Partagez| .

Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin] Mer 4 Avr - 9:18

Agamar ! Un petit monde peu connu, situé à la frontière de l'espace impérial. S'il ne s'agissait que d'un monde agricole, il avait pourtant plusieurs fois joué été au centre l'histoire galactique. Il avait tenu un rôle majeur lors de grands évènements comme la conquête de la Galaxie par les Yuuzhan Vongs. La planète avait alors abrité des millions de réfugiés venant des quatre coins de la Galaxie.
Mais Ahsio n'était pas là pour un cours d'histoire. Non, si on l'avait envoyé sur ce monde perdu de la Bordure, c'était pour une mission d'importance capitale. La guerre approchant à grands pas, les Renseignements souhaitaient savoir à quel point les défenses de la planète étaient poussés. Si jamais la République devait s'attaquer aux Impériaux, Agamar constituait une passerelle idéale vers le cœur du territoire impérial. Aussi l'escadron Spectre avait été envoyé en mission de « reconnaissance ».
Celle-ci consistait à relever les emplacements de toutes les installations militaires, des différentes installations défensives, estimer les forces présentes sur la planète et en orbite de celle-ci et observer comment les garnisons étaient disposées, fournies...
Ainsi, Ahsio et ses hommes auraient à rendre un rapport détaillé au Haut Commandement de la République. Pour être plus efficaces, ils s'étaient séparés par petits groupes de deux, aux quatre coins de la planète. Étant donné que l'un des membres de l'unité avait été blessé lors d'une rixe dans un bar quelques jours plutôt, il n'avait pu participer à la mission. Aussi Ahsio avait décidé qu'il serait l'homme qui agirait seul, étant donné qu'il était le plus expérimenté du groupe. Ainsi s'était-il retrouvé chargé d'évaluer les effectifs et les moyens de la garnison de la petite ville dans laquelle il se trouvait. Elle avait beau être peu peuplée, elle abritait un spatioport assez important pour constituer une place stratégique.

Bref, il avait décidé de se rendre dans un bar de la ville pour écouter les impériaux en permission raconter un peu plus de choses que la sobriété ne leur aurait permis. C'était l'avantage de la mission : il pouvait aller se poser tranquillement à une terrasse, attendant que les infos intéressantes lui viennent aux oreilles. Et si tel n'était pas le cas, un petit tour à pied près du spatioport et de la garnison (sans attirer l'attention bien entendu!) lui apporterait déjà suffisamment d'informations pour ses supérieurs. Il avait déjà relevé quelques informations intéressantes : le nombre de vaisseaux militaires se posant et décollant dans une journée, ceux qui restaient au sol, le nombre de soldats gardant les entrées. Mais il trouverait certainement d'autres détails en y retournant.


Il descendit la ruelle dans laquelle se situait l'appartement que les Renseignements lui avaient fourni, et tourna à l'angle donnant sur la grande avenue au bout de laquelle se trouvait le spatioport. Il s'agissait plus d'une rue que d'une avenue, la largeur de celle-ci n'étant guère impressionnante. Et pourtant il s'agissait de la plus grande de la ville. Le long de celle-ci s'alignaient de nombreux commerces, du simple atelier de réparation de speeders au petit restaurant typique. Il entra finalement dans un bar situé face à l'une des zones d'atterrissage du spatioport.
Il lui fallut un certain temps pour s'adapter au manque de luminosité à l'intérieur, contrastant avec le grand soleil qui régnait dehors.
Le bar s'étalait sur toute la longueur de la pièce. On y trouvait des boissons aux noms et aux couleurs inimaginables. Des représentants de nombreuses espèces y étaient accoudés. Le comptoir étant totalement bondé, Ahsio se dirigea vers une table libre, le long d'un mur, proche d'une autre où il avait reconnu des soldats impériaux habillés en civils. Même si leurs vêtements étaient censés cacher leur profession, il demeuraient certains gestes qui ne trompaient pas. Non loin de là, plusieurs personnes dont deux membres de deux espèces distinctes dont Ahsio ignorait le nom jouaient au sabacc, entourés de nombreux admirateurs, pariant sur les gagnant ou commentant les différentes manches de la partie. La fumée des cigares s'élevait jusqu'au plafond de la salle, créant ainsi une ambiance propice au jeu.

Un serveur arriva à sa hauteur et lui demanda ce qu'il voulait consommer. Ahsio, souhaitant garder tous ses sens au maximum de leur capacité, préféra demander une boisson sans alcool, même si un verre n'aurait pas, ou que très peu, altéré ses sens. Le serveur lui apporta quelques instants plus tard un jus d'un fruit originaire de la planète. Ahsio observa davantage le bar. À la table en face de lui se trouvait une Zabrak, visiblement jeune, sans doute la vingtaine, semblant s'ennuyer face à son verre. Lorsqu'elle releva la tête, il lui lança un petit sourire, avant d'entendre un grondement derrière lui.
Il n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'une chope faillit l'assommer et alla s'écraser sur le mur, derrière la Zabrak.
Une bagarre venait d'éclater...

*Il faut toujours que je choisisse l'endroit le moins calme...*

Il avait déjà vécu exactement la même situation quelques semaines plus tôt sur Coruscant. Le verre avait failli se fracasser sur la tête de Nayeli Hawkins, un commandant qu'il avait rencontré en simulation. Là, il avait dû se contenter de gueuler un bon coup contre les pilotes responsables.
Il se leva et se dirigea vers les deux protagonistes, qui ne remarquèrent pas son arrivée, trop occupé à se taper dessus. Quelques personnes autour essayaient de les raisonner, mais en sortaient avec un coup de coude dans le nez. Ahsio n'était peut-être pas super musclé, mais il connaissait quelques moyens permettant de calmer assez rapidement un adversaire plus imposant que soit. Il arriva et s’empara du bras droit de celui qui lui tournait le dos. En deux temps, trois mouvements, l'homme se retrouva à genoux, au sol, visiblement beaucoup moins agressif. L'autre se calma également.

- Écoutez... Je me fiche que vous vous battiez, mais faites ça en privé, plutôt que d'en faire pâtir les autres clients. Fit-il en désignant la table où était assise la Zabrak, et le mur derrière où coulait encore le contenu du verre brisé.

Les deux hommes ne dirent étrangement rien, et quittèrent le bar sans demander leur reste. Ahsio avait eu de la chance. Il avait bien réussi le coup qu'on lui avait appris quelques temps plus tôt. En combat régulier, il n'aurait pas été capable de maîtriser le colosse qu'il avait calmé. Mais l'effet de surprise l'avait grandement aidé, et peut-être que cela avait déstabilisé les deux hommes.
Une fois les deux hommes partis, Ahsio se retourna en direction de sa table, mais au lieu de s'y asseoir, il continua en direction de la Zabrak.

- Tout va bien ? Fit-il en lui adressant un grand sourire.

Il put enfin la voir de plus près. Elle n'avait pas l'air bien grande. Des tatouages ornaient son visage et bien sûr, comme tous les Zabraks : quatre cornes trônaient au sommet de celui-ci. Et malgré quelques cicatrices sur le bas du visage, elle était tout-à fait charmante. S'il ne pouvait espérer récolter des informations sur les impériaux ce soir-là, autant profiter un peu de la soirée, et parler à d'autres gens qu'à des connaissances professionnelles ou de futures victimes.


Dernière édition par Ahsio Nes le Ven 13 Avr - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin] Ven 6 Avr - 9:57

Cela faisait plusieurs jours que Ki’a avait atterrit sur Agamar, dans les environs d’une ville abritant un spatioport et une garnison de l’Empire. D’ailleurs elle était venu pour sa, elle avait pour mission « d’observé » les impériaux se trouvant sur cette planète paumée.

Elle observait depuis plusieurs jours le trafic des vaisseaux et elle ne remarqua juste que quelques cargos arrivaient à heures fixe, ce genre de détails ne lui était pas utile, sa voulait juste dire que les transporteurs impériaux avaient des horloges dans leurs têtes et étaient toujours a l’heure.

Elle décida donc d’aller faire un tour dans la petite ville, elle obtiendrait surement plus d’infos des soldats que ce soit avec la manière douce ou la manière forte, même si pour le moment elle préférait utiliser la manière douce c’était plus discret. Parce que bizarrement avec la manière forte la plupart des sons produit par les gens étaient des hurlements ce qui n’était pas particulièrement plus utile.

Ki’a avait gardé sa bure sur elle pour camouflé son sabre, ses vêtement ne possédant aucune poche capable de cacher son arme, elle se promenait le visage découvert histoire de passé pour une simple touriste ou marchande. Elle restait proche de la garnison, observa les va et vient des soldats et essaya de trouvé une faille dans la sécurité après tout n’importe quel renseignement était bon a prendre.

La jeune zabrak décida de bougé un petit peu car faire plusieurs fois le tour du bâtiment allait forcément attirer l’attention des soldats, elle prit donc la direction du bar le plus proche car elle était sur d’y trouvé des impériaux un peu trop bavard, il suffisait juste de les aidés un peu parfois. Elle pénétra dans l’établissement et observa rapidement la salle, il y avait beaucoup de monde…Un peu trop a son goût car cela l’obligeait a faire encore plus attention a son comportement.


*On respire un coup et on n’envoie pas de gens sur les murs…J’vais jamais y arrivé*

Ki’a soupira puis se dirigea vers le bar, elle trouvait que trop de gens la suivait du regard mais elle se contenta de sourire gentiment pour ne pas s’attirer d’ennuis. Le barman demanda a la zabrak ce qu’elle voulait boire, elle demanda quelque chose qui ne contenait pas d’alcool, son ancien maitre jedi lui avait fait gouté une boisson alcoolisé durant l’une de leur mission et Ki’a n’avait pas du tout aimé, une fois qu’elle fut servie elle se dirigea vers une table vide se trouvant prés d’un mur. De là où elle se trouvait elle pouvait voir la majeur partie de la salle, elle repéra plusieurs tables où des soldats en civils discutaient entre eux.

*Bien…Il y a plus qu’a attendre que ces crétins de soldats avalent plusieurs verres de suite après j’irais m’en occuper*

La zabrak eu un petit sourire puis vida son verre, il était rare que l’une des ses missions soit aussi calme c’était presque des vacances pour elle. La sith était du genre patiente quand il le fallait, elle était donc prête à attendre plusieurs heures que l’un des soldats soit totalement ivre.

Alors qu’elle était absorbée a contemplé les murs se trouvant face a elle un homme entra dans le bar, Ki’a l’observa et devina qu’il n’était pas un soldat impérial, il n’était donc pas intéressant a ses yeux. Elle baissa le visage et observa le fond de son verre. Au bout d’un moment elle eu la légère impression d’être observée, elle releva la tête et croisa le regard de l’homme qui était arrivé quelques minutes plus tôt, celui-ci lui sourit un peu la zabrak se contenta de hausser légèrement les sourcils, se demandant juste pourquoi il la regardait. A peine quelque secondes après une chope vola en direction de la tête de Ki’a, la jeune sith pencha légèrement la tête puis fit un léger mouvement de la main, elle utilisa un peu la force pour faire dévier l’objet qui finit sa course éclaté contre le mur se trouvant derrière elle.

Ki’a regarda l’homme qui venait de lancé la chope.


*Il se rend pas compte de la chance qu’il a…Si c’était une mission officielle sa tête aurait fini dans le même état que sa chope et c’est son cerveau qui coulerait le long du mur*

Alors que les deux énervés se tapaient joyeusement dessus l’homme se leva et se dirigea vers eux. Ki’a l’observa pendant qu’il mettait au sol l’un des bagarreurs après avoir finit de leurs dire quelque chose il le relâcha puis les laissa partir ce qui étonna la zabrak, a sa place elle aurait fait mangé le sol a l’homme.

Alors qu’elle faisait signe au barman de lui servir un deuxième verre elle vit l’inconnu venir vers sa table. Il lui demanda en souriant si tout allait bien, Ki’a pencha légèrement la tête et le regarda de haut en bas, l’une des première chose qui lui vint a l’esprit fut qu’il était plutôt pas mal par rapport a la plupart des humains qu’elle avait croisé jusqu'à maintenant…La deuxième chose qui arriva dans son crâne fut qu’elle avait pas réellement envie de discuter, elle préférait observait les impériaux mais apparemment elle n’avait pas le choix.


-« Je vais très bien merci…Monsieur ? …

Le barman arriva avec le verre de Ki’a, a ce moment elle regretta presque de boire une boisson sans alcool…Etre alcoolisé lui aurait peut être fait mieux supporté la discussion qui allait arriver. Elle fit signe a l’homme de s’asseoir face a elle.

« Pas mal votre petite démonstration…Vous êtes presque aussi doué que ma grand-mère. »

Ki’a lui dit cela tout en souriant, elle ne cherchait pas vraiment a se moquer de lui mais c’était mieux que de l’accueillir avec un sabre pointé sous la gorge…Ce que faisait généralement la jeune zabrak avec les inconnus. Elle but une gorgée de son verre puis soupira légèrement.

-« Pourquoi vous êtes intervenu dans la petite bagarre ? Vous auriez très bien pu les laisser se défouler un p’tit peu, évacuer la pression par un petit combat sa fait pas de mal parfois, bien au contraire. »

Ki’a se cala au fond de son siège puis croisa les bras.

-« Alors qu’est ce qui vous emmène sur cette planète complètement paumée ? Vous êtes surement pas venu pour les affaires…Il n’y a rien ici a part ce bar miteux.

La jeune sith sortit un petit couteau d’une des poches de sa bure puis commença un peu a joué avec, c’était un moyen comme un autre pour faire passé le temps et pour se détendre. Elle n’aimait pas particulièrement rester assise à rien faire. L’autre allé surement la prendre pour une folle mais tant pis… Au contraire sa l’arrangerait presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin] Ven 13 Avr - 13:19

- Je vais très bien merci…Monsieur ? …
- Eper, Neviz Eper. Et vous ?

Ahsio avait déjà fait plusieurs fois usage de ce pseudonyme lorsqu'il était en mission ou alors lorsqu'il se méfiait de quelqu'un, comme l'homme qu'il avait rencontré quelques semaines plus tôt dans un petit restaurant miteux de Coruscant. Ici, il aurait été fou d'utiliser son véritable nom ou son identité républicaine, alors qu'il se situait à la bordure de l'espace impérial. Etant en mission, il se devait d'être discret au maximum, aussi la démonstration de force dont il avait fait preuve quelques instants plus tôt. Mais c'était trop tard pour le regretter. Sur l'invitation de la jeune femme, il s'assit face à elle.

- Pas mal votre petite démonstration…Vous êtes presque aussi doué que ma grand-mère.
- Intéressant. Elle donne des cours ? Je ne demande qu'à me perfectionner, vous savez. Lança-t-il en gardant son sourire.

Il ne se laissait pas démonter, prenant la remarque à la rigolade. Certes, il s'agissait d'une drôle de réaction. En temps normal n'importe qui aurait été heureux d'être débarrassé de ce genre de personnes plutôt gênantes. Visiblement : pas elle. Intéressant... Pour une fois qu'il avait l'occasion de discuter avec une personne peu banale, et que celle-ci l'invitait à s’asseoir, il allait en profiter.

- Pourquoi vous êtes intervenu dans la petite bagarre ? Vous auriez très bien pu les laisser se défouler un p’tit peu, évacuer la pression par un petit combat sa fait pas de mal parfois, bien au contraire.
- Ils faisaient trop de bruit. J'aime pouvoir entrer dans un bar calme et consommer en paix. Tout simplement.

Aimable... Très aimable même... Pourtant, c'est elle qui lui posa les questions, avant qu'il n'ait eu le temps d'engager réellement la conversation. Bien sûr, il était loin d'être un fin psychanalyste, mais observer le comportement des gens l'avait aidé plus d'une fois à anticiper les actions ou les paroles des personnes auxquelles il avait eu affaire. Là il devait admettre être tombé sur un sacré morceau. La personnalité de la jeune femme lui semblait un peu contradictoire : visiblement fermée, mais pourtant curieuse. Enfin, c'est ce qu'il lui semblait, il pouvait très bien se tromper. Peut-être s'intéressait-elle à lui tout simplement pour ne pas paraître trop peu aimable, mais le plus simple aurait été de ne pas l'inviter à s’asseoir. Finalement, elle se cala dans le fond de son siège et croisa les bras : encore un signe montrant qu'elle n'était pas du genre à apprécier la conversation.


- Alors qu’est ce qui vous emmène sur cette planète complètement paumée ? Vous êtes sûrement pas venu pour les affaires…Il n’y a rien ici a part ce bar miteux.

Tout en disant cela, elle avait sorti un petit couteau de sa poche et avait commencé à jouer avec. Presque par instinct, un réflexe de soldat, il fit un geste en direction du holster dans lequel se trouvait son blaster. Puis il retint son mouvement, se souvenant qu'il avait les avait troqués contre des vêtements de civil, afin d'opérer sous couverture. Son geste avait été presque imperceptible, et seul un observateur minutieux aurait pu le déceler. Ahsio espéra que son interlocutrice n'avait pas aperçu cet infime mouvement de recul. Il aurait été dommage, après tant d'effort, que son identité soit découverte. La question que lui posa la jeune femme, bien que banale, pouvait également compromettre sa couverture, si jamais il répondait mal, la Zabrak comprendrait qu'il n'avait rien d'un simple touriste ou éleveur de Rancors ou autres bestioles exotiques de passage sur la planète. Il devait donc trouver quelque chose de cohérent, qui ne laisserait pas place au doute, en quelques demi-secondes...

-Oh, je ne suis qu'un simple marchand itinérant vous savez. J'erre de système en système en essayant de choper deux-trois trucs à acheter par-ci par-là, et à revendre ailleurs. Il semblerait que sur cette planète, les habitants apprécient le whisky corellien, je suis donc venu en vendre un stock. Malheureusement, les gens d'ici n'ont rien à me vendre d'intéressant, leurs goûts vestimentaires sont inqualifiables et ils ne produisent rien de typique... bref, je vous ennuie avec mes histoires. A mon tour de vous poser la question : que faites-vous ici ? Ne me dites pas que c'est pour du tourisme, je ne vous croirai pas, il n'y a absolument rien à voir sur ce caillou !

Le rôle du marchand bavard et particulièrement ennuyeux lui convenait à merveille. Tellement même qu'il s'en faisait peur, il était tout-à fait possible qu'il soit réellement ennuyeux... En tout cas, cela lui permettait de sortir à peu près n'importe quelle excuse bidon, et de la rendre crédible sans faire trop d'efforts, ce qui était plutôt pratique. Avoir l'air banal, c'était tout ce qu'il cherchait, et dans ce cas : plus banal, tu meurs...


[HRP] Désolé, le contenu est pas top, la longueur non plus, si besoin, je le retravaillerai, mais en attendant, comme promis, c'est posté. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin] Jeu 19 Avr - 5:30

-« Vous pouvez m’appeler Ki’a. »

On lui avait toujours dit de cacher son identité mais la zabrak était trop fière pour mentir sur son nom, elle ne disait donc pas son identité complète.

Lorsque la jeune sith entendit la réponse de Neviz a sa petite pique par rapport a sa démonstration de force, celui lui étira un sourire.


*Enfin quelqu’un avec un p’tit peu d’humour. Il semble intéressant au final.*
Alors que Ki’a jouait avec son couteau elle écoutait la réponse de l’homme se trouvant face a elle. Il était venu pour le commerce, enfin d’après ce qu’il disait mais la zabrak se méfia tout de même. Après tout rien ne lui prouvait qu’il ne mentait pas mais d’un coté elle s’en fichait un peu, la seule chose dont elle était sur qu’il n’était pas jedi sinon il l’aurait déjà attaqué.

Lorsqu’il lui demanda ce qu’elle faisait sur la planète la jeune sith releva son regard du couteau puis le fixa droit dans les yeux. Elle fit un petit sourire.


-« Je suis venue faire la touriste sur cette charmante planète…Il y a toujours quelque chose à voir même si parfois faut un peu chercher. »

C’était peut être l’excuse moins crédible de la galaxie mais c’était la seul qui était venu a l’esprit de la jeune zabrak. Elle ne pouvait pas dire qu’elle était un sith, certes elle avait le droit de se trouvé sur cette planète mais en général les dirigeants de garnisons aimaient bien être au courant des visites des sith.

Ki’a prit son verre puis commença à le boire tranquillement, elle vit que les hommes présent dans le bar commençaient à être bien ivre, une petite étincelle et tout le monde partaient en bagarre générale. Elle posa son verre puis regarde de nouveau Neviz.


-« Alors comme sa vous vous promenez de système en système…Ce n’est pas un peu risqué avec les tensions entre empire et république ? L’un des camps pourrait vous accusez d’espionnage. »

La zabrak rangea son couteau puis posa ses bras sur la table, au final elle appréciait discutait avec lui sa la changer un peu des discussions avec les autres sith qui généralement qui tourné souvent autour de comment torturé du mieux possible l’une de ses victimes. Parfois c’était distrayant mais cela devenait ennuyeux a force, elle décida donc de continué a bavardé avec cet homme encore un petit bout de temps mais elle ne voulait plus rester dans le bar, il y avait trop de monde.

Elle regarda rapidement le bar et y aperçut un soldat impérial qui était venu prendre plusieurs pour lui et ses collègues. La jeune sith le suivit du regarde puis quand il approcha d’une table où se trouvaient des hommes bourrés Ki’a fit appel a la force pour déséquilibré l’impérial.

Tout les verres finirent sur les hommes, l’un d’eux se leva et commença à s’énerver, d’autres soldats impériaux vinrent aider leur collègues ainsi de suite la moitié des gens se trouvant dans le bar s’engueulait ou se taper dessus. Ki’a fit un léger sourire puis se pencha en avant pour s’adresser a son compagnon de table.


-« Vous préférez discuter dans un endroit plus calme nan ? On devrait sortir d’ici alors.

Ki’a se leva puis vérifia que sa bure était toujours bien fermé, il était hors de question de se faire grillé maintenant a cause de son sabre. Elle se dirigea vers l’extérieur du bar puis prit la direction pour sortir de la ville. Elle ne voulait pas absolument sortir de la ville mais il fallait bien prendre une direction et elle choisit un peu au hasard.

-« Les gens sont vraiment bizarre parfois…Ils se sont énervés pour rien du tout.

hors rp: désolée pour la qualité et pour la longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin] Jeu 3 Mai - 10:31

- Je suis venue faire la touriste sur cette charmante planète…Il y a toujours quelque chose à voir même si parfois faut un peu chercher.

- Touriste hein ? Admettons, chacun a le droit d'avoir ses petits secrets après tout. Fit-il avec un léger sourire.

Après tout, lui-même avait caché la vérité à la Zabrak, il ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas lui dire la vérité, même si son mensonge était flagrant. Il n'y avait rien, strictement rien à voir sur Agamar, à part peut-être pour les amateurs de grandes forêts, mais dans ce cas, autant aller se promener sur Kaashyyyk, plutôt que de venir se pommer sur ce monde perdu de la bordure extérieure.


« Alors comme sa vous vous promenez de système en système…Ce n’est pas un peu risqué avec les tensions entre empire et république ? L’un des camps pourrait vous accusez d’espionnage.

- Oh, bien sûr je fais attention à me rendre essentiellement dans les systèmes où moi et ma marchandise sommes acceptés. Et dans le pire des cas, j'ai de quoi calmer quelques officiers de la sécurité trop zélés.

C'était vrai. Si on venait à l'embêter, Ahsio avait de quoi se débarrasser d'un ou deux gardes avant de prendre la tangente. Bien sûr, il espérait qu'il n'aurait pas à le faire, mais on ne pouvait jamais garantir à 100 % qu'une fausse identité ne serait pas découverte. Aussi portait-il sa vibrodague en permanence, discrètement cachée dans un pan de sa veste. Alors qu'il s'installait plus confortablement, étendant ses jambes sous la table et se reculant sur le dossier de la banquette, Ahsio put percevoir de l'agitation dans son dos. Visiblement l'ambiance dans le bar était à l'orage. Orage qui ne tarda pas à éclater, lorsqu'un maladroit renversa les bières qu'il portait sur ses collègues un peu trop éméchés, ayant pour conséquence de déclencher une énième bagarre... Ça en devenait lassant... C'était d'ailleurs ce que ressentait la jeune femme puisqu'elle lui proposa de quitter cet endroit, légèrement trop bruyant pour y continuer la conversation.

Ils quittèrent donc le bar, qui était désormais devenu un terrain de lutte sur lequel les trois quarts des clients se boxaient mutuellement, dans un joyeux tumulte. Le quart restant ne s'était pas attardé, préférant quitter l'endroit sans finir sa consommation, mais en évitant au moins de se retrouver à l'hôpital. D'abord aveuglé par l'intensité de la lumière, Ahsio finit par retrouver son sens de l'orientation. Ils étaient de retour dans la grande avenue qu'il avait traversé quelques temps plus tôt, pour venir s'asseoir dans ce bar. Sur la gauche se distinguait la forme typique, circulaire du Spatioport, tandis que sur la droite, l'avenue se prolongeait sur plusieurs centaines de mètres, avant de se séparer en deux axes plus étroits. Ki'a le mena vers la droite. Vraisemblablement, elle ne savait pas où aller, et empruntait les rues au hasard, si bien qu'ils finirent par se retrouver dans une artère débouchant sur une antenne de l'université de Xénoarchéologie d'Agamar. S'il y avait un endroit possédant un peu d'importance sur cette planète, c'était bien l'université. Une idée germa alors dans l'esprit du pilote.

- Tu as déjà été à l'université ? Moi pas. Ça te dis qu'on se fasse passer pour des étudiants ? Fit-il en passant du vouvoiement au tutoiement. Une chance que je me sois rasé, ça rajeunit. Finit-il en souriant.

Mais à peine eut-il posé la question qu'il l'entraînait en direction de l'entrée : une grande arche. C'était une idée stupide, mais qui pouvait s'avérer assez drôle. Et puis à part ça, ils n'avaient pas grand chose à découvrir sur cette planète. Il espérait seulement qu'ils ne se retrouveraient pas coincés dans un cours, car il ignorait tout de ce qu'était la Xéno-archélogie, jusqu'au sens même du mot...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre improbable [PV Ki'a Zarkin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Espace-