Partagez| .

La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Dim 12 Fév - 11:32

C’était une « journée » bien sombre sur cette sombre planète qu’était Dromund Kaas. A vrai dire, le ciel était si noir, en raison des différents nuages sombres qui le composaient, qu’on ne pouvait savoir si nous étions en journée ou en pleine nuit. Cela faisait quelques jours qu’il avait confié à son apprentie la difficile tâche de lui ramener un Holocron. Après quelques heures, il avait enfin pu mettre la main sur cet artefact puissant, qui renfermait de lourds secrets et c’est grâce à ce simple objet qu’il allait pouvoir accélérer les préparatifs de son plan.

Cela faisait donc plusieurs heures qu’il se trouvait dans la salle du Conseil Noir. Il était assis paisiblement sur le trône qui dominait l’assemblée actuellement. En face de lui se trouvait un autre siège tout aussi prestigieux que le sien, si ce n’était plus, mais à vrai dire il s’en fichait éperdument. Auparavant, ce siège appartenait à Elah Cyneel, femme avec laquelle Kabrox partageait le pouvoir jusqu’à ce que cette dernière décide de trahir l’Ordre Sith pour suivre les chemins de la rédemption. En même temps, ce n’était pas forcément plus mal pour l’Ordre Sith qu’il soit privé de cette si charmante compagnie, étant donné que le Seigneur Noir n’était pas très enclin à partager le pouvoir avec une personne du sexe féminin. Deux raisons expliquaient cette affirmation. Tout d’abord, pour le Seigneur Noir, une femme au pouvoir avait toujours tendance à dérégler toute l’organisation « administrative » qui régnait dans un certain organisme. Ensuite, une femme au pouvoir avait toujours tendance à vouloir trop imposer sa domination, d’autant plus que les femmes étaient les créatures les plus imprévisibles de l’univers.

Cela faisait également plusieurs heures que le Seigneur Tek’Nak gardait en main l’holocron que sa chère apprentie lui avait apporté. Méditant intensément sur cet artefact très sombre, il sentait petit à petit que la puissance de cet objet déferlait en lui. Le pouvoir du côté obscur situé dans cet holocron était très puissant, et les connaissances enfermées dans ce simple objet étaient infiniment grandes. Bref, en repensant à son apprentie, il ne put s’empêcher de constater que celle-ci ne cessait de s’améliorer, que ce soit pour ses compétences physiques ou par son comportement. Ainsi, il lui restait peu de tâches à accomplir pour qu’elle puisse être élevée au rang d’Assassin Sith.

Bref, la question du jour n'était pas ceci. En réalité, si le Seigneur Noir était installé dans cette salle depuis quelques heures, c'est qu'il avait besoin de faire le point sur ce qu'il se produisait actuellement au sein de l'Ordre Sith. Ce siège vide face à lui ne devait pas rester indéfiniment vide, et il fallait à tout prix qu'un nouveau Seigneur Noir soit nommé. C'est pour cette raison qu'une réunion devait se tenir entre les membres du Conseil Noir, afin de décider qui serait apte à être nommé en tant que Seigneur Noir. Bien que le Twi'Lek n'aimait pas tellement partager le pouvoir, le fait que ce soit le Conseil Noir qui choisisse le nouveau Seigneur Noir permettait à Kabrox d'avoir toujours une autorité supérieure à l'autre, au moins au niveau de la puissance. Il valait mieux que ce soit une personne nommée, plutôt qu'une personne qui tente un coup d'Etat pour renverser l'ordre établi. D'un geste de main soudain, il ouvrit les portes de la salle du Conseil Noir, puis il laissa entrer ses collègues Seigneur Sith afin qu'ils prennent place. Il avait senti leur présence grâce au côté obscur de la Force, d'où le fait qu'il était au courant que ces personnes étaient sur le point d'entrer.


- Mes amis, je pense qu'il est inutile de spécifier la raison qui nous réunit en cette sombre journée. Passons tous les détails futiles, et commençons.

- Mon Seigneur, je crois que j'ai une suggestion à vous faire.

Quelques heures de discussion plus tard, le nom de la personne nommée au rang de Seigneur Noir avait enfin été choisi. Il ne restait plus qu'à faire l'annonce officielle devant le Conseil Noir. Toutefois, un imprévu semblait faire son apparition vu qu'une entité au pouvoir très obscur apparut aux portes du Conseil Noir. Encore une fois, il usa de la Force afin d'ouvrir cette porte et laisser apparaître une femme dont la puissance semblait surpasser celle d'un simple Seigneur Sith. Kabrox eut un sourire malsain qui s'afficha sur son visage, puis il déclara :

- Je crois que nous avons une visite imprévue, membres du Conseil. Quel est ton nom , Sith ? Et surtout, quelle est l'incroyable raison qui te pousse à interrompre une réunion aussi importante du Conseil Noir ?

[HJ : Je te prie de m'excuser pour ce retard incroyable, j'ai eu beaucoup d'empêchement, ainsi qu'une panne d'inspiration globale. Bref , voila Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Dim 12 Fév - 14:51

    Ses derniers temps je ne m'étais occupé de rien pour l'Ordre Sith, depuis mon retour de Dagobah j'étais resté dans mes quartiers dans ma salle de méditation entouré d'holocrons divers et varié que j'avais réussi à récupérer dans la forteresse de Dark Rivan sur Almas, j'avais laissé mes deux actuels apprentis entre les mains d'un autre Seigneur durant quelques jours et je m'étais concentré sur l'étude et le pouvoir du côté Obscur pour toucher à des zones très sensibles de la Force. Dans mon tas d'holocrons j'avais quelques holocrons Jedi et même eux je les avais décortiqués de manière précise en réfléchissant au bienfaits d'un esprit serein comme mon défunt Maître et l'ancienne Seigneur Noir Cyneel m'avaient enseignés.

    J'étais assise en tailleurs dans ma chambre de méditation plongés dans une obscurité à 80%, je tenais devant moi par la pensée un holocron Sith et je lisais et n'imprégnais du savoir du Seigneur Sith qui l'avait rédigé. Je retenais un maximum et je laissais tout le côté Obscur m'envahir tout en conservant mon esprit à l'abri des attaque de la Force qu'il pouvait subir, le côté Obscur de la Force était mon vassal et non mon dominateur, j'avais appris à le dominer et grâce à cela je conservais mon aspect normal et non pas complètement défiguré comme beaucoup de Sith, la Seigneur Cyneel m'avait été d'un grand secours et je gardais d'elle un souvenir de respect et étrangement je ne lui en voulais pas d'avoir quitté l'Ordre Sith, je m'identifiais à elle par moment elle avait choisi sa voie et principes en cela elle était respectable, j'espérais la recroiser un jour...

    Ma méditation fut soudainement interrompue quand je sentis la Force me dire d'aller vers la salle du Conseil Noir, le jour que j'attendais était arrivé, certes plus tôt que je l'avais espéré, mais dans les cas il était arrivé exactement comme je l'avais prévu. Je me levais tranquillement en usant de la Force pour ranger tous les holocrons qui étaient autour de moi et je me dirigeais vers la salle du Conseil Noir tout en conservant mon crâne sur la tête sans me masquer entièrement le visage. Mon but n'était pas de faire peur pour une fois, mais bien de me faire respecter une promesse que je m'étais faite le jour où j'avais commencé mon entraînement de Sith.

    Dans les couloirs les apprentis me regardaient passer sans rien faire et sans rien dire, ma bure noire de Sith me recouvrait et mon manteau de la même couleur tombait à mes pieds touchant légèrement le sol, comme toujours je conservais mes armes et j'avais devant moi mon simple et mon double Sabre-laser, objet qui ne me quittaient jamais et qui avec l'action que j'allais effectuer me seraient probablement plus qu'utile si ça venait à partir dans un sens plus sanglant. Quoi qu'il en soit et quelque-soit le dénouement de tous ça j'avançais vers mon objectif à la manière d'une Jedi, tranquillement et sereinement.

    J'arrivais devant la salle d'un pas tranquille et lent, mais je laissais ma présence visible et je n'eus pas à attendre avant que la porte ne s'ouvre. Sans la moindre crainte j'avançais devant les Seigneurs du Conseil qui me regardèrent comme une poule qui a trouvé un cure-dent. Tous me connaissaient du moins de réputation, mais là n'était pas le but de ma venu.
    Je regardais le Seigneur Tek'nak qui me parla le premier avec un air de supériorité qui me fit sourire intérieurement, par contre cela m'étonna que le Maître des Sith ne me connaisse pas où du moins ne me reconnaisse pas... Je répondais d'une voix aussi tranquille en m'arrêtant en plein milieu de la pièce et en fixant le Twi'lek droit dans les yeux.


    « Si vous étiez moins lent à la détente et plus impliqué pour l'Ordre vous ne me poseriez pas ce genre de questions aussi stupides qu'inutiles! Mais je vais être sympa et je vais vous répondre je suis Dark Mephist et je viens devant vous m'autoproclamer nouvelle Seigneur Noir des Sith. »

    Je regardais toujours le Seigneur Noir devant moi et je sondais les Seigneurs autour de moi qui comme beaucoup ne me prenait pas au sérieux, après je m'en fichais qu'ils me prennent où non au sérieux, car j'étais prête à exterminé tous l'Ordre Sith s'il le fallait pour obtenir ce titre que mon défunt Maître m'avait dit que j'atteindrais le jour où il m'avait donné le titre de Guerrière Sith. J'avais toujours eu confiance en lui et j'avais toujours prévu devenir Seigneur Noir des Sith et je me fichais bien de savoir si les Seigneurs du Conseil étaient pour ou contre, je les écraserais tous si besoin est.

    Devant un léger silence de la part du Conseil Noir, car je supposais qu'il avait déjà choisi le successeur je lançais directement.


    « Je devine que vous avez déjà choisi un successeur au Seigneur Cyneel, de préférence je sais que vous avez choisi quelqu'un qui, comme tous ceux qui se trouve dans cette pièce, lèche le cul de cet Empereur pathétique avec lequel l'Ordre à conclut un pacte!
    Alors je m'adresse à cette erreur de jugement de votre part et qu'il se présente devant moi les armes à la main! »


    Je me fichais bien de savoir si mes paroles allaient mettre en rogne des Seigneurs, si l'un d'eux voulait mourir j'étais toute prête à lui découper la tête avant même qu'il ait le temps de m'attaquer, je tenais une arme dans ma manche me permettant de vaincre quasiment n'importe qui en une seconde sous l'effet de la surprise.

    Attendant la réponse des Seigneurs je croisais les bras tranquillement montrant clairement que je ne quitterais pas les lieux sans avoir obtenu satisfaction ou alors ce serait à l'état de cadavre. J'étais la seule Sith à me présenter devant les Seigneurs sans baisser les yeux et régulièrement je leur crachais aux pieds sans qu'ils ne réagissent vu la peur que je cultivais depuis des années au sein de la faction Sith. Je savais que beaucoup d'entre eux me haïssaient rien que pour avoir l'outrecuidance de venir au Conseil Noir sans y être convier, mais "Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent" (Cicéron).




    HRPG : Pas grave, l'essentiel est que le RP soit lancé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Dim 26 Fév - 8:22

L’entrée d’Abadonn Glittertind dans la salle du Conseil Noir ne pouvait pas passer inaperçue. Quel être sensé et sain d’esprit oserait déranger les Sith les plus puissants et les plus dignes de diriger l’Ordre ? Le fait de voir une jeune femme impertinente était peu commun et on ne pouvait pas ignorer cet événement. Elle s’était avancée sans crainte devant le Conseil Noir ,et on pouvait noter une pointe d’arrogance dans sa voix. Le Twi’Lek avait fermé les yeux quelques instants afin de ressentir la puissance qui déferlait en Abadonn Glittertind, et il ne put s’empêcher de constater que sa force ne pouvait être négligée. Cette dernière regarda le Seigneur Noir droit dans les yeux , un peu comme un signe de défi, puis elle lui répondit avec une voix posée et calme :

« Si vous étiez moins lent à la détente et plus impliqué pour l'Ordre vous ne me poseriez pas ce genre de questions aussi stupides qu'inutiles! Mais je vais être sympa et je vais vous répondre je suis Dark Mephist et je viens devant vous m'autoproclamer nouvelle Seigneur Noir des Sith. »

» Tout ceci n’était qu’une question de politesse. Je me fous éperdument de qui vous êtes.

Répondit-il avec une voix glaciale. En réalité, le Seigneur Noir des Sith savait comment cette personne se nommait, et quel pouvait être son nom de Sith. Le Seigneur Tek’Nak était une personne qui préférait entendre le nom de son interlocutrice par la bouche de celle-ci, même s’il était déjà au courant de son identité. C’était une question de principe. Pour le Seigneur Noir, il était nécessaire de connaître le nom de ses « ennemis » potentiels, ainsi que de ceux qui chercheraient éventuellement à le tuer d’une manière fourbe. Il y avait une certaine tension dans la pièce. En réalité, Kabrox observait son interlocutrice avec un regard plutôt effrayant, ce qui provoqua le silence des autres confrères qui participaient au Conseil. De plus, il suffisait de regarder cette personne agressive pour se rendre compte qu’il ne fallait pas trop interrompre la conversation en cours. Le silence qui régnait dans cette pièce fut interrompu par Abadonn lorsqu’elle déclara :

« Je devine que vous avez déjà choisi un successeur au Seigneur Cyneel, de préférence je sais que vous avez choisi quelqu'un qui, comme tous ceux qui se trouve dans cette pièce, lèchent le cul de cet Empereur pathétique avec lequel l'Ordre à conclut un pacte! Alors je m'adresse à cette erreur de jugement de votre part et qu'il se présente devant moi les armes à la main! »

» Vous n’êtes qu’une idiote , « Dark Mephist » . Vous n’avez pas la moindre idée de ce que l’Ordre Sith a prévu pour prouver sa grandeur. Vous devriez vous renseigner, avant de clamer haut et fort que nous faisons des erreurs. Vous voulez nous prouver que vous êtes apte à obtenir le rang de Seigneur Noir des Sith ? Et bien, combattez notre Seigneur Noir actuel. Si vous survivez, ça sera amplement suffisant pour montrer votre grandeur.

Vociféra l’un des membres du Conseil Noir , assis tranquillement sur son siège, alors que le dirigeant de l’Ordre Sith allait prendre la parole. Les autres membres de l’assemblée se mirent à rire afin de se moquer ouvertement de cette pauvre Sith. Quant au Seigneur Noir, il ne put s’empêcher de fixer cet être démoniaque avec un regard assassin. Le Seigneur Noir était un être qui détestait les insubordinations, et encore moins venant d’une femme. Lors de ses dernières paroles, Kabrox avait analysé la posture de cette dernière et tenté de ressentir les émotions de cette dernière. Fort heureusement, il était si facile pour lui de lire dans l’esprit des autres, bien que ce fut plus compliqué avec celle-ci. Il avait su discerner en elle un certain dégoût pour les membres du Conseil Noir, et on pouvait franchement se douter que l’un d’eux allait probablement mourir si un manque de respect se faisait ressentir. Les sentiments du Twi’Lek étaient partagés. D’un côté, il ressentait une certaine colère. En effet, la situation actuelle allait l’obliger à prendre des mesures drastiques, et il détestait passer à l’action pour des futilités. D’un autre côté, il était assez blasé dans l’ensemble. Il savait qu’il allait devoir combattre la jeune femme qui s’était présenté à lui, mais il n’en n’avait pas la moindre volonté. Malgré ça, il allait devoir prendre ses responsabilités de dirigeants de l’Ordre Sith en main, puis il déclara.

» Qu’il en soit ainsi. Sith. J’ai une proposition à vous faire. Retrouvons nous en tête à tête dans la Vallée des Seigneurs Noirs, sur Korriban. Nous y mènerons un combat sans la moindre forme de pitié. Si vous survivez, vous serez nommé Seigneur Noir des Sith. Le cas échéant, vos restes seront abandonnés dans les ruines de cette zone, et pas le moindre hommage ne vous sera rendu. Vous ne méritez que ça, en réalité. Si vous acceptez, donnons-nous rendez-vous dans trois jours.

Il s’interrompit quelques secondes puis observa d’un regard glacial le Seigneur Sith qui semblait sous estimer les capacités de cette immonde perturbatrice, et ceci en se moquant ouvertement d'elle. Il prétendait qu'elle ne serait pas capable d’égratigner le Seigneur Noir des Sith, même si elle utilisait toute sa sombre puissance. Sans crier garde, avant même que cette dernière se mette à tuer cet imprudent, il usa du côté Obscur de la Force afin de le projeter violemment contre le plafond de la salle du Conseil Noir. Il relâcha la pression exercée contre lui, puis observa ce Seigneur Sith chuter lamentablement de plus de dix mètres de haut [Je suis nul pour jauger des distances , surtout quand j’ai pas d’image sous les yeux >< ]

» Qu’en dites-vous ?

Demanda-t-il d’un air interrogateur et froid à la fois.



[ HRP : Désolé pour le long retard. Syndrome de la page blanche. Si quelque chose ne va pas dans ce post, merci de m'en faire part car je dois avouer que ce topic n'est pas celui qui m'emballe le plus ^^ Vivement le combat Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ] Lun 5 Mar - 9:10

    La réponse du Seigneur Tek'nak me surprit un peu, il me posait une question sur laquelle il n'apportait aucune importance à la réponse, décidément il était nul, il aurait pu économiser sa salive pour sortir quelque chose de plus intelligent, mais apparemment l'intelligence n'était pas son fort.

    « Si vous n'avez rien à faire de qui je suis, fermez dont votre gueule, car maintenant vous aller vraiment savoir qui je suis! »

    Je lui parlais sans la moindre crainte dans la voix, je ne craignais pas la Mort et au contraire je la défiais régulièrement pour augmenter ma puissance, dans le cas présent je savais bien que je ne pourrais tenir tête à tous les Seigneurs Sith présents, seulement si un combat éclatait ici, un grand nombre de Seigneur Sith en profiterait pour tenter d'éliminer leur concurrents et au final atteindre le rang que je réclamais.

    Je tournais légèrement la tête vers un Seigneur Sith qui proposa un affrontement entre moi et le Seigneur Noir actuel, j'aurais pu parié que ce genre de connerie allait sortir de la bouche moisi d'un des Seigneurs du Conseil, ces derniers étant trop peureux et attachés à leur confort pour bouger leur cul et venir m'affronter d’eux-mêmes. Je ne prêtais que peu d'attention aux railleries des Seigneurs Sith, je m'occuperais d'eux en temps voulut.

    Le Seigneur Noir reprit la parole et je l'écoutais d'un air tranquille prêtant attention à son ton qui cette fois trahissait une détermination qui me faisait plaisir... j'allais enfin pouvoir affronter ce Twi'lek que beaucoup prétendait invincible et dont la plupart des apprentis avaient une peur bleue. De mon côté au lieu d'avoir peur je la combattais et je la retournais via la Force pour créer en moi une volonté et une détermination implacable. Je regardais le Seigneur Noir qui proposait un combat dans la Vallée des Seigneurs Noir sur Korriban, un lieu très intéressant et que je connaissais très bien, mais qui s'annonçait bien plus intéressant que tous les autres combat que j'avais mené puisque cette fois j'allais mettre en jeu tout ce que j'avais... je jubilais dans mes bottes...

    Je n'allais pas perdre mon temps à répondre favorablement à sa proposition, je ne prêtais pas attention au Sith que le Twi'lek corrigea, s'il croyait faire une démonstration de sa puissance rien qu'avec ce genre de geste il se mettait le doigt dans l'oeil jusqu'aux doigts de pied. Quoi qu'il en soit je répondis d'une voix parfaitement calme et tranquille, je conservais le calme dans mon esprit ne me laissant pas submergé par la puissance que j'allais posséder dans peu de temps, car je savais que le combat ne serait certes pas une partie de plaisir, mais quand tout cas il verrait au final mon ascension au Rang de Seigneur Noir.


    « Qu'il en soit ainsi Seigneur Tek'nak! Puisse les esprits du côté Obscurs avoir pitié de vous, parce que moi... je n'en aurais aucune! »

    Je tournais les talons sans saluer les membres du Conseil, je quittais la salle sans ajouter le moindre mot les laissant parlementer et bavarder sur peut-être un éventuel moyen de me trahir pendant le combat et ainsi faire de leur aspirant n°1 le nouveau Seigneur Noir des Sith à ma place. Je savais bien que durant le combat les Sith pourraient tenter de me tuer ou d'agir à plusieurs contre moi, mais dans tous les cas je n'amènerais pas avec moi Kira... j'irais seule au-devant du danger et quoi qu'il se passe je savais la Force avec moi...

    Je rejoignais mes quartiers pour continuer à étudier les holocrons et surtout me remettre à méditer, j'étais une des rares Sith à méditer et à apaiser mon esprit que je savais obscurcit par mes désirs de destructions et de vengeance perpétuel, maintenant je tachais d'être plus tranquille pour savoir comment user de ma colère pour mon bien et qu'elle soit toujours mon alliée et jamais mon ennemie. Je me fichais bien de savoir si le Conseil Noir était en train de se concerter pour trouver un plan pour me faire chier pendant le combat, mais il était évident que le premier qui se mettrait en travers de ma route se retrouverait la tête séparée de son corps, là-dessus j'étais formel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Revenir en haut Aller en bas

La nomination d'un nouveau Seigneur Noir - Première Partie [ pv. Abadonn Glitertind ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Dromund Kaas [Sith] :: Temple Sith-