Partagez| .

L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 20 Mai - 7:09

    Nar Shaddaa, planète hostile et malfamée, repaire idéal pour les chasseurs de primes et hors la loi. Lola avait souvent besoin d'y faire un tour étant donné que c'était également pour elle une planète ou elle avait de nombreux contacts, de plus, beaucoup de ses contrats l'envoyaient tuer des gens ici. Cependant, aujourd'hui c'était pour l'Empereur qu'elle était ici. La première mission de Liam fut de tuer un homme se trouvant actuellement sur Nar Shaddaa. C'était un ennemi de l'empire et Liam voulait le voir mort. Suite à la signature récente de leur contrat, Lola se vit confier cette mission. Les seules informations qu'elle possédait à son sujet était son nom, une photo de son visage et elle savait qu'il était escorté la plupart du temps par deux ou trois gardes du corps, armés jusqu'aux dents. Vu qu'elle était parti dessuite après sa rencontre avec Liam pour Nar Shaddaa, elle était arrivé tard sur la planète. La nuit était tombée et la belle préféra se mettre à la recherche d'informations sur cet homme le lendemain. Avant de tenter quoi que ce soit, la belle avait besoin de connaître le moindre de ces mouvements, si il avait des habitudes, ou il vivait, ou il travaillait, qui il était susceptible de rencontrer dans sa journée et beaucoup d'autres informations de ce genre. A partir de la, elle pourrait établir un plan pour pouvoir tuer en toute sécurité ce fameux ennemi de l'Empire. Elle ne fonçait jamais tête baissée, malgré ce que l'on disait sur elle. La tueuse était méthodique et préparait ses coups à l'avance pour éviter d'avoir de mauvaises surprises. Tel était ce qui faisait partie du talent de la belle.

    Cependant, arrivé tard sur la planète, la jeune femme décida donc de repousser tout ce travail au lendemain. Elle savait qu'elle prendrait une chambre dans une hôtel assez luxueux, comme il y en avait peu sur la planète. Même si elle se rendait dans des endroits malfamés pour boire par exemple, elle se réservait toujours des hôtel de luxe pour son petit confort.
    Lola avait eut le temps de se changer dans son vaisseau et même de prendre une douche. Elle s'était posé un peu à l'extérieur de la ville et s'était déplacé par navette pour rejoindre le quartier rouge de la ville. Elle y connaissait de nombreux bars peu populaires et qui lui permettaient de se retrouver seule devant une bouteille d'alcool. Ainsi, il ne fut pas difficile pour elle de se retrouver devant un établissement nommé le Devil Nest. Lola y avait ses habitudes et connaissait le patron grâce à ces nombreux passages. Quelques néons éclairaient le nom de ce bar miteux, donnant un peu de couleurs dans cette ruelle sombre. La tueuse poussa les portes du bar et la lumière ambiante l'aveugla légèrement suite à la noirceur de la nuit. Elle marcha d'un pas déterminé et alla s'assoir sur un tabouret, prenant place au bar. Son entrée n'était pas passé inaperçu, comme d'habitude. Il fallait avouer que la tenue de la belle y était pour quelque chose. Elle portait des bottes montantes, un mini short avec une ceinture garnie d'armes et un débardeur décolleté. Par dessus, elle portait une petite veste en cuir. Ses longs cheveux noirs et lisses tombaient le long de ses épaules et de son dos. Son regard, aux iris d'un vert émeraude, exprimait la froideur, mais également la lassitude. Aussitôt assise, la belle demanda au patron un verre d'un des alcool les plus forts.

    Souvent, la belle prenait des alcool de luxe mais aujourd'hui, elle avait envie de quelque chose de fort et elle avait également envie de boire beaucoup pour penser à autre chose. Depuis sa rencontre et le contrat signé avec Liam, la belle ne savait plus quoi penser. Elle avait prise les chaines qui l'avaient emprisonnées à l'Empire et ce pour un bout de temps. Était-ce une bonne décision qu'elle avait prit la ? Allait-elle le regretter un jour ? Serait-elle à la hauteur de l'entrainement que Liam avait prévu pour elle ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête qu'elle préférait éviter de trop y penser et ainsi et dans ces cas la il n'y avait rien de mieux que de boire. Le premier verre passa comme du petit lait et elle en recommanda rapidement un autre. Se posant toujours autant de question, elle recommanda un nouveau verre puis décida de demander la bouteille entière, histoire de pouvoir se servir tranquillement. Son regard était posé sur le verre qu'elle ne cessait sans cesse de vider. Voilà l'était d'esprit dans lequel se trouvait la belle. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi démunie qu'elle avait besoin de beaucoup d'alcool ce soir. Cependant, elle éviterait de perdre le contrôle d'elle même pour ne pas faire de bêtises. Elle risquerait de finir de se bourrer la gueule toute seule dans sa chambre d'hôtel. Pour l'instant, l'alcool n'avait pas encore d'effets sur elle.

~~~~~~~~~~




Dernière édition par Lola Aino le Ven 13 Avr - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 20 Mai - 21:54

Nar Shaddaa, le point de chute rêvé pour un alcoolique tel que Kobar'. Et il s'avérait qu'une nouvelle fois, les interêts de l'Eglise coincidaient avec les envies de biture de l'ancien Jedi. Son mentor l'avait en effet chargé de retrouver deux informateurs, chargés de lui transmettre des données compromettantes concernant des Sénateurs qui n'hésiteraient plus à accorder un soutien total à l'Eglise de la Perception par la suite.
L'organisation paraissait en effet parfaitement blanche de l'exterieur, ne laissant entrevoir qu'une image travaillée et un message pur ; mais il s'avérait en réalité que tous les moyens étaient bons aux yeux de ses adeptes pour gagner en reconnaissance au sein de la République.
Kobar' N'Daw était ce que l'on nommait à l'intérieur de l'Eglise, un Spirituel. Ces hommes, de rang élevé parmis les adeptes, étaient soit chargés du rôle de gardes du corps du Gourou, ou du rôle de conseillers du meneur de l'Eglise. L'ancien Jedi lui, avait un rôle un peu plus particulier. Recruté en raison de ses différents particulièrement prononcés envers l'Ordre des Gardiens de la Galaxie, il était chargé de mettre la pression aux personnes suceptibles d'apporter leur soutien à l'Eglise, volontairement ou non..

Kobar' était donc arrivé sur Nar Shaddaa à l'heure où les night clubs faisaient le plein d'alcool pour la soirée qui se profilait, à l'heure où les caïds aiguisaient leurs armes en vue des carnages nocturnes. Il s'était rendu au point de rendez-vous avec son premier contact, avait récupéré les informations nécessaires et réglé la dette en lui glissant la drogue qu'avait exigé l'informateur en échange de ses quelques paroles accablantes pour un Sénateur. Le deuxième se révéla un peu plus récalcitrant, exigeant le double du prix qui avait été négocié au préalable. Un pouce déboîté acheva de le convaincre que ce qui avait été décidé était amplement suffisant. Il cracha ses renseignements, et détala sans demander son reste devant le regard ironique de l'ancien Jedi. Terroriser et brutaliser ne plaisaient pas particulièrement à Kobar' ; mais il avait gagné la confiance de son mentor, et ressentait enfin la vie en étant conscient d'enfin réaliser quelque chose.

Il décida de se rendre directement dans une rue qu'il connaissait bien, puisqu'il y avait travaillé quelques mois en tant que dealer, pour le compte de l'Eglise qui désirait espionner discrètement un homme vivant dans le quartier et qui était soupçonné d'encourager une propagande anti-cléricale. Kobar' poussa la porte du bar d'un ample mouvement du bras, faisant battre le battant contre le mur dans un boucant d'enfer. Le barman glissa directement la main sous le comptoir, où était sûrement posée une arme prête à abattre le premier braqueur qui oserait risquer sa peau pour une maigre somme. Kobar' le calma d'un clin d'oeil amical, et parcouru la salle du regard. Une décoration qui se voulait moderne essayait d'embellir un bar aux trois quarts vides, où résonnait un fond musical qui aurait à peine pu se targuer de motiver un Wookie à se lever pour danser. L'alcoolique repéra une table dans le milieu de la pièce, et s'y installa, posant ses pieds sur la chaise d'en face, afin de s'y installer à son aise. D'un signe de la main, il appela la serveuse, lui fit un clin d'oeil grivois et lui commanda une bouteille, désirant l'alcool le plus fort qui lui tomberait sous la main.
La jeune fille revint rapidement, lui tendit sa commande et s'éclipsa avant que Kobar' n'ai eu le temps de l'inviter à se joindre à lui. Il n'aurait pas dis donc à quelques petites paroles, quelques avances, avec cette serveuse qui semblait pourtant peu farouche au premier abord. Déçu, il se cala sur son siège, et commença à boire au goulot même de sa bouteille.
A la première gorgée qu'il avala, il sentit la chaleur réconfortante de l'alcool envahir son estomac, laissant place à un sentiment de bien-être et de renaissance. Celà faisait en effet quelques heures qu'il n'avait pas pu boire une seule goutte d'alcool, le laissant dans un état quelque peu proche de la paranoïa. Gorgée sur gorgée, il se rapprocha du fond de la bouteille, traquant ses souvenirs moroses et les noyant dans une boisson souvant associé au terme de "poison inhibiteur".

------------------------------------

La soirée s'écoula lentement. Après la première bouteille qu'il avait rapidement vidé, Kobar' en avait commandé deux autres, qu'il vidait lentement en savourant la lente et légère ivresse qui s'emaparait de lui. Quelques visages connus se succédèrent au bar, après un discret signe de tête échangé en guise de salutations. Les habitués de l'établissement se levaient pour rentrer chez eux, les uns après les autres ; et il ne resta bientôt plus que quatre personnes à boire. Deux hommes attablés ensemble dans le fond de salle, qui semblaient négocier d'après leurs gestes et leur attitude ; Kobar' installé à sa table et guettant les faits et gestes de la serveuse, qu'il regardait du coin de l'oeil ; et une jeune femme installé sur un tabouret, directement au bar. Quelques verres vides s'étalaient devant cette belle brune, qui témoignaient de son acharnement probable à oublier quelque chose, ou à se motiver pour une tâche quelconque. Nombreux étaient ceux qui pensaient que l'alcool pouvait vous donner un coup de fouet, afin d'accomplir une tâche qui leur répugnait. Kobar' l'observa quelques secondes, appréciant au passage les formes féminines avantageuses, mais également le long manteau qui ne pouvait que dissimuler des armes.
L'ancien Jedi se leva, trébucha légèremment avant de reprendre son équilibre, et tout en réajustant sa veste, il se dirigea d'un pas lent vers le bar, s'installant sur un tabouret proche de celui de la jeune femme.
Il la fixa à nouveau quelques secondes, avant de faire signe au barman.

" Tu me sers deux verres de ce que tu as de plus fort, quelque chose de costaud ; et tu sers la même chose à ma voisine. Une petite journée bien remplie, j'ai envie de me montrer généreux l'espace d'un soir, avant de devoir retourner à ma routine coutumière.. "

Ceci étant dit, il attendit que le barman réponde à sa commande, avant de se tourner pour sourire à la jeune femme qui était assise à deux tabourets de l'ancien Jedi.


Dernière édition par Kobar N'Daw le Ven 27 Mai - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Sam 21 Mai - 7:16

    Petit à petit, le bar commençait à se vider, tout comme les verres de Lola. Les hommes commençaient à rentrer chez eux, car l'heure devenait tardive. Cependant, sachant qu'elle ne dormirait que très peu cette nuit, la tueuse s'autorisait à rester encore dans le bar miteux. Certains hommes sortaient du bar, seuls, trébuchant, d'autres parlaient forts et riait entre amis, enfin, certains d'entre eux s'étaient rapprochés de jeunes femmes et finiraient certainement la nuit avec elles, dans une chambre d'hôtel miteuse. Les prostituées commençaient également à sortir du bar, sans doute pour aller travailler dans les rues sombres au alentour du Devil Nest. Rapidement, il ne restaient plus que quatre personnes dans ce fameux bar, quatre insomniaques, alcooliques et solitaires. D'un regard vers le fond de la salle, Lola vit deux hommes discuter, en lisant sur leurs lèvres elle comprit qu'ils discutaient sur le prix d'un sachet de drogue, n'arrivant pas à s'entendre. Enfin, son regard se posa sur un homme, seul face à trois bouteilles vides. La tueuse reporta rapidement son attention sur son verre à moitié vide ou à moitié plein, tout dépend de la façon dont on voit les choses. Elle le termina puis se resservit.

    Beaucoup de personnes pensaient que l'alcool pouvait aider à oublier et permettait de se détendre. En réalité, il n'aidait à rien à par se créer plus de problèmes. A cause de cette substance les esprits s'échauffaient plus facilement et les bagarres étaient plus vite arrivées. De plus, pour la santé, l'alcool n'était pas bon non plus, créant souvent des dommages important à tout le corps. Mais sérieusement, à ce moment précis, dans ce bar précis, les quatre clients du bar se fichaient pas mal de ce genre de problèmes et avaient d'autres choses à penser. Lola avait une fâcheuse tendance à vouloir se faire du mal, sans vraiment y réfléchir. Pour son corps d'athlète, il n'était pas bon de boire trop d'alcool, cependant la belle s'en fichait. Tout ce qu'elle voulait à ce moment la, c'était de trouver des réponses à ses questions. Mais il fallait l'avouer, ce n'était pas au fond d'un verre d'alcool qu'elle les trouveraient. Dans ces moment la il ne valait mieux ne penser à rien, juste à boire et rien de plus. Malgré cela, la belle ne pouvait s'empêcher de repenser à la journée qu'elle avait passé. Qui aurait cru qu'en un seul jour, la grande Lola Aino se serait mise au service d'un Kuran ? Même pas elle … Et si Kendra la voyait, serait-elle fière d'elle ?

    Mais, voilà que l'homme seul se leva. La tueuse sortit de ses pensées, pour son plus grand bonheur car ces dernières commençaient à vraiment devenir déprimantes. Sans même le regarder, elle entendit le pas de cet homme se rapprocher du bar. Il trébucha mais finit par arriver près du comptoir et s'assit sur un tabouret. La belle posa alors son regard, aux iris vert, sur lui et l'observa d'un peu plus près. L'homme avait de long cheveux noirs et mal entretenus, tout comme sa petite barbe. Les traits de son visage étaient durs et marqués par le temps et l'alcool. En effet, ses joues étaient légèrement bouffies, signe peu discret d'un alcoolisme avancé. Il n'était pas plus grand que la belle, malgré cela il semblait plus âgé. Son corps était assez carré et il était forcément un homme de terrain au vu de sa musculature. Au milieu de ce corps aux aspects des plus barbares, ses yeux, sombres, montraient une certaine faiblesse intérieure. Si par son corps on pouvait penser que cet homme était un colosse, un homme fort, son regard trahissait une certaine gentillesse renfermée. Cependant, Lola décelait quelque chose de particulier provenant de cet homme. Il lui fallut quelques minutes pour se rendre compte qu'elle sentait une petit aura de Force, mais pas sombre comme la belle, une force plus lumineuse. Mais, de part son âge et son comportement, il était impossible que cet homme soit un Jedi. Voilà qui était donc étrange. Alors que l'homme en question prit place, laissant un peu d'espace entre lui et Lola, il lui fit offrir un verre. Il voulait l'alcool le plus fort, justement la bouteille que la belle avait acheté. Elle regarda le verre que lui apporta le patron et eut un léger sourire en attendant les paroles de l'homme. Elle tourna alors la tête vers lui et leva son verre, comme pour le remercier, avant de vider son contenu d'un trait et de le reposer sur le comptoir. La chaleur de l'alcool lui brûla la gorge ainsi que son œsophage et Lola se délecta d'une telle sensation. Elle prit alors sa bouteille et remplit son verre à nouveau. C'est alors qu'elle fit glisser la bouteille le long du comptoir pour la donner à cet homme généreux. Doucement, elle prit la parole.

    « Il ne vaut mieux pas vous montrer trop généreux avec moi … Vous risquer d'y laisser toutes vos économies … »

    Par la, Lola voulait dire qu'elle n'était pas encore prête à arrêter de boire et qu'ainsi, les verres allaient s'enchainer pour encore un long moment. Cependant, il était étrange que la belle se montre aussi sociable. Elle avait l'habitude que des hommes lui paye à boire pour la draguer par exemple, mais la plupart du temps elle acceptait le verre sans faire attention à l'homme qui, par son regard froid, comprenait qu'il ne valait mieux pas qu'il tente quoi que ce soit avec elle. Lola avait déjà pas mal bu mais elle se sentait encore sobre, cependant, elle était très bien placé pour savoir que l'alcool déliait les langues. Et c'était l'effet qu'il avait eu sur elle ce soir la. Alors qu'elle ne se montrait que très peu sociable, ce soir était différent. En quelques sortes, elle avait envie de parler, ce qui était très rare chez la tueuse. Tournant à nouveau la tête vers l'homme elle lui demanda simplement :

    « Et cet homme si généreux aurait-il un nom … ? »

    Voilà que les mauvaises habitudes de Lola revenaient au galop. En effet, la jeune femme, de par sa réputation dans la Galaxie, n'aimait pas adresser la parole à quelqu'un sans en savoir un minimum sur lui. Si il s'avérait que la personne à qui elle parlait pouvait être susceptible de la connaître, alors elle mettrait rapidement un terme à la conversation, n'ayant pas envie de se faire courser par un homme ce soir à cause de sa prime, surtout qu'elle avait senti la force du côté lumineux chez cet homme et se posait des questions le concernant. L'alcool n'avait pas encore eut d'effets sur sa personnalité méfiante.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 27 Mai - 22:35

" Il ne vaut mieux pas vous montrer trop généreux avec moi.. Vous risquer d'y laisser toutes vos économies.. "

Kobar' eu un bref sourire. Enfin quelqu'un qui montrait une répartie assez productive et humoristique, et ce, même plongée dans l'alcool. L'ancien Jedi comprit également qu'il venait de trouver de la compagnie pour finir sa soirée à boire, boire, et toujours boire ; jusqu'à ce que son dernier compagnon de sommeil soit le bar sur lequel il se serait écroulé. Sans se gêner, il détailla la jeune femme de haut en bas. Visiblement grande, même s'il était difficile de réellement en juger puisqu'elle était assise ; minces, des formes féminines généreusement dessinées. Un visage encadré par de longs cheveux noirs détachés, et qui mettaient en valeur la couleur émeraude de ses yeux. Tout celà auraient probablement rendu fou n'importe quel homme qui aurait croisé cette femme ; sans cette froideur qui résidait dans le regard ; ces yeux qui criaient au premier qui tenterait d'approcher la jeune femme sans son consentement, qu'il le regretterait amèrement.
Détachant son regard du visage de la jeune femme ; il saisit la bouteille qu'elle lui avait envoyé en la faisant glisser le long du bar, l'ouvrit et se servit une généreuse dose d'alcool. Levant son verre dans la direction de sa voisine, il le vida ensuite cul-sec, laissant l'agréable sensation de feu liquide courir dans sa gorge.
Kobar', imaginant que la conversation en resterait là, se retourna vers son verre, le faisant tourner entre ses doigts ; et laissant retomber son attention. C'est ce qui lui permit de sentir une sensation ténue dans la Force. Sursautant légèremment et dissimulant sa nervosité en faisant semblant de s'étirer, il jeta un coup d'oeil vers la source de cette sensation qui n'était autre.. que la jeune femme à qui il venait de payer un verre ! Remit de sa surprise, l'air de rien, il fit à nouveau signe au barman de remplir son verre. C'est alors que la voix de la jeune femme retentit à nouveau, s'adressant à l'ancien membre de l'Ordre des Gardiens de la Galaxie.

" Et cet homme si généreux aurait-il un nom … ? "

Une question en apparence anodine, mais qui calma Kobar', et lui fit prendre le temps de réfléchir à sa réponse. Il pouvait en effet se révéler que cette femme était quelqu'un qui avait pour but de nuire à l'Eglise, et qui avait eu vent de la venue de Kobar' sur Nar' Shaddaa. De plus, la sensation de Force chez la jeune femme l'avait rendu un peu plus méfiant ; même s'il n'aurait jamais osé avourer que le physique de son interlocutrice, attirant, l'avait mis en confiance un peu trop rapidement. Il remplit son verre une fois de plus, pour se laisser le temps de répondre, la fit glisser sur le bar en direction de sa voisine, et se tourna vers elle pour lui répondre ; ses sourcils légèremment froncés, prenant une voix légèremment assourdie, de manière à donner l'impression que l'alcool commençait réellement à agir sur lui, ce qui n'était pas vraiment le cas.

" Vous pouvez m'appeller Kobar' N'Daw'. Je ne vous parlerais pas de ce qui m'a amené ici ; parce que s'il se révélait que vous apparteniez aux forces de police du coin, je me retrouverais directement dans de beaux draps. Et vous, belle inconnue aux bons goûts en matière d'alcool ? Je peux vous appeller comment ? "

Ses mots étaient soigneusement choisis. Ils pouvaient faire passer Kobar' pour un idiot ; ils disaient à son interlocutrice de ne pas chercher à savoir qui était réellement l'ancien Jedi ; et lui permettaient de se retrancher derrière un humour bidon. Il ne fixait pas la jeune femme dans les yeux, suivant la jeune et jolie serveuse du regard, afin de se donner une contenance. Ses mains continuaient de jouer avec son verre, qu'il avait rapidement vidé ; et son attention était pourtant entièrement tournée vers la réponse qui ne tarderait sûrement pas à venir, amicale ou non. En cas de problème, il avait évidemment son sabre laser sur lui ; et un blaster accroché à sa ceinture, mais Kobar' détestait devoir s'interrompre dans une beuverie pour régler un conflit. Il espérait donc que les mots à venir de sa voisine de bar lui permettrait de se calmer ; afin de pouvoir entamer une discussion plus tranquille, tout en buvant joyeusement jusqu'à rouler par terre. L'alcool déliait souvent les langues, et les instants à venir allaient probablement donner raison une fois de plus à cet adâge.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 3 Juin - 10:03

    Il était assez amusant de voir comment les hommes agissaient dans de tels lieux. L'homme assit non loin d'elle l'avait observé une première fois puis, maintenant qu'ils venaient de s'adresser la parole, ce fut sans la moindre gêne qu'il la regarda de haut en bas. Il observa ses formes mais remarqua également que son manteau dissimulait des armes à sa ceinture. Les hommes n'avaient aucuns mal à aborder les jeunes femmes, cependant, Lola était persuadée qu'il n'aurait même pas posé un regard sur elle si elle ne bénéficiait pas d'un tel corps et d'une telle aura charmeuse. Les hommes savaient charmer, toutefois ils faisaient généralement un tri sélectif entre les femmes qu'ils avaient envie de mettre dans leur lit et les autres. Lola soupira légèrement, un fin sourire affiché sur le visage. Les hommes étaient tous les mêmes, surtout ceux fréquentant ce genre de bar malsains.
    L'homme accepta la bouteille et se servit généreusement avant de vider son verre cul-sec, comme la belle l'avait fait un peu plus tôt. Tout deux aimaient les alcool forts et n'avaient pas peur des effets de cette « drogue » sur leurs systèmes. Après tout, si ils étaient ici ce soir et que chacun noyait un sentiment ou des souvenirs dans l'alcool, ils étaient bien placés pour connaître les risques de l'alcool mais à ce moment la, plus rien ne comptait, du moins, pour Lola. Doucement, chacun d'eux replongèrent dans le silence. La tueuse tentait en vain de se faire une raison et de s'avouer que le contrat signé avec l'Empire n'était pas une mauvaise chose. L'homme, quand à lui, faisait tourner son verre, perdu dans ses propres pensées. Cette attitude était assez commune pour la belle également. Après tout, assis au bar, on n'avait rien d'autres dans les mains qu'un verre ou une bouteille et quand nos esprits vagabondaient dans les abîmes de nos plus sombres pensées, les mains s'agitaient inconsciemment et s'amusaient avec la première fois qu'elles croisaient. Ainsi, de cette même façon inconsciente, Lola avait posé son index sur le bord du verre et le faisait tourner en rond, le regard plongé sur le liquide brun foncé de l'alcool.

    C'est alors que Lola ressentit une sorte de petit sursaut chez l'homme assit au bar. Il tenta de dissimuler ce petit geste en s'étirant puis son regard se posa à nouveau sur Lola. Aurait-il ressentir sa faible aura obscur, comme elle l'avait ressentie chez lui ? Il était fort possible que ce soit le cas car tout deux possédaient cette petite chose en plus que les êtres humains normaux diront nous. La belle remarqua également que la question sur son identité lui demanda une petite réflexion. Durant ce temps la, Lola se demanda si il allait lui dire la vérité ou si il allait lui mentir. Etait-il dangereux pour lui de révéler son identité à une jeune inconnue ou était-ce juste par peur après avoir ressentir l'aura obscure de son interlocutrice ? Pour prendre un peu plus son temps, il remplit à nouveau son verre et fit glisser la bouteille sur le bar. Lola l'attrapa avait aisance et rapidité, pour se servir elle aussi. Son verre à la main, elle tourna la tête vers l'homme qui s'apprêtait à répondre.

    Son nom était donc Kobar N'Daw. Lola n'en avait jamais entendu parlé. Il ne devait donc pas avoir de primes sur sa tête et ne pas être connu par les services de renseignements. Il décida cependant de garder le secret de sa venue sur Nar Shaddaa, prétendant que si Lola appartenait aux services de polices, il serait alors dans une position délicate. Était-il un criminel de bas étages pour rencontrer des problèmes avec la police ? Impossible à savoir, du moins pour le moment. Comme il fallait s'y attendre, Kobar demanda son nom à la belle. Elle eut un petit sourire et posa son regard sur lui.

    « Pas de soucis à vous faire, je ne fais pas parti des services de police. Vous pouvez m'appelez Lola. »

    Si Kobar n'avait pas vraiment menti pour cacher son identité, Lola elle ne pouvait dévoiler plus que son prénom. En effet, son nom était connu à travers la Galaxie et, même si Kobar pouvait être susceptible de ne pas la connaître, les murs du bar risquaient d'avoir de nombreuses oreilles, ainsi, la belle devait être vigilante. Après sa réponse, la belle se servit une nouvelle fois et vida son verre d'un trait avant de renvoyer la bouteille à son compagnon de boisson.

    « Allons Kobar, n'allez pas me faire croire que vous êtes déjà sous l'emprise de l'alcool … Vous avez pourtant l'air d'un habitué de ce genre de lieux, je ne saurais dire pourquoi, intuition féminine sans doute. »

    Si elle avait cela, c'était parce que l'homme avait eut une voix assez assourdit, laissant penser qu'il subissait déjà les effets de l'alcool. Pourtant, Lola avait remarqué par son physique que cet homme aimait beaucoup l'alcool et ainsi qu'il était étrange qu'il soit déjà dans un état légèrement assommé. Si elle avait parlé d'intuitions féminine c'était également pour ne pas avouer qu'elle avait un sens de l'observation assez poussé et qu'elle était ainsi capable de dire que Kobar était un alcoolique depuis déjà plusieurs années. Lola ne faisait plus vraiment attention qu'elle était en train de parler à un parfait inconnu, à vrai dire, cela ne lui faisait pas trop de mal de parler tranquillement avec cet homme, pour une fois qu'elle pouvait se détendre un minimum.

HJ : Sorry, pitit post ^^'

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Sam 25 Juin - 22:58

Kobar' resta à observer son interlocutrice pendant quelques secondes. Nul doute qu'elle était perspicace, et son ton badin cachait son amusement devant la tentative de l'ancien Jedi, de ne pas laisser filtrer d'informations compromettantes par mégarde.
Il continua de regarder fixement Lola pendant qu'elle parlait ; tachant de déceler des indices qui pourraient lui indiquer deux ou trois informations sur la femme qui avait si facilement répondu à son invitation à boire.
La jeune femme répondit en plaisantant que Kobar' n'avait aucun soucis à se faire, puisqu'elle ne faisait pas partie des services de police ; et qu'elle avait de forts doutes devant l'ivresse simulée du Spirituel.

Ce dernier sourit, soupira ; et reposa ses yeux sur le verre qui était devant lui. Il était rassuré, il n'y avait aucune animosité dans les mots de Lola ; la beuverie pouvait donc se poursuivre tranquillement, en bonne compagnie pour une fois ; ce qui était assez rare dans une buvette aussi immonde que celle où ils se trouvaient. Mais le barman avait au moins la décence de ne jamais poser de questions ; et de servir ce qu'on lui demandait ; quand on le demandait, quel que soit l'état dans lequel on se trouvait.
Pourtant, cette situation, cette rencontre inattendue ; rappelait à Kobar' quelques souvenirs.. Il se remémora, les yeux dans le vague, les soirées de beuverie alors qu'il appartenait encore à l'Ordre Jedi ; et le regard désapprobateur et inquiet de Maître Kaas Maryvo devant l'état dans lequel il rentrait se coucher. Ces souvenirs firent vaguement sourire Kobar'. Voilà longtemps qu'il n'avait pas pensé à la première qu'il avait aimé, et encore plus longtemps qu'il n'avait pas eu de ses nouvelles.
Une haine froide sommeillait en lui, et brûlait son coeur à la simple pensée de ce jour où il avait été jeté dehors comme un malpropre... Il s'était toujours juré de revenir un jour devant le Conseil Jedi, pour leur prouver qu'il avait changé, et qu'ils s'étaient trompés sur son compte. Mais tout ça s'était vite effacé. Ses récentes activités l'avaient amené à tuer, à faire souffrir et à agir pour son propre compte : des buts totalement opposés aux idéaux Jedi. Kobar' resterait à tout jamais la raclure qu'il était devenu, et rien ne changerait ça. Il était plein de reconnaissance pour celui qui l'avait sortit de prison ; mais il ressentait également une peur à l'encontre de son mentor : la peur d'être trahit à nouveau.

" Alors l'équation est simple : soit tu me rejoins et je t'offre de nouveau l'occasion de manier le sabre laser, sans Code, sans règles ; en te demandant simplement d'obéir aveuglément à mes ordres. "

Voilà ce qui l'avait décidé à accepter la proposition de son mentor, lorsqu'il était venu le sortir de prison. Ni Code idiot, ni règles empêchant les membres de l'Eglise de vivre tels qu'ils le souhaitaient. Et surtout, une haine commune à l'égard des Jedi, haine qui les mènerait probablement à des affrontements futurs. L'Eglise commençait à placer ses pièces sur l'échéquier, et nul doute que les Gardiens de la Galaxie répondraient sous peu, à cette montée en puissance. S'il s'avérait que la République choisissait de ne plus faire confiance à l'Ordre Jedi, c'est tout le service de renseignement de ces derniers qui tomberait à l'eau.


Kobar' revient à sa discussion. Il se frotta les yeux pour s'éclaircir les idées, et se tourna vers Lola, un sourire aux lèvres. Il allait un peu jouer son macho, probablement son rôle préféré, puisqu'il mettait souvent les femmes hors d'elle, ce qui se révélait toujours du plus grand interêt, lorsqu'on savait protéger efficacement ses parties... fragiles, de la réponse fréquente de la gente féminine.

" Tout de même Lola, j'avoue être impressionné.. Vous vous êtes enfilée la même dose d'alcool que moi, et je n'ai pas l'impression de vous voir tanguer. Habituellement, les femmes ont déjà roulé sous la table, ou vomissent allègrement leurs tripes sur le sol, qui paraît ne jamais avoir été lavé ici. Une habituée, à ce que je vois, de l'alcool. Je me sens moins seul ! "

Kobar ironisait. Ses traits quelque peu bouffis ne pouvaient en rien camoufler son amour de l'alcool, et il était évident pour quiconque le fixait quelques secondes, que l'ancien Jedi buvait tout les jours et le plus souvent, à forte dose.

" Mais disons tout de même que l'ambiance est un peu... faible. Pas de musique, pas de danseuses, une serveuse farouche que je ne risque sûrement pas de mettre dans mon lit ce soir vu son empressement à s'éloigner de moi... Une soirée sans animation, à boire, ce n'est pas une vraie soirée ! Je lis dans tes yeux, j'espère que tu ne m'en voudras pas de te tutoyer, c'est tout de même mieux entre alcooliques ; que tu es joueuse. C'est également mon cas ! J'ai envie de voir combien de temps une femme peut tenir.
Une proposition pour passer le temps.. ?
"
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 29 Juil - 13:18

    Lola avait répondu avec tact et franchise à cet homme, cet inconnu. Après tout, pourquoi cacher son caractère ? La belle était ainsi et les gens devaient s'y habituer. Ainsi, elle montra à Kobar qu'elle n'était pas dupe et qu'il était loin d'être sous les effets de l'alcool, bien qu'il devait au moins ressentir une petite sensation de vertige. Il avait l'air inquiet de trouver un agent de la milice ou toute autre personne pouvant faire respecter une certaine loi. Il fallait quand même avouer que la police et tout agents du maintient de l'ordre étaient tous corrompus jusqu'aux os sur cette planète. Ici on ne pouvait pas vraiment dire qu'il y avait des lois ou des règles à respecter. Sur Nar'Shaddaa, le crime, la violence, l'alcool, les délits, les abus sexuels étaient monnaies courantes sur cette planète. C'était comme si les sept péchés capitaux étaient réunis en un seul et même lieu, la maudite planète de Nar'Shaddaa !
    Il était assez drôle de voir cette planète vivre dans la débauche, l'alcool et le crime et pourtant s'en sortir. De nombreux groupes mafieux gouvernaient la planète et se disputaient le pouvoir dans une lutte acharné. Pourtant, ceci permettait une sorte de hiérarchie et la planète réussissait tout de même à vivre. C'était assez impressionnant. Toutefois, sa réputation n'était pas bonne dans les autres coins de la Galaxie, c'était pourquoi, seuls les gens assez confiants, voire trop, ou alors les fous suicidaires, ou encore les gens qui voulaient se cacher, venaient sur cette planète. Il fallait dire que c'était un peu le paradis pour quiconque cherche à être tranquille. Ainsi, notre chère Lola était très souvent sur cette planète, soit pour remplir des contrats ou alors juste pour aller boire un coup dans certains bars, afin d'être un peu tranquille, sans que personne ne s'inquiète en voyant les armes autour de sa ceinture. Mais revenons-en à nos deux protagonistes.

    Kobar eut un petit sourire quand la belle lui expliqua qu'elle pensait qu'il était un habitué des bars. Puis il soupira et son regard se perdit dans le vide. Il semblait plongé dans des pensées profondes, le regard perdu. A quoi pouvait-il penser de cette façon là ? Malgré sa grande curiosité, Lola n'était pas apte à lire dans les pensées, ainsi elle laissa tomber et but une nouvelle gorgée d'alcool. Kobar reprit ensuite la parole. Il avoua être impressionner par la capacité de résistance à l'alcool de la belle. Il ajouta que la plupart des femmes n'auraient pas tenue le coup. Il avait raison d'ailleurs. Toutefois, Lola avait prit l'habitude de boire, soit pour se détendre après des boulots, soit pour être tranquille, seule avec ses pensées. Ainsi, son corps s'était habitué à ce genre de régime. Toutefois, grâce à sa très bonne hygiène de vie, de part son alimentation et ses entrainements physiques, l'alcool n'avait déposé aucunes marques sur le corps de la tueuse, comme pour éviter de gâcher ce jolie corps de poupée de la Mort. C'est ainsi avec un sourire que la belle lui répondit.

      « Je dois avouer que vous avez raison. En effet, on peut dire que je suis une habituée et depuis quelques années maintenant. J'aime les bons alcool et j'avoue que mon porte monnaie me permet de m'acheter certaines bouteilles à un prix peu raisonnable. Toutefois, quand on aime on ne compte pas comme on dis, n'est ce pas ? »


    Cependant, l'homme assit au bar ne semblait guère fortuné, ainsi il ne devait sans doute pas boire des alcool chers tous les jours. Dommage pour lui car certains vins couteux étaient d'une qualité inégalable. Kobar enchaina alors sur la soirée à l'ambiance faible comme il disait. Une fois de plus il avait raison. A cette heure tardive, les danseuses étaient toutes allés se prostituées dans la rue et le patron avait coupé la musique puisque normalement, à cette heure ci, plus personne n'était assez conscient pour se rendre compte d'une éventuelle musique de fond. Puis, l'homme voulu la tutoyer, ce qui en dérangea pas Lola, après tout, entre alcooliques, autant être un peu plus familier et faire fi des convenances. Puis, il lui avoua qu'il avait remarqué son air joueur et voulait savoir jusqu'au la belle pouvait boire. La tueuse eut alors un petit sourire et un regard très joueur et intéressé à ce moment là. Oui, Lola était joueuse et ce depuis toujours. D'ailleurs, dans son métier et dans sa vie, elle jouait avec sa propre vie et ceci l'amusait plus que tout. Comment peut-on en arriver là ? Telle était la question.

      « Hum … Pourquoi pas jouer alors, si tu es si curieux ! Je te proposes un jeu très simple : Je dois dire une affirmation que je pense vrai sur toi, si elle est correcte, tu bois, si elle est fausse, c'est à moi de boire. Puis c'est à ton tour et ainsi dessuite jusqu'à ce que l'un de nous tombe ! »


    Dit-elle avec un léger rire. Il fallait avouer que ce jeu pouvait aller assez loin, mais il était plutôt amusant pour en savoir plus sur l'autre et Lola était une femme très curieuse. Quand elle eut l'approbation de son compagnon de jeu, la belle remplit son verre ainsi que celui de Kobar. Elle planta alors ses yeux d'un vert profond dans celui de l'homme avant de prononcer son affirmation.

      « Tu maitrises quelques peu la Force du côté lumineux, mais toutefois, tu n'es pas un Jedi. »


    Lola avait cette sorte de question qui lui brulait les lèvres depuis le début. Elle avait ressenti cette faible aura lumineuse chez Kobar, pourtant il n'était pas un Jedi. De plus, son attitude était assez indigne pour un membre de l'Ordre. Toutefois, son aura était présente, pas comme si il n'avait jamais découvert ses pouvoirs, non, sinon Lola ne l'aura pas sentit. La, il était sur qu'il avait déjà utilisé la Force. Lola voulait en savoir plus sur lui.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Dim 18 Mar - 4:57

« Tu maitrises quelques peu la Force du côté lumineux, mais toutefois, tu n'es pas un Jedi. »

A ces mots, Kobar' plissa les yeux. Pas par contrariété, mais par surprise. La jeune femme qu'il avait en face de lui était décidément à appréhender avec prudence. Elle possédait la Force, et en était consciente ; et surtout, elle savait s'en servir. Le plus inquiétant était qu'elle posait les bonnes questions, au bon moment.
Pourtant, au lieu d'interrompre le jeu pour obtenir quelques réponses, l'ancien Jedi porta son verre à ses lèvres et avala d'une seule gorgée l'alcool qui lui tendait les bras, le tout sans quitter la jeune femme du regard, en un léger geste de défi.

L'ambiance n'était décidément plus au goût de l'alcoolique. Son regard fit le tour de l'établissement, pendant qu'il cherchait une question à poser à Lola : il ne restait plus qu'eux deux accoudés au bar, le patron qui nettoyait ses verres à l'aide d'un torchon passablement crasseux et qui n'avait pas dû voir le nettoyage depuis longtemps ; et enfin un individu visiblement endormi sur sa table, entouré de verres vides.
L'ancien Jedi reporta son regard sur la belle jeune femme qui lui faisait face, et qui attendait visiblement sa question, en tambourinant des doigts sur le côté de son verre.

" Tu es plus dangereuse que tu n'en as l'air, et malgré ton air diablement sexy, tu as sûrement plus de sang sur les mains que moi. "

L'affirmation avait échappée à Kobar' avant qu'il n'ai vraiment pensé à la reformuler. Il était évident que la jeune femme jouait un rôle assez sombre dans le cosmos de cette ville, comme en témoignait les armes qu'elle portait.
Un plan commençait à se former dans l'esprit de l'ancien Jedi. Cette femme était probablement assez riche, étant donnés ses dires et ses goûts en matières d'alcool. Lui était véritablement sur la paille, et dépouiller Lola ne devrait pas poser trop de problèmes une fois qu'elle serait ivre. Un sourire fugitif passa sur les lèvres de Kobar'.
Deux options s'offraient à lui : tenter de faire boire la jeune femme plus que de raison et la dépouiller dès que possible ; ou passer une agréable soirée avec elle de son plein gré. Rien n'empêchait d'espérer.

Cependant, avant que la belle n'ai pu répondre, la soirée prit un tournant différent. La porte du bar claqua contre le mur, et quatre hommes entrèrent dans l'établissement. Ceux-là n'avaient visiblement pas passé leur soirée à boire, et tenaient parfaitement sur leurs jambes. Le premier entré, qui semblait visiblement être le chef de la bande, parcouru lentement la pièce du regard, ses yeux s'attardant sur Kobar' et Lola, avant de retomber sur l'ivrogne endormi à sa table.
Pourtant, il s'avança d'abord vers les deux compagnons de boisson, et prit la parole. Sa voix, grave et rocailleuse, retentis dans le silence qui avait accompagné l'entrée de l'homme et de ses compagnons dans le bar ; sur un ton peu amical et ironique.

" Je m'excuse par avance de ma requête, mais votre soirée est finie. On a un petit compte à régler ici, et on voudrait pas vous choquer ; donc cassez-vous avant qu'on ne soit obligés de se fatiguer un peu plus en vous aidant à sortir.. "

Kobar' répondit du tac au tac, aimant peu qu'on lui parle sur ce ton, et surtout pas devant une femme, encore moins quand elle avait le physique de Lola. L'ancien Jedi se leva, pour se mettre à la hauteur de son interlocuteur

" Les deux seules choses qui peuvent me choquer dans ton intervention, c'est ton haleine de merde, et ton faciès de Hutt. Ta mère avait trop bu le soir où elle t'a conçu, et ne garde que de vagues souvenirs de son compagnon, je me trompe ? Quoi qu'en te regardant, elle doit sans peine se souvenir de son erreur de jeunesse.. "

La réaction de l'homme pris Kobar' de vitesse. Un direct à l'estomac lui coupa le souffle, et le fit tomber à genou. Les trois autres hommes, le regard sombre, s'étaient rapprochés du groupe ; et Kobar' vit du coin de l'oeil que l'ivrogne était maintenant bien réveillé, et qu'il s'esquivait avec discrétion vers la porte arrière du bar.
L'ancien Jedi ne s'était donc pas trompé, c'était bien à cet homme que les quatre malfrats comptaient régler son compte. L'ancien Jedi se sentit soulevé par le col, et cherchant vainement son souffle, eu le déplaisir de sentir la mauvaise haleine de son adversaire, tout près de son nez.

" Je déteste qu'on me parle sur ce ton.. Je pense que je vais me régaler à t'ouvrir le ventre, et à te faire couler les tripes hors de ton corps d'alcoolique. J'adore faire la peau aux marioles comme toi. "

Kobar' sentit la prise de son adversaire se relâcher alors qu'il portait la main à sa poche, et d'un mouvement assez vif, se redressa, avant d'éclater son front contre le nez du chef de la bande, dans un horrible craquement. L'ancien Jedi se mit en position de bagarre de bar, c'est-à-dire abaissant son centre de gravité pour encaisser plus facilement les coups. L'alcool coulant dans ses veines alourdissait quelque peu ses mouvements, mais il gardait la maîtrise de la situation. Du coin de l'oeil, il vit que Lola préparait quelque chose. Une milli-seconde plus tard, la situation éclatait...
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Dim 18 Mar - 9:35

    Lola avait vu juste ! Tout en regardant dans les yeux la jeune femme d'un air de défi, Kobar bu le contenu de son verre. Un sourire satisfait et tout aussi joueur s'afficha alors sur le visage de la belle. Elle avait donc raison. Maintenant, il faudrait qu'elle se renseigne, pour savoir les raisons qui l'avait certainement poussé à quitter l'Ordre. A moins qu'on ne l'ai jeté à la rue ? Les Jedi pouvaient-ils faire cela ? Sans doute, surtout avec un Jedi aussi alcoolique et irrécupérable. A cette pensée, la belle sourit à nouveau. Au final, Kobar était aussi seul et perdu qu'elle. Tout deux, alcooliques, se retrouvant dans un bars miteux à se raconter via un jeu bidon, l'histoire ridicule de leur vie sans intérêts. Voilà un drôle de tableau.

    Alors que Kobar parcourrait la salle du regard, à la recherche d'une question, Lola en fit de même. Il était déjà très tard et il ne restait presque plus personne sauf le patron, lavant des verres et priant pour ces derniers clients sortent vite afin qu'il puisse fermer l'établissement et aller se coucher. Un homme était également affalé sur une table, endormi, au vu des petits ronflements qu'ils poussaient, entouré de pas mal de verres vides et d'une bouteille dans laquelle il ne restait qu'un fond. Décidément, celui la n'était pas arrivé au bout, l'alcool lui était complètement monté à la tête bien avant. Lola n'arrivait jamais dans de tels états, elle n'aimait pas vraiment cela. Elle se sentait complètement dépourvu de toute force et au vu de la vie qu'elle menait, elle n'avait pas le droit de se relâcher la moindre seconde, sinon, cela pourrait lui être fatal. Elle avait donc tout intérêt à faire attention à la tournure des évènements avec l'ex Jedi. Elle n'était pas encore certaine qu'il soit totalement innocent et si elle lui donnait l'occasion d'être plus faible, sans doute sauterait-il sur l'occasion. Dans un monde ou l'univers tout entier pouvait vouloir votre peau, il mieux valait être trop méfiants que pas assez. Ainsi, Lola gardait un oeil sur Kobar et ses éventuelles mauvaises intentions.

    Mais voilà qu'elle commençait à s'impatienter de ne pas voir sa question arriver. L'alcool au fond du verre de la tueuse semblait l'appeler et Lola n'avait qu'une hâte, l'avaler d'un trait. Machinalement, elle commença à tapoter ton verre, comme pour montrer à Kobar qu'elle était toujours la et qu'elle attendait. C'est alors que l'homme tourna à nouveau la tête vers elle. C'est alors que la question tomba. Lola eut un sourire quand elle l'entendit. Il n'était pas idiot mais en même temps, tout le monde pouvait se douter de sa dangerosité au vu de sa ceinture pleine d'armes et de son regard étrangement froid et dépourvu de sentiments. Maintenant, la question n'était pas vraiment porté sur le fait que Lola pouvait paraître dangereuse. Non, Kobar avait plutôt compris que la belle avait un nombre de meurtres anormalement élevé pour une jeune de son âge, et « à l'air diablement sexy ». Plongeant alors son regard intense dans celui de l'ex Jedi, l'ange leva son verre et fit un clin d'oeil à Kobar, comme pour lui dire « bonne réponse » avant d'avaler son verre en une traite et de le reposer sur le comptoir. Un nouveau sourire apparu sur son visage et ses lèvres pulpeuses s'entre-ouvrirent pour poser une seconde question.

    Cependant, la belle n'eut pas le dire de dire quoi que ce soit. Elle tourna la tête une seconde avant de voir apparaître quatre hommes dans le bar, elle les avait senti arrivé. La porte vint frapper le mur, prouvant l'état de rage dans lequel se trouvait l'homme venant d'ouvrir. Ces hommes étaient tous grands, costauds et visiblement, ils n'étaient pas venus ici pour simplement boire un verre entre potes et discuter de leurs disputes conjugales. L'homme qui semblait être le chef, peut être parce qu'il avait plus de tatouages ou un air légèrement moins idiot que les trois autres, parcouru du regard la salle. Il se posa quelques secondes sur le patron, plutôt paniqué par cette arrivée, et sur l'homme endormi. Ses yeux noirs se posèrent alors sur Lola, qu'il reluqua de haut en bas, puis sur Kobar, qu'il regarda avec un peu moins d'envie. C'est donc avec un sourire, qu'il pensait sans doute assez ironique pour être effrayant, qu'il s'approcha des deux buveurs. Il s'adressa en particulier à Kobar, mais ses paroles étaient aussi destinés à la belle et s'exprima dans un langage des plus inappropriés quand on a une Lola pas loin. Autant il commençait en tentant de mettre un minimum de politesse dans ses propos, autant la suite était des plus stupides, dignes d'un mec sans cervelle. Kobar avait eu la brillance d'esprit de remarquer les armes à la ceinture de la tueuse et de comprendre rapidement qu'il ne valait mieux pas se frotter à elle. Sauf que cet espèce de pauvre type ne l'avait même pas remarqué, sans doute s'était-il trop attardé sur sa poitrine. En tout cas, il était loin de s'en douter, mais cette erreur allait lui coûter cher, très cher même. Toutefois, Kobar fut plus rapide sur ce coup et se leva pour faire face à cet homme, qui faisait quand même une tête de plus que lui. Sa réponse du tac au tac fit rire la belle, attirant le regard glacial des trois hommes accompagnés l'espère de macho dopé à la testostérone. Cependant, Kobar ramassa les fruits de son insolence, en guise de réponse, il reçu un violent coup à l'abdomen qui lui coupa net le souffle et le fit tomber à terre. Lola cessa de rire immédiatement en le voyant chuter et son regard devint glacial. L'ex jedi fut alors soulevé par le col pendant que l'homme lui soufflait des paroles bien futiles et plutôt pathétiques quand on savait ce à quoi il allait goûter. Lola prit alors le temps d'analyser la situation. L'homme endormi s'était faufilé vers l'entrée du bar et il était sorti en rampant, profitant de la situation. Le patron du bar s'était planqué derrière son comptoir, sans doute n'allait-il pas tarder à appeler les services d'ordres … Enfin, on était sur Nar Shaddaa, fallait pas rêver non plus, si les forces de polices arrivaient un jour, ce serait très certainement d'ici une bonne heure, ce qui laissait le temps à Kobar de mourir cinq fois. Lola prêta alors attention aux trois hommes. L'un d'eux s'appuyait trop sur sa jambe droite et son pas le trahissait, il boitait, ainsi sa jambe gauche était douloureuse, sans doute suite à une autre bagarre du genre. Un autre semblait légèrement alcoolisé, il faudrait donc tirer partit de sa lenteur. Enfin, le dernier ne portait aucune marques précises, lui, il faudrait s'en charger en premier. D'ailleurs, cet imbécile posa sa main sur l'épaule de Lola et lui souffla son haleine putride au visage, souriant de ses dents sales et avec un regard pervers qui le perdrait.

      « Héé mam'selle, faudrait sortir de la avant que ton jolie visage de poupée soit défiguré ou tes habits déchirés … A moins que ce ne soit ça que tu cherches ici … »

      « Ôtes, ta main crasseuse de mon épaule pauvre fou … »


    Pour seule réponse, l'homme paru surpris, comme si il ne comprenait pas les paroles de la tueuse et lâcha un simple « Heiinn ? ». En plus d'être moche et puant, il était complètement idiot. Lola leva les yeux au ciel et soupira. Elle vit alors du coin de l'oeil Kobar frapper l'homme avec son visage et se mettre en position de combat. La belle croisa alors son regard puis baissa les yeux. Quand elle releva la tête, son regard était intensément glacial et ses traits étaient devenus des plus menaçants. La soirée venait de tourner, Lola n'allait pas faire dans la dentelle.

    En une seconde, Lola s'était levé et avait prit le verre posé sur le comptoir et l'explosa contre l'oeil du benêt. Il se mit à hurler de douleur, portant sa main à son oeil ensanglanté et reculé de quelques pas. L'alcoolo arriva sur elle et avec un mouvement habille elle lui frappa la tête contre le comptoir, sur le verre de Kobar. Il tomba à terre, légèrement sonné, pendant que le dernier homme approcha en boitant légèrement. La tueuse prit le tabouret sur lequel elle était assise quelques secondes avant et vint frapper de toutes ses forces la jambe gauche du type, le faisant tomber, hurlant de douleur. Puis, en une seconde, elle sortit sur fouet laser, le fit claquer sur le sol et l'enroula autour du coup du chef. Elle n'eut aucune pitié à électrocuter l'homme, le faisant se retourner vers elle.

      « HEY gros lards, c'est par là que ça se passe !! »


    L'homme semblait bouillir de rage et Lola cessa de l'électrocuter, le regardant avec un sourire glacial sur le visage. Elle laissait paraître toute sa noirceur, n'éprouvant aucune pitié pour ces hommes, bien qu'elle ne comptait pas les tuer. C'est à ce moment là que les trois hommes se relevèrent. Lola sauta sur le bar et fit une roue sur ce dernier, évitant les premiers tirs de blasters. Elle sauta en avant et atéri près de Kobar. Leurs regards se croisèrent, puis les deux buveurs reportèrent leur attention sur les quatre hommes courant vers eux. Lola les attendait, fouet neuronique en main.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Lun 9 Avr - 22:41

Kobar' eu à peine le temps d'esquisser un mouvement, que Lola était déjà passée à l'action. Démontrant son habilité au corps-à-corps, elle se débarrassa rapidement des trois sbires, avant d'infliger un correction au chef de la troupe. Malheureusement pour les deux piliers de bars, les quatre hommes se relevèrent rapidement, quoique douloureusement et en grimaçant.
D'un commun accord et pourtant sans qu'aucune parole ne soit échangée, la répartition des adversaires se fit assez aisément : deux balourds chacun. Kobar' souri en voyant l'air particulièrement sérieux de Lola. Ce n'était pour lui qu'une énième querelle de bar, et malgré le fait que la jeune femme semblait avoir connu maintes épreuves ; elle paraissait prendre l'affrontement particulièrement à coeur.

Reportant son attention sur les deux gorilles qu'il s'était adjugé, Kobar' sortit un couteau de chasse à l'aspect assez meurtrier, d'un étui fixé à sa cheville. Bien évidement, il ne sortait jamais sans le sabre qu'il avait réussi à emporter avec lui lors de son renvoie de l'Ordre Jedi ; mais il préférait tout de même ne pas avoir à l'utiliser n'importe quand, et surtout contre n'importe qui.
Les yeux de ses adversaires se plissèrent à la vue du couteau ; et ils adoptèrent une position plus prudente, en montant leur garde. Manifestement, ils commençaient à comprendre qu'ils ne s'étaient peut-être pas attaqués aux bons clients ce soir : l'alcoolique et la jeune femme n'étaient pas aussi inoffensifs que leur apparence pouvait laisser à penser.
Le silence précédant la tempête dura encore quelques secondes, puis tout bascula. Les adversaire se jetèrent les uns vers les autres ; dans l'espoir de tuer et de déchirer les chairs dans un camp, et dans l'attente d'en finir le plus vite possible pour Kobar' et Lola.

Fidèle à sa réputation de bagarreur sans règle, l'arme blanche que Kobar' avait sorti de son étui était en fait un couteau explosif. peu utilisé depuis un bon moment, les ennemis se laissaient souvent avoir, et ne connaissaient pas les caractéristiques de cette arme. Et l'effet de surprise n'en fut que meilleur.
Se projetant en avant, il accueilli son premier adversaire d'un direct à la mâchoire qui le jeta au sol ; mais n'eu pas le temps de contrer le coup du deuxième homme. Celui-ci avait également sorti un couteau, mais nettement moins dangereux que celui de l'ancien Jedi. Kobar' ne parvint donc pas totalement à éviter le tranchant de l'arme, et eu l'effet d'une brûlure à l'épaule, consécutive au déchirement de sa chair.
Grognant, il sauta sur son adversaire, qui ne s'attendait visiblement pas à une telle ignorance de la douleur ; et lui planta son couteau dans le ventre, en appuyant le plus possible. Il sentit le tranchant de son arme faire céder net la résistance de la chair, et s'enfoncer au plus profond dans l'homme. Et c'est là qu'il activa le petit cadeau que contenait ce couteau explosif.

Une charge explosive, assez faible, mais suffisamment puissante pour vaporiser un homme ; était cachée dans la garde de l'arme. Une fois planté, il suffisait d'activer la charge après s'être éloigné de quelques pas, pour voir son ennemi disparaître. C'est ce que fit Kobar', et cela fonctionna particulièrement bien, jusqu'au moment où il sentit maintes gouttelettes de sang parsemer son visage et ses vêtements.
Un coup d'oeil suffit à constater que l'homme qu'il avait envoyé au sol, d'un direct particulièrement puissant, avait pris la fuite. Il ne souhaitait pas connaître le même sort que son défunt collègue, ou était simplement parti chercher du renfort, ce qui était plus probable.
Il était impératif pour Lola et Kobar' de quitter rapidement l'établissement sous peine de devoir affronter une horde de fils de Hutts tous plus débiles et solides les uns que les autres. L'ancien Jedi tourna donc le regard vers la jeune femme, pour voir où elle en était..
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar] Ven 13 Avr - 8:49

    Lorsque leurs regards se croisèrent, les deux buveurs comprirent rapidement qu'ils allaient se répartir les hommes. Au vu de la haine qu'il éprouvait envers elle, le chef du groupe semblait vouloir s'occuper de la tueuse sans délais. Lola plongea son regard dans le sien, lui adressant un sourire froid et provocateur. Elle vit un second homme se placer près de son chef et sortir un blaster. La belle soupira légèrement. Il n'était décidément plus possible de boire tranquillement un verre dans un bar sans avoir des problèmes. Voilà qui devenait vraiment embêtant. Mais l'heure n'était pas au questionnement. Son regard vira alors à gauche pour observer Kobar qui venait de sortir un couteau de chasse plutôt impressionnant. Pour l'instant, Lola resterait avec son fouet neuronique. Le calme avant la tempête dura alors quelques secondes durant lesquelles chaque adversaires se jugeaient. Ce furent pourtant les adversaires balourds qui se jetèrent en premiers sur eux dont le chef et un homme sur Lola. Visiblement, il se savait vraiment pas à qui ils avaient à faire. Lâchant un nouveau soupir, la tueuse se mit en position de combat.

    Ainsi, Lola alluma son fouet neuronique et le fit claquer au sol alors que les deux hommes approchaient. Elle semblait attendre quelque chose. Le moment arriva alors bien vite lorsque les hommes furent assez proches. La tueuse lança alors son fouet autour du cou du chef puis couru et sauta, s'aidant du fouet pour tourner autour de son adversaire et frapper violemment le deuxième homme avec ses pieds. Ainsi, elle se retomba sur ses deux pieds, dos au chef qui avait hurlé de douleur. Lola déroula alors le fouet et le rangea mais le deuxième homme se redressa bien vite et tira sur la tueuse. Cette dernière fit alors une série de sauts périlleux rapides et agiles et esquiva tous les tirs avec une facilité déconcertante. Reprenant appuie sur ses pieds, la tueuse toisa les deux hommes du regard avec une froideur sans pareille. Elle n'avait aucunes armes dans ses mains et décida de continuer le combat ainsi. Le chef voulu alors prend le blaster de son homme de main mais Lola ne lui en donnant pas l'occasion. Aidé de la vitesse de Force, elle fonça sur les deux hommes et donna un coup de pied dans la main du chef pour lui faire lâcher l'arme. S'en suit alors une série de coups de poings et pieds, alternativement entre le chef et son sous fifre, les blessants tous les deux à chaque fois. La vitesse de la tueuse était remarquable et presque inhumaine. Elle reçu pourtant un coup de poing au visage, ayant pour effet de faire perler un doux filet de sang le long de ses lèvres pulpeuses. Renonçant à toute clémence avec ses hommes, la belle rendit ses coups plus violents et envoya un des hommes au tapis. Ainsi, elle en profita pour s'écarter du chef d'un saut périlleux arrière et sortit son blaster avec une rapidité telle qu'aucuns des hommes n'eut le temps de réagir. La cellule d'énergie partit rapidement et, alors qu'on aurait tendance à penser qu'elle aurait gardé une trajectoire droite, la cellule vrilla sur le côté pour éviter une table avant de se loger avec précision entre les deux yeux de l'homme. Tout ceci c'était déroulé durant le saut arrière de la belle. Le chef paru ahurie, tout du moins c'était l'expression la plus plausible que l'on pouvait lire sur son visage rond et sale. Alors que la belle rangeait son blaster, après être retombé au sol avec élégance, le chef, sans doute prit de colère après la mort d'un de ses hommes, fonça sur elle. Il était tellement imposant que ses pas étaient lourds sur le sol durant sa course, faisant trembler quelques verres. De ses pas légers et agiles tel un félin, Lola s'approcha de lui en courant également, prête à en découdre. Arrivé près d'elle, l'homme envoya son poing avec violence. La tueuse se décala pile au bon moment sur le côté pour éviter le poing. Toutefois, elle lui attrapa le poignet d'une main, de l'autre, elle lui attrapa l'arrière de la tête et d'un geste, elle envoya avec violence son genoux dans les parties sensibles de l'homme qui se pencha en avant. Profitant de cette position qu'elle avait calculé, la belle prit la tête du chef et l'envoya s'exploser sur le sol avec violence. Alors qu'il était sonné et allongé sur le sol, la belle le retourna avec force et se mit à cheval devant lui avant de lui envoyer une série de coups de poings au visage. Le visage de l'homme était en sang, son crâne ouvert et du sang s'écoulait d'une blessure profonde à l'arrière de la tête. Pourtant, l'homme voulu se débattre en saisissant le bassin de Lola, ne manquant pas de lui toucher les fesses. Ce fut le geste de trop. Cessant alors de le frapper, la tueuse sortit son blaster et le pointa sur son front avant de tirer sans hésiter. Les mains de l'homme retombèrent alors sur le sol, inertes, pendant que la vie quittait définitivement ce corps. Lola souffla et rangea son armes, observant ses mains pleines de sang.

    La tueuse tourna alors la tête vers Kobar pour constater qu'il en avait finit avec ses hommes et même que l'un des hommes avaient explosé. Le bar était dans un sale état, avec du sang partout. Lola se releva avec assurance et son regard se posa sur le comptoir du bar ou gisait le patron qui s'était reçu une balle perdu d'un des hommes et gisait, mort sur le bois. La belle soupira et regarda Kobar avant de s'essuyer les mains sur son mini short. Alors qu'elle allait lui adresser la parole, elle entendit des sirènes au loin, preuve que les autorités avaient été prévenues d'une manière ou d'une autre du raffut dans le bar. Regardant la porte à l'arrière, Lola s'adressa à Kobar.

      « Merde ! Faut qu'on bouge … Suis moi ! »


    La belle lui prit le poignet pour le faire réagir plus vite et l'entraina dans sa course. Elle tira dans la porte puis y donna un coup de pied pour l'ouvrir. Elle jeta Kobar dehors pour le faire avancer plus vite puis s'arrêta sur le pas de la porte, comme si elle venait de se rendre compte de quelque chose. Rapidement, elle se retourna et tira une seule cellule d'énergie avec son blaster. La cellule parcouru un trajet pas vraiment linéaire et vint exploser une unique caméra de surveillance placé dans un coin du bar. Une fois l'histoire réglée, Lola rangea son arme et reprit le poignet de Kobar pour le faire courir près d'elle.

    Les ruelles étaient sombres et encore plus désertes que d'ordinaire, au vu de l'heure avancée de la nuit. Il y avait quelques effluves d'alcool et de pourritures mais le tout était calme. Seuls les pas précipités des deux fuyards résonnaient dans les petites ruelles. Lola connaissait ces rues presque par cœur à force de venir trop souvent, ainsi, elle guida Kobar rapidement, sans hésiter sur les passages à prendre. Il fallait qu'ils s'éloignent le plus possible du bar, la belle n'avait pas vraiment envie d'être repéré ici, surtout avec une cible encore vivante qu'elle devrait tuer rapidement le lendemain. Elle devait rester l'ombre qu'elle était toujours.

    Kobar et Lola finirent par déboucher sur une grande rue et s'arrêtèrent, l'homme étant assez fatigué par cette course effréné. C'est alors que la belle remarqua qu'il avait emporté une bouteille d'alcool avant de quitter le bar, ce qui la fit rire. Mais, alors qu'elle allait lui adresser la parole, la tueuse entendit des sirènes près d'elle ainsi que le bruits de pas de quelques hommes chargés de la « sécurité ». Sans vraiment réfléchir, elle poussa Kobar dans une ruelle sombre et le plaqua contre un mur. La belle se colla alors à lui, posa un doigt sur les lèvres de l'homme, lui incitant de se taire. Lola pencha un peu la tête sur le côté pour observer les hommes passer en courant, se dirigeant vers d'autres ruelles. A ce moment là, la tueuse ne s'était pas vraiment rendu compte de sa proximité avec Kobar et de sa position, elle était quasiment dans ses bras, plaquant l'homme contre un mur froid. Elle en prit conscience quand il murmura quelque chose dans la noirceur de la ruelle.

~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar]

Revenir en haut Aller en bas

L'alcool ne résout pas les problèmes ... l'eau non plus ! [PV : Kobar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Nar Shaddaa [Hors-la-loi] :: Quartier Rouge-