Partagez| .

Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Ven 2 Mar - 15:42

    Nar Shaddaa, quelle planète magnifique. Magnifique dans le sens où on y trouvait souvent ce qu'on cherchait et parfois, si on avait de la chance, c'était ce qu'on cherchait qui venait à soit. Cette planète était le meilleur endroit pour se cacher mais aussi l'un des meilleurs endroits pour se faire tuer. Criminel, hors la loi, chasseur de prime ... toutes les classes sociales se mélangeaient ici et elles avaient toutes un but bien précis. C'est ainsi que je me suis retrouvée sur la lune de Nal Hutta, la planète des Hutts, ces immondes limaces géantes baveuses et véreuses. Cependant, ces limaces étaient utiles, elles faisaient ... tourner le commerce. Je suis une Sith, bien entendu, mais il m'arrive de venir chercher un petit boulot sympathique dans les bas fonds mal famés de cette Coruscant miniature. Aujourd'hui, j'avais besoin d'un peu d'action pour égailler ma semaine. Un ou deux meurtres, de la torture... quelque chose dans ce genre me suffirait amplement.

    Après quelques vérifications, j'eus l'autorisation de me poser. L'Equinox ne passa pas forcément inaperçu, c'était même peu probable, mais je m'en moquais. Celui qui oserait toucher à mon bébé allait le sentir passer. Oui, j'aime la mécanique et oui je suis une femme. Je touche à tout, il le faut bien. Lorsqu'on fait partit de l'Ordre Sith il était préférable d'être capable de se débrouiller par soi-même. Mon long manteau en cuir voletant derrière moi, j'avançais d'un pas décidé au milieu de la populace, finissant finalement par me fondre dans les ombres ... Lorsqu'il n'y eu plus personne en vue, j'utilisais ma vitesse de force afin de me déplacer rapidement.

    Je quittais l'ombre qui me dissimulait lorsque je fus devant un bar. Quelques clients étaient déjà ivres mort et régurgité leurs boissons dans un coin, d'autre encore s'abandonnaient à des activités plus agréables... D'une démarche souple, je m'avançai vers l'entrée et entra en jetant un regard noir au videur. A l'intérieur, une odeur de sueur me prit tout de suite à la gorge, mais passant outre je pris place au bar et commanda de l'alcool Corellien. Me servant un vers, je le bus cul-sec puis m'en servis un deuxième que je ne toucha point, mon regard se promenant discrètement de clients en clients à la recherche d'un homme ou d'une femme susceptible d'avoir besoin de mes services en tant que tueuse.

    Cependant, mon regard saphir tomba sur un jeune homme assis à l'autre bout du comptoir, triturant un vers d'alcool bon marché entre ses doigts. Ce qui m'avait interpellé n'était pas son apparence mais bien son aura. Ce type était un Jedi, ou l'ombre d'un Jedi car son aura n'était pas aussi lumineuse que celle d'un vrai Jedi. Un sourire mauvais se dessina sur mes lèvres alors qu'il tourna son regard vers moi, comme s'il avait sentit mon regard sur lui ... Mais c'était surement mon aura obscur qu'il avait perçu étant donné que je n'avais pas pris la peine de la dissimuler. Lui lançant un regard sombre accompagné d'un sourire mauvais, je quittai le bar et en prenant mon verre avec moi. Traversant la foule avec une étonnante aisance, sans même renverser une goutte de mon verre, je sortis par la porte de secours, à l'arrière. Vidant mon verre, je le laissais tomber au sol et celui-ci se brisa en mille morceaux. Par chance, j'étais une Corellienne et je pouvais boire une certaine quantité d'alcool avant d'en ressentir les effets ... La porte de secours s'ouvrit puis se referma rapidement et un certain silence s'instaura dans cette petite ruelle sombre, un endroit rêvé pour s'amuser un peu avec un Jedi. Je fis quelques pas puis me retourna, ma silhouette toute de noire vêtue se mariant parfaitement avec les ombres, seul mon visage au teint de craie demeurait légèrement visible, éclairé pas la lumière rougeâtre d'une enseigne située non loin, me donnant un air guère rassurant.


    « Alors le Jedi, on c'est perdu ? » lui lançai-je sur un ton qui ne présageait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Ven 2 Mar - 23:56

Aeron était resté « enfermé » dans le temple jedi, de l'eau avait coulé sous les ponts depuis sa dernière mission avec son Maître et le chevalier jedi Yeul. Malgré cela il s'ennuyait à un mourir après plusieurs demandes afin d'avoir un laisser passer ou un accord afin de sortir du système planétaire qui bien évidemment était vin. Il décida alors de s'échapper du temple en toute discrétion en dissimulant bien son visage au personne susceptible de le reconnaître. Il avait déjà essayé de s'enfuir du temple c'est pour cela que tout le monde se m'étaient en garde.

Il avança discrètement d'un pas déterminé vers le hangar où était entreposé son vaisseau baptisé « Epsilon » en hommage au nom qu'avait donné son père à son premier vaisseau. Regardant autour de lui d'un œil inquiet il ne vit personne malgré la chaleur torride qui faisait dans le hangar. D'un saut vif il grimpa dans le cockpit du vaisseau. Une fois à l'intérieur il détruisit la balise permettant de le repérer une fois en fuite. Il alluma ensuite les moteurs, système de survie... Après avoir fait tout ça mit sa main sur les commandes et fit décoller le vaisseau et le sortit du hangar à toute vitesse. D'ici à ce que les jedis se doute de quelque chose il serait déjà rentré et ils ne verraient que du feu.

Une fois dans l'espace il fit apparaître une carte holographique du système de la galaxie afin de trouver une planète assez sympathique et à son goût, du moins un endroit où il ne se fera pas autant ennuyé qu'au temple jedi. Après plusieurs balayage avec ses yeux sur la carte il trouva une planète du nom de « Nar Shaddaa », planète réputé pour avoir un grand nombre de hors la lois et autre mécréant. Mais au moins là bas il y aurait une forme de distraction. Il fit donc cap vers cette planète qui était non pas un paradis mais qui ressemblait plus à un enfer.

Une fois à l'intérieur du système planétaire, le vaisseau ainsi que son passager se fient contrôler. Il passait sans aucun soucis il se posa alors dans un endroit assigné par l'un des contrôleur. Une fois posé il sortit du cockpit et laissa l'unité R6 dans le vaisseau.

Puis après être était sur les routes de Nar Shaddaa du moins les vastes routes ! Il ne sut où aller mais la soif le pris d'une envie folle. Il tapota doucement sa poche afin de savoir si il avait des pièces ou non, et oui il avait pensait à tout sauf prendre de la monnaie. Heureusement pour lui il lui resté quelque pièce de sa dernière mission qu'il n'avait pas utilisé, il leva la tête et une douce brise vint fouetter son visage. Puis il décida de se diriger vers un bar qui semblait remplit de brigands ou autre vermine.

Il entra donc dans ce bar qui empestait la transpiration et la crasse à plein nez, il se dirigea vers le comptoir là où il demanda au barman une boisson alcoolisé bon marché. Une fois la boisson payé et servit il ne but que quelque gorgée avant qu'il ne sente un aura différent mais ressemblant à celui des jedis. « serait-ce un sith ? » se demanda t-il. Alors il sentit qu'on le regardait il décida alors de savoir qui le regardait ainsi. En se retournant il vit une femme qui portait sur lui un regard noir et un sourire mauvais. Peu après la femme sans doute une sith quitta le bar par la porte de secours. La suivant du regard il décida ensuite de la suivre enfin d'en savoir d'avantage sur elle. D'un pas plein d'assurance il se dirigea à son tour vers la porte de secours puis la franchit. Il se trouva désormais dans une ruelle sombre où il distinguait à peine la jeune-femme. Après plusieurs secondes d'attente elle annonça.

Alors le Jedi, on c'est perdu ? 

Un sourire se dessiné sur le visage de Aeron qui maintenant pouvait à moitié en conclure que la jeune-femme était un sith. Toujours plein d'assurance et de convictions il empoigna le manche de son sabre et en fit sortir la lame bleu cyan.

Tu vis ici tes dernières heures, sith. Répondit-il tout en confiance.


Dernière édition par Aeron D.Carrick le Mar 6 Mar - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Lun 5 Mar - 11:34

    [Petite précision : J'ai carte blanche pour le duel & tout le reste]

    Que d'assurance ! C'est ce que je ressentais chez ce jeune homme, chez ce Jedi. De l'arrogance, aussi, mais à moindre dose. Un sourit malsain se dessina lentement sur mes lèvres, ce qu'il ne put malheureuse - pour lui - pas voir, étant donné que j'étais maintenant à demi caché dans l'ombre. Toujours très sur de lui, le jeune homme activa son sabre laser dans un vrombissement si caractéristique. Un frisson de plaisir me parcouru l'échine à la simple pensée du duel qui s'annonçait. De mon côté, je pris tout mon temps, le jaugeant. Sa posture n'était pas parfaite, il ne pouvait s'agir d'un Maître. Etait-ce un Chevalier ou un minable Padawan ? J'allais bientôt avoir ma réponse, je l'espérais.

    Levant la main au niveau de mon sein, j'attirais l'un de mes sabres lasers qui se logea dans la paume de ma main. Refermant mes doigts dessus, j'activai la lame qui vint éclairer mon visage impénétrable. La lame écarlate, souvent affilié au Sith, projetai une lueur sanglante sur une bonne partie de la ruelle, j'étais d'ailleurs étonnée que personne n'ait encore rien remarqué, que ce soit le bruit ou la lumière.


    « Ne sois pas trop sûr de toi, Jedi. »

    M'avançant, je donnai un premier coup qu'il para facilement. Je recommençais, plus vite cette fois. Au bout de quelques échanges, je pris mon sabre à deux mains et attaqua véritablement, bougeant et sautant avec une incroyable vélocité. Ce Jedi n'avait pas le niveau d'un Chevalier et le combat s'annonçait facile, je me retenais d'éclater d'un rire dément, car je savais que j'allais bien m'amuser sur le chemin du retour vers Dromund Kaas... En effet, pourquoi tuer un apprenti Jedi alors qu'on peut le pervertir ? Dans cette ruelle, j'avais tout l'espace dont j'avais besoin pour utiliser l'Ataru...

    Nous nous retrouvâmes à quelques mètres de distances et j'en profitais pour utiliser la Force le plus discrètement possible et lui lancer divers objets au visage. Il trancha les premiers en morceau, mais je l'attaquais en traitre et lui en lança un dans le dos. Alors qu'il se retournait pour éviter la collision, j'attaquais sont dos ainsi exposé. Ma lame traça une longue et brulante estafilade dans son dos et une odeur de chair bruler remonta jusqu'à mon nez. Je lui mettais un coup de pied dans l'estomac, le faisant tomber au sol et le jeune homme recula lentement vers le fond de la ruelle, son sabre perdu dans l'obscurité.

    Cependant, un vrombissement bien connu retenti derrière moi et je dus me pousser pour éviter la lame qu'il avait réussi à attirer vers lui. Levant ma propre arme, je frappai fort mais il leva son sabre laser et contrat mon attaque. Malgré sa position de faiblesse, il avait encore assez d'énergie pour me tenir tête et j'effectuai un bon en arrière pour m'éloigner. Je lui laissai tout juste le temps de se relever avant de lui envoyer un voler de puissants éclairs de Force qu'il reçu de plein fouet, se fracassant contre le mur se trouvant derrière lui. Je courue puis sauta, sabre levé et lorsque je posai pied à terre, je lui tranchai le bras armé au niveau du coude, effectuant ainsi ce qu'on appelait un Cho sun.

    Maintenant au sol, la douleur se lisant sur chaque trais de son visage, je le dominais de toute ma hauteur. Par ailleurs, son visage me disait quelque chose ... Par pur plaisir, je le torturais quelques secondes avec mes éclairs, désactivant mon propre sabre laser au préalable. Lorsqu'il eu suffisamment crié à mon gout, je le soulevais à l'aide de la Force et le trainais comme un moins que rien derrière moi. Je regagnai ainsi l'Equinox tout en étant le plus discrète possible. Une fois à bord, je le jetai dans la soute qui était non chauffée, me manquant éperdument qu'il est froid, de toute façon je ne l'y laisserais pas assez longtemps pour qu'il meurt.

    Une fois passé en hyper espace, j'envoyais mon droïde personnel de type CYV chercher mon invité. Mon ami de fer n'avait pas une apparence amicale, loin de là et sans même sortir ses armes il avait déjà fait fuir les faibles avant de massacrer les autres ... J'aimais ce droïde, il m'avait souvent été utile depuis que je l'avais volé et reprogrammé. Cela me faisait penser que je devais lui trouver un nom ...

    Posant mon manteau en cuir sur le dossier de mon siège, dans le poste de pilotage, je gagnais l'endroit que j'avais aménagé comme atelier et qui servait parfois de salle de torture. C'était là le meilleur endroit pour m'occuper de mon ami Jedi. Lorsque j'entrai dans la pièce dont la luminosité était faible, je sortis divers instruments plus ou moins impressionnant et les disposa délicatement sur le plan de travail, bien alignés les un par rapport aux autres. J'avais toujours mes sabres ainsi que mon fouet accrochés à ma ceinture.


    « Quel est ton nom ? » demandai-je d'une voix calme, hésitant dans le choix de mon premier instrument.

    Optant finalement pour une pince dont je n'allais pas tarder à lui révéler l'utilité s'il ne me répondait pas convenablement, je me retournais vers le jeune homme qui était enchaîné à une table, incapable de bouger. Un rictus aux lèvres, j'activais une machine qui se trouvait à côté de la table et qui lui délivrait une petite décharge électrique à intervalle régulier. C'était douloureux, bien sûr mais là n'était pas le but premier. Non, cette machine avait pour simple but de troubler sa concentration et donc d'empêcher ma proie d'utiliser la Force de quelque manière que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Mar 6 Mar - 1:14

Aeron regardait la jeune-femme qu'il n'arrivait pas à distinguer dans la pénombre, jusqu'au moment où, elle activa sa lame rouge qui émit un vrombissement intense et qui, grâce à lumière émise par le sabre, il put en voir son visage, un visage pervertit par la colère et la souffrance. C'est donc à ça que ressemblait réellement un sith, bien sûr Aeron en avait vu deux auparavant mais aucun n'avait un aire aussi terrifiant qu'elle.

Ne sois pas trop sûr de toi, Jedi.

Après avoir dit cela la sith s'approchait dangereusement, Aeron savait maintenant qu'il était obligé d'engager le combat, un combat dont-il n'était pas sûr d'en sortir victorieux. Mais à quoi sert un combat si on ne s'en donne pas la peine d'essayer de gagner ? Alors elle donna un premier coup simple qu'il para assez facilement mais il était trop tôt pour dire qu'il avait une chance de s'en sortir. Après plusieurs coups paraît, elle pris son sabre à deux mains en donnant des coups plus sûr et mieux placé que les précédents, des coups dont-il eut des difficultés à les parer. Puis il se sont séparé l'un l'autre, Aeron eut le temps de reprendre son souffle et put constater les dégâts. Mais à peine a t-il récupéré son souffle que la sith lui lança des objets au visage grâce à la force. Il put en trancher quelques uns, mais elle m'attaqua en traître en me lançant un morceau dans le dos. J'eus le temps de me retourner pour essayer de parer l'objet qui se jetait vers moi, que au même moment j'avais laissé mon dos vulnérable. Il sentit une grande douleur dans son dos qui se posait sur tout la longueur de son dos, il venait de recevoir un coup de sabre au dos. Il ne put lacher qu'un cris grave de douleur. A peine il eut le temps de se redresser qu'elle lui donnait un coup de pied violent dans l'estomac qui le fit lacher son sabre et le projeter plus loin dans la ruelle. Alors il tenta le tout pour le tout en utilisant la force pour récupérer son sabre. Elle leva son sabre mais j'eus réussi à la contrer . Elle recula d'un pas me laissant le temps de me relever malgré la douleur qui avait dans mon dos, je me levait avec difficulté. A peine étais-je relevé qu'elle fit un éclair de force, la douleur traversa tout mon corps. Alors elle sauta la main levé et je ne pus parer son coup, elle me trancha le bras armé au niveau du coude, un cris plus fort de douleur et de rage sortit de ma bouche. Je me laissais tombé au sol. Aeron savait désormais que le combat était fini tout comme sa vie d'ailleurs. Par plaisir ou pas pur sadisme elle continua à me jeté des éclairs qui lui fit hurler de douleur.

Une fois les attaque avec l'éclair fini elle me traîna derrière elle avec la force. Le padawan jedi se demandait ce qu'il allait advenir de lui. Allait-elle le tuer ? Le vendre à des marchand d'esclave ? Le torturer jusqu'à ce que mort s'en suive ? Aeron ne pouvait rien savoir de tout cela tant qu'il n'en avait pas fait l'expérience. Il regretta d'avoir désactivé sa balise sur son vaisseau, maintenant il ne pouvait plus avoir une seule aide extérieur. Nous nous approchions d'un vaisseau qui s'en doute lui appartenait. Elle me jeta dans la soute où il faisait un froid glaciale. Il regardait avec dégoût son bras, du moins ce qu'il restait.

Après une longue attente un droïde aussi terrifiant que son maître vint me chercher pour m'emmener dans une espèce d'atelier sombre. Alors la sith gagna elle aussi la pièce tenant à la main des instrument, sûrement des instruments de torture, puis elle les reposa sur la table avant qu'elle annonça d'une voix calme

Quel est ton nom ?

Il commença à répondre après quelque quinte de toux.

Allez vous faire.... Alors il repensa aux instruments de torture. Mon nom complet est Aeron Skyen Draay Carrick... Dit-il la voix tremblante.

Il sentit plusieurs décharge d'électricité qui le fit hurler de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Sam 10 Mar - 16:35

    Je le regardais patiemment, attendant qu'il daigne répondre à ma question. J'aurais aimé que mon regard saphir ne quitte pas son visage, mais mes yeux étaient invariablement attirés par son moignon. Fort heureusement, les coupures faites au sabre laser étaient toujours très net et cautérisées aussitôt, il était impossible de mourir d'une hémorragie. Je pouvais prendre mon temps avec ce jeune homme, et à la simple idée de m'amuser un peu, je sentais un délicieux frisson parcourir mon dos.

    J'haussais un sourcil alors qu'il commençait à me répondre. « Allez-vous faire foutre » ? Était-ce cela qu'il voulait me dire. Heureusement pour lui, ce Jedi avait un certain instinct de conservation et il se ravisa avant de terminer sa phrase, une insulte lui aurait coûté un doigt. Je fronçais les sourcils à l'entente de son nom qui ne m'était pas inconnu. Il y a quelques temps, un jeune Sith s'appelait Aeron avait disparu. Etait-ce lui ? Ce traitre et ce lâche était allé pleurer chez les Jedi ?! Un petit rire m'échappa malgré moi alors que je secouai la tête, amusée. Il devait me prendre pour une folle, mais qu'importe ! J'allais enfin m'amuser un peu. Je me retournais et il hurlait de rare, déclenchant chez moi un autre frisson. Le pauvre n'était pas au bout de ses peines.


    « Je me souviens de toi. Ainsi tu as préféré retourner chez les Jedi ? Chez ses faibles qui ne sont même pas foutu de s'occuper convenablement de toi ? Qui te laisse quitter Naboo et te jeter dans mes griffes ? »

    Un nouveau rire m'échappa alors que je prenais ma pince entre mes doigts agiles puis m'approchais de la table sur laquelle il était solidement retenu. C'était un plaisir de voir ainsi mes victimes, de lire la peur dans les yeux alors qu'ils ne pouvaient rien faire contre ce que je leur réservais. Afin de m'amuser un peu plus, je grimpais sur la table et m'asseyais à califourchon sur lui, prenant sa main droite dans mienne. Me penchant vers lui, je l'embrassais alors que de mon autre main je glissais la pince autour de son doigt. Je lui lançai un regard aguicheur puis tira sur la pince. Son doigt se brisa aussitôt dans un craquement terriblement agréable qui m'arracha une nouvelle fois un frisson de plaisir et un doux rire. Je me délectais de la douleur et de la peur que je lisais dans son regard alors que je me redressais avant que l'envie de me cracher au visage lui prenne, bien que cet affront lui couterait toute la main, ou plutôt les quatre doigts restant, puisque l'autre main était en train de pourrir dans une ruelle avec le reste de son bras.

    Toujours assise sur lui, je délaissais ma pince quelques instants pour me pencher vers ma botte et en tirer un couteau avec lequel je jouais agilement quelque instant avant de le planter sans prévenir dans le moignon du Jedi, qui hurla de douleur. Je le fis un peu bouger, me délectant de ses cris encore quelques instants, puis le retira brusquement et le planta dans sa main valide, la seule restante en fait. Je sautais agilement au bas de la table et vint m'appuyer contre mon établi où reposaient encore beaucoup d'instruments propres et étincelants. Grâce à la Force je ramenai à moi ma pince et la posa un peu plus loin.


    « Le Côté Obscur fait encore partie de toi, je le sens et tu le sais parfaitement ... Reviens parmi nous, Aeron, et je cesserai de te torturer, je te laisserai en paix ... » Lui dis-je d'une voix douce mais néanmoins dénué de tous sentiments, ce qui n'était guère rassurant.

    Le regardant souffrir, je réfléchissais à ce que je pourrais lui faire à présent. J'avais plusieurs idées bien sûr, mais je ne parvenais pas à me décider, c'était là un choix difficile. J'optais finalement pour quelque chose de plus drôle. Prenant mon fouet laser à ma ceinture, je réglai l'intensité de la lame afin que celle-ci ne puisse pas l'amputer comme mon sabre laser l'avait fait un peu plus tôt.

    « Rare sont ceux qui maîtrise cette arme et ce n'est pas tous les jours que je m'en sers, tu devrais te sentir flatter. »

    Mais avant de bruler sa chair avec mon fouet, il fallait la découvrir. Reprenant le couteau que j'avais laissé planté dans sa paume, je déchirais ses vêtements et l'en débarrais. Nu comme un vers devant moi, un sourire malsain se dessina sur mes lèvres alors que j'activais mon fouet. La lueur sanguinolente qu'il diffusa dans toute la pièce me rappela quelque souvenir alors que je l'abattais sur le ventre du Jedi d'un mouvement ample, élégant mais rapide.

    * Mmh ... Douce symphonie que sont ses hurlements. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Dim 18 Mar - 5:35

Aeron fixé toujours la jeune femme et hurlé de douleur, douleur qui ne l'avait pas quittée depuis que son bras était coupé.

Je me souviens de toi. Ainsi tu as préféré retourner chez les Jedi ? Chez ses faibles qui ne sont même pas foutu de s'occuper convenablement de toi ? Qui te laisse quitter Naboo et te jeter dans mes griffes ?

Aeron était étonné que quelqu'un d'autre sache qu'il avait était un sith, il voulu lui répondre mais il ne pouvait plus articuler un mot. Puis un rire s'échappa de la sith quand elle prit une pince, à ce moment là il comprit l'intention de la jeune femme, il voulut s'échapper mais c'était désormais impossible, il n'aurait dû jamais suivre la femme, il n'aurait dû jamais la provoquer, ni même quitter le temple sans autorisation. Toutes ses bêtises l'ont mené à ça ! Une mort certaine où commencait d'abord la torture. Elle se mit en califourchon sur lui, et elle l'embrassa à son plus grand étonnement mais il comprit le stratagème une minute plus tard où elle fit glisser la pince sur son doigt et tira, un puissant craquement se fit entendre et une douleur vive se fit ressentir.

Elle se redressa aussitôt mais resta sur lui toujours en califourchon. Elle prit un couteau qui était dans sa botte fit quelques moulinet avec avant de le planter dans le moignon du padawan ce qui le fit hurler de douleur à c, la colère vint le prendre aussitôt tout ce qu'il voulait à présent c'était de se détacher et infliger les mêmes douleurette sith sadique ! Mais dans sa situation il était presque impossible d'arriver à ses fins. Puis en le retirant elle le planta dans sa main encore valide se qui le fit hurler encore plus !

Elle sauta agilement de la table et retomba sur ses jambes et reposa à l'aide de la force la pince avec les autres instrument de torture

Le Côté Obscur fait encore partie de toi, je le sens et tu le sais parfaitement ... Reviens parmi nous, Aeron, et je cesserai de te torturer, je te laisserai en paix ...

Cette proposition était son seul échappatoire, mais plusieurs questions défila dans la tête d'Aeron, pourrait-il trahir les jedis comme il a trahis les sith autrefois ? Et surtout ce qu'elle disait, était-ce vrai ? Il savait que les sith mentaient souvent pour arriver à leurs fins. Avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit elle sortit un fouet laser et lui dit que rare sont ceux qui savent manier cette arme. En reprenant le couteau encore planté dans sa main elle lui déchira ses vêtement afin de le mettre à nu, puis elle cribla de coups le corps nu du jeune padawan. Par une poussée d'adrénaline il sut dire qu'une chose qu'il hurla.

Arrêtez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick Jeu 22 Mar - 12:16

    Je m'arrêtais quelques instants pour observer mon ... chef d'oeuvre, mon tapis de jeu ... Le torse du gamin était bariolé de rouges, sa chair était à vif là où mon fouet avait claqué plus fortement. Ses jambes ... il manquait quelques lambeaux de chaires et une odeur de canard grillé, une odeur que je n'aimais pas particulièrement, régnait dans la pièce. C'était ses poils qui avaient brûlé à cause de la chaleur. Une épilation rapide mais douloureuse. J'avais plus ou moins épargné ses bras, ou son demi bras plutôt. Seule une seule partie de son anatomie avait été complètement épargnée, je vous laisse deviner laquelle ... mais pourquoi avais-je fais cela ? Parce que j'allais le garder en vie, bien sûr, du moins s'il sombrait ... Et puis cela me permettrait d'en profiter un peu plus mais d'une toute autre façon ...

    Je rangeai mon fouet à ma ceinture après l'avoir désactivé puis je m'accroupis, dos à lui, et chercha quelque chose sous l'établis. Lorsque je me relevais, je tenais une bouteille en verre dans la main. Un liquide parfaitement transparent se trouvait à l'intérieur, comme de l'eau. M'approchant de mon petit Jedi, j'ouvrai la bouteille et lui en faisait rapidement sentir les effluves.


    « Oh non, ce n'est pas de l'eau ... »

    Souriant de toutes mes dents bien blanches, je levais le bras et versais l'alcool pur qui se trouvait dans la bouteille directement sur ses plaies à vif, lui arrachant des hurlements de douleur. Je suis certaine que tout petit, l'alcool médical vous avait fait crier, alors imaginez ce que le pauvre gamin devait être en train de vivre ... Me reculant de quelques pas, je posais la bouteille désormais vide sur l'établis puis me dirigea vers la sortie.

    « Quand je vais revenir, deux choix s'offriront à toi. Le premier est simple : Tu rejoins l'Ordre Sith et je te laisse tranquille. Le second est moins sympathique : Tu refuses, tu restes loyal à ce pathétique Ordre de lumière et dans ce cas-là je te torturerai jusqu'à ce que la mort daigne venir te chercher ... mais fais mon confiance, je sais la retarder ... J'espère que tu feras le bon choix. »

    Je lui envoyais un regard lourd de sens puis quittais la pièce. Je ne craignais pas qu'il se libère, même s'il y arrivait il serait incapable de tenir debout tant la douleur serait présente. J'allai m'asseoir dans le poste de pilotage et fermais les yeux afin de me reposer un peu. Lorsque je rouvris les yeux, près d'une heure c'était écoulé, je m'étais assoupis ... Mon invité devait se demander où j'étais. Je pris mon temps pour regagner la salle de torture, ma main droite négligemment posé sur le manche de mon fouet qui pendait à ma ceinture, comme si je n'attendais que ça, de pouvoir le fouetter encore et encore jusqu'à ce qu'il n'est plus rien sur les os.

    Comme tout à l'heure, je sautais agilement et élégamment sur la table, venant m'asseoir sur lui sans pour autant lui imposer mon poids, j'avais décidé d'être gentille jusqu'à ce qu'il me donne sa réponse. Un petit coup d'oeil vers ses liens. Rien à signaler, il était toujours fermement attachés, mais ce n'est qu'à présent que je remarquai qu'il avait finalement réussit à s'assoupir. Saisissant une lame dans ma botte, je piquai son torse, pile sur une de ses plaie à vif. Il se réveilla en sursaut comme je le souhaitais et il lui fallut quelques secondes pour comprendre où il était.

    « Et oui, tout ceci est bien réel. »

    Je pris son menton entre mes doigts pour le forcer à me regarder tout en me penchant vers lui, puis murmurais tout près de ses lèvres, d'une voix glaciale mais qui avait quelque chose d'attirant, de dangereusement attirant.

    « Alors, as-tu fais ton choix ? Aeron... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick

Revenir en haut Aller en bas

Twisted by the dark side | PV : Aeron D.Carrick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Nar Shaddaa [Hors-la-loi] :: Quartier Rouge-