit jeu. J'avais calculé le coup en le laissant dans une cellule inconfortable, humide et sans autre lit qu'un sol dur et gondolé, à présent il était dans une situation complètement inversée avec un lit confortable, une pièce ou l'air était respirable et excellente, un endroit sec et tranquille le tout agrémenté de ma présence... Cela n'était pas prétentieux car je savais qu'il appréciait le moment malgré le fait que son esprit était contre, le corps travaillait à la place de son esprit.

    Quand il laissa ses mains sur mon corps alors que je continuais de l'embrasser, il finit par me repousser une nouvelle fois mais sans rien dire... il cherchait sûrement une échappatoire ou des réponses sur mon changement d'attitude à son égard pourtant j'avais moi-même répondu à ce que je voulais c'est-à-dire qu'il laisse le côté Obscur l'envahir et qu'au final il recommence la formation qu'il avait délaissée des années auparavant... Je savais cela car sa maîtrise était trop grande pour que ce soit de l'autodidacte même moi je n'avais pas eu autant lors de mon apprentissage personnel... J'avais donc deviné une partie du passé de l'humain et ce qui me faisait dire qu'il avait toujours refusé de poursuivre la voie de la Force était sa relation avec les Jedi et donc qu'il n'avait pas progressé de manière exponentielle.

    D'un air tranquille je regardais mon apprenti qui s'était une fois de plus soustrait à mon étreinte, seulement je continuais avec un sourire un peu moins froids que les précédents et je passais le bout de mes doigts dans son cou pour de nouveau les poser sur la veine qui me permettait de sentir les battements de son cœur, la sensation était agréable pour une amoureuse du sang comme moi et je ne me privais pas pour la sentir... j'ajoutais en même temps un petit mot dans l'oreille de mon apprenti.


    « Tu es entêté et en même temps intelligent... Une combinaison dangereuse mais mal utilisée, pourquoi ne pas t'allier à moi ? Même temporairement, tu obtiens la puissance et tu me trahis par la suite quand tu me surpasseras tel est la principale loi des Sith. »

    Je souriais en posant ma main sur sa joue pour lui tourner légèrement le visage et faire en sorte qu'il me regarde, je ne bougeais pas de ma position, j'étais bien allongé sur lui.

    « Tu as tout à apprendre sur le côté Obscur, tu connais des secrets de la Force et de bien des façons tu es bien plus doué que Minerva... J'avoue ne pas saisir pourquoi tes enseignants ne t'ont pas mieux formé sur le chemin de l'Obscur, car ton potentiel est immense. »

    Le baratin habituel me direz-vous ! Non je sentais le potentiel dans la Force de cet humain seulement comme beaucoup d'apprentis il n'avait pas eu les bons conseils, les bons cours et le bon Maître, j'allais donc corriger cela en le formant à la Force et à devenir ce dont l'Ordre d'aujourd'hui avait besoin : un Sith puissant et important. Toutefois qu'il résiste était assez exaltant et sympathique, lui au moins n'était pas en train de lécher les bottes comme de nombreux Sith qui, depuis que j'étais devenue Seigneur Noir, ne se moquaient plus de moi mais au contraire se mettaient à genoux devant moi.

    Je laissais mon regard changé doucement de couleur passant du vert au rouge de l'Obscur, je maîtrisais le Côte Obscur pour savoir comment l'utiliser dans toutes les situations et là aussi j'en faisais légèrement usage.


    « Ce pouvoir est à ta portée mon ardent apprenti. »

    J'approchais mon visage pour poser mon nez sur le sien et le regarder dans les yeux, les miens étaient redevenus verts... Je reculais légèrement la tête et je glissais mes doigts dans le cou et sur le haut du torse du chasseur, j'affichais un sourire un tantinet sadique sur mon visage et je revins embrasser mon apprenti.

    J'y allais encore une fois avec douceur et en ajustant mes mouvements pour que l'humain soit dans une position des plus confortables sur mon lit... J'utilisais la Force pour faire bouger les mains de mon apprenti et que celle-ci viennent se poser sur mes hanches puis je relâchais toute pression de la Force sur Delta pour le laisser savourer pleinement le doux baiser que je lui offrais.

Revenir en haut Aller en bas
Yan Stryver
Chasseur de Primes Professionnel
Chasseur de Primes Professionnel
avatar
Messages : 64
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 35
Armes: E-17D LongBlaster, S-5 Heavy Blaster Pistol, Sabre Laser à Poigné Courbée Rouge
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver] Sam 30 Juin - 4:24

    Le vide… Son esprit était vide pour les quelques secondes de manques de stimulation. Rien n’alla envahir sa pensé, aucune réponse s’installa sur sa conscience instable. Tous ces années d’expériences, dans les situations les plus redoutables et dangereuses, ne l’aurais jamais préparé à faire face à ce genre de défi. Le champ de guerre était qu’un chemin paisible qui menait faire sa destination : La paix et la sécurité de sa famille. Même la chasse à l’homme n’était point un problème pour Yan… Et voilà cette femme qui parvint à pénétrer sa tête et de le faire casser sous la pression. L’explosion d’une grenade directement â côté de lui ne la perturbait pas, aurait pu tirer une mouche en mouvement sans difficulté… Ses yeux ne quittèrent pas le mur et le sol, presque hypnotisé par la confusion… Et puis Aba posa ses doigts sur son cou, retirant un léger regard. Il ne comprit pas pourquoi il ne pouvait rien faire pour se sortir de ce piège, quitta tout de suite le regard sadique de son ‘maître’. Il n’y avait rien de pire que de regarder dans le visage d’une Sith qui réussie à prendre le mieux de lui et de le faire craquer comme un œuf. La honte était si intense que la chasseur ne su pas quoi faire en face de cette ennemie.

    Tu es entêté et en même temps intelligent... Une combinaison dangereuse mais mal utilisée, pourquoi ne pas t'allier à moi ? Même temporairement, tu obtiens la puissance et tu me trahis par la suite quand tu me surpasseras tel est la principale loi des Sith.

    Oui, bien sure… Yan en savait déjà bien trop sur ce sujet-là. Maître Fanalid avait essayé tant de fois de faire plier Yan, durant son jeune âge, à se simple principe… Ça l’avait bien fonctionné jusqu’au moment que Yan eu finalement sa chance de faire payer ses parents. La puissance qui lui était donnée durant son entraînement l’avait permit de surpasser ses propres limites et d’exécuté son père et sa mère sans le moindre regret. Après cet acte de pure revanche, les Sith ne lui servit à rien qui se suivit de sa fuite… De se jour, depuis sa liaison avec Eleanor, Yan comprit que reprendre son entraînement dans la force le rapporterait dans cette grande haine et le ferait succomber au pire des actes qu’il puisse faire… Et ses mots ne lui changea point de sa position sur se sujet… Et lentement, avec ses pensées, Yan commença à reprendre ses esprits… Mais son corps désirait encore cette relaxation et la chair.

    Aba lui tendit une main sur la joue et son visage suivit le mouvement pour regarder dans les yeux de la femme… Il n’y retrouva qu’un léger soulagement.

    Tu as tout à apprendre sur le côté Obscur, tu connais des secrets de la Force et de bien des façons tu es bien plus doué que Minerva... J'avoue ne pas saisir pourquoi tes enseignants ne t'ont pas mieux formé sur le chemin de l'Obscur, car ton potentiel est immense.

    *Et j’ai tout à perdre si je tombe dans sa rage…*

    Bien qu’il savait très bien que son potentiel est immense et qu’il était bien plus ‘qualifié’ que Minerva pour devenir Sith, Yan ne voulait pas succomber à sa haine encore une fois… Bien que cette fois-ci, ce serait bien contre les Sith que ça pourrait se revirer, il ne voulait pas faire souffrir sa famille pour ses actions après avoir accepté son sort. Les choix qu’il devait prendre n’étaient pas faciles, mais se serait grâce à ces choix s’il survie ou pas.

    Leurs regards ne se quittèrent pas, laissant Yan l’opportunité de voir les changements dans la couleur des yeux d’Aba… Il n’y avait qu’une seul fois où, selon son ancien maître, que ses yeux prirent la couleur sombre des Sith… C’est le moment où il avait appuyé sur la gâchette contre ses parents… Depuis se temps, tout avait changé. Un pouvoir d’une grande utilité, mais qu’il l’amènerait à sa perte… Il n’y céderait pas, pas aujourd’hui, pas demain, jamais. Elle rapprocha son visage et Yan ne la combattait pas. C’était un combat perdu d’avance… Mais ce n’était pas la fin de la guerre dans son âme. Il prit le baisser sans la repousser, y allait même à retourner la faveur. Il devait être convaincant… Il alla le regretté, mais il devait avoir sa confiance maintenant…

    La main de Yan, monta sur le dos de la femme et la rapprocha de son corps, lui faisant comprendre qu’il s’était abandonner à son désire et au confort… Yan espérait bien qu’il pourrait un jour se pardonner ses acts et que sa famille pourrait comprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mon second apprenti [Pv Yan Stryver]

Revenir en haut Aller en bas

Mon second apprenti [Pv Yan Stryver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Dromund Kaas [Sith] :: Temple Sith-