Partagez| .

[Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Sam 31 Mar - 4:34



Musique d'ambiance Very Happy

Cela faisait très exactement trois jours que le Seigneur Noir des Sith avait suggéré à Abadonn Glitertind de mener un duel sans la moindre forme de pitié sur Korriban, et plus particulièrement dans la Vallée des Seigneurs Noirs. Cela faisait plusieurs heures qu’il méditait dans cet endroit, attendant patiemment la Seigneur Sith qui allait très prochainement devenir la nouvelle Seigneur Noire. En réalité, ce combat n’avait pas la moindre utilité car cette dernière allait forcément prendre ce poste, en raison de sa puissance que personne ne pouvait négliger. Quoiqu’il en soit, le combat qui allait suivre allait être d’un ennui total pour le Seigneur Noir actuel, étant donné qu’il n’avait pas la moindre motivation pour se donner à fond.

De grandes statues dominaient le territoire actuel. Alors qu'il était assis là , sur le haut d'un des piliers détruits qui dominaient la zone, le Seigneur Noir des Sith avait eu tout le loisir d'étudier le terrain. En fonction de tous les éléments qu'il avait pu voir, il avait en tête plusieurs stratagèmes pour remporter la victoire, sans pour autant tout donner lors de ce combat qui s'annonçait assez intense. Le côté obscur de la Force était si dense en ces lieux qu'il aurait pu mettre à terre un simple novice Sith qui se serait aventuré dans ces lieux. Le Twi'Lek se laissa envahir par cette sensation, canalisant toutes ses émotions afin de se préparer à se battre.

Il rouvrit soudainement les yeux, après la méditation puisqu'il ressentit l'arrivée d'un vaisseau à proximité. Se laissant envahir par la noirceur des lieux, il put observer que la prétendante au titre de Seigneur Noir s'était posée sur Korriban. Toujours assis sur le haut de son pilier, il ressentit à distance les différentes émotions qui régnaient dans l'esprit de cette femme abominable. En ressentant les différents "conflits d'émotion" qui régnaient dans son esprit, tels que la grande ambition qu'elle avait , ainsi que de la détermination ou même de la haine contre l'Ordre Sith actuel, il se dit tout simplement que le combat était bouclé d'avance. Peu importe l'issue du combat, la femme qui allait se présenter à lui allait de toute façon réclamer ce titre, même si elle devait anéantir tous les Sith pour accéder à ce rang. Après quelques minutes, la jeune femme s'était avancée d'un pas assez lent et "impérial" à quelques mètres du pied du pilier sur lequel Kabrox était situé. Le Twi'Lek se releva, puis regarda avec froideur son adversaire.

» Vous allez me montrer un peu ce que vous avez dans le froc, ma mignonne.

Dit-il d'un ton provocant. Afin de lancer les hostilités, une bonne provocation sans entrer dans la vulgarité était de bonne guerre. Sans crier garde, il sortit un de ses sabres lasers afin de l'allumer. La lumière rougeoyante qui s'était dégagée de ce sabre illuminait le visage du Seigneur Noir, laissant apparaître son expression faciale assez calme. Il était vrai que le Seigneur Noir des Sith maîtrisait mieux le combat avec deux sabres lasers, mais il savait tout aussi bien maîtriser le duel au simple sabre. Il ne voulait pas se prendre la peine de se donner à fond contre elle.


[HJ : Désolé post assez court ! Peu d'idées pour introduire ! Afin de me booster un peu , j'ai quelques défis à réaliser notamment des mots ou expressions à placer ^^ . Ne m'en veux pas si certaines phrases te paraissent loufoques dans ce post ou dans les prochains, c'est normal Very Happy ]


Dernière édition par Kabrox Tek'nak le Ven 4 Mai - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Sam 7 Avr - 4:50

    Ma musique d'ambiance, plus crédible je trouve ^^
    En même temps dsl du retard pour la réponse Smile


    Le Jour J, l'heure H, la minute M comme... était enfin arrivé, j'allais aujourd'hui casser la tête de cette espèce de lèche botte qu'était le Seigneur Tek'nak, même s'il avait l'intention de trahir l'Empire en place pour en former un autre, j'avais la ferme intention de lui montrer ma vision des choses, pas forcément détruire ce qui était en place, mais créer quelque-chose de plus grand, de meilleur, basé sur une force Sith et non pas sur le soutien de l'Empereur et de ses vaisseaux, je voulais un Ordre Sith à la tête d'armées, d'apprentis puissants et non pas trié sur le volet, d'un Conseil fort et prêt à se prendre en main avec des membres prêts à bouger leur cul pour la cause Sith.

    Tout ça j'allais le mettre en place quand j'aurais collé une rouste à ce Twi'lek qui, bien que très puissant, n'allait probablement pas voir en moi une adversaire contre qui il fallait se donner à fond et encore moins prendre au sérieux les menaces. Je me fichais bien de savoir ce qu'il pensait et durant trois jours j'avais parfait un peu certain point en me rendant sur Coruscant et en récupérant une autre Twi'lek qui souhaitait elle aussi découvrir les secrets du côté Obscur... Pour le moment je n'avais pas vraiment fait grand-chose d'elle et j'attendais d'avoir réglé le détail d'être Seigneur Noir avant de m'attaquer à ce que je souhaitais faire et à ce que mon défunt Maître avait toujours eu le souhait de faire, il me l'avait si bien enseigné que c'était gravé en moi à jamais, même si un jour je venais à rejoindre les Jedi.

    À bord de mon vaisseau je méditais tranquillement assise en tailleur en plein centre du vaisseau, mon tempérament calme avait reprit le dessus et même si j'étais du côté Obscur j'avais appris à maîtriser un peu ma colère quand celle-ci devenait trop grande, le côté Obscur était mon vassal et non pas l'inverse. En arrivant prêt de Korriban je sentis le côté Obscur très présent dans la vallée des Seigneurs Noirs et dans ce flux d'énergie une était particulièrement simple à identifier : celle du Seigneur Tek'nak. Je me posais un peu plus loin dans la vallée et je descendais de mon vaisseau d'un pas tranquille laissant ma cape de Seigneur Sith frotter au sol.

    Je regardais le Seigneur Noir qui engagea directement les hostilités en me demandant de lui montrer ce que j'avais dans le pantalon, typique des faibles et des simples d'esprit, résumé la force et la puissance de quelqu'un au phallus qu'il a entre les jambes... Venant du Twi'lek j'aurais espéré autre chose, mais bon c'était trop tard, je lui répondis simplement.


    « Si tu veux l'ami! »

    Je levais mes mains pour faire sourdre la Force en moi et je soulevais deux énormes blocs de pierres, je les lançais sur le Twi'lek à l'unisson pour qu'il percute le pilier sur lequel il se trouvait. Je fonçais dans les débris les yeux fermé en me laissant guidé par la Force comme me l'avait enseigné l'ancienne Seigneur Noire. Je dégainais alors mon Sabre-laser et percutait le Twi'lek de ma lame... L'énergie rouge du sabre-laser du Seigneur Noir ne fit plus qu'une avec celle verte de mon sabre-laser... J'étais l'une des rares Sith à ne pas utiliser le rouge, je préférais la couleur de mon sang et ma nature végétale me faisait préférer le vert au rouge.

    « Aller dansons un peu mon Seigneur! »

    Je souriais d'un air amusé et je lui collais un coup de tête avec le crâne que je portais sur la tête, je ne me souciais pas de savoir s'il avait correctement encaissé, je sautais tout de suite sur le côté pour lui porter un coup d'estoc. Mon adversaire esquiva le coup et cela me permit de repartir à l'assaut en usant de la technique Ataru, je bougeais dans tous les sens en effectuant des sauts et des rotations sur moi-même à très grande vitesse, j'usais du pouvoir de la Force permettant d'augmenter la vitesse pour donner une vague de coups puissants et précis. Je contrôlais la Force et je suivais seulement mon instinct et mes sens, je goûtais à l'euphorie du combat en usant de mes pouvoirs pour faire voler des projectiles sur mon adversaire et le prendre de tous les côtés.

    Pour le moment personne ne prenait le dessus sur l'autre, je me contentais d'encaisser les coups et de riposter avec une précision diabolique, je souriais toujours en combattant montrant que même si le combat était dur j'y prenais goût et je m'amusais... Au moment d'un choc entre nos Sabres, je restais sur mes jambes et je le regardais avec un sourire avant de glisser ma tête contre celle de mon adversaire pour l'embrasser pendant une demi-seconde juste avant de reprendre de la distance.


    « Tu vas faire quelque-chose? Là franchement je m'ennuie... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Mer 11 Avr - 10:20

« Si tu veux l'ami! »

Répondit-elle aux paroles provocatrices du Twi'Lek qui n'avaient que pour unique but de l'énerver. Tout se passa assez rapidement puisque son interlocutrice avait réagi au quart de tour à ces provocations. Elle avait levé ses mains , afin d'utiliser la Force et projeter deux énormes blocs de pierre vers lui afin qu'il percute son pilier. D'une simple déflexion de Force, il fit en sorte que ces rochers percutent le pilier et, dans un saut digne d'un aigle prenant son envol. Puis, il ré-atterrit tout simplement dans les débris créés par la destruction de ce gros pilier sur lequel il fut placé. Son adversaire était tellement prévisible puisque ce dernier avait évidemment foncé vers le Seigneur Noir, profitant de ce moment où sa défense était réduite. C'était mal connaître les capacités du Twi'Lek puisque ce dernier contra le coup avec une facilité déconcertante. Les deux sabres lasers s'étaient percutés , et on pouvait déceler par la ténacité des deux personnes une grande envie de découper l'autre. Son visage était impassible , et pas même la couleur inhabituelle du sabre laser d'Abadonn ne pouvait perturber l'esprit du Sith. Si les sabres lasers des deux protagonistes auraient été des êtres vivants, on aurait très bien pu entendre leur lamentation qui aurait manifesté leur volonté d'écraser l'autre.

« Aller dansons un peu mon Seigneur! »

Dit-elle avant de lui coller un coup de tête contre son crâne. Ce coup fut inefficace puisqu'aucune douleur n'avait été ressentie par le Seigneur Noir des Sith. Puis elle tenta de lui porter un coup d'estoc, ce qui ne fut pas concluant puisque le Twi'Lek avait esquivé ce coup basique avec une facilité déconcertante. La jeune femme ne se démontait pas puisqu'elle profita de cette esquive pour continuer son assaut. En usant de la technique Ataru, les mouvements de la Seigneur Sith étaient assez acrobatiques et chaque coup plus ou moins violent qui était porté contre le Seigneur Noir des Sith avait été paré assez facilement. En réalité, le Seigneur Noir n'avait pas tellement bougé et s'était contenté d'encaisser les coups, tout en tentant de lui en porter d'autres. Ce combat l'ennuyait profondément, et il ne voyait pas de raisons de se bouger plus que ça. Il n'avait pas la moindre envie de répondre cruellement à la disgrâce manifeste des mouvements acharnés de cette plante fanée de l'intérieur. Les projectiles qu'elle avait tentée de projeter contre le Twi'Lek avaient été repoussés assez facilement grâce à sa maîtrise de la Force qui n'était plus à prouver. A chaque coup qui avait été porté, on pouvait sentir une certaine excitation chez la Seigneur Sith dont le visage était semblable à celui d'un démon excité par la volonté d'ôter la vie.

Il décida ensuite de porter quelques coups plus ou moins forts contre la Seigneur Sith, sans pour autant exécuter des actions incroyables. La violence des coups portés par les deux protagonistes les faisaient tous les deux reculer de quelques centimètres. Plus le combat était intense, plus l'instinct de survie du Twi'Lek augmentait et plus il semblait prendre goût au combat. Soudain, lors d'un choc entre les deux sabres lasers des Sith, leurs corps ne bougèrent plus. La pression exercée par les deux Sith sur leurs propres sabres lasers était similaire et on pouvait assister à une sorte de blocage. Étonnamment , la Seigneur Sith eut un regard suivi d'un sourire avant de glisser sa tête contre celle du Seigneur Noir afin qu'elle puisse lui voler un baiser très rapide avant de reprendre une certaine distance . Kabrox ne connaissait pas personnellement la Sith, mais il savait énormément de choses sur elles, notamment par les fameux " on dit " des autres membres de l'Ordre Sith. Abadonn Glittertind était connue pour ses fourberies plus ou moins farfelues et cela n'aurait pas étonné le Seigneur Noir que ce baiser ne soit qu'une simple tactique pour le déstabiliser.

« Tu vas faire quelque-chose? Là franchement je m'ennuie... »

Le Seigneur Tek'Nak laissa échapper un léger soupir. S'il y avait une chose qu'il détestait réellement, c'est d'être tutoyé par son adversaire. Bien qu'il connaissait le genre de vocabulaire assez pathétique et cru que le Seigneur Glittertind pouvait sortir ,il était nécessaire pour deux adversaires d'avoir un minimum de respect , et ce respect passait tout d'abord par le vouvoiement envers autrui. Au vu du tempérament de cette faible femme, il était certain de ne pas obtenir la moindre marque de respect, mais il allait toutefois faire en sorte qu'elle sache à qui elle avait réellement à faire.

Alors qu'une distance était assez prononcée entre les deux utilisateurs du côté obscur de la Force, le Seigneur Noir tendit le bras armé vers elle afin de la pointer avec son sabre laser. Puis, sans crier garde, il usa de la Force afin d'augmenter sa vitesse et sa puissance dans ses coups. En se précipitant vers elle, il intensifia les coups de sabre laser. Une rafale de coups lui avait été donnée, et on pouvait apercevoir que la Seigneur Sith reculait d'une trentaine de centimètres à chaque coup qu'elle avait paré. Bien qu'elle tentait de répliquer par diverses attaques ou subterfuges, le Seigneur Noir était loin d'être dupe et n'avait aucune intention de se laisser marcher sur les pieds par une femme de bas étage. Alors qu'il commençait à dominer la "négociation musclée" , il porta un dernier coup , couplé à une certaine poussée de force afin de la faire reculer de plusieurs mètres. Alors que le Seigneur Noir avait abaissé son sabre laser pour laisser un peu de répit à son adversaire, il l'observa avec un regard plein de défi. Ce simple regard avait pour but de provoquer l'utilisatrice du côté obscur de la Force, afin qu'elle puisse enfin être un peu plus sérieuse. Puis, alors que l'arme de son adversaire était également baissée, le Seigneur Noir usa de son pouvoir de téléportation afin d'apparaître derrière elle. Il attrapa la Seigneur Sith par la taille et laissa glisser sa tête sur le côté droit de celle d'Abadonn. Ses lèvres s'avancèrent doucement vers l'oreille droite de celle qui avait la main verte, puis il susurra d'une voix glaciale , qui aurait pu faire frissonner n'importe quel individu.

» Vous ne m'impressionnez pas, mademoiselle Glittertind. Montrez moi votre réelle puissance, même si cela peut me mener à un funeste destin.

Sans crier garde, il usa d'une très grande vague de Force contre son adversaire afin de la propulser assez violemment contre un mur qui était situé à plusieurs dizaines de mètres du Seigneur Noir actuel. Afin d'enfoncer le clou à cette attaque à laquelle elle ne pouvait pas répliquer, il détruisit deux piliers situés à côté du mur afin de les faire écrouler sur la Seigneur Sith. Bien qu'il savait que cette attaque n'allait pas tuer son adversaire, ni la blesser grièvement, puisqu'évidemment il ne la sous-estimait pas tant que ça, il savait toutefois que la colère de cette femme qui semblait avoir une salade de saison sur la tête allait s'intensifier. Alors que son adversaire était en train de se relever, le Twi'lek tendit le bras vers le sol afin que son sabre laser puisse former une ligne parfaitement droite au fur et à mesure qu'il avançait lentement vers elle.


[HJ : Désolé du léger retard, j'ai beaucoup de cours. Si ma réponse ne te convient pas, merci de m'en faire part. Bien que je veux clairement faire en sorte que mon personnage domine les débats dans ce post, je pense que j'ai pas été trop méchant dans les actions ^^ Bref, tu me diras quoi ! ]


Dernière édition par Kabrox Tek'nak le Mer 11 Avr - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Mer 11 Avr - 12:08

    S'il m'avait dit que c'était pour un pique-nique qu'il m'avait fait venir je l'aurais pris plus au sérieux que pour ce duel, même ses coups qui étaient certes très puissants et précis ne m'arrêtaient pas, je reculais simplement en encaissant et en dansant sur mes jambes via ma technique personnelle de défense. Les coups fusaient simplement et je ripostais de temps à autre pour montrer quand même que je restais présente dans le combat. Je gardais mon regard dans le sien en encaissant sa Vague de Force et surtout je ne bougeais pas d'un centimètre quand il m'attrapa par la taille sachant pertinemment qu'il n'allait pas me tuer...

    Je souris à sa demande puis j'encaissais de nouveau la Vague de Force qui me propulsa contre un mur, je me pris tous les gravas sur la tête seulement je pris soin de me mettre sur le dos et de rengainer mon Sabre-laser pour placer mes mains en oppositions et retenir les pierres avec la Force. Je les repoussais tout en restant allongé et je me relevais d'un saut carpé tout en restant dos à mon adversaire. J'observais un léger filet de sang vert qui collait de ma jambe gauche et au niveau de mes côtes jusqu'à jeter un œil derrière moi pour regarder le Twi'lek.


    « Pourquoi aurais quelque-chose à faire de ton destin? Tu ne vois aucun avenir pour les Sith si ce n'est celui du lèche bottes et du "je m'en foutisme" complet. Pourquoi te ferais-je une démonstration de mes pouvoirs puisque tu te fous complètement de ce combat? Ce serait comme vaincre un adversaire diminué, c'est-à-dire une victoire vide de sens. »

    Je n'avais pas l'air comme ça, mais je ne cherchais pas toujours la victoire sur autrui, je cherchais avant tous la victoire sur moi-même, je savais comment j'étais et c'était à cause de cet Ordre Sith pourrie que j'étais comme ça, maintenant il devait être balayé pour faire place au vrai Ordre Sith qui montrerait les dents et n'aurait pas peur de dire "merde" à cet Empereur avec qui le Twi'lek avait formé une alliance.

    « Au moins Elah Cyneel est plus respectable que toi, puisque comme tous les hommes tu juges les autres avec ce qu'ils ont entre les jambes, c'est-à-dire une connerie, tu es l'image même de cela Kabrox! Prouves au moins que tu es dignes de porter le titre de Seigneur Noir! »

    Je levais les mains pour faire léviter tous les blocs de pierres que je lançais sur le Twi'lek, la plaisanterie avait assez duré! Seulement là je ne prenais pas le temps de me jeter sur lui, il préférait la Force? Tant mieux c'était mon terrain de prédilection, je m'assis en tailleur tout en maintenant ma concentration pour flotter en l'air, je concentrais la Force pour faire voler des blocs de pierre, lancer des Éclairs via mes mains, effectuer de puissantes Poussée de Force ou encore utiliser les illusions de Force pour me permettre de bouger sans être repéré parmi mes clones de Force. Je me remettais d'un coup sur mes pieds pour lancer la Force et me propulser vers le Twi'lek et effectuer un balayage qu'il esquiva sans soucis, bien mal lui en prit, car j'avais prévu l'action, je pris alors appuis sur ma main gauche pour effectuer une rotation sur elle et balancer mon pied dans le nez du Twi'lek.

    Je ne perdais pas mon temps pour reprendre l'assaut, je glissais alors prêt du Seigneur Noir pour recommencer à l'attaquer avec des mouvements tirés de la technique Ataru, mais sans Sabre-laser, j'attaquais au corps à corps en esquivant ses coups et en préférant plutôt compter sur ma vitesse pour échapper à chaque action qui me serait fatale au cas où elle me toucherait. Je dégainais alors mon double Sabre-laser qui laissa sortir deux lames d'un vert très pur qui fit barrage aux lames du Twi'lek en tenant mon Sabre d'une seule main.

    Je gardais un visage aussi calme et froid que du marbre, mes yeux étaient verts et non rouges, je me battais avec sang froid et non pas ma colère, j'appliquais les excellents conseils de l'ancienne Sith Cyneel et de mon défunt Maître qui m'avait enseigné que la colère au combat peut-être la clé d'une victoire, mais le plus souvent la clé de la défaite. Je l'avais aussi observé en combattant Maître Yunstar sur Coruscant, cette dernière étant l'exemple même du calme, j'avais jamais réussi à la mettre une seule fois en difficulté et pourtant j'y avais mis du mien. Dans le cas présent j'y mettais un peu du mien, mais beaucoup moins qu'avec la Jedi, pour le Seigneur Sith je souhaitais lui montrer qu'à mes yeux c'était un feignant, un mec qui comme toujours prenait les choses sans sérieux et sans le moindre intérêt, j'effectuais une caricature de sa façon d'être c'est-à-dire un "je m'en fous total".


    « Soit digne du titre de Seigneur Noir, c'est la seule clé qui te permettra de me vaincre! »

    Je sautais sur le côté en éteignant mes lames pour me retrouver à l'horizontal et je lançais de puissants Éclairs de Force dans le ventre du Twi'lek. Je retombais sur mes pieds en effectuant un mouvement acrobatique aérien puis j'effectuais deux saltos arrières et retombant sur mes pieds je fis sourdre la Force en moi pour soulever quatre blocs de pierre et les envoyer sur mon adversaire.
    J'ajustais alors le crane qui me servait de couvre-chef pour que mon visage devienne invisible ainsi que la moindre de mes émotions. Je faisais bouger mes doigts gauche comme s'ils suivaient une mélodie, je dis d'une voix tranquille :


    « Je connais cette musique... Changeons de rythme...»

    J'amenais dans ma main via la Force la poignée de ma troisième arme laser, une arme que j'étais la seule dans tous l'Ordre Sith à me servir et à en avoir un exemplaire... Je lançais l'arme qui cracha un laser sur une distance incroyable et mon Fouet-laser fit son apparition. La belle couleur verte du fouet décrivit de nombreux cercles dans les airs alors que je faisais tourner la pointe du fouet. Je lançais alors une attaque sur le Twi'lek l'obligeant à reculer. Puisqu'il préférait ne pas bouger j'allais lui donner l'occasion de le faire, car d'aussi loin il ne pouvait rien contre moi et à la moindre Téléportation ou Glissement Temporel je ferais tourner ma lame autour de moi qui s'enroulerait autour de lui le sectionnant avec autant de facilité qu'une lame de Sabre-laser.

    En dégainant mon Fouet-laser je retrouvais les origines de mon entraînement, mon Maître avait été ravie de m'enseigner le combat au fouet et de m'affronter dans de nombreux duel pour que je connaisse toutes les façons de faire avec cette arme. J'étais placé d'un quart profil pour me permettre de placer des coups meurtriers et aussi précis que l'Aigle fondant sur sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Ven 20 Avr - 12:26

Petite musique sympathique pour la suite du combat Very Happy

Calme. C’était actuellement le mot qui pouvait caractériser le mieux le Seigneur Noir des Sith actuel. Malgré la gravité de la situation, à savoir un combat contre la prétendante au titre de Seigneur Noir, aucune émotion ne pouvait se lire sur son visage. D’après ce que pouvait dire son adversaire, il pouvait apparaître comme un feignant , un désintéressé totalement par la situation de l’Ordre Sith et de son avenir. Il était évident que cette jeune impudente se trompait. En réalité, il ne souhaitait tout simplement pas affronter son adversaire avec toute la puissance qu’il avait. S’il venait à invoquer toute sa puissance actuelle, il était évident que le combat se serait terminé par un simple échec de la plante verte. Le Seigneur Noir voulait préserver la vie de cette femme qui sembler être quelqu’un d’assez intéressant pour l’Ordre Sith. Leurs opinions divergeaient quant à l’avenir ce groupe mais chacune des deux personnes était déterminée pour atteindre cet objectif. C’était le seul point commun que les rivaux possédaient.

« Pourquoi aurais quelque-chose à faire de ton destin? Tu ne vois aucun avenir pour les Sith si ce n'est celui du lèche bottes et du "je m'en foutisme" complet. Pourquoi te ferais-je une démonstration de mes pouvoirs puisque tu te fous complètement de ce combat? Ce serait comme vaincre un adversaire diminué, c'est-à-dire une victoire vide de sens. Au moins Elah Cyneel est plus respectable que toi, puisque comme tous les hommes tu juges les autres avec ce qu'ils ont entre les jambes, c'est-à-dire une connerie, tu es l'image même de cela Kabrox! Prouves au moins que tu es dignes de porter le titre de Seigneur Noir! » *

Ces paroles avaient tendance à provoquer un certain amusement chez le Seigneur Noir. S’il y avait bien une personne qui voyait un avenir ambitieux pour les Sith, c’était Kabrox Tek’Nak. Dans sa conception des choses, les Sith allaient devenir une très grande puissance Galactique, capable de rivaliser avec les impériaux qu’il haïssait tant, ainsi que les Républicains et les Jedi qui tentaient vainement d’anéantir le côté Obscur de la Force. Grâce aux projets du Twi’Lek, les Sith allaient pouvoir retrouver leur grandeur , et allaient pouvoir imposer leur puissance de par leur grande armée et leurs forces militaires très imposante. Personne dans la Galaxie ne semblait se douter que les Sith commençaient à reprendre des forces, à se renforcer, et le Twi’Lek comptait bien sur cette dynamique pour prouver à la Galaxie toute entière que les Sith n’étaient pas que de simples assistés de l’Empire.

Pendant ce temps là, le combat faisait rage entre les deux individus. La prétendante au titre de Seigneur Noir semblait ne pas y aller de mains mortes, probablement qu’elle fut légèrement offusquée lorsque le Twi’Lek l’eut propulsé contre un mur. L’utilisateur du côté obscur de la Force ne semblait pas bouger énormément et se contentait simplement d’esquiver les différentes attaques exécutées par celle qui avait une salade sur la tête. Toutes ces manœuvres n’avaient que pour unique but de déterminer les capacités d’Abadonn à se battre. Le Seigneur Noir procédait toujours de cette façon lorsqu’il affrontait un adversaire : Provocation, analyse des points forts et des faiblesses, et enfin l’offensive. Dans le cas présent, il était en pleine période d’analyse, et il semblait constater que l’utilisatrice du côté Obscur de la Force aimait beaucoup utiliser la Force puisque les projectiles lancés, les éclairs et les poussées de Force étaient des choses qu’elle utilisait souvent. Il s’était dit qu’il allait encaisser quelques coups, afin de favoriser un aspect de la personnalité de cette ignorante qu’on pouvait très bien discerner en combat, et c’est pour cette raison qu’il se laissa faire quelque peu lorsqu’il reçut quelques éclairs de Force dans le ventre. Il était tombé au sol suite à ces éclairs qui l’avaient projeté quelques peu en arrière puis, pendant quelle eut remis son masque hideux, elle déclara :

« Soit digne du titre de Seigneur Noir, c'est la seule clé qui te permettra de me vaincre! »

Le Seigneur Noir se releva assez facilement, puis il observa son adversaire avec le même regard calme et glacial qu’au début. Rien ne semblait perturber l’esprit du Twi’Lek. Il avait désormais terminé sa phase d’analyse, et il était prêt à passer à l’offensive. Il eut un certain sourire narquois lorsqu’il observa l’extrême confiance qu’Abadonn avait en elle-même. Elle semblait être certaine de sa victoire face au Seigneur Noir et désirait par-dessus tout se battre d’égal à égal avec lui. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que le Twi’Lek maniait à la perfection la Forme X de combat, à savoir le Jar’Kai, nécessitant l’utilisation de deux sabres lasers. Les personnes qui avaient eu l’occasion d’affronter le Seigneur Noir ,lorsque ce dernier se battait à pleine puissance, n’était plus présente en ce monde pour témoigner de la force de celui-ci. Bien que le vocabulaire assez vulgaire de cette femme, l’apparence hideuse de celle-ci et ses manières de petite prétentieuse étaient des choses qui le répugnaient au plus haut point, il ne voulait pas voir l’avenir de l’Ordre Sith s’effondrer par la mort de celle-ci. Il ne désirait pas la tuer, mais seulement lui faire comprendre de ne jamais sous-estimer ses adversaires. Kabrox était certain d’une chose quant à cette femme, c’était qu’elle avait un très grand rôle à jouer au sein de l’Ordre Sith, et il était nécessaire d’épargner celle-ci.

» Dark Mephist… Ce nom de Sith vous va si bien… Il est aussi arrogant que vous l’êtes. Votre maître, Elah Cyneel si je ne m’abuse, aurait du vous enseigner de ne jamais sous-estimer vos adversaires. Bien que je ne compte pas vous montrer toute ma puissance, je vais vous montrer à quel point votre excès de confiance en vous peut vous mener à votre perte.

Pendant qu’il avait prononcé des paroles, la prétendante au titre de Seigneur Noir avait sorti par la Force une troisième arme laser, qui n’était rien d’autre qu’un fouet. Ainsi donc elle maniait le fouet laser… Cet événement ne bouleversait en aucun cas les analyses du combat faites par le Seigneur Noir et il savait exactement comment il allait procéder pour lui mettre sa raclée. Afin d’entamer son offensive envers elle, il était important d’exécuter une action forte et symbolique pour lancer le véritable conflit. Il ferma les yeux afin de canaliser la Force et ainsi augmenter ses capacités de combat. Sans même rouvrir les yeux, il esquiva assez simplement le coup de fouet laser vert qui s’était abattu près de lui. Il avait utilisé son pouvoir d’Esprit de Bataille afin d’augmenter ses compétences en combat. En usant de la vitesse extrêmement rapide que lui procurait la Force, et esquivant chaque coup porté contre lui, le Seigneur Noir parvint à trouver une simple faille dans la défense d’Abadonn puisqu’il avait réussi à couper le masque de la Sith en deux, réduisant en miettes un quart de cet accessoire, et laissant apparaître aussi l’œil gauche de celle-ci. Il recula de quelques mètres pour ensuite adopter une position assez offensive. Il utilisa une nouvelle fois la vitesse de Force afin d’exécuter des coups rapides et très puissants que la prétendante ne pouvait pas éternellement parer. Il savait pertinemment que cette femme était totalement imprévisible, mais Kabrox était également une personne assez fourbe et il était capable des pires sanctions lorsque son autorité était contestée. Le Twi’Lek usa d’une ruse pour berner la Sith puisqu’il décida d’utiliser d’une illusion de Force. Au regard de la puissance de celle-ci, il était évident qu’elle avait discerné le fait que Kabrox avait usé de l’illusion de Force, mais cela n’empêcha pas le Seigneur Noir de poursuivre son action.

Le clone illusoire qui avait été créé par l’illusion de force , ainsi que le véritable Twi’Lek se téléportèrent. L’un arriva de front, et l’autre s’était téléporté juste derrière la femme. Le coup classique aurait été de faire en sorte que ce soit le véritable Kabrox qui se soit téléporté juste derrière elle, mais en réalité c’était la feinte utilisée par le Seigneur Noir. Alors qu’Abadonn avait contré le Kabrox qui était arrivé de face, il profita toutefois du fait qu’elle neutralisait l’illusion pour exécuter un très grand coup de sabre laser qui la projeta à quelques mètres, jusqu’à ce qu’elle tombe au sol. Le Seigneur Noir, écorché par les précédents coups d’Abadonn, avec un liquide rougeâtre qu’on ne voyait pas couler sur la peau rouge de celui-ci, décida d’attaquer assez violemment la Sith. N’attendant pas qu’elle se relève, le Twi’Lek utilisa des éclairs de Force sur celle-ci, puis il fit léviter le corps de celle-ci dans les airs. Puis en baissant les bras qu’il avait tendu vers le ciel, il fit en sorte que la jeune femme s’écrase comme un flamby sur une plaque de béton. L’impact créé sur le sol avait provoqué un certain renfoncement dans le sol. Bien que son ennemi n’était pas totalement neutralisé, le Seigneur Noir lui montrait qu’il n’avait pas besoin d’être en pleine puissance pour lui montrer ce dont il était capable. Les coups qu’il avait exécutés sur elle étaient bien loin de représenter la véritable puissance du Sith, mais il était certain qu’il avait un net avantage sur elle. Les pouvoirs du Seigneur Noir étaient bien plus puissants que ceux de la prétendante au titre, bien que celle-ci avait une certaine puissance.


[ HJ : Pardonne moi du retard. Maintenant que je suis en vacances, je devrais répondre assez rapidement, malgré le fait que je n’ai qu’une seule main pour écrire ^^ Le post ne te plaira peut être pas, merci de me le signaler par MP si c'est le cas et je le modifierai en conséquence]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Dim 22 Avr - 7:55

    Le vitesse du Seigneur Noir était assez impressionnante et sa façon de se battre des plus intéressantes, ceux qui maniaient deux lames étaient durs à vaincre, mais je connaissais des failles dans leurs actions. Pour ce faire je m'occupais d'encaisser pendant quelques instants, mais un point me surprit et là je me fis surprendre : il brisa mon masque! Un tel geste m'étrangla l'âme et je ne pus répondre à ses actions suivantes, il venait de détruire l'un des plus grand symbole qu'il existait dans la Galaxie pour moi. Je ne bougeais pas sur la plaque de béton ne me souciant même pas de la douleur physique, j'étais en pleine souffrance mentale, la destruction de mon masque avait révélé mon visage et toute ma tête.

    Je me relevais alors d'un saut carpé en effectuant un mouvement de la tête pour cacher mon visage avec mes cheveux, il était hors de question qu'on puisse observer mon visage de cette manière, depuis qu'on m'avait détruit je ne montrais plus jamais ma frimousse aux autres et encore moins en entier. Mes cheveux enroulé autour de mon visage et ne laissant voir que mes yeux je me retournais vers le Twi'lek qui avait décidé de corser un peu plus le combat en y ajoutant des lames... et bien qu'il en soit ainsi! Je dégainais mon arme simple, mais de ma main libre je sortais mon double sabre-laser et j'activais les trois lames. La couleur verte illumina fit ressortir les nuances de mes cheveux et d'un coup je sautais en direction de mon adversaire.

    J'attaquais de tous les côtés et avec mes trois lames d'un coup, je lui donnais en même temps de nombreux coups de pieds... Je ne me souciais absolument pas de mes blessures et du sang qui coulait, je verrais cela en temps utile. Sans arrêter mon assaut j'usais de la vitesse de Force pour passer derrière lui et d'un geste rapide je lui mordais un de ses lekkus en serrant comme une folle mes dents sur sa chair jusqu'à la faire saigner. Je relâchais ma pression pour esquiver un coup de sabre et je lui collais un saut chassé dans l'arrière du crâne. J'écartais la lame de mon adversaire d'un geste fluide et puissant tout en bougeant pour effectuer un salto arrière doublé d'un coup de talon dans la figure. Profitant du moment où le Twi'lek était au sol je sautais vers mon masque pour récupérer les deux morceaux restants et usant de la Force pour récupérer les petits morceaux, je me fichais bien qu'il dise que j'étais faible à m'attacher à un objet, mais je vivais comme je 'entendais et ce masque représentait plus à mes yeux que le simple aspect étrange qu'il me conférait.

    Je profitais aussi du moment pour récupérer mon fouet que je rengainais tout en reprenant mes trois lames et étant prête à retourner à l'assaut, je repartais à l'assaut en usant souvent de la technique simple qui consistait à écarter la lame du Twi'lek avec un balayage des miennes pour me permettre de lui porter des coups physiques avec mes pieds. Je me remettais à utiliser la Forme IV pour faire pleuvoir les coups sur le Twi'lek, je me transformais en une véritable tornade, tournant autour de mon adversaire en sautant dans tous les sens et en tournant sur moi-même à une vitesse folle, mais toujours avec une infinie précision pour placer plusieurs coups mortels à mon adversaire qui malgré son excellente défense m'offrait d'autres ouvertures pour lui coller un coup de pied ou une action de ce genre. Je gardais mes cheveux sur ma figure et malgré ma vitesse je savais comment faire pour qu'ils ne me gênent pas.

    Je repoussais une nouvelle fois le Twi'lek pour reprendre de la distance avec lui et je rengainais mes lames, il était temps de faire passer le côté Obscur! J'usais de la rage de Force pour décupler mes forces et pouvoirs me surpasser autant physiquement que mentalement. Je tendais les mains vers lui pour leur faire cracher des Éclairs de Force, je voulais que cette fois il connaisse la douleur, il m'avait fait mal intérieurement et bien j'allais lui faire goûter à la douleur moi-aussi, de toute manière la douleur physique était mon allié et elle ne pouvait me détruire.

    La décharge de Force que j'envoyais toucha la cible sans difficulté, je concentrais tout mon esprit pour lui envoyer le maximum de puissance dans le corps, je conservais juste une attention à mon entourage au cas où il tenterait de m'envoyer des projectiles ou ce genre de choses.


    «Tu crois que j'ai trop confiance en moi? Alors c'est que tu es un piètre observateur l'ami! »

    J'avais appris où menait l'excès de confiance : à la défaite et de manière encore plus cuisante, je ne sous et sur-estimais pas mes adversaires, je les prenais comme il venait tout en prenant un goût pour leur mettre des baffes, pour le Twi'lek s'était la même chose et je n'allais pas m'enquiquiner à le croire si faible que ça, il avait un avis divergeant du mien et son manque de sérieux m'agaçait, la seule chose dont il pouvait servir dans l'Ordre Sith s'était récurer les toilettes, même le diable ne voudrait pas de lui pour vider les poubelles de l'enfer!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Ven 4 Mai - 9:41

Musique Finale ^^

Après la petite séance de coups qu’il avait donné à son adversaire, tous les événements qui suivirent se passèrent assez rapidement en réalité. Il semblerait que le simple fait de briser le masque d’Abadonn Glittertind avait suffit pour la faire entrer dans une rage folle. Le Seigneur Noir ne put s’empêcher de ressentir intérieurement un certain amusement à cette situation. Qui l’eût cru… La grande Abadonn Glittertind , dont la trop grande confiance en elle était l’une des principales caractéristiques qui la définissait dans ce combat, semblait vouer un attachement particulier à un objet ridiculement laid.

Son adversaire avait décidé de sortir la couleur verte de son double sabre laser et de son fouet laser afin de pimenter le combat face au Seigneur Noir qui n’avait qu’un simple sabre laser rouge. C’est à partir de là que la furie sanglante de son adversaire s’était réveillée puisqu’elle s’était déchaînée contre le Seigneur Noir afin de le faire souffrir un maximum. Elle usa de la vitesse de Force pour mordre un de ses Lekkus jusqu’à ce que ça saigne. D’un geste plutôt machinal, il exécuta un coup de sabre afin qu’elle relâche la pression sur ce Lekku. Elle en profita pour donner un coup assez avantageux qui mit le Seigneur Noir à Terre. Cette fois-ci , c’en était trop pour le Seigneur Noir. Il avait beau ne pas se donner à fond, il fallait qu’il se ressaisisse s’il ne voulait pas périr d’une façon assez ridicule par un être inférieur à lui.

Malgré ça, il ne souhaitait pas dévoiler son véritable style de combat à son adversaire. Bien qu’il utilisait deux sabres lasers en temps normal, sa façon d’utiliser le Jar’Kai était assez unique en son genre et il ne voulait pas lui dévoiler tout ses atouts. Il se releva pendant que la prétendante au titre de Seigneur Noir s’était hâtée de récupérer les morceaux de masque brisés. En se relevant, le Twi’Lek ne put s’empêcher d’un sourire plutôt moqueur face à son adversaire. L’attachement qu’elle portait à ce masque hideux était tout bonnement pathétique et le Seigneur Noir ne pouvait qu’être amusé de cette situation. Tendant son sabre laser vers son adversaire, il se prépara à encaisser les quelques coups qu’elle allait lui porter, puis à en donner des biens plus violents. Comme il s’y attendait, Abadonn se précipita sur le Seigneur Noir, telle une furie, tentant d’écarter sa lame de sabre laser, et en lui portant quelques coups avec ses pieds. Alors qu’elle s’était transformée en mini tornade par la rafale de coup qu’elle donnait, le Seigneur Noir se contenta de les parer, tout en lui balançant quelques projectiles par la Force. La prétendante au titre de Seigneur Noir s’était pris quelques coups plus ou moins violents, ayant provoqué quelques blessures sur elles, et le Seigneur Noir s’était pris également quelques coups le blessant également. Il fut repoussé une nouvelle fois par une vague de Force. Bien qu’il n’était pas tombé cette fois, il resta à distance de son adversaire afin de pouvoir observer ce que son adversaire allait faire. Au fond de lui, il sentait la rage monter chez son adversaire, et sa très grande volonté de le faire souffrir. Le seigneur noir rangea son sabre laser et ferma les yeux quelques temps. Une lumière blanchâtre l’entoura , puis il tendit le bras vers son adversaire pendant qu’elle exécutait ses éclairs de Force. La manœuvre qu’il avait entrepris était l’utilisation de sa suppression de Force, ce qui avait pour effet dans le cas présent d’annuler la rage du côté Obscur qu’elle utilisait afin de décupler sa puissance. Les éclairs de Force d’Abadonn étaient plutôt puissants et provoquaient une certaine douleur dans tout le corps du Seigneur Noir. Malheureusement pour elle, le Twi’Lek avait subi de pires épreuves et ces éclairs de Force n’étaient que de la rigolade pour lui. Malgré la douleur, ce n’était pas ce genre de tour de passe passe qui allaient le tuer. Il rouvrit les yeux puis canalisa quelque peu les éclairs de Force de son adversaire dans le creux de sa main. Afin d’amplifier l’attaque, il usa lui-même des éclairs de Force et les renvoya sur Abadonn. Malgré la rapidité de l’attaque lancée par Kabrox, ainsi que de la puissance, il semblait également que celle qui avait la main verte avait également subi pire que ça. Le Seigneur Noir voyait les jambes de son adversaire flageoller quelque peu, jusqu’à ce qu’elle se mette à quatre pattes pour supporter la douleur. A partir de ce moment là, le Seigneur Noir stoppa son attaque et observa Abadonn avant de s’exprimer d’une voix glaciale :


» Bien. Selon la tradition,il n’y a pas de victoire tant que l’autre n’est pas mort, et pas de défaite tant que nous ne sommes pas tués. Je n’ai aucun intérêt à tuer des faibles tels que vous et bien que ça ne m’enchante pas , vous êtes plus puissante que la personne qui fut nommée par le Conseil Noir à ce poste de Seigneur Noir... Alors considérez donc un simple ‘Match nul’ entre nous et que cette place de Seigneur Noir vous est accordée.

Suite à ces paroles, il tourna le dos à son adversaire. Alors qu’elle ne pouvait plus voir son visage, on pouvait aisément deviner qu’il affichait un petit sourire de satisfaction. Malgré les apparences et son ton hautain, le Seigneur Noir avait encaissé quelques coups durs et il avait appris qu'Abadonn n'était pas un adversaire à sous-estimer. Il était vrai qu'elle réclamait assez facilement ce titre de Seigneur Noir, mais il ressentait en elle un très grand potentiel. Bien que l'utilisateur du côté obscur ne s'était pas donné à fond dans ce combat, elle avait réussi à l'affaiblir assez aisément et à rivaliser à armes presque égales avec lui. Peu de personnes avaient réussis cet exploit. Leurs avis divergeaient nettement sur leur conception de l'avenir de l'Ordre Sith. Les personnalités étaient également très différentes. Le Twi'Lek voyait plutôt son adversaire comme une sociopathe dérangée mentalement, sans le moindre remord ni scrupule. Il la voyait comme une personne extrêmement confiante en elle et ayant une volonté de fer. Rien ne pouvait briser la volonté de son adversaire, et peu de choses pouvaient la déstabiliser. Malgré tout, il la considérait comme une faible car elle avait tendance à vouloir sous-estimer le Twi'Lek. Elle pensait que Kabrox était un incapable, un être qui ne prenait pas au sérieux l'Ordre Sith, qui se foutait totalement de ce qui pouvait arriver aux Sith. Sur ce simple fait, elle voulait révolutionner les choses comme un certain Steve Jobs ( Je sais pas pourquoi, mais j'avais envie de sortir cette phrase quand j'ai réécris mon post ) et faire tomber le dirigeant aux Lekkus. Il était évident que deux grandes personnalités différentes ne pouvaient pas cohabiter ensemble et ne pouvaient se partager le pouvoir. Cela signifierait-il que l'Ordre Sith allait éclater pour former deux mouvements distincts totalement opposés ? Une chose était sûre, c'était qu'Abadonn était bien loin d'imaginer tout ce que le Seigneur Noir avait prévu et qu'il valait mieux pour elle qu'elle ne sous-estime pas le Twi'Lek et sa manière de diriger ses troupes. C'est pour cette raison qu'il poursuivit, sans la moindre réponse d'Abadonn par une autre tirade, prononcée avec un ton glacial:

» Que vous le vouliez ou non, les faits montrent que vous avez une trop grande confiance en vous. Vous croyez pouvoir me battre et ce n’est pas le cas, bien que vous ayez manifesté une grande colère face à moi. Malgré les quelques blessures que vous m’avez infligées, je suis debout et vous êtes "à terre". Je ne suis pas mort, vous n'avez donc pas gagné. Vous n’avez pas assez d’expérience, ni même assez de pouvoirs, pour pouvoir me vaincre… La prochaine fois que nous mènerons un duel, souvenez vous, Seigneur Mephist ou Abadonn Glittertind, qu’il n’y aura qu’un seul survivant, et que cette fois… Je serai sans pitié. Avant de vous laisser, méditez sur cette phrase et souvenez-vous que la hâte engendre en tout l'erreur, et de l'erreur sort bien souvent le désastre.

Après voir prononcé ces paroles sur un ton d’une froideur extrême, il usa de la téléportation pour s’éclipser en dehors de la zone de combat. Il était reparti vers son vaisseau afin de retourner dans la salle du Conseil Noir. Il avait conscience que ce combat aurait pu très mal finir pour lui, étant donné qu’il ne s’était pas donné à pleine puissance, et qu’il aurait très bien pu périr dans d’atroces souffrances, mais il avait toutefois réussi à se battre au même niveau qu’elle. Le Seigneur Noir des Sith savait pertinemment que le futur était incertain, surtout avec le partage du pouvoir qui allait être fait entre Kabrox et Abadonn, et que les discordes allaient probablement se multiplier au sein de l’Ordre Sith. Malgré tout, il fera tout pour préserver l'Ordre Sith d'une destruction possible. Il fera tout pour faire tomber la République et les Jedis, et pourquoi pas l'Empire si l'occasion se présentait. En attendant, il était contraint de s'associer avec cet Empire faible et décadent. C'était le seul moyen pour réussir à obtenir certaines choses dont il avait besoin pour réaliser ses projets.

[HJ : Juste un petit détail. Dans ton post, tu fais comme si j’avais sorti une autre lame mais c’est faux ^^ Je n’ai toujours qu’un seul sabre. Je tenais juste à te le préciser , même si ça n’a pas une grande importance. Tu me dis par MP si ce final te convient ou si je dois modifier ^^ Et encore désolé du retard, j’ai du réécrire le post puisque je l’avais perdu, d’où la qualité assez médiocre, je l’avoue.]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Sam 5 Mai - 9:26

    Je me fichais bien de ce qu'il pensait, il pouvait bien penser ce qu'il voulait il serait toujours une vieille croute moisi et encore comparer une moisissure à ce Twi'lek était manqué de respect à une moisissure, elle ayant le mérite d'avoir une certaine utilité. Quand il m'attaqua avec des éclairs je les encaissais sans broncher, la douleur était mon allié et même si je pliais sous elle s'était pour mieux la canaliser, des éclairs aussi puissants j'en avais déjà eu et même des bien pire avec mon défunt Maître. Seulement au moment où je voulus riposter avec un sourire glacial sur le visage il stoppa son attaque pour encore parler.

    Regardez-moi ça! Non mais franchement regardez-moi ça, je pensais avoir en face quelqu'un qui avait des tripes et au lieu de ça il était en train de faire semblant de jouer, je me demandais franchement si j'allais vraiment pouvoir qualifier ce Twi'lek qui était aussi peu créatif et minable qu'un vers de terre. Le combat n'était même pas fini qu'il le stoppait prétendant qu'il n'avait rien à gagner à me tuer, sa phrase me fit éclater de rire, il avait tout d'un lâche, il ne voulait pas reconnaître qu'il n'arriverait jamais à me tuer... Il aurait pu utiliser la Suppression de Force tout le temps, j'aurais qu'à réactiver mon pouvoir à chaque fois, au bout d'un moment il aurait fini par lâcher.


    « J'ai eu tord de penser de toi que tu étais un incapable, en fait tu es bien en dessous de ça petit Twi'lek, pauvre pantin pitoyable tu es répugnant. »

    Même s'il me tournait le dos je continuais.

    « Un pauvre déchet fringué en Seigneur Noir, tu n'as pas honte de fuir, l'orgueil te fait donc défaut à ce point saleté? Tu resteras toujours un minable! Tu n'es même pas digne de vider les poubelles de l'enfer! »

    Je souriais quand il reprit ses phrases, j'étais "à terre"? Il ne voyait rien, il avait quelque-chose dans les yeux probablement, car là franchement il s'enlisait dans la bêtise, s'en était presque affligeant, même un Padawan Jedi serait en train de se rouler par terre en rigolant en entendant de telles âneries. Je répondais juste avant qu'il ne parte.

    « Ouais va s'y dégage vieille croute! Je me fiche bien de savoir si tu me confères le titre de Seigneur Noir, je le suis déjà que tu sois d'accord ou non. Ta pitié envers moi est ta première erreur et la preuve de ta faiblesse, franchement je me suis ennuyé comme jamais en te combattant, un enfant frappe mieux que toi! Tu parles d'erreur? Tu nages dedans comme tu nages depuis des années dans autre chose! Ta mère à vraiment fait une erreur en se faisant sauter par ton père le jour où tu as été conçu! »

    Je marquais ma frimousse d'un sourire sadique et glacial.

    « J'espère que tu es mariée parce que ta femme quand je la rencontrerai je me ferais un plaisir de lui arracher le cœur à mains nues après avoir abusé d'elle! Après ça tu seras peut-être plus enclin à bouger ton cul pauvre tache! »

    Il se téléporta alors, un véritable lâche incapable de se battre et de faire face à son adversaire, j'avais bien envie de le provoquer de nouveau en duel et que cette fois j'aurais le droit au Twi'lek dans toute sa puissance, il y avait forcément quelque-chose dans la Galaxie auquel il ne fallait pas toucher tellement c'était important pour le Twi'lek et j'allais trouver ce que c'était pour mieux lui prendre et faire souffrir Kabrox, à un point qu'il ne pourrait jamais imaginer, car dans l'horreur j'étais la pire dans toute la Galaxie.

    Je quittais la zone à mon tour pour retourner à mon vaisseau, une fois à bord je quittais Korriban pour retourner sur Dromund Kaas où un autre travail m'attendait : celui de recréer l'Ordre Sith. Il était temps que le renouveau soit la première idée dans l'Ordre!


THE END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Deuxième Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Korriban [Sith] :: Vallée des Seigneurs Noirs-