Partagez| .

Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Jeu 29 Mar - 7:40

Anaxes, planète proche du Noyau et qui était considérée comme le lieu de quartier général des chasseurs de primes.
Mais pour Elenwë, Anaxes n'était pas une planète comme les autres, c'était la planète où elle avait grandit et où elle était devenue la femme qu'elle est aujourd'hui. En effet, son père était un chasseur de prime et lorsqu'il avait quitté Naboo avec son beau-père qui était sa prime, il n'avait pas pu abandonner sa fille qui n'avait que quelques mois. Sa mère avait mis une prime pour que l'enfant lui soit rendu saine et sauve mais les chasseurs de primes sont comme une grande famille, du moins pour certains et le père de la petite fille fut aider par d'autres chasseurs de prime pour protéger et élever l'enfant. Elenwë avait beaucoup apprit, elle avait apprit de nombreux art martiaux, elle avait apprit la manipulation et l'art de tuer dans la discrétion. Bref, elle avait apprit à être un véritable poison qui ne connaissait pas la pitié.

Mais si aujourd'hui la jeune femme se trouvait sur la planète de son enfance, ce n'était pas pour évoquer ses souvenirs d'enfance avec ceux qui l'avaient élevé. Elle était ici pour le travail. En effet, plusieurs jours auparavant on l'avait informer qu'une personne avait réussi à obtenir certaines informations confidentielles de l'Empire, dont plusieurs noms méconnus de la République. Généralement, elle n'aurait eu qu'à informer ses supérieurs mais il n'y avait personne de qualifié et elle ne voulait pas qu'un bleu s'en occupe, cet homme devait à tout prix être arrêté et ne devait en aucun cas donner ses informations à l'Empire. Surtout que la jeune femme redoutait être dans ses informations. Après tout, avant de se faire connaître en tant que Discordia, elle avait gardé son vrai prénom, prénom qui était assez rare.

Elle était arrivée sur la planète depuis la veille et avait contacté certains « amis » qui l'avait informé sur l'homme. Environ la trentaine, long cheveux blond comme ceux de la jeune femme et qui s'habillait toujours avec une cape. Son visage étant caché par sa cape, la jeune fille n'eut pas d'autres informations sur le physique de sa proie. Cependant elle avait apprit un détail... Un détail qui l'avait obligé à demander de l'aide à ses supérieurs : cette personne utilisait la Force. A quel degré, elle n'en savait rien, mais on lui avait affirmé que cette personne avait réussi à convaincre certains chasseurs de prime de le laisser tranquille en agitant sa main devant eux. La jeune femme en avait déduit qu'il avait sûrement reçu une formation de jedi, voire pire qu'il était un jedi.

Assise sur une table d'un bar dans une ruelle peu fréquentée, le corps et la moitié du visage caché par sa cape, la jeune femme attendait... Elle attendait celui ou celle avec qui elle devrait faire équipe pour trouver cet homme et le capturer, ou le tuer s'il n'y avait pas d'autres solutions. Pour la jeune femme, peu lui importait qu'il soit en vie ou non, d'ailleurs elle avait une légère préférence à le voir mort, mais ses supérieurs voudraient sans doute « s'entretenir » avec lui afin de récolté des informations moins subtilement que la jeune femme savait le faire. Pour cette mission, elle allait devoir faire équipe avec un sith, apprenti ou seigneur elle l'ignorait, tout ce qu'elle savait c'était qu'elle n'avait jamais rencontré de sith auparavant, ou du moins elle n'en n'avait pas eu conscience.

Lorsqu'elle vit un inconnu s'approcher, elle sut que c'était lui, ou elle, de loin et avec sa capuche elle ne distinguait pas très bien mais à sa démarche, la jeune femme pensa qu'elle avait à faire à une femme. Elenwë avait toujours eu une intuition hors du commun, comme une facilité déconcertante à manipuler les autres. Elle ne se l'expliquait pas, elle les utilisait c'est tout. On l'avait informer que la personne viendrait directement la voir et donc la jeune femme attendit, elle n'alla pas la voir, craignant de se tromper même si elle en doutait fermement.

Elle posa sa main sur la table, faisant apparaître un bracelet en métal incrusté d'une pierre rouge. C'était le signe afin qu'ils se reconnaissent et elle regarda devant elle, l'inconnu qui s'approchait.


Dernière édition par Elenwë Garwesh'Nar le Dim 26 Aoû - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Jeu 29 Mar - 10:05

La zabrak se trouvait dans son chasseur, elle observait la planète où elle devait atterrir, Anaxes une planète remplie de chasseurs de prime et évidemment elle avait une prime sur sa tête. Certes ma prime n’était pas énorme mais suffisante pour intéressé un chasseur de prime débutant dans le milieu. Ki’a soupira puis baissa la tête, la force devait lui en vouloir…Elle avait l’impression de toujours se retrouvé dans des situations les plus débiles les unes que les autres.

Après avoir respiré un bon coup elle reprit les commandes de son chasseur et si dirigea vers le spatioport, une fois au seul elle rabattit sa capuche avant de sortir du petit vaisseau. Une fois qu’elle eut mit pied au sol elle observa rapidement son environnement, elle n’était jamais venu sur cette planète, elle ne sentait pas du tout a l’aise. La jeune sith se dirigea vers un groupe d’hommes gardant l’accès au spatioport et paya pour pouvoir laissé son chasseur ici, en temps normal elle aurait découpé les hommes mais cette fois ci elle préféra ne pas faire de vague…Une prime lui suffisait amplement pas la peine d’en rajouté d’autre.

Pendant qu’elle se dirigeait vers le lieu de rendez vous elle réfléchissait un peu a ce qu’on lui avait dit. Elle savait juste qu’elle devait aider un impérial a retrouvé quelqu’un qui avait un peu trop d’information et qui pouvait poser quelques souci a l’empire cependant elle ne savait pas pourquoi elle devait intervenir. Un homme ne posait pas vraiment de gros problème, les soldats de l’empire étaient ils si incompétents ? Ki’a en doutait même si elle n’appréciait pas vraiment les impériaux elle savait qu’il pouvait être doués quand ils le voulaient.

La jeune sith marchait dans la ville a la recherche du bon endroit, on l’avait envoyé ici alors qu’elle ne connaissait rien de cet endroit et évidemment elle n’avait pas de carte. Pour se diriger elle devait se fié a la force et vu les résultats a chaque fois Ki’a avait des doutes…Si ça se trouve elle allait tomber sur un groupe de républicains ou de chasseurs de primes en manque d’argent.

Elle arriva enfin dans une ruelle presque déserte, il y avait juste quelques ivrognes. Son attention fut retenue par une forme encapuchonnée assise sur une table, la zabrak sut tout de suite que c’était la personne qu’elle devait rencontrer, elle se dirigea donc vers elle. Alors qu’elle se rapprochait de la forme elle le vit posé sa main et exhiber une pierre rouge, Ki’a sourit, c’était bien son contact et tout se passer bien pour l’instant. La jeune sith se plaça face à la forme et lui demanda d’une petite voix douce, peut être un peu trop douce pour une sith mais Ki’a préféra jouer la carte de la sith plutôt sympathique pour l’instant.


–« Alors cher soldat impérial, c’est bien vous que je dois aider à attraper une proie isolée ? Si c’est bien le cas je me présente je suis Ki’a et vous qui êtes vous ? »

La zabrak enleva sa capuche puis sourit a l’impérial, elle allait jouer la carte de la gentillesse tant que son interlocuteur ne se dévoilait pas. Elle changerait de tactique plus tard sauf si la gentillesse fonctionne bien.
Ki’a fit signe a l’impérial de la suivre, elle voulait bouger un peu de là n’aimant pas resté trop longtemps au même endroit.


-« Et si vous m’expliquiez en quoi consiste notre petite mission, qui est votre homme et pourquoi vous voulez l’attrapé ? On ne m’a pas vraiment expliqué la mission en détail.

Ki’a continuait de marché en regardant droit devant elle mais elle utilisé surtout la force pour vérifié que personne ne les suivaient et pour l’instant tout se passer comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Ven 30 Mar - 1:03

Elenwë avait donc eu raison, son intuition avait encore visé juste non seulement pour repérer le sith mais aussi pour deviner qu'elle allait avoir à faire à une femme. Lorsque la sith prit la parole, Elenwë fut surprise de ce ton aussi gentil... Cela n'était pas vraiment normal, même si elle n'avait jamais rencontré de sith, sa vision de ses êtres maniant le côté Obscur était tout autre. Mais il faut avouer que les siths étaient des êtres intelligents, donc la jeune femme devait user de gentillesse pour faire baisser la garde de l'impériale. C'est du moins ce que pensait la jeune femme. Retirant sa capuche, dévoilant la moitié inférieure de son visage puisque la partie supérieure était cachée par un masque, Elenwë adressa un sourire poli à son interlocutrice.

-Oui c'est bien moi, je suis le lieutenant-colonel Discordia, ravie de vous rencontrer.

Un surnom plus qu'un nom, mais c'était ainsi qu'on la connaissait au sein de l'Empire. Dévoiler son vrai prénom aurait fait courir un risque supplémentaire à la jeune femme. Bien qu'elle connaissait cette planète, beaucoup de chose avait changé depuis son départ, de nouveaux arrivants dont elle ne connaissait rien. Heureusement pour elle, ses contacts étaient sûr et ne connaissaient que très rarement son vrai nom.

Elle se leva et commença à marcher avec son interlocutrice, la jeune femme connaissant les lieux guidait la Zabrak. La jeune sith lui expliqua qu'on ne l'avait pas vraiment mise au courant pour la mission. Elenwë trouva cela étrange mais ne dit rien sur le coup. Lorsqu'elle envoyait quelqu'un en mission, elle lui racontait sa mission en détail afin d'éviter les accidents, mais peut-être qu'on n'avait pas eu le temps d'aborder ce sujet avec la sith.

-Notre proie est un homme d'environ trente ans. Je n'ai pas eu de détail concernant son visage qu'il cache toujours avec une cape. Cet homme a réussi à s'emparer de certaines informations confidentielles de l'Empire, dont le nom de certains impériaux infiltrés. Notre mission est donc de le capturer. Vous devez vous demander pourquoi nous avons demandé de l'aide aux siths. Eh bien la raison est simple, nous avons de bonnes raisons de penser que cet homme a reçu un enseignement de jedi, voire pire qu'il soit un jedi. Mes supérieurs veulent que nous le ramenions vivant mais j'ignore son degré de force, aussi s'il est trop dangereux pour nous de le laisser en vie, nous n'aurons d'autres choix que de le supprimer.

La jeune femme se tut un instant et observa les lieux, il était étrange qu'il y ait si peu de monde à cette heure dans cette rue, surtout qu'elle se rapprochait du lieu où devait se trouver sa proie. La cantina était semble-t-il son refuge et malheureusement, la jeune femme n'était pas en très bon contact avec le patron depuis qu'il avait voulu l'enrôler de force comme danseuse lorsqu'elle était plus jeune. Bien qu'elle avait changé, elle n'avait pas oublié son envie de le tuer...

Après quelques minutes, les deux jeunes femmes arrivèrent devant la cantina, il n'y avait qu'un seul videur et lorsqu'il les vit arriver il alla faire un tour ailleurs. Ce videur était l'un des informateurs de la jeune femme et il devait craindre qu'elle ne fasse du grabuge.

-D'après mes sources, notre homme passe le plus clair de son temps ici, mais impossible de savoir où. Le patron est un ancien soldat républicain et on m'a affirmé qu'il le cachait dans l'un de bureau au sous-sol. Nous devrons être discrète à l'intérieur ou notre homme risque de s'enfuir. Je pense que le mieux serait d'attendre en buvant autour d'une table qu'il se montre car il sort chaque nuit pendant quelques heures. A moins que vous n'ayez une meilleure idée ?

Après avoir écouté la jeune sith, Elenwë et sa partenaire, entrèrent à l'intérieur de la cantina qui à l'inverse des rues étaient pleines à craquer. Certains de ses informateurs étaient présent et la jeune femme les interrogea du regard. Personne n'avait vu l'homme sortir depuis la veille, il devait sans doute être encore caché, mais avec un peu de chance, il sortirait ce soir. La jeune femme désigna une table vide et les deux jeunes femmes s'y installèrent. Elenwë vit le patron et ne put s'empêcher de lui jeter un regard assassin... Si elle n'était pas en mission, elle l'aurait sûrement tuer...

-Bien maintenant il ne nous reste plus qu'à attendre... En espérant que nous ne soyons pas dérangé par des crétins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Dim 1 Avr - 7:59

Ki’a écouta attentivement les explications de l’impérial, elle fut qu’a moitié étonnée de savoir que la proie était surement un utilisateur de la force car ceci expliqué donc sa présence sur Anaxes. Elle espérait que ce n’était pas un maitre jedi ou sinon elle allait être inutile.

Les deux femmes arrivèrent enfin devant leur but, une cantina.


-« Une cantina ? Vraiment charmant comme lieu pour se cacher. On va donc se retrouvé enfermées dans une pièce rempli de chasseurs de prime et en plus vous n’êtes même pas sur que votre homme se trouve ici. Enfin…Si votre proie est réellement un jedi il devrait remarquer ma présence et sortir de son trou, je l’espère en tout cas. »

Quand Ki’a pénétra dans la cantina, elle eu la légère impression d’être un canari entouré de chats affamés…En gros elle était dans les emmerdes jusqu’au cou, un seul faux pas de sa part et sa pouvait partir en partit de chasse général, certes elle adorait la chasse sauf quand c’était elle la proie.

Une fois les deux femmes installées, Ki’a balaya la salle du regard, elle n’avait pas un très bon angle de vue mais elle pouvait au moins surveillait une partie de la salle et ce qu’elle ne pouvait voir elle pouvait le ressentir avec la force…C’était l’avantage d’être sensible.


-Bien maintenant il ne nous reste plus qu'à attendre... En espérant que nous ne soyons pas dérangés par des crétins...

-« En parlant de crétins…Y’a un léger détail que je dois vous dire…Il y a une prime sur ma tête, pas très importante d’après ce que je sais mais elle pourrait tout du moins intéresser certains de ces « crétins ». En gros on risque d’avoir quelque soucis pour trouvé votre homme.»

Ki’a avait parlé a voix basse pour que seul l’impérial l’entende, elle était pas assez cinglé pour crié sur les toits que sa tête avait plus de valeurs une fois séparé de son corps…Généralement c’était son job de faire sa.

Elle croisa les bras sur la table puis commença a joué avec un verre se trouvant sur la table, elle n’utilisait évidemment pas la force, juste sa main comme n’importe qui. Ki’a cachait tout ce qui pouvait montrer son affiliation a l’ordre sith, donc son sabre était bien camouflé sous sa bure, après la bure sombre n’était peut être pas une super idée car tout le monde ne se promenait pas avec une longue veste a capuche…En tout cas pas les civils ni les chasseurs de primes. Alors qu’elle était fascinée par son verre elle ressentit quelqu’un s’approchait de leur table, un homme s’assit a la droite de la zabrak, celle-ci tourna légèrement la tête pour l’observé, un homme au physique banal comme n’importe quel chasseur Ki’a regarda l’impérial avec un regard qui voulait dire « tu ne voulais pas de crétin bah en voilà un… ». La zabrak se contenta de sourire en voyant l’homme la fixer, elle avait déjà une petite idée de ce qu’il allait se passer.


-« Hé bien…C’est rare de voir des nouvelles têtes ici…Par contre ta tête mais vaguement familière petite cornue… »

-« C’est la première fois que je viens ici, il est donc impossible qu’on se soit déjà rencontrés et puis les gens confondent facilement les zabrak. Sa serait aimable de votre part que vous nous laissiez mon amie et moi…On doit discuter. »

Ki’a espérait que l’homme partirait mais c’était peine perdue, le chasseur sortir un datapad puis le posa sur la table de manière a ce que la jeune sith puisse le lire.

-« Oh mais regarde ce que je viens de trouvé, une jolie photo de toi avec une prime plutôt sympathique. Tu as autant de valeur morte ou vive alors soit gentille et suis moi.

Ki’a soupira,regarda l’impérial puis elle rapprocha son visage de celui de l’inconnu, cette fois ci la jeune sith n’avait plus envie de sourire. Elle allait devoir se débrouiller pour sortir vivante de la cantina avec un peu de chance Discordia pourrait l’aidé.

-« Tu sais…Il manque quelques infos sur moi, tu devrais laisser tomber cette prime. Elle n’est pas assez importante pour perdre la vie. »

-« Je refuse jamais un peu d’argent petite. »

La zabrak posa sa main sur l’épaule de l’homme puis envoya une poussé de force sur lui, ce qui eu pour effet de l’envoyer s’encastré dans le mur se trouvant derrière lui.

-« Je viens de te dire qu’il manquer des détails sur cet avis de recherche. » Elle prit le datapad , le regarda a nouveau puis le lança sur la tête de l’homme. « Et puis franchement vous auriez pu prendre une autre photo nan ? Elle est moche celle la. »

Ki’a enleva sa bure, la posa sur sa chaise puis se retourna pour se retrouver face a tout les chasseurs prêt a lui sauté dessus. Elle regarda l’impérial derrière elle.

–« Je sais qu’on devait rester discrètes mais en fait c’est pas mon truc…Et puis une sith sa fera surement sortir de son trou ton homme. » La jeune zabrak regarda de nouveaux les chasseurs. « Bien messieurs dames…Que ceux qui veulent se mangé un mur lèvent la main. Je me ferais une joie de réaliser leur souhait. »

Plusieurs tirs de blasters arrivèrent sur la sith, celle-ci utilisa son sabre pour les faire déviés. Ki’a utilisa la force pour déplacé plusieurs tables vers l’entrée de la cantina ainsi tout le monde se retrouvaient bloqués.

La sith fit tourné son sabre dessus sa main, plus elle utiliserait la force plus l’autre forceux la sentirait, elle utilisa de nouveau la force pour lancé un twi’lek sur un rodien. Elle fit ensuite appel a la vitesse de force pour se rapproché d’un autre humain qui s’apprêtait a lui tiré dessus, la sith lui coupa l’un de ses bras.
Cependant elle ne fit pas attention aux autres chasseurs et l’un des tirs de blasters la frappa au niveau de l’omoplate droite. Elle se retourna pour évité de se faire avoir de nouveau par un tir.


*Bon…J’suis littéralement en plein milieu d’emmerdes là…La prochaine fois je refuse la mission, alliance ou non.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Dim 29 Avr - 6:35

En entrant dans la cantina, Elenwë se dit que cet endroit n'avait pas changé depuis la dernière fois où elle était venue. Elle observait les clients, les trois quarts étaient des chasseurs de primes, la jeune femme en avait reconnu plusieurs, mais eux ne la reconnurent pas. Après tout, elle portait encore son masque et même sans, la dernière fois qu'elle était venue, ce n'était qu'une adolescente. En jetant un regard aux alentours, elle vit une table libre et, avec la jeune Zabrak, elle alla s'y installer.

Une serveuse vint prendre leur commande et quelques minutes plus tard, leurs boissons arrivèrent. La jeune femme contempla son verre avant de le porter à ses lèvres. Elle porta discrètement sa main vers ses oreilles et éteignit ses appareils. Aussitôt, son ouïe augmenta et elle entendit tout se beau monde parler. Elle se concentra particulièrement sur ce que le patron racontait, il parlait d'un client important pour la République, se cachant dans un de ses bureaux mais qui était sorti et qui allait revenir dans une heure. Retenant un sourire, elle se rouvrit les yeux, pour annoncer la « bonne nouvelle » à sa partenaire. En se concentrant, la jeune femme n'avait pas fait attention à l'individu qui venait de s'asseoir à côté de la sith.

Elenwë brancha ses appareils pour se concentrer sur ce qu'ils disaient, en effet, sans ses appareils il lui fallait se concentrer et comme on avait pu le voir, cela pouvait être dangereux car la jeune femme ne pouvait pas voir se qui se passait autour d'elle. Le temps qu'elle rebranche ses appareils, l'inconnu se fit propulser contre le mur. Elenwë comprit deux choses, la première était que la jeune Zabrak avait une prime sur sa tête, Ki'a le lui avait dit mais Elenwë ne l'avait pas entendu car c'était au moment où elle avait écouter ce que le patron disait.

La seconde chose était que Ki'a allait devoir faire face à tous les chasseurs de primes se trouvant là. Elenwë était toujours assise sur sa chaise, son verre à la main et observait la sith. Une sith face à de simples chasseurs, pour la jeune femme Ki'a n'aurait pas eu de soucis. Mais voilà, la jeune Zabrak venait de se prendre un tir de blaster en plein sur l'omoplate et cela força l'agent impérial d'agir.

Elle but son verre en une gorgée puis sortit son blaster et tira. Le tir se logea en plein dans la tête d'un chasseur qui allait frapper par derrière la jeune femme. Elle tira une nouvelle fois et une autre personne tomba. Non pas parce qu'elle était meilleure qu'eux, ce serait se surestimer et donc cela pourrait la nuire un jour ou l'autre. Non si elle avait réussit à tuer deux personnes en deux coups, c'était simplement que tous étaient concentrés uniquement sur la jeune Zabrak et non sur la personne l'accompagnant.

-Eh bien eh bien... Je suis vraiment déçue... *se tournant vers les chasseurs n'ayant pas prit part au combat* N'avez-vous donc pas un code à respecter ? Si ma mémoire est bonne et elle l'est, il est interdit d'attaquer une proie qui appartient à un autre chasseur et elle a été attraper par quelqu'un d'autre. Donc baisser vos stupides armes ou mourrez.

La plupart baissèrent leurs armes, mais hélas pour eux, pas tous. Ai-je précisé que la jeune femme avait de bon contact parmi les chasseurs de primes ? Elle avait déjà fait ses preuves parmi eux et ceux qui la connaissaient, savaient quel genre de personnes elle était. Le patron tenta de se plaindre, le blaster de l'impériale se leva, tira et le manqua de quelques centimètres. Il se tut aussitôt, elle l'avait fait exprès, si sa cible lui échappait elle aurait besoin de ce porc pour le trouver.

L'un d'entre eux leva son arme et tira sur la jeune femme qui évita de justesse.


-Non mais ! On vous a jamais apprit à ne pas tirer sur les femmes ?!

Elle se cacha derrière un comptoir et lança une mini-grenade. Cela eut pour effet d'électrocuter trois personnes lorsqu'elle s'activa. Elle entendit un bruit, puis la jeune Zabrak arriva à côté d'elle. La jeune femme entendit des des pas quitter en courant la cantina. Bon le point positif était que tous les chasseurs n'allaient pas les attaquer. La jeune femme retint néanmoins un juron, elle avait été élevée dans le respect du code et voir ses imbéciles le transgresser l'agaçait sincèrement.

-Bon, ses idiots ne vont pas nous laisser... Et moi qui pensait qu'ils allaient respecter le code... Ta blessure est grave ? Ah et j'ai entendu l'autre qui a affirmé que notre proie allait arriver d'ici une heure mais avec tes exploits, il risque d'arriver plus tôt. Donc, as-tu une idée de comment l'accueillir ? Et surtout comment le maîtriser ?

En effet, la jeune femme n'avait pas beaucoup d'expérience avec les jedis et bien qu'elle n'était pas sûre qu'il était un maître jedi mais elle savait que c'était un forceux et donc un danger. Elle avait bien une idée, le patron et leur proie semblait bien s'entendre, du moins assez pour que l'homme se cachant derrière son comptoir le loge dans le plus grand secret.

-Je pense que nous devrions avoir une petite discussion avec le patron... Il pourrait nous donner de précieuse informations sur notre cible... Mais le plus dur va être de le rejoindre.

Les autres chasseurs continuaient de tirer, c'était tellement stupide que la jeune femme se demanda s'ils n'étaient pas en train de faire une diversion pour tenter de les surprendre. La jeune femme débrancha ses appareils, écouta d'où provenait les tirs de blaster et lorsque l'un d'entre eux venait à peine de tirer, elle se leva et tira à son tour. Manquant sa cible de peu, mais profitant de ce court instant pour observer où se trouvait les chasseurs et ce qu'ils faisaient et comme elle s'en doutait, ils s'approchaient doucement pour les surprendre.

-On dirait qu'ils ne sont pas si imbéciles que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Mer 2 Mai - 9:19

Ki’a vit que l’impérial décida de réagir enfin, elle commençait à croire qu’elle devrait se débrouiller toute seule ça ne la dérangé pas plus que ça mais autant en finir le plus vite possible avec tous ces chasseurs pour avoir enfin la paix.

L’impérial s’adressa aux chasseurs et bizarrement la plupart baissèrent leurs armes, Ki’a resta tout de même en position pour attaquer, elle ne devait jamais baisser sa garde ou sinon ce n’était pas dans le dos qu’elle allait se prendre un tir de blaster.

L’humaine se cacha derrière un comptoir après avoir esquivé un tir. Le jeune sith n’apprécia pas vraiment quand elle vit une mini grenade explosé au milieu de la salle, elle ne se fit pas électrocuté mais cela n’empêcha pas qu’elle n’appréciait pas quand même.

Elle regarda les trois hommes électrocutés au sol puis regarda le chasseur devant elle. Ki’a lui fit un grand sourire puis le décapita avec son sabre. Elle rejoignit l’impérial dans sa cachette improvisée.


-« C’est maintenant que tu remarques que c’est des idiots ? Ma blessure ? Ki’a regarda vaguement son épaule. Ah ça…C’est rien du tout, juste une égratignure. Ca me fera juste une p’tite cicatrice en plus. Pour ce qui est du jedi…On va improviser, les plans ça ne fonctionne jamais. »

Elle regarda au-dessus du comptoir, continuant de sourire elle utilisa la force pour envoyer deux chasseurs dans un mur. Elle regarda de nouveau l’impérial.

-« Voilà, deux chasseurs en moins. Une discussion avec le patron…Ca doit pouvoir s’arranger. A propos du jedi, vous vous doutez bien que lui tirer dessus sera quasiment inefficace, dévié les tirs de blaster est l’une des premières choses qu’on apprend au temple…Si ce crétin suit à la lettre le code il ne doit pas tuer les gens sauf si sa vie est en danger, petit détail qui vous sera surement utile.

Elle regarda rapidement tout ce qui l’entourait, a part des chaises et des tables elle n’avait rien d’autres sous la main, la jeune sith devrait se contenter de cela. Elle commença faire léviter une table puis la lança en direction de plusieurs chasseurs qui s’étaient mis à couvert. Elle sortit de sa cachette et utilisa la force pour augmenter sa vitesse, avec les deux lames de son sabre elle arrivait à renvoyer la plupart des tirs qui pouvaient la blesser.

Elle fit un petit saut et se retrouva de nouveau entre plusieurs chasseurs, puis utilisa de nouveau la force pour en propulsé une partie sur les murs. Elle regarda les derniers chasseurs restant.

-« Le dernier chasseur qui a tenté d’avoir la prime sur ma tête a disparu sur Korriban et a moins que vous vouliez réellement perdre l’usage d’un membre, ce qui pourrait vous arriver de mieux dans cette situation, baissez vos armes. Je n’ai rien à faire de vous et de vos p’tites affaires. Je suis là pour faire la discussion avec le barman.

La jeune sith recula vers le bar tout en gardant son sabre activé et en faisant toujours face à la majorité des chasseurs. S’ils n’étaient pas idiots ils ne tenteraient pas grand-chose, Ki’a compté beaucoup la dessus. Après les sith n’étaient pas toujours obligé de faire hurlé de douleurs les inconnus, ça avait tendance à filer des migraines a force…Ce qui ne rendait pas les sith beaucoup plus aimable. Une fois arrivé au bar elle regarda en direction de l’impérial.

–« Il est a vous…Je vous laisse géré l’interrogatoire, avec vous il a un peu plus de chance de resté conscient plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Dim 6 Mai - 5:19

L'impériale grimaça. Elle n'aurait pas dû accepter cette mission, non pas parce qu'elle avait peur, mais parce qu'elle ne voyait pas vraiment ce qu'elle pouvait faire. Affronter une personne ayant un lien avec la Force n'était pas dans ses compétences, du moins c'est ce qu'elle pensait. Elle pouvait toujours le prendre par surprise mais avec tout le grabuge qui se passait en ce moment, cela allait être très dur. Elle ne savait que très peu de chose sur lui, son niveau de maîtrise de la Force par exemple. Elle espérait pour elle et pour sa partenaire qu'il n'était pas du niveau d'un maître jedi, auquel cas, elles étaient cuites.

Bon, elle savait que si elle était venue ici, si on l'avait choisit elle plutôt qu'un autre était pour deux raisons. La première était bien entendue tous ses contacts sur Anaxes et la seconde était sûrement que l'Empire voulait qu'elle fasse ses preuves. On ne devenait pas lieutenant-colonel en brassant de l'air et on ne pouvait pas grimper dans la hiérarchie en restant sagement assit chez soi. Elenwë aimait prendre des risques, cela allait bien un jour lui causer du tort. Peut-être que ce jour était arrivé.

Mais pas question pour la jeune femme d'abandonner, quitte à se faire découvrir par le jedi, quitte à être livré à la République en tant qu'espion de l'Empire, elle finirait sa mission. Et puis dans le pire des cas, même si elle se faisait capturer, car les jedis ne tuent pas, elle pourrait très bien s'enfuir. Cela serait très dur mais pas impossible et encore une fois on remercie les relations de la jeune femme. Mais le temps n'était pas à penser à des plans d'évasions en cas d'échec mais à un plan pour que la mission soit un succès afin que la jeune femme puisse retourner chez elle rapidement afin que son mari et d'autres personnes ne s'inquiète pas et qu'elle puisse s'acheter la robe bleue qu'elle avait vu avant de partir. Bien entendu, elle devra aussi faire un rapport à l'Empereur.

Pendant que la jeune femme réfléchissait à un plan susceptible de fonctionner, elle laissa à sa camarade le soin de nettoyer cet endroit afin que l'on soit seul. Lorsque la cantina fut nettoyer, la jeune femme sourit lorsque la sith lui annonça qu'elle allait pouvoir questionner le patron. Sa vengeance avait enfin sonné.


-Bien. Nous allons discuter un peu vous et moi. Je sais qu'une personne, sans doute un ami, était de passage sur cette planète. Je sais aussi que cette personne se cacher chez vous et qu'elle va bientôt revenir. Je veux que vous me disiez tout ce que vous savez sur cette personne.

-...

Le patron secoua la tête, un acte de courage incroyable lorsqu'on le connaît. Il y avait deux possibilités, soit il aimait vraiment cette personne, soit il en avait peur. Ou alors les deux. La jeune femme ne recourra pas à la violence pour le faire parler, cela n'aurait pas été amusant, elle soupira et haussa les épaules.

-Bien... Vous m'obligez à prendre certaines mesures mais voyez-vous, je n'aime pas faire couler le sang.

Elle sortit de sa poche une petite fiole, contenant de l'eau mélangée à cette herbe, totalement inoffensive si on l'ingurgite sauf si c'est la jeune femme qui vous force à la prendre. Après avoir immobilisé le patron, elle lui fit boire quelque goûte de son breuvage amer. Puis attendit quelques secondes.

-Vous avez 5, je dis bien 5 minutes avant qu'il ne soit trop tard.

-... Trop tard pour ?

-Eh bien pour vous administrer l'antidote. Vous ne le sentez pas ? Votre vision ne se trouble-t-elle pas ? Je vois à votre sourire que vous devez penser que si vous mourrez, nous n'obtiendrons pas ce que nous cherchons eh bien détrompez-vous. Dans 5 minutes il sera trop tard pour vous sauvez mais cela ne veut pas dire que vous allez mourir. Non, vous commencez à sentir les effets de ce poisons, d'ici 6 minutes, votre corps sera comme en feu mais au lieu qu'il s'apaise avec le temps, il s'accentuera. Oh ne vous inquiétez pas, votre souffrance aura quand même une fin, 4 heures plus tard, c'est la moyenne, le temps que votre coeur ne lâche et croyez moi, dans ce laps de temps on ne réfléchit plus, on ne veut qu'une chose : que ça s'arrête. Mais il sera trop tard, cependant vous ne vous en souviendrez plus et vous me direz tout ce que je veux savoir quand même. Je vous laisse réfléchir, il doit vous rester... 3 bonnes minutes.

La jeune femme avait inventé ce mensonge aussi aisément qu'elle respirait. Le mensonge était un des dons de la jeune femme, c'était une qualité qu'elle maîtrisait à la perfection. L'homme ne douta pas d'elle, sans doute à cause du ton qu'elle avait employé, un ton froid mais avec beaucoup de passion quand il s'agissait d'expliquer ce qu'allait faire le pseudo-poison. En effet, la boisson de la jeune femme n'avait pas d'autres effets néfastes que du tournis et un picotement dans les bras et les jambes. Picotement que le patron du prendre comme un signe sur ce qui ''allait'' lui arriver s'il ne parlait pas.

Il lui expliqua que l'homme en question n'était pas un jedi mais qu'il avait eu une formation. Qu'ils se connaissaient depuis toujours et que c'était tout naturel pour le patron qu'il le cache pendant son séjour ici. Il informa les jeunes femmes que c'était parce qu'il n'était pas très doué qu'il avait abandonné l'Ordre mais qu'il était toujours au service de la République. Il était parti afin de contacter un pilote pour partir dans la soirée. Il avait laissé toutes ses affaires dans sa chambre et allait donc revenir. Il leur restait environ une heure avant qu'il ne se jette dans la cantina pour sauver son ami.

-Bien. Je propose que l'on attende sagement notre ami, il ne fera rien car malheureusement pour lui son ami d'enfance est entre nos mains. Je vais prévenir mes relations de donner une version différente de ce qui s'est passé ici, combien sommes-nous et combien d'entre nous maîtrise la Force. Ainsi il lui sera plus difficile de concocter un plan. D'autant plus qu'il n'est pas jedi, ce qui m'arrange, il n'a donc pas de sabre laser, n'est-ce pas ? Ensuite nous verrons, après tout comme tu dis, les plans ne fonctionne jamais surtout que nous ne savons pas comment il va réagir. Je

L'homme se contenta de hocher la tête tremblant, la jeune femme avait presque oublié son antidote, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait le lui donner.

-Ensuite nous verrons, après tout comme tu dis, les plans ne fonctionne jamais surtout que nous ne savons pas comment il va réagir. Je propose de laisser l'autre idiot en vie, il pourra nous servir en tant qu’appât mais aussi en tant qu'otage. Nous devrions aller dans le bureau de ce cher patron, grâce aux caméras qui s'y trouve, nous pourrons le voir arriver. Peut-être aussi piéger l'entrée et autres parties de la cantina afin de le retenir et avec de la chance de le blesser. Mon blaster est inefficace, je suppose que mes armes blanches le sont aussi ? Et étant donné qu'il a laissé ses affaires ici, je me demande si les renseignements ne sont pas ici... Cependant nous séparer maintenant alors qu'il va bientôt arrivé serait une mauvaise idée, non ?

La jeune femme regarda le patron, pâle comme la mort qui attendait toujours son antidote, elle lui donna ce qu'il pensait être son médicament, mais qui était en réalité un somnifère qui allait bientôt agir. Afin que cet homme n'évite de tenter de jouer son héros une fois que leur invité allait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Dim 6 Mai - 10:25

Ki’a observa la jeune femme discuté avec le patron, elle semblait avoir l’habitude des interrogatoires, la zabrak apprécia le fait que l’impérial n’était pas une débutante. Elle continuait de surveiller les chasseurs, elle faisait quelques moulinets avec son sabre ou le faisait léviter pour leur faire comprendre qu’elle avait un grand avantage sur eux, elle avait la force, un détail qu’on ne néglige pas. Peu de gens savait réellement ce que permettait la force, seuls ceux qui fréquentés les forceux en avait une idée et encore ils n’en comprenaient jamais réellement la philosophie…Déjà que certains sith et jedi avaient leurs propres idées sur la question. Alors que l’impérial commencer son interrogatoire les derniers chasseurs avaient quitter les lieux, Ki’a désactiva donc son sabre.

Quand la jeune sith entendit que leur proie n’était pas réellement un jedi elle fut légèrement déçue, elle aimait particulièrement abattre des serviteurs du coté lumineux de la force, surtout les padawans et apprentis ainsi elle faisait comprendre leurs erreurs aux maitres de l’ordre et aussi pour elle si on devait abattre l’ordre jedi il fallait commencer par s’en prendre aux futurs chevaliers et maitre. Certains pourraient la prendre pour une lâche mais elle s’en fichait, voir un maitre attristé par la perte de son padawan n’avait pas de prix pour la zabrak.

L’impérial demanda a Ki’a si c’était possible que leur proie ne possède pas de sabre laser, la sith réfléchit quelque instant, elle essayait de se souvenir de ce qu’on lui avait dit durant sa formation jedi.


-« Cela dépend de sa manière de quitter l’ordre. S’il l’a quitté de son plein gré avec l’appui du conseil il n’aura plus de sabre, après s’il l’a quitté comme moi…Bah il l’aura toujours. Mais d’après ce que j’ai comprit il n’avait pas le niveau donc il n’aura surement plus de sabre et son affinité avec la force aura quasiment disparu. Il sera donc une proie facile au final.

Ki’a essaya de repéré le pseudo jedi mais apparemment elle n’y arrivait pas, le peu d’affinité avec la force lui permettait d’échapper a Ki’a pour l’instant, cela irrita un peu la sith. Elle devrait s’entrainer une fois de retour sur Dromund Kaas.

-« Mmmh…Piéger l’entrée est une bonne idée mais seulement pour le blesser j’aimerais bien le mettre a mort moi-même. Et pour ce qui est de ce séparé j’aimerai éviter…J’aimerai que vous restiez avec le barman, autant avoir un moyen de pression sur lui tandis que moi je m’occupe de le retenir et de le mettre ko.

Ki’a se dirigea dans le bureau du patron et regarda les écrans des différentes caméras, elles étaient toutes fixe, il y avait donc pas mal d’angle mort même si on avait une belle vue sur la porte d’entrée.

-« Il y a des angles morts, en théorie il devrait emprunter la porte mais s’il a un minimum de jugeote il va trouver un autre point d’accès non visible par les caméras. Il doit surement connaitre les lieux comme sa poche. La proie a l’avantage du terrain, miner l’entrée et le couloir menant ici est surement le mieux qu’on puisse faire pour l’instant.

La sith commençait à s’impatienter, le jedi devrait déjà être là, l’impérial était elle sûre a cent pour cent de ses informations…Elle commençait a douté un petit peu. Elle décida de se surveiller aussi la jeune impérial, hors de question de se faire avoir en traitre par une simple soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Mar 8 Mai - 8:22

L'heure n'était plus à la parole, mais bien aux actes. Elenwë prit ce dont elle avait besoin sur les corps des chasseurs de primes qui venaient de décéder. Elle donna un comlink à la jeune sith et prit quelques grenades et autres dispositifs relâchant de l'électricité. Elle laissa la jeune sith quelques instants et alla , blaster à la main, mettre en place ses pièges. La jeune femme n'avait pas joué la prudence en laissant la sith seule avec le patron, mais il fallait bien se dépêcher avant que leur invité ne vienne.

Elle n'avait pas confiance en sa partenaire, elle n'avait confiance en personne. Se débarrasser d'elle était une pensée qui avait traversé la jeune femme, mais comme la jeune zabrak n'était pas une menace en soit pour sa sécurité et sa couverture, elle n'avait pas l'utilité de la tuer. Surtout qu'elle devrait expliquer cela et pourrait subir la vengeance d'autres siths. Mais elle devrait quand même se méfier au cas où sa camarade décide de la trahir. Elle alluma son comlink et commença à parler avec ladite camarade.

-Bon l'entrée est piégée, ainsi que le salon. Pour l'instant rien ne se pa...

La jeune femme se tut, une de ses bombes cachées dans l'entrée venait d'exploser. La jeune femme ne prévint pas sa camarade, elle avait sûrement entendu le bruit. Il était trop tard pour la jeune femme de retourner dans la pièce où se trouvait Ki'a et le patron. L'impériale se cacha dans un coin derrière une table de sorte qu'elle puisse voir qui arrive mais qu'on ne la voit pas. Elle éteignit son comlink et attendit. Quatre personnes entrèrent dans la pièce, elles étaient toutes armées de blaster, la jeune femme devina que deux d'entre eux étaient des chasseurs de primes, mais les deux autres... Impossible de savoir qui ils étaient. Cependant l'un deux correspondaient au portrait de sa proie.

-Vous deux restez ici et garder l'entrée ! Et faites attention à ne pas vous blesser... Nous ignorons combien ils sont, je sens un danger...

Les deux chasseurs de primes restèrent devant la porte, Elenwë profita du bruit pour rallumer son comlink et prévenir Ki'a que deux personnes, dont l'une était notre proie, arrivaient et que l'autre personne semblait boiter. Elle la prévint qu'elle se chargeait des deux chasseurs de prime avant de venir l'aider puis l'éteignit à nouveau. Il fallait qu'elle réagisse très vite, afin d'aider Ki'a, elle ne savait pas du tout qui était la deuxième personne, elle avait eu l'air de boiter lorsqu'elle l'avait entraperçue.

La jeune femme attendit quelques minutes néanmoins pour être sûre que les deux autres n'étaient pas là, puis sortie de sa cachette et tira sur les deux chasseurs. Ayant l'avantage de la surprise, l'un de ses tirs atteignit l'un d'entre eux au ventre et la jeune femme eut le temps de se cacher une table plus loin avant de sentir les tirs ennemis la raté de très peu.

Puis ce fut le silence. La jeune femme attendit quelques secondes avant de se relever et de tirer à nouveau. Manque de chance, le chasseur survivant avait profiter de ses secondes pour courir vers elle et il se trouvait en face d'elle. Elle eut le temps de le désarmer avant de se faire propulser quelques mètres plus loin. C'est qu'il était fort le bougre ! La jeune femme fut surprise sur le coup mais se releva très vite. Elle se prépara à le recevoir et réussit à parer certains de ses coups, mais il était plus fort physiquement et la plupart des coups dans le ventre lui coupait le souffle et il ne tarda pas à avoir l'avantage.


Le côté positif était qu'il n'avait pas touché à son visage. Si elle s'en sortait vivante, elle pourrait cacher ses blessures le temps qu'elles se soignent, sur le visage cela allait être un peu plus compliqué. Il la propulsa une nouvelle fois à travers la pièce, sans doute pour montrer sa puissance... Quoiqu'il en soit, il aurait dû la tuer avant de la projeter, en la balançant, il la fit tomber, par un hasard malheureux, sur le corps de son collègue.

La jeune femme ne se releva pas, le chasseur de prime s'avança vers elle et la força à se retourner, sans doute pour observer son visage avant qu'il ne la tue. Il la prit par la gorge et la tint au dessus du sol.

-Adieu ma chérie...

-... Ad...Adieu pauvre idiot !

Puis elle pointa l'arme de son collègue qu'elle avait caché dans son dos et sous le regard surprit de cet homme tira et le tua sur le coup. Elle tomba lourdement au sol et tenta de reprendre son souffle. Il avait serré tellement fort que la jeune femme avait fait beaucoup d'effort pour aligner ses pauvres trois mots.

Elle reprit son souffle et ses armes avant de se diriger vers le bureau, donc vers sa proie et Ki'a. Elle avait vraiment mal au ventre et se demanda si elle n'avait pas quelques côtes cassés. Elle ne pensait pas, mais savait qu'elle aurait de beaux bleus... Zut... Elle commença à courir et espéra arriver à temps. Elle avait un mauvais pressentiment... Elle ne se demandait vraiment qui était la seconde personne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Sam 19 Mai - 4:02

Ki’a était seule avec le patron de la cantina, celui-ci semblait dormir profondément. La sith voulu vérifié si c’était bien le cas, elle s’approcha de lui et lui envoya un coup de pied au visage, l’homme ne réagit pas, la zabrak eu un petit sourire.

*Quel crétin…

Elle attendait patiemment que l’impérial revienne après avoir piégé l’entrée et le salon, elle entendit une explosion, l’une des mines venait d’être activé par leur proie…Enfin elle n’était pas sûre a cent pour cent que c’était le pseudo jedi qui venait d’explosé. Ki’a voulu communiqué avec l’impérial mais elle n’avait aucune réponse, elle soupira et se dirigea dans le couloir son sabre a la main. Elle avait hâte de se retrouvé face a un autre forceux, les combats étant généralement plus intéressant.
L’impérial avait enfin activé son comlink et la prévenait que leur proie et une autre personne se dirigeaient vers sa direction.


*Deux personnes…Soit ses sources ne sont pas du tout fiable ou soit elle a mentit et dans ce cas on va devoir avoir une petite discussion.*

Ki’a se retourna ressentant vaguement la présence du pseudo jedi cependant elle ressentit une autre perturbation dans la force, l’autre boiteux devait être un jedi…Un vieux jedi abimer et surement en fin de vie mais il devait avoir eu un entrainement supérieur a l’autre.

-« Tu as prit tout ton temps pseudo jedi…J’ai bien cru que j’allais devoir te courir après sur toute la planète. »

-« Qu’est ce que tu me veux Sith ? »

-« Moi personnellement je te veux rien…Le fait que tu étais un jedi me suffit amplement pour t’éliminer tout comme le boiteux qui t’accompagne. Mais voilà je vais être sympa toi je vais te laissé en vie pour que l’autre puisse faire son travail.

Ki’a activa une lame de son sabre, le couloir étant pas très large activer les deux lames serait plus gênant qu’autre chose, elle utilisa la force envoya voler plus loin la proie de l’impérial. Pour le moment Ki’a voulait se concentré sur le boiteux, elle se sentit projeté en arrière, cette fois ci elle eu le temps de réagir et utilisa la force pour évité de finir sa course dans un mur, elle se retrouva accroupie tenant fermement son sabre.

La zabrak se redressa et regarda droit dans les yeux le vieil homme, elle devait l’éliminer, c’était un jedi, il n’y avait pas d’autres raisons. Elle fit appel a la force pour augmenté sa vitesse et se retrouvé ainsi proche de l’homme, alors qu’elle avait donné un coup censé le décapité le vieillard réussit à l’esquiver, Ki’a obtenu l e même résultat a chaque fois elle frappait le vide.

Au moins l’homme n’avait pas le temps d’agir étant trop occupé à sauver sa tête ou ses autres membres. Le boiteux trouva une faille dans l’attaque de Ki’a et l’utilisa pour lui asséner plusieurs coups au visage et au niveau du ventre. La zabrak se retrouva à genoux, son sabre se trouvant un peu plus loin, Ki’a semblait presque incapable de poursuivre le combat. La sith commença à rigoler et sauta sur l’homme le renversant au sol et elle se retrouvant sur lui, elle avait attiré son sabre dans sa main, une lame écarlate déjà activée. Ki’a ne laissa pas le temps a l’homme de réagir elle posa sa lame sur son coup et le lui coupa.

La jeune femme se releva et regarda la proie de l’impérial qui ne semblait pas réellement touché par la mort de son « ami ».


-« T’a pas intérêt à bouger un doigt, tu es bloquer ici pour l’instant. Fait le moindre mouvement et tu rejoindras ton pote sauf que ça sera beaucoup moins rapide pour toi.

Elle se dirigea vers lui et attendit que l’impérial arrive, elle ignorait ce que l’humain voulait a cet homme, c’est pour cela qu’il n’était toujours pas mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Lun 4 Juin - 1:55

Elenwë courrait, pendant sa course elle espérait que la sith n'allait pas en faire de trop et tuer leur proie sinon, sa mission serait un demi-échec et il était hors de question pour la jeune femme d'échouer. De plus si jamais il se faisait tuer, elle ne saurait jamais qui était au courant de ses informations et plus importants, de quelles informations il s'agissait. Ses côtes lui faisaient mal, elle s'arrêta quelques secondes lorsqu'elle vit une longue vitre qui était plus un miroir qu'autre chose. Elle releva son haut et grimaça, ce n'était pas très beau mais fort heureusement, cela ne semblait pas grave, après cette mission il fallait qu'elle invente une excuse auprès de son mari... Peut-être un accident de vaisseau...

Après ce court arrêt, elle reprit sa course et après quelques minutes, elle arriva enfin. Elle vit le boiteux avec une tête en moins... Elle retint un sourire et un soupir de soulagement. Elle avait craint qu'il ne soit lui aussi un jedi, elle était satisfaite de la zabrak, elle n'était pas aussi inutile que ce que la jeune femme pensait lorsqu'elle l'avait rencontré. Car, même si elle était un sith, elle n'en restait pas moins jeune et donc si elle avait eu affaire à un vrai jedi... Pas sûre qu'elles s'en sortent indemne.

Leur proie était là... Assise contre le mur, l'air préoccupé mais Elenwë ne vit aucune tristesse sur son visage, pourtant il devait savoir que tous ses alliés venaient de mourir... Elle espérait qu'il ne soit pas trop combatif, la jeune femme voulait en finir au plus vite, plus la mission s'attardait, plus elle prenait des risques auprès de son entourage et il fallait qu'elle soit au-delà de tout soupçon. Elle avança lentement, elle prit une chaise, la posa au milieu de la pièce et sourit à sa proie en lui désignant la chaise.

-Je t'en prie, assieds-toi. Nous avons à parler tous les deux.

Sa voix était douce et aimable, elle voulait se montrer gentille, elle était experte pour tromper les gens, cela avait toujours été ainsi. Elle regarda l'homme se lever avec méfiance et s'asseoir sur la chaise. Elle vit qu'il avait jeté un coup d'oeil au patron qui était allongé sur le sol, un filet de sang coulant contre sa joue, la sith avait dû s'amuser...

-Ton ami va bien, il est juste endormi... Bien, maintenant que tu es là, tu vas me faire le plaisir de me dire ce que tu as volé à l'Empire.

Comme elle s'y était attendu, l'homme ne pipa mot. La jeune femme soupira et prit une chaise. Elle s'installa devant lui et regarda ses ongles, avant de le regarder avec de la compassion. Bien entendu ce n'était qu'une illusion, la compassion... Elle ne connaissait pas, mais elle savait faire croire qu'elle pouvait le ressentir.

-Écoute-moi, je ne suis pas ici pour te faire du mal, je ne veux pas te faire du mal. Mais je dois obéir aux ordres comme toi tu obéis aux tiens. Je ne veux qu'une chose, savoir quelles informations tu as volés et qui est au courant, si tu ne me le dis pas... Je crains que ton ami et toi-même n'allez pas en sortir en un seul morceau.

La jeune femme se leva, tourna autour de l'homme, se mit derrière lui les mains sur ses épaules et lui murmura à l'oreille :

-Alors ?

-Si je meurs vous ne saurez rien !

-*soupir* Pourquoi te tuer ? Je voulais simplement te faciliter la tâche... Mais bon si tu le prends comme ça... Ki'a, peux-tu m'aider ?

Avec l'aide de la zabrak, elles installèrent le patron sur la chaise devant leur proie. Elenwë l'attacha, non pas par crainte qu'il réussisse à s'échapper mais pour qu'il ne tombe pas. Puis sortit l'un de ses couteaux et le planta dans la cuisse du patron, l'homme eut l'air choqué mais ce n'était que le début, la jeune femme remonta en direction de l'entrejambe du patron, le couteau toujours enfoncé. L'homme détourna les yeux, Elenwë jeta un regard à Ki'a afin qu'elle l'oblige à regarder, ce qu'elle fit. La jeune impériale s'arrête à 5 centimètres de l'entrejambe et sortit la lame de sa cuisse.

-... Alors, toujours aussi peu coopératif ? Et sache une chose, s'il meurt ce sera de TA faute. Et je ferais en sorte que tu vive, que tu vive dans la culpabilité car l'Empire a des contacts au sein de la République... De très bon contact qui feront de ta vie, le pire des enfers qui puisse exister... Tu n'as pas le choix, tu dois me donner les informations que je souhaite car si tu crois pouvoir nous résister, tu te trompe. Ma collègue est très douée dans l'art de manipuler les esprits et tu nous diras quand même ce que nous voulons savoir, cependant... Ce n'est pas sans souffrance alors maintenant... Parle !

L'homme tremblait, Elenwë sentait qu'il était en train de flancher. Elle se tut, le silence dura quelques minutes, minutes durant lesquelles l'impériale jouait avec le couteau. Elle n'était pas d'un naturel cruelle mais bon, les circonstances l'obligeait à endosser un rôle différent. La jeune femme se demandait si l'on pouvait trouver la vérité dans tous ses mensonges... Elle sortit de ses pensées, lorsque l'homme sortit de son silence et, abandonnant tout espoir et pensant qu'il allait s'en sortir vivant s'il coopérait, commença à révéler aux deux jeunes femmes tout ce qu'il savait.
[HRP : J'espère que ma réponse te convient, sinon je pourrais changer ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Lun 25 Juin - 9:28

Ki’a vit enfin l’impérial arriver, elle semblait légèrement blessée mais ce n’était que superficielle. La jeune femme fit asseoir sa proie et commença un pseudo interrogatoire, elle voulait se faire voir comme une gentille soldat.

*Si elle se la joue version sympa on va rester ici pendant plusieurs jours…Aller faut qu’elle se dépêche j’veux rentrer sur Droumund Kaas…En plus j’ai faim…*

-« …Ki’a peux-tu m’aider ? »

L’impérial tira la zabrak de ses pensées, elle aida la femme à installer le patron sur une chaise. L’impérial commença la torture tranquillement en plantant seulement un couteau dans la cuisse du patron puis en remontant vers l’entre-jambe de celui-ci, le pseudo jedi détourna le regard et l’impérial fit comprendre a Ki’a qu’elle devait l’obliger à regarder. La zabrak se mit derrière l’homme, posa une main sur le menton du jedi et mit son autre bras autour du cou, elle chuchota a l’oreille du jedi.

-« Aller regarde un peu les conséquences de ta faiblesse, va falloir assumer tes actes…Vas-tu pouvoir vivre avec une mort sur la conscience ? Je ne pense pas, ton enseignement jedi ne te le permet pas alors si tu veux sauver la vie de cet homme répond aux questions.

Ki’a regarda l’impérial avec un sourire sadique, les deux femmes avaient bien vu que l’homme était sur le point de craquer, ce n’était plus qu’une question de minutes avant qu’il déballe toutes les infos qu’il avait. Un silence de mort s’installa pendant que l’impérial jouait avec son couteau et que l’autre n’ouvrait pas sa bouche, la zabrak commençait à s’ennuyer, si l’homme ne se décider pas à tout dire Ki’a n’allait pas se gêner pour mettre fin a sa vie. Enfin il se décida à parler mais la jeune sith n’avait rien a faire des infos alors elle décida de laisser l’impérial seule avec lui, elle s’avait qu’il ne tenterait rien car s’il avait le malheur de bouger soit l’impérial le tuer ou c’était Ki’a.

-« Bon je vais m’occuper de faire un peu de nettoyage…J’vais m’occuper des holos de sécurité. Cela m’embêterais d’avoir une prime de plus sur ma tête, j’en ai déjà assez.

La zabrak arriva dans la salle de surveillance, elle observait les différents holos, elle pouvait voir l’impérial écoutait le pseudo-jedi. En venant dans cette salle elle voulait effacer les différents holos mais elle préféra plutôt faire une copie puis d’effacer. La copie peut être totalement inutile mais elle pourrait être aussi utile, Ki’a préféra rester prudente juste au cas où.
Elle revint vers l’impérial et la proie.


-« J’ai fait un peu de ménage, on devrait y aller désormais. J’aimerais quitter la planète avant que tout les chasseurs de primes nous tombent dessus.

La jeune sith attendit que l’impérial soit prête a partir, alors qu’elles commençaient a partir Ki’a revint rapidement sur ses pas pour faire face au jedi.

-« Tout ceux liés au jedi doivent mourir. La galaxie se portera mieux sans vous.

Tout en disant cela Ki’a avait sortit un petit couteau de l’une de ses poches et lui planta directement dans la gorge et le fit glisser vers la droite pour faire une grande entaille. Le sang du jedi coula rapidement, la main de la sith en était recouverte. Elle rangea son couteau puis se dirigea de nouveau vers la sortie ne se préoccupant pas du sang qui coulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/ Dim 26 Aoû - 1:05

Tout avait fonctionner, l'homme commença à déballer tout ce qu'il savait. Il était temps car Elenwë n'avait pas que ça à faire, elle avait un mari à amadouer, des papiers à remplir et des bleus à cacher... La sith avait l'air de s'ennuyer, Elenwë aurait presque voulu lui dire qu'elle pouvait partir, mais craignant qu'elle ne soit susceptible, elle la laissa aller faire du nettoyage. En l'entendant parler de prime, l'impériale se nota pour elle-même de se renseigner sur sa ''camarade'' une fois la mission accomplit.

-Très bien mais fais vite, d'ici 10 minutes les autorités et les chasseurs de primes risquent de rappliquer.

Le temps que la sith aille faire le ménage, Elenwë en profita pour récolter ce qu'elle était venue chercher. Après plusieurs minutes, l'homme eut terminer de lui raconter tout ce qu'il savait et la jeune femme s'éloigna de lui quelques minutes. Les informations qu'il possédait n'était pas aussi importantes qu'elle le pensait, la plupart était même obsolète mais la jeune femme ne laissa rien paraître. En effet, la plupart des couvertures qu'il croyait avoir découvert n'était plus actives, mais certaines l'était et la jeune femme les connaissaient personnellement et craignait que si on ne les découvre, on remonte jusqu'à elle. S'avançant jusqu'à lui, elle le frappa d'une force qu'il tomba de sa chaise :

-Qui d'autre est au courant ?!

L'homme resta muet ,mais inconsciemment, il jeta un regard au patron. La jeune femme observa l'homme gras toujours inconscient, le tuer elle en avait rêvé et désormais elle avait une bonne excuse. Sortant son blaster, elle le pointa sur le crâne dégarni et malgré le cri que poussa l'ancien jedi, elle lui explosa le crâne.

-Bien... Je crois bien que nous en avons terminé...

Ce fut à ce moment que la zabrak entra dans la pièce. L'impériale rangea son arme et se prépara à partir, elle vit la sith la suivre puis faire demi-tour pour exécuter le dernier survivant de ce carnage. Cependant ce n'était pas terminé, Elenwë ne pouvait pas laisser autant d'indice et incendia la cantina, l'alcool ça avait du bon. Elle regarda le feu se répandre avant de s'enfuir par l'arrière en compagnie de sa camarade. Elle continua de courir même après avoir quitter la cantina jusqu'à ce qu'elle entendit une explosion. Elle regarda la fumée se dégager vers le ciel et sourit, cela lui avait fait du bien de quitter son rôle d'épouse pour une journée. En compagnie du sith, la jeune femme se dirigea vers le spatioport où l'attendait son vaisseau, activant son holo-communicateur elle s'adressa à son droïde :

-Betty, prépare le vaisseau, nous partons dans 10 minutes.

-A vos ordres Maîtresse.

-Bien, on dirait que notre coopération prenne fin. Je vous remercie pour votre aide et je dois avouer que vous être très efficace. Peut-être nous reverrons-nous... Ah, la petite explosion va occuper vos amis un petit moment, vous avez environ une heure avant qu'ils ne se mettent à fouiller les lieux.

Arrivant devant son vaisseau, la jeune femme fit un salut militaire avant de monter à l'intérieur de son vaisseau. Après avoir tout vérifier, elle décolla en direction de Kuat afin de faire son rapport et de changer de vaisseau pour retourner sur Coruscant où l'attendait son mari. Alors qu'elle entrait en hyper-espace elle s'autorisa pour la première fois de la journée à se détendre.

-Betty, je vais me changer, occupe-toi du vaisseau en attendant.

[désolé pour le retard T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/

Revenir en haut Aller en bas

Que la chasse commence [Pv Ki'a] Terminé o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Anaxes [CDP]-