Partagez| .

Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Sam 3 Déc - 16:49

[Ce topic se passe avant Coruscant]

    En cette calme nuit, Arsenicia avait bien du mal à trouver le sommeil dont elle avait tant besoin. Elle souhaitait ardemment pouvoir s'endormir et plonger dans le monde des rêves, arrêté de penser le temps de quelques heures. Elle n'avait pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil et pouvait tenir plus longtemps éveiller, mais ces derniers jours les nuits blanches c'étaient succédées. La Jedi avait un mauvais pressentiment qu'elle ne pouvait ignorer, qui lui nouait l'estomac et qui l'empêchait de se reposer. Elle avait longuement méditée et la Force l'avait apaisée quelques heures, mais alors qu'elle se trouvait seule dans son lit, la couverture rejetée à ses pieds et fixant le plafond, elle savait que le sommeil ne reviendrait pas cette nuit. Elle tourna lentement la tête vers la droite, ses longs cheveux bruns aux reflets bleus éparpillés sur l'oreiller d'un blanc immaculé. Son horloge numérique indiquait cinq heures du matin. La Jedi soupira, puis se releva lentement en position assise, passant une main dans ses longues mèches brunes indisciplinées. Elle posa brièvement le regard sur son bras droit. Il était couvert de multiples cicatrices plutôt fines, avec le temps elles avaient blanchies et se voyaient moins, mais elles étaient toujours là pour rappeler à Arsenicia de ne jamais sous-estimer ses adversaires. Ce jour-là, elle avait bien failli y laisser son bras. Elle pouvait encore se rappeler cette douleur lancinante alors que la lame écarlate avait mordue la peau de son dos, puis de son bras droit. La Jedi secoua la tête, chassant ses sombres pensées, puis se releva prestement, enfilant rapidement sa bure noire afin de dissimuler sa nudité, bien que personne ne viendrait passer la porte de ses quartiers sans y avoir étaient conviés.

    Elle traversa la pièce et passa rapidement sous la douche, où elle se détendit sous le jet d'eau chaude. Elle y demeura une dizaine de minutes, puis en sortie avant de finalement s'habiller de son habituelle tenue, passant sa bure noire et accrochant ses sabres lasers à sa ceinture. Nicia quitta ensuite ses quartiers, verrouillant la porte derrière elle. La Jedi ramena son capuchon sur son visage, le dissimulant dans l'ombre, puis entama une longue marche à travers les couloirs du Temple Jedi, sa sombre bure flottant derrière au rythme de sa marche silencieuse. Telle une ombre, elle parcourait les couloirs presque déserts du temple de sa démarche souple et féline, croisant quelques Jedi sur son chemin, qu'elle salua poliment. Ne souhaitant pas être dérangée et préférant attendre que le soleil se lève avant d'endosser de nouveau son rôle de Grand Maître, elle dissimula sa présence dans la Force, devenant ainsi une ombre parmi les ombres, une simple silhouette solitaire tout de noire vêtue.

    Cependant, elle dut rendosser son rôle de Grand Maitre plus tôt que prévue alors qu'elle sentait la présence d'une jeune Jedi connue pour son tempérament fougueux et son habileté légendaire lorsqu'il s'agissait de passer au-dessus des règles. Arsenicia était en mesure de sentir cette présence dans la sale des archives, plus précisément dans une section qui lui était interdite. Si cette jeune femme était habille, en revanche elle s'était montrée négligeant en ne prenant pas le temps de dissimuler sa présence en ses lieux où de nombreux secrets étaient préservés.

    Arsenicia ouvrit la sale des archives d'un simple geste de la main, puis en franchit le seuil et attendit que la porte ce soit refermée derrière elle avait de poursuivre. Aucune lumière en ses lieux, la Jedi se servit donc de la Force pour s'y repérer et s'y déplacer en silence, sa bure flottant à ses pieds. Lorsque la jeune femme fut dans son champ de vision, elle demeura cachée un moment, l'observant pirater les archives et plus précisément les dossiers datant de l'air « Palpatine ». Il y avait dans ces dossiers de nombreuses choses qui ne regardaient aucunement la jeune Jedi. La jeune femme parvint tout de même à accéder aux archives, ce qui impressionna la Grand Maître, cette gamine semblait possédait un vrai talent en la matière. Arsenicia se glissa alors dans le dos de la Jedi et se pencha au-dessus de son épaule, quelques mèches brunes glissant de son capuchon et venant chatouiller le cou de la Jedi. Elle choisit ce moment pour apparaitre aux yeux et aux sens de la jeune femme, réapparaissant subitement dans la Force, sa puissante aura lumineuse clairement reconnaissable. Nicia prit alors la parole de son habituelle voix grave et un tontiné envoutante, soufflant ces quelques mots près de son oreille.

    « Alors, qu'as-tu trouvé d'intéressant en ces lieux, mon enfant ... ? »


Dernière édition par Arsenicia Ombrelune le Ven 16 Déc - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Dim 4 Déc - 6:58

Une nouvelle fois, en cette paisible nuit, Vaesidia s’éveilla soudainement, la respiration haletante... Depuis quelques jours elle était constamment harcelée par des cauchemars dans lequel elle assistait au meurtre de son maître mais aussi dans lequel elle ‘’vivait’’ une nouvelle fois son combat contre l’apprenti sith. Ce n’était pas le combat en lui-même qui la dérangeait le plus…. En fait il n’y avait que deux aspects qu’elle n’appréciait pas dans ses rêves… A chaque fois elle ressentait la morsure du sabre-laser à lame rouge sur sa peau ce qui bien entendu la faisait souffrir horriblement momentanément… Par ailleurs à la fin de son rêve, elle voyait au loin un personnage revêtu d’une bure noire… Vae ne pouvait guère voir son visage malgré plusieurs essais dans ses rêves. Tout ce qu’elle pouvait saisir chez ce mystérieux quidam c’était ses yeux rouges…des yeux qui témoignaient clairement de son appartenance au coté obscur.

La jeune Jedi avait tenté de savoir qui était ce mystérieux personnage en explorant les archives du Temple… Malheureusement pour elle, de par son manque de renseignements sur ce mystérieux individu, le résultat ne fut guère probant. Face à cette situation, pour la première fois de sa vie, la corellienne dut s’avouer vaincue ce qui bien entendu l’exaspérait au plus haut point. Exaspération qui était exacerbée par la douleur à son bras et à son dos… Plusieurs de ses compatriotes lui avaient proposé de la guérir à l’aide de la Force ou bien d’un bandage au bacta…mais hélas elle refusa catégoriquement leur aide. Vae tenait à se débrouiller seule et à affronter cette ‘’épreuve’’… Même si une telle conception lui paraissait idiote elle se devait de le faire… Si elle parvenait à pallier cette douleur, elle en ressortirait plus ‘’forte’’ qu’auparavant…

Voulant à tout prix remettre de l’ordre dans ses idées, Vaesidia se releva et se dirigea vers la pièce qui lui faisait office de salle de bains… Après s’être littéralement aspergée d’eau sur son visage, la jeune femme se rhabilla en vitesse. Il n’était pas question de se rendormir pour la Jedi… Elle n’avait guère envie de revivre une nouvelle fois ce satané cauchemar. Il lui fallait donc par conséquent tenir sans sommeil aujourd’hui… Encore lui fallait-il chercher une occupation…vu qu’il n’était encore que 3h00 du matin… Occupation qui fut rapidement trouvée par la corellienne qui n'était jamais à court d'idées...

Devant son écran, Vaesidia soupira une fois de plus. Cela allait faire plus de deux heures qu’elle se trouvait dans la salle des archives. Pendant ce court laps de temps, la jeune Jedi avait tenté d’avoir accès à certains fichiers dans la base de données. Malheureusement pour elle, les données que Vae recherchaient nécessitaient une accréditation supérieure à la sienne… N’importe quel Jedi devant cette situation, aurait respecté le protocole et aurait par conséquent présenté leur requête au Conseil. Cependant Vae n’avait cure du protocole. Elle voulait ses données à propos de l’ancien Empire de Palpatine et elle les aurait même si pour cela elle devait passer par des moyens non conventionnels.

Se servant un nouveau verre de Corellian Spiced Ale, et ingurgitant cette boisson alcoolisée, Vae retroussa et se remit au travail. Si cet ordinateur croyait qu’elle allait se laisser faire, il se mettait le doigt dans l’œil. Lorsqu’elle désirait quelque chose à tout prix, rien ne pouvait se mettre en travers de sa route. Fixant un disque dur sous l’interface devant laquelle elle se trouvait, la jeune femme commença alors à tenter divers manœuvres possibles pour pallier cet accès. Étrangement la sécurité mis en place pour ses dossiers était diablement efficace vu que toutes ses tentatives d’entrer dans ces derniers s’étaient soldées par un échec. Avoir un tel défi sous les yeux n’énervait point la corellienne…bien au contraire ! Elle se réjouissait d’avoir affaire à une âpre résistance. Devoir réfléchir à une tactique pour mettre à bas son adversaire était une chose qu’elle affectionnait tout particulièrement. Versant une nouvelle fois son alcool corellien favori, la Jedi analysa calmement la situation. Elle avait clairement affaire à une protection qui pouvait contrer n’importe quel type d’attaque… Du moins en théorie. Mais comme elle l’avait appris durant sa formation tout système à ses failles même si celle-ci étaient plutôt dures à trouver. Cette sécurité, comme elle, le savait, se mettait en place quelques secondes après le démarrage de l’interface… Cette fenêtre d’ouverture constituait donc son point faible !

Redémarrant l’interface, Vaesidia pirata dès qu’elle le put cette dernière et parvint finalement à atteindre l’objectif qu’elle s’était fixée. Finalement cette nuit blanche lui avait permis de faire quelque chose de concret…chose qu’elle n’aurait pas pu faire en pleine journée à cause des autres Jedi qui pouvaient potentiellement surveiller ce qu’elle faisait. La jeune femme jubilait et un sourire s’était formé sur ses lèvres. Vae imagina alors la tête des autres Maîtres s’ils savaient que les archives avaient été piratées… Cette situation pour le moins grotesque fit sourire une fois de plus la Jedi. Peut être qu’un jour elle le leurs annoncerait…

Lançant une copie de tous les fichiers secrets qui pouvaient l’intéresser et analysant le dossier pour lequel elle était venue, Vaesidia manqua avoir une crise cardiaque lorsqu’elle entendît une voix grave et envoutante dans le creux de son oreille. Ne pouvant clairement identifier cette soudaine apparition, la jeune femme réagit en conséquence et tenta alors de plaquer rapidement son coude contre le visage du nouveau venu. Hélas, à la grande surprise de l’Ombre Jedi, son attaque fut aisément contrée et ses deux poignets furent rapidement saisis et placés au dessus de sa tête par son adversaire. Ce soudain mouvement entraina un rictus de douleur chez Vae à cause du mouvement brusque de son épaule droite blessée...

Étant dorénavant neutralisée, Vaesidia remarqua alors l’aura lumineuse qui entourait cette personne… Elle savait qu'une telle aura appartenait à un Maître Jedi mais de tête elle n’arrivait pas à identifier de qui il s’agissait… Cependant même si son opposant, qui se révélait être une femme de par sa voix, croyait qu’elle allait rester dans cette position sans rien faire, et bien il se trompait lourdement. N’arrivant guère à savoir qui se cachait derrière cette bure noire, la corellienne jeta tout de même un regard de défi à sa consœur et répliqua sur un ton froid :


« Que veux-tu que je trouve en ces lieux si ce n’est la connaissance ma chère ? A moins que je ne m’attendais à trouver un lieu tranquille où personne ne viendrais m’enquiquiner et où on me laisserait me documenter à loisir sans que l’on ne m’impose de restrictions… »

Bien que ne pouvant plus faire le moindre mouvement avec ses mains, Vaesidia ne s’était pas encore avouée vaincue. Utilisant la Force, la jeune Jedi dégaina et alluma son sabre. Une lame jaune éclaira alors la pièce et se mit en suspens dans les airs à coté de la corellienne…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Dim 4 Déc - 8:15

    Arsenicia fut en mesure de sentir la jeune Jedi tressaillir alors qu'elle comprenait enfin qu'elle n'était plus tout à fait seule. La Grand Maître stoppa le coup de l'Ombre Jedi en levant la main, puis elle se saisit de ses poignets et les rassembla au-dessus de sa tête, la maintenant ainsi contre la console, incapable de faire le moindre mouvement. Ce que la Maître Jedi ne savait pas, c'était que la jeune femme était blessée à l'épaule et que la blessure n'était pas encore guérit. Une vive douleur avait dû traverser son épaule, quelques secondes auparavant.

    « Que veux-tu que je trouve en ces lieux si ce n'est la connaissance ma chère ? A moins que je ne m'attendais à trouver un lieu tranquille où personne ne viendrais m'enquiquiner et où on me laisserait me documenter à loisir sans que l'on ne m'impose de restrictions... »

    La Grand Maître se pinça l'arrête du nez, les yeux clos. Vaesidia Inviere se tenait bel et bien là, ça ne faisait aucun doute. Arsenicia connaissait la réputation de la jeune femme ainsi que la formation qui lui avait été dispensée sans l'accord du Conseil. Vaesidia était une Jedi à surveiller, elle qui se tenait toujours si proche du Côté Obscur de la Force. Parmi l'ensemble des Jedi, les Ombres étaient ceux qui côtoyaient au plus près des ténèbres.

    Sous son capuchon, la Jedi fronça les sourcils alors qu'elle sentait la Force s'activait près des deux femmes. Une intense lueur dorée ne tarda pas à éclairer le visage de Vaesidia. La capuche d'Arsenicia dissimulait encore ses trais, mais le bas de son visage était à présent visible. La Grand Maître tourna lentement la tête, son capuchon suivant le mouvement. Son regard azur se posa sur la lame jaune de l'Ombre Jedi. Arsenicia demeura immobile quelques instants, maintenant toujours fermement la jeune femme, puis leva le bras gauche et abaissa son capuchon, dévoilant ses trais fins, sa peau pâle et son regard azur à la jeune Jedi. Elle avait soixante-dix ans, mais cela faisait un peu moins de cinquante années que ses trais étaient restés les mêmes, figé dans une éternelle jeunesse. Dans un grésillement familier, une lame bleu roi vint s'ajouter à celle de Vaesidia, à quelques centimètres du visage d'Arsenicia, celle-ci affichant son calme habituel.

    Lentement, elle posa de nouveau son regard sur la jeune Jedi, a quelques centimètres à peine de son visage. L'Ombre était en mesure de sentir le souffle de la Grand Maître sur sa peau, alors que celle-ci prenait de nouveau la parole sur le même ton que précédemment.

    « Ces fichiers que tu as piratés sont sécurisés ... dis toi que ce n'est pas pour rien, jeune Jedi. Mais prends garde à tes paroles, Vaesidia, car un mot de trop de ta part et ta vie en tant que Jedi pourrait ... se terminer ... si je le désirais. »

    La Jedi se rapprocha de Vaesidia et passa son bras gauche près de son flanc. D'un simple mouvement de la main, elle verrouilla les archives puis débrancha le disque de la jeune femme, qu'elle rangea dans l'une des sacoches se trouvant à sa ceinture.

    « Je garde cela, j'espère que tu ne m'en voudras pas. »

    Arsenicia lâcha alors la jeune femme puis se redressa de toute sa hauteur, dominant la Jedi de quelques centimètres seulement. Elle saisit son sabre laser entre ses longs doigts fins, celui-ci étant toujours en suspension dans l'air, puis le désactiva et le rangea à sa ceinture. La Grand Maître mit alors une certaine distance entre elle et la jeune femme.

    « Cependant, lorsqu'on parle à une ainée en plus d'une supérieure hiérarchique ... la moindre des choses et d'employer le vouvoiement, à moins que celle-ci te dise clairement que tu peux la tutoyer. Et ce n'est pas ton cas, Vaesidia, j'attends donc de toi un minimum de respect. »

    Les paupières d'Arsenicia se fermèrent d'elle main pendant une fraction de seconde. Ses sourcils froncés indiquaient clairement un trouble en sa personne, même si elle demeura silencieuse. Elle ordonna alors de la suivre d'un ton sec.

    « Viens avec moi. »

    La Grand Maître tourna vivement les talons, sa bure noire fouettant l'air. De sa démarche féline, elle quitta la salle des archives, l'Ombre Jedi sur ses talons. Pendant près d'une dizaine de minutes, Arsenicia et Vaesidia marchèrent dans un silence quasi religieux, s'éloignant de la salle des archives à chaque pas, mais se rapprochant du grand hall du Temple, entouré par d'immense colonne où jouaient ombres et lumières. Le soleil commençait à se lever et les deux Jedi quittèrent le Temple, s'offrant à la tiédeur de l'aurore. Les deux femmes marchèrent encore un peu dans l'herbe fraîche, s'éloignant du Temple Jedi, puis enfin, la Grand Maître stoppa sa marche, se tournant vers Vaesidia.

    « Toi qui semble aimer ton sabre laser, pourquoi ne me montrerais tu pas de quoi tu es capable ? »

    Ces quelques mots étaient davantage un ordre qu'une demande, mais Arsenicia sentait que la jeune femme n'allait pas gentiment obtempérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Dim 4 Déc - 14:49

Une certaine tension s’était installée dans la pièce et celle-ci ne faisait qu’augmenter au fil des minutes qui s’écoulaient. Ces dernières parurent être des siècles pour Vaesidia qui attendait la prochaine action de son adversaire. Même si son sabre-laser était allumé, elle n’avait nullement l’intention de pourfendre sa consœur… du moins tant que celle-ci ne tenterait rien contre elle… En réalité, la jeune femme voulait montrer qu’elle n’était pas encore totalement neutralisée. Il s’agissait ni plus ni moins que d’un mécanisme de défense destiné à surprendre son adversaire…

Quand son opposante abaissa le capuchon de sa bure, Vae manqua s’étouffer de surprise. Son adversaire n’était nul autre que la grande maitresse de l’Ordre Jedi, Arsenicia Ombrelune. Pour une surprise c’était une surprise… Il fallait avouer que la corellienne n’avait guère l’habitude de la rencontrer… Mais néanmoins même s’il s’agissait d’une des dirigeantes de l’Ordre, la jeune femme ne comptait pas reculer… L’ombre Jedi fixa sans ciller le regard bleu azur de la Maître Jedi… Si en étant si proche d’elle, Arsenicia comptait lui faire peur, c’était peine perdue. Vaesidia n’avait même pas jeté un regard au sabre laser, désormais allumé, de sa supérieure hiérarchique. L’Ombre Jedi savait pertinemment que tant qu’elle ne tenterait rien d’agressif, Maître Ombrelune ne ferait rien à son tour. Et puis la situation n’était clairement pas en la faveur de Vae et elle le savait… Même si un duel venait à s’engager entre les deux Jedi, la corellienne, étant donné sa position actuelle et son manque d’expérience, ne ferait clairement pas le poids…


« Ces fichiers que tu as piratés sont sécurisés ... dis toi que ce n'est pas pour rien, jeune Jedi. Mais prends garde à tes paroles, Vaesidia, car un mot de trop de ta part et ta vie en tant que Jedi pourrait ... se terminer ... si je le désirais. »

En entendant ces paroles, Vaesidia grinça des dents. Son ancien Maître durant sa formation n’avait vu aucun problème à ce qu’elle puisse accéder à certaines connaissances qui auraient été jugées hors de sa portée par les membres du Conseil en temps normal… La Jedi n’avait guère apprécié le ton et les propos d’Arsenivia et avait manqué répondre sur le même ton… Mais heureusement pour elle, la corellienne savait quand elle pouvait se montrer insolente et quand il ne fallait pas le faire, ce qui était le cas maintenant… Décidément elle n’arriverait jamais à comprendre les décisions du Conseil surtout dans ce domaine…

Vae sentît son cœur se serrer quand la Maître Jedi verrouilla les archives et récupéra son disque dur… Elle qui avait espéré que cet objet ne serait pas remarqué… Néanmoins si l’intervention de sa supérieure interférait avec sa soif de connaissance, la corellienne savait, désormais, de quelle manière pirater les archives de la bibliothèque ce qui en soit constituait un progrès significatif ! Encore fallait-il espérer que Maître Ombrelune n’ait pas découvert son stratagème…

Quand Arsenicia relâcha les poignets de Vaesidia, celle-ci soupira de soulagement… La douleur qu’elle ressentait dans son épaule venait enfin de s’estomper… Si seulement l’Ombre Jedi avait pu avoir une certaine liberté dans ses propos à ce moment précis, elle n’aurait clairement pas hésité à dire le fond de sa pensée… Il fallait avouer que la douleur qu’elle avait ressentie influençait quelque peu son jugement… Tout comme son ex-adversaire, la corellienne désactiva et rangea son arme. Cette dernière n’était plus d’aucune utilité….


« Cependant, lorsqu'on parle à une ainée en plus d'une supérieure hiérarchique ... la moindre des choses et d'employer le vouvoiement, à moins que celle-ci te dise clairement que tu peux la tutoyer. Et ce n'est pas ton cas, Vaesidia, j'attends donc de toi un minimum de respect. »

*Ben voyons…*

Pour le moment, aux yeux de Vae, elle n’avait aucune raison de la respecter un tant soi peu. Elle lui empêchait de s’instruire tranquillement et espérait la mettre au pas en faisant jouer son âge et son rang…. Tout ceci était vraiment d’un pathétique pour la jeune femme, qui ne manqua pas de jeter un regard lourd de sous entendu en direction de Maître Ombrelune… Pour le moment il était clair pour l’Ombre Jedi qu’elle ne supporterait pas sa supérieure… Et dire qu’elle avait supporté plusieurs Maîtres assez conservateurs lors de sa formation en tant que Novice…Elle regrettait vraiment son ancien Maître… Seul lui avait réussi à comprendre la jeune fille qu’elle était à l’époque et seul lui aurait pu comprendre la jeune adulte présente dans cette pièce… N’ayant guère le choix, l’ancienne Padawan devenue désormais Chevalier suivît la grande maitresse de l’Ordre…

Pendant tout le trajet, Vaesidia n’avait pipé mot… Elle n’en voyait pas l’utilité et elle savait que si elle prononçait la moindre parole cela allait réactiver des tensions entre Arsenicia et elle… Certes cela aurait pu être assez divertissant, mais la jeune Jedi ne désirait guère aggraver sa situation sur le moment. Se demandant pourquoi Maître Ombrelune l’entrainait en dehors du Temple, Vae en profita pour regarder l’Aurore poindre le bout de son nez sur Naboo. Naboo… elle n’avait jamais aimé cette planète. Tout était trop paisible, trop calme…On était bien loin des tumultes de Corellia et Coruscant mais aussi bien loin des ‘’enfers verts’’ de Dxun et Kashyyyk… Retournant son attention vers Arsenicia, la jeune femme remarqua que celle-ci venait de s’arrêter


« Toi qui semble aimer ton sabre laser, pourquoi ne me montrerais tu pas de quoi tu es capable ? »

Cette demande surprît Vaesidia… Elle ne s’était guère attendue à une telle proposition… Proposition qui la fit sourire intérieurement …

« Vos désirs sont des ordres…Maître… »

Bien que ces mots soient respectueux à la base, la façon dont les avait prononcé la jeune femme n’était guère respectueuse…Il s’agissait plus d’un ton moqueur voire même insolent que d’un ton empli de respect envers une des Jedi les plus expérimentés de l’Ordre… Même si l’Ombre Jedi savait qu’elle n’avait aucune chance face à un tel adversaire, elle n’allait certainement pas jeter l’éponge. Un duel d’une telle ampleur représentait un véritable défi qui réjouissait au plus haut point Vaesidia. Ce n’était pas tout les jours que l’on pouvait affronter la grande maitresse de l’Ordre… Vae comptait bien utiliser tout ce qu’elle avait appris durant sa formation afin de montrer à quel point elle pouvait se montrer entêtée… Et puis il s’agissait d’une excellente idée…chose qu’elle ne risquait pas de dire à Arsenicia…

Dégainant un seul de ses sabres, Vaesidia l’alluma, entrainant ainsi l’apparition d’une lame jaune vive mais aussi l’apparition d’une certaine odeur d’ozone dans l’air. Son adversaire en fît de même, laissant voir le jour une nouvelle fois à sa lame bleue… Elle n’osait pas le dire mais en cet instant précis la corellienne se sentait en paix avec elle-même… Cela devait faire sans doute pas mal de temps qu’elle ne s’était pas sentie aussi bien dans sa peau.

Pendant un très long laps de temps les deux adversaires s’observaient du regard tout en se tournant autour à une certaine distance l’un de l’autre. Vae tentait de deviner par cette simple analyse le comportement d’Arsenicia… Hélas pour la jeune femme aucun détail ne trahissait la grande maitresse de l’ordre… Cela ne rendait ce défi qu’encore plus palpitant ! Voyant qu’une telle attitude ne servait à rien, Vaesidia, sabre laser à la main, utilisa la Force afin de s’approcher le plus vite de son adversaire et commença alors à enchainer des coups rapides et extrêmement précis ce qui par conséquent indiquait à Maître Ombrelune qu’elle avait adopté le Makashi. Forme que la jeune femme appréciait tout particulièrement car celle-ci était sans doute l’une des plus raffinés et des plus utiles lorsqu’il s’agissait de combattre un autre adversaire doté d’un sabre laser. Arsenicia ne sembla pas être gênée, par le choix d’un tel style et se défendît en conséquence.

Se préparant à un nouvel enchainement, la corellienne fut interrompu par un coup de pied qu’elle reçut en pleine tête. Mouvement que la grande maitresse réitéra après avoir sauté et tourné sur elle-même. Reculant et crachant du sang sur le sol, Vaesidia reprît très vite ses esprits et se remit à attaquer son adversaire en tentant de mener offensive sur plusieurs flancs. Quand les deux sabres vinrent se rencontrer en une gerbe d’étincelle, l’Ombre Jedi en profita pour tenir ce langage :

« Et bien si on m’avait dit que j’allai un jour croisé le laser avec une des dirigeantes de l’Ordre je ne l’aurais jamais cru… Je dois admettre que malgré votre place au sein du Conseil vous conservez des aptitudes physiques tout à fait remarquables ! Mais peut être est-il temps de passer aux choses sérieuses ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Dim 4 Déc - 15:45

    Un léger vent soufflait sur la plaine, faisant voleter bure et mèches de cheveux. Il y avait quelques arbres à quelques mètres des deux Jedi, spectateurs du duel qui s'annonçait. Lentement, la Grand Maître défit sa bure, la laissant glisser le long de ses bras, puis elle la jeta négligemment un peu plus loin. Sans elle, elle serait bien plus à l'aise pour combattre. Elle grinça des dents lorsque la jeune Jedi prit la parole, celle-ci avait un don pour se montrer insolente, même quand ces paroles ne l'étaient pas. Arsenicia ferma les yeux un instant, oubliant ces quelques mots, puis saisit l'un de ses sabres lasers. Une nouvelle fois, la lame bleue roi fit son apparition, imprégnant les trais d'Arsenicia d'une douce lueur bleutée. Elle fronça les sourcils, signe évident de sa concentration, puis suivit les mouvements de son adversaire, tournant lentement afin de la jauger, cherchant une faille dans sa défense. Au fond et sans se vanter, la Maître savait qu'elle l'emporterait sur la jeune femme. Nicia avait presque soixante-dix an d'expérience et était reconnue comme l'une des meilleures combattantes de l'Ordre ... ce qui était assez paradoxale lorsqu'on savait que la Grand Maître avait été repérée pour sa puissante connexion avec la Force et non sa potentielle habileté avec un sabre laser. C'était au terme de sa formation initiale que Nicia avait vraiment apprit à se battre au sabre laser et au corps à corps. Son style de prédilection était d'ailleurs l'une des formes de combat les plus difficiles à maitriser : le double sabre laser. Un Jedi qui tenterait de manier une telle arme sans entrainement risquait davantage de se trancher la gorge plutôt que de blesser qui que ce soit.

    Un simple regard vers la Grand Maître suffisait pour deviner son style de combat, en général, bien que certain avait été surpris par le passé. Nicia était grande, fine, élancée mais également finement musclé. Pour elle, tout ce jouait en vitesse et précision, frappant là où ça fait mal et en général mortellement, bien qu'avec Vaesidia elle se contenterait de l'immobiliser. Il était hors de question de la blesser mortellement, évidemment.

    Las de tourner en rond, Vaesidia fut la première à attaquer avec des coups rapides et précis, qu'Arsenicia analysa et para rapidement et efficacement. Ainsi, la jeune Jedi utilisait le Makashi ... fort bien, la Grand Maître en fit tout autant, maniant son sabre laser avec grâce et élégance, comme à son habitude. Alors que la jeune Jedi se préparait à un nouvel enchainement, la Maître décida de la couper dans son élan. A l'aide de la Force, elle se rapprocha rapidement puis lança son pied vers son visage, lui frappant la joue droite. Laissant son élan la guider, elle sauta et tourna sur elle-même, la frappant une nouvelle fois au visage, avant de se réceptionner dans l'herbe, tenant son sabre laser à l'envers, la pointe dans son dos. Elle le fit tournoyer avec une certaine dextérité puis attaqua de nouveau. Les deux lames se rencontrèrent dans une gerbe d'étincelles.

    Arsenicia demeura silencieuse et s'éloigna de la jeune femme d'un élégant saut arrière. D'un rapide mouvement, elle saisit son second sabre laser et le lança en l'air, avant de repartir à l'assaut. La Jedi fut surprise par une poussée de Force qu'elle ne put éviter. Nicia vola sur quelques mètres, rattrapa son second sabre laser et parvint à se réceptionner dans l'herbe, brulant quelques brins avec sa première arme.

    « Apparemment tu aimes les défits. Soit, je t'offre celui-ci. Si tu parviens à me vaincre ou à me mettre en difficulté, je songerais à te rendre ton disque dur et tout ce qui se trouve dessus. »

    Tout en parlant, la Jedi avait connectée ses deux sabres lasers ensemble, formant ainsi son arme de prédilection. La seconde lame vint s'ajouter à la première, puis Arsenicia repartit à l'assaut, maniant son arme avec une étonnante rapidité, parant avec efficacités les attaques de Vaesidia. Ses gestes étaient fluides et ses mouvements gracieux. Ses pieds quittaient souvent le sol, le style de la Grand Maître étant très acrobatique, totalement unique, , un mélange de plusieurs formes de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Lun 5 Déc - 13:33

Après avoir repoussé Arsenicia à l'aide d'une poussée de Force, Vaesidia scruta son adversaire. Celle-ci devenait de plus en plus redoutable et surprenante au fur et à mesure de cet entrainement. Désormais il ne faisait plus aucun doute, pour Vae, qu’étant donné ses compétences la grande maitresse de l’Ordre méritait son rang actuel… Cependant même si Maître Ombrelune semblait imbattable, l’Ombre Jedi ne se décourageait pas… Elle comptait bel et bien surprendre sa supérieure hiérarchique d’une manière ou d’une autre… Encore lui fallait-il trouver une idée judicieuse pour pouvoir accomplir ce coup d’éclat…

« Apparemment tu aimes les défis. Soit, je t'offre celui-ci. Si tu parviens à me vaincre ou à me mettre en difficulté, je songerais à te rendre ton disque dur et tout ce qui se trouve dessus. »


Devant cette déclaration, Vae ne put s’empêcher de hausser un sourcil… Une telle attitude lui rappelait son défunt Maître qui tenait parfois ce genre de discours lors d’entrainements particulièrement difficiles… L’Ombre Jedi qui n’avait nullement songé à une possible victoire et mit à l’envisager. Cette victoire n’allait pas être facile à obtenir mais si elle utilisait toutes ses capacités…elle pourrait peut être déstabiliser Maître Ombrelune et la mettre ainsi en difficulté.

Se concentrant de nouveau sur son adversaire, la jeune femme fut surprise par la vélocité soudaine dont fît preuve Arsenicia, désormais armée d’un double sabre-laser. La corellienne ne s’était guère attendu à devoir faire face à cette arme étant donné la difficulté que représentait son maniement. Son ancien Maître, d’ailleurs, lui avait révélé qu’une que le maniement d’un tel objet était souvent plébiscité par les Sith et que son utilisation était basée sur l’agressivité… Cependant bien qu’ayant reçu une formation d’Ombre, Vae n’avait jamais pu apprendre ce style de combat et ignorait totalement les possibilités qu’offrait cette arme lors d’une joute… La jeune Jedi allait, par conséquent, devoir se montrer très vigilante…

Contrant une autre attaque de Maître Ombrelune, décida de passer à l’offensive d’une manière encore plus appuyée. Ainsi pendant toute une série de combinaisons brèves et très rapides, Vaesidia réussit à faire reculer son opposante qui en réaction à cela réussit une fois de plus à la frapper au visage à l’aide de ses bottes. Profitant de l’impact et utilisant la Force, la corellienne fit un saut arrière et utilisa une poussée de Force ce qui repoussa de manière très violente Arsenicia.


« Vous êtes décidément pleine de surprises Maître Ombrelune… Mais sachez que moi aussi j’ai plus d’une corde à mon arc… »

Étant donné le très court répit qui s’offrait à elle, Vaesidia en profita pour analyser la situation dans ses moindres détails. Elle avait clairement affaire à une personne plus qu’expérimentée qui la surpassait de loin dans tous les domaines. Son style de combat était aussi très dur à analyser de part sa complexité… Le paysage quant-à lui n’offrait guère d'avantages stratégique… Les 2 Jedi s’affrontaient sur un terrain plat où seuls quelques arbres se dressaient… L’Ombre Jedi pouvait toujours se servir de l’un d’eux à l’aide de la Force afin de le faire tomber à un moment ou à un autre…Mais hélas c’était bien la seule opportunité que lui offrait ce lieu… De part cette analyse, la jeune femme voyait clairement la victoire lui échapper des mains…Cependant il n’était pas dans ses habitudes de la concéder facilement !

Lançant un regard de défi à Arsenicia, Vaesidia amena, grâce à la Force, son second sabre à sa main gauche et l’alluma.


*Fichu pour Fichu…*

Dans une soudaine tempête de lames, la corellienne attaqua sa supérieure de manière beaucoup plus brutale. La forme X s’étant imposée à elle, Vae se devait d’utiliser ses moindres avantage même si il s’agissait d’un style de combat qu’elle avait appris il y a peu… Cependant, au gram dam de la jeune femme, Maître Ombrelune résistait assez aisément à ses attaques et alla même jusqu’à prendre l’avantage de l’offensive…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Lun 5 Déc - 15:01

    Durant l'espace d'un instant, Vaesidia sembla surprise par l'arme qu'Arsenicia maniait, ce que la Maître Jedi pouvait comprendre. Le double sabre laser était souvent relié aux Sith, à juste titre d'ailleurs. Cette forme de combat puisait sa puissance dans une réserve d'émotions profondes, ce qui nécessitait de s'approcher dangereusement des techniques Sith, ces dernières faisant souvent appel à la colère et à la haine. Une telle pratique risquait de submerger le duelliste par une vague d'émotions incontrôlables et de le faire basculer à tout moment vers le Côté Obscur de la Force. Aux yeux d'Arsenicia, le maniement du double sabre laser se rapprochait donc énormément du Vaapad, car pour cette forme de combat, l'utilisateur devait également faire appel à de profond sentiments et à se rapprocher du côté obscur. Cet art que la Grand Maître affectionnée énormément ne pouvait donc pas être enseigné à n'importe quel Jedi, sous peine de voir celui-ci sombrer dans les ténèbres.

    Vaesidia parvint à faire reculer la Maître Jedi à l'aide d'une série de combinaison brève et rapide. En réponse à cela, Arsenicia attaqua la jeune femme non avec son sabre, mais avec son corps, balançant sa botte en plein visage comme elle l'avait fait précédemment. Cependant, la jeune Jedi se montra ingénieuse et s'éloigna de son aînée à l'aide la Force puis lui envoya une violente poussée de Force qui surprit Nicia. Celle-ci ne put l'éviter et fut projetée sur plusieurs mètres, se réceptionnant à temps, avant que son dos heurte l'arbre qui se trouvait derrière elle. Lentement, elle se redressa, son regard, durcit par la concentration, posé sur Vaesidia. La jeune Jedi prit alors son temps pour, apparemment, analyser la technique d'Arsenicia, mais hélas celle-ci n'avait rien de traditionnelle, elle était en quelque sorte propre à la Grand Maître Jedi, celle-ci l'ayant inventé à partir des bases du maniement du double sabre et de plusieurs autres formes de combat. Par ailleurs, Arsenicia se gardait bien de l'enseigner à d'autre, préférant garder se savoir pour elle étant donné sa dangerosité. Vaesidia sortie alors un second sabre laser. Ainsi, elle maîtrisée le Jar'Kai ... intéressant.

    La Maître Jedi se mit en position d'attente, prête à parer les nouvelles attaques de son adversaire. Lorsqu'elle passa enfin à l'offensive, ce fut de façon brutale, rapide et précise. Cependant, la Chevalier avait encore quelques lacunes, peut être utilisait telle cette technique depuis peu. Quoi qu'il en soit, Arsenicia parvint à prendre l'avantage, faisant reculer son adversaire. C'est alors qu'elle remarqua une certaine faiblesse au niveau de son bras droit, ce qu'elle n'avait pas remarqué auparavant alors que Vaesidia utilisait ses deux mains pour un seul sabre. Cette apparente faiblesse pouvait être un piège tout comme une véritable ouverte ... Nicia décida de l'empruntait et axa ses coups sur le sabre que la jeune femme tenait dans sa main droite. Environ cinq minutes plus tard, Vaesidia lâcha son arme, qui s'éteignit et roula au sol. D'un mouvement vif, elle lui cola son pied dans l'estomac, la faisant tomber au sol. Nicia désactiva l'une de ses lames et plaça la pointe de la seconde sous le menton de la jeune Jedi.

    « La victoire m'appartient, jeune Jedi. Cependant, ce fut un ... »

    La Jedi ne termina pas sa phrase. Les sourcils froncés, elle tourna son visage vers le Temple Jedi et désactiva son sabre laser, qu'elle garda en main.

    « Qu'est-ce ... Merde ! »

    Elle se pencha vers Vaesidia et la saisit par le col, la remettant sur pied sans ménagement, puis elle lui saisit le poignet et l'entraîna à sa suite, au pas de course, sans la moindre explication. A mi chemin vert le Temple et après l'avoir lâché, elle lui demanda.

    « Tu peux sentir ça ? Cette présence étrangère et hostile. Ce n'est ni Jedi, ni Sith. »

    Fermant les yeux, la Jedi se concentra, s'imprégna du pouvoir de la Force et pria pour qu'elle arrive à franchir ce qu'il restait de distance entre le Temple et elle. Elle se sentit tirer par le nombril, puis elle disparue littéralement aux yeux de Vaesidia, réapparaissant sur les marches du Temple. Elle ne manqua pas de faire signe à la jeune Jedi de la rejoindre avant d'entrer dans l'humble demeure de l'Ordre. Un Maître Jedi vint à sa rencontre.

    « Deux mercenaires ont réussis à surprendre deux padawans pendant un entrainement. L'un d'eux est mort, l'autre est seulement blessé. Les sont tueurs en fuite. »

    « Je ... - elle regarda brièvement Vaesidia, qui venait d'arriver - Nous nous en chargeons. »

    D'un pas rapide, la Grand Maître poursuivit sa route, s'ouvrant totalement à la Force, cherchant à travers elle, les deux fuyards. Deux apprentis ... elle soupira. Il était hors de question de laisser ce crime impuni. Son comlink holographique bipa.

    « Maître ? »
    « Je n'ai pas le temps, K9. »
    « C'est important, Maître. Je suis au courant de la situation. Les capteurs du Galeniël ont repérés un vaisseau non identifié non loin d'ici. Il s'agit probablement ... »
    « De nos gars. Merci K9. »


    Elle coupa la communication et tourna les talons, se dirigeant vers la sortie du Temple, Vaesidia toujours sur ses talons. Arsenicia gagna la position du Galeniël, qu'elle avait posée non loin du Temple Jedi. Lorsque les deux femmes furent arrivées au pied du splendide vaisseau, elles purent, en effet, remarquer la présence d'un second appareil, beaucoup plus petit. Elles se dirigèrent dans sa direction, sur leur garde. Cependant, avant qu'elles puissent arriver près du vaisseau, elles entendirent ses moteurs se mettre en branle. La Grand Maître sortit quelque chose d'une de ses sacoches et le lança de toutes ses forces vers la coque de l'appareil. L'objet s'y fixa et la Jedi croisa les bras, observant l'appareil décoller. Lorsqu'il eut disparu, elle saisit son comlink.

    « K9, est-ce que tu reçois le signal de mon mouchard ? »
    « Affirmatif, Maîtresse. »
    « Parfait, merci. »

    Elle coupa une nouvelle fois la communication, puis se tourna vers Vaesidia, un léger sourire aux lèvres.

    « J'ai déjà une petite idée sur la destination de nos amis, mais ... accepterais tu de m'accompagner ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mar 6 Déc - 13:01

La contre attaque menée par Maître Ombrelune poussa Vaesidia dans ses derniers retranchements. Elle se défendait aussi bien qu’elle le pouvait…même si hélas l’issue ne faisait plus aucun doute… Soudain son opposante commença à focaliser son offensive sur le sabre qu’elle tenait à sa main droite. Devant ces attaques rapides mais oh combien brutale, la corellienne ne pouvait s’empêcher de grimacer de douleur. Cette dernière, d’ailleurs, ne se calmait pas... bien au contraire…Plus son adversaire l’attaquait, plus la souffrance qu’elle ressentait s’intensifiait…ce qui n’était pas du tout au goût de la jeune femme qui devait faire un effort surhumain pour ne pas laisser éclater sa souffrance…

Au final, l’Ombre Jedi avait tellement mal à son bras droit qu’elle fut bien obligée de laisser son sabre laser, lui échapper des mains… Cependant même si la jeune femme possédait encore un sabre, elle ne put tenter aucune combinaison… Arsenicia avait profité de cette ouverture, pour coller son pied dans l’estomac de Vae. Ayant eu la respiration coupée, et étant donné la violence de l’attaque, la corellienne tomba au sol, allant ainsi rejoindre son second sabre laser…

Ayant sa main posée sur son épaule droite, la jeune Jedi,, la respiration haletante, fixa d’abord la lame de Maître Ombrelune, pointée sous son menton, puis regarda son adversaire en soupirant… Elle avait perdu… Bien que terriblement déçue, Vaesidia n’éprouvait aucune animosité envers Arsenicia… Elle l’avait battu dans un combat loyal et avait su faire preuve de perspicacité en exploitant les points faibles de Vae… En cela il s’agissait, aux yeux de la corellienne, d’une personne tout à fait compétente et digne de respect…du moins en ce qui concernait ce domaine… Mais même si l’Ombre Jedi avait subi une défaite, elle comptait bien reprendre sa revanche un jour. Encore fallait-il qu’Arsenicia accepte un duel lorsque Vae serait prête à l’affronter…


« La victoire m'appartient, jeune Jedi. Cependant, ce fut un ... »

Tout comme sa supérieure hiérarchique, la corellienne se tourna en direction du Temple. Elle avait ressentie un bouleversement dans la Force…mais elle ignorait totalement qu’elle en était la cause… Se retournant vers Arsenicia, Vae haussa un sourcil quand elle se mît à jurer. Il fallait avouer que ce n’était pas tous les jours qu’on avait droit à un tel spectacle… Cependant la jeune femme n’eut guère le temps de faire un commentaire… Maître Ombrelune, après l’avoir relevé sans ménagement l’entraina à sa suite en lui saisissant le poignet….

Au fur et à mesure de leur progression, l’origine de ce bouleversement devenait de plus en plus claire. En effet la jeune femme sentait que des personnes redoutables étaient dans le temple. Mais contrairement à ce que l’on aurait pu s’attendre, il ne s’agissait pas des Sith. Le coté obscur ne faisait pas partie de leurs auras… En réalité, à l’aide de la Force, la corellienne savait qu’elle avait affaire à des prédateurs… Or durant ses pérégrinations avec son ancien Maître, Vae avait déjà ressenti cela en présence d’un mandalorien… Jetant un coup d’œil à Arsenicia, la corellienne approuva ses paroles d’un signe de tête… Bien que la situation semblait urgente, l’Ombre Jedi ne pouvait s’empêcher de s’interroger sur les motifs de cette soudaine intrusion…

Vaesidia fut soudainement interrompue dans le fil de ses pensées en ressentant la puissance qui émanait de Maître Ombrelune… Et dire que lors de leur duel, sa supérieure n’avait pas utilisé cette puissance… Cette simple constatation, n’enchantait guère Vae… Celle-ci aurait pu être défaite durant les premières minutes du combat qui l’avait opposé à Arsenicia.


*Je ne faisais pas plus le poids qu'un Jawa devant un rancor face à elle...*

Bien que ses pensées la déprimaient un tant soi peu , Vae se promît de tout mettre en œuvre pour pallier ce défaut…

Rejoignant au plus vite Maître Ombrelune qui s’était téléportée dans le Temple, Vaesidia apprît de la bouche d’un Maître que deux mercenaires s’étaient introduits dans le Temple et qu’ils avaient attaqué deux padawans… L’un d’eux n’était d’ailleurs plus de ce monde… Il n’était pas question pour l’Ombre Jedi de ne pas faire payer à ces mercenaires cet affront. Il s’agissait ici pour la jeune femme d’une question d’honneur. Personne n’attaquait impunément les Jedi de la sorte et ces mercenaires allaient l’apprendre à leurs dépends.

Sabre laser à la main, la corellienne suivit Arsenicia jusqu’à son vaisseau. Non loin de ce dernier se trouvait un autre vaisseau plus petit mais beaucoup plus armée… Hélas pour les 2 Jedi, les mercenaires avaient déjà lancé la procédure de décollage comme pouvait en témoigner le vrombissement des moteurs. Sachant pertinemment que cela ne servait à rien de continuer à courir, Vae observa Maître Ombrelune lancer un mouchard qui alla se coller contre la carlingue du vaisseau ennemi. Tout n’était que partie remise. Encore fallait-il que Vaesidia les rencontre à nouveau…


« J'ai déjà une petite idée sur la destination de nos amis, mais ... accepterais tu de m'accompagner ? »

Devant cette déclaration, l’Ombre Jedi ne pût cacher sa surprise. Elle ne s’était guère attendue à une proposition de ce type… Et puis que cachait ce soudain sourire ? Vaesidia n’aurait su le dire… Même si cela lui paraissait louche, la corellienne trouvait cette idée très séduisante. Combattre des mercenaires assez fous pour attaquer le Temple Jedi tout en étant accompagné d’Arsenicia… voilà qui semblait intéressant ! Pour la première fois depuis le début de cette journée, la jeune femme tint des propos teintés d’enthousiasme et dénués de toute forme d’insolence.

« La question ne se pose même pas, Maître… Bien entendu que je vous accompagne ! Qui serais-je pour refuser une telle proposition ?! Après tout j’ai une réputation de Jedi casse-cou à entretenir . »

Quittant Arsenicia, après avoir écouté ses recommandations sur la nécessité d’opter pour une tenue de mercenaire, Vae se dirigea en courant jusqu’à sa chambre afin de se changer. Cette dernière ressemblait d’ailleurs plus à un grenier qu’à une chambre de part le capharnaüm qui y régnait… Entre des bouteilles d’alcools vides, des livres et des pièces de speeder, une personne saine d’esprit n’aurait su ou donner de la tête. Quant-au placard n’en parlons pas… A peine Vae réussit-elle à l’ouvrir qu’une piles d’objets hétéroclites lui tomba dessus… Toussant pendant 5 bonnes minutes à cause de la poussière provoquée par cet éboulement, la corellienne enleva ses vêtements le plus vite possibles en les jetant négligemment sur son lit et commença à fouiller son armoire.

Après avoir fait son choix, la jeune femme revêtit un simple pantalon, des bottes et un justaucorps en cuir. A cet ensemble de vêtements noirs vint se rajouter, un pardessus rapiécé par endroit et un chapeau dont l’état laissait suggérer qu’il n’était plus tout jeune. Installant des lunettes de pilote sur le dessus de son couvre chef, Vaesidia fit mains basse sur deux ceintures composées, chacune d’un holster, qu’elle attacha sans plus tarder à sa taille.

Le choix des armes fut quant-à lui beaucoup plus facile… La jeune Jedi, malgré sa formation d’ombre, ne possédait que très peu d’armes ‘’à feu’’. Ainsi, la corellienne prît les seules autres armes qu’elle possédait à savoir deux pistolets blaster DL-44 qu’elle rangea de suite dans ses holsters et un fusil de précision E-17d qu’elle mit à son épaule gauche à l’aide de sa bandoulière. Rajoutant à cet équipement des mitaines et ses brassards en Phrik, Vae s’empara d’un sac et y entreposa en plus de ses sabres lasers quelques fournitures qui lui seraient bien utiles…

Quelques instant plus tard, l’Ombre Jedi était devant le vaisseau d’Arsenicia et attendait le retour de cette dernière. Depuis cette attaque éclair, le Temple était en pleine effervescence ce qui avait le don d’agacer Vaesidia. Au moins là où elle se trouvait, la corellienne pouvait jouir d’une certaine tranquillité. La jeune femme, le regard focalisé sur son épaule droite, pût dès lors analyser les derniers évènements. Les mercenaires qui avaient attaqué le Temple, l’avait fait de façon très rapide. Cela démontrait un certain degré de compétence. En effet généralement beaucoup de chasseurs de primes auraient continué leur démonstration de Force et aurait donc du par la suite faire face à des Maîtres Jedi expérimentés. Or ici ils avaient eu l’intelligence de ne pas le faire. Mais le plus mystérieux, restait la raison de cette attaque. Pourquoi une personne aurait-elle envoyé des chasseurs de primes semés la confusion au sein du Temple ? Et puis à quelle organisation appartenait cette personne ? Il ne pouvait s’agir des Sith car ces derniers étaient bien trop arrogants…Ils auraient préféré tuer des Jedi en signalant de façon clair que des suppôts du coté obscur étaient à l’œuvre… A moins que le dit commanditaire ne soit un Sith aussi machiavélique que Palpatine… L’Empire pouvait être aussi impliqué dans cette attaque. Ce régime n’avait jamais rechigné à utiliser des chasseurs de primes quand le besoin s’en faisait ressentir.

Si seulement son ancien Maître était encore là… Il aurait très certainement deviné le responsable de cette attaque… Bien qu’elle rechignait à l’avouer, son ancien Maître lui manquait. Il s’agissait sans doute d’une des seules personnes en ce bas monde avec laquelle elle s’était aussi bien entendue. Morlayne avait toujours eu une personnalité assez proche de Vaesidia et il arrivait donc assez souvent que les deux êtres arrivaient à se comprendre sans échanger la moindre parole… Étrangement, en ce moment même la corellienne alla même jusqu’à regretter la présence de sa mère… Ce n’est que dernièrement qu’elle avait pu saisir entièrement l’attitude de Meetra vis-à-vis de la petite fille qu’elle était autrefois.


« Si seulement tu étais encore en vie aujourd’hui…j’aurais pu peut être te pardonner… »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mar 6 Déc - 15:44

    Vaesidia sembla soudainement surprise par la demande d'Arsenicia. Bien que celle-ci ait été spontanée, la Maître Jedi fut surprise de constater que la jeune femme ne bougeait pas beaucoup depuis le décès de son maître. La Chevalier Jedi tint alors des propos enthousiastes et dénués de toute forme d'insolence, ce qui ravit la Grand Maître, dont le sourire s'élargit davantage encore lorsque sa toute nouvelle partenaire de mission la quittait rapidement, très enthousiaste à l'idée de partir avec Arsenicia. Celle-ci monta alors à bord de son vaisseau, K9 ayant abaissé la passerelle entre temps. Le droïde d'Arsenicia semblait aller de pair avec le Galeniël. Son revêtement blanc argenté comportait plusieurs marques, signes évidents de combats passés aux côtés de sa maîtresse. Il avait une forme humaine et sous les plaques métalliques qui protégeaient ses composants essentielles se cachaient plusieurs lames en Phrik ainsi que des blasters intégrés. En plus d'être un excellent copilote, ce droïde était également un bon partenaire.

    La Grand Maître ordonna à K9 de préparer le décollage, puis elle gagna sa cabine, qui se situait juste à côté du poste de pilotage. Elle fouilla dans son armoire un moment, cherchant quelque chose de précis. Arsenicia en sortit finalement un pantalon noir, un top noir, une longue veste en cuir noir arrivant aux chevilles, une ceinture avec un holster (accompagné d'un DL-44) et une paire de botte où on pouvait habilement dissimulé des lames. Elle déposa le tout sur son lit et y laissa également ses sabres lasers, qu'elle reprendrait plus tard. C'est alors qu'elle sentit la présence de Vaesidia au pied du vaisseau. Perdue dans ses pensées, elle ne semblait pas avoir sentit la présence de la Grand Maître à bord du Galeniël. Celle-ci envoya K9 chercher la jeune femme, puis elle se glissa hors de sa chambre, la porte se fermant toute seule derrière elle. Elle gagna rapidement le cockpit, dont la porte se situait à quelques mètres à peine. Là, elle prit la place du pilote, vérifiant les paramètres de vol. K9 revint alors avec Vaesidia et le droïde prit la place du copilote, comme à son habitude.

    Arsenicia envoya un message au Temple afin de les informer de son départ, accompagnée de la jeune Inviere, puis le Galeniël quitta le sol Naboo, suivant le signal du mouchard placé sur le vaisseau des fuyards. Le vaisseau ne tarda pas à passer en hyper espace. La Grand Maître se tourna alors vers Vaesidia, qui c'était assise à la place, vide, qu'un contrôleur pouvait normalement occuper. Celle-ci ne remarqua pas tout de suite le regard qu'Arsenicia posait sur elle. La jeune femme semblait perdue dans ses pensées, ce qui pourrait s'avérer gênant pendant la mission, car elle devrait se monter plus qu'attentive une fois posé. Il hors de question que Nicia veille sur elle sans arrêt, Vaesidia était Chevalier et donc bien assez grande pour ne pas faire n'importe quoi. Enfin, lorsque la jeune femme releva le regard vers la Maître Jedi, celle-ci prit la parole de son habituelle voix grave et envoutante.

    « Tu devrais dormir un peu. Il n'y a qu'une chambre, la mienne, mais je doute que tu veuilles t'y reposer. Cependant le canapé de la salle de séjour est très confortable. Au bout du couloir, tu y es passé en rentrant. »

    Arsenicia attendit que la jeune femme ait quittée le poste de pilotage, puis elle fit pivoter son siège et se concentra sur les données de navigation. Plusieurs dizaines de minutes plus tard, elle quitta K9, qu'elle laissa aux commandes du vaisseau. Elle avait pleinement confiance en ses talents de pilote. D'un pas souple, elle rejoignit sa chambre. Son regard balaya la petite pièce avant de finalement s'arrêter sur un tiroir fermé, qu'elle vint ouvrir. Dedans reposer un épais volume à l'aspect très ancien. La couverture était en cuir et les pages jaunies par le temps, on aurait dit un vieux grimoire. Par ailleurs, l'écriture de la couverture n'évoquait rien de connue dans cette galaxie.

    Elle prit l'ouvrage sous son bras et sortit de sa chambre, gagnant la salle de séjour, où elle retrouva Vaesidia. Celle-ci, comme Arsenicia avait pu le sentir, ne dormait pas, mais tenait entre ses doigts un livre, tout ce qu'il y avait de plus banal. La Jedi ne fit aucun commentaire et vint s'asseoir à l'autre bout du canapé. Les jambes croisées, elle passa sa main sur la couverture du précieux ouvrage qu'elle tenait toujours entre ses mains, puis l'ouvrit avec précaution. Elle se plongea dans sa lecture, oubliant peu à peu la présence de Vaesidia, bien qu'elle puisse encore la sentir dans un coin de son esprit. De même, elle ne pouvait voir le regard curieux et intéressé que celle-ci portait sur l'étrange livre d'Arsenicia, dont l'écriture élégante et penchée rappeler les anciens parchemins écrient à la main. Allant à la fin de son ouvrage, la Grand Maître prit un stylo à plume et se penche vers la page de droite, totalement vierge. Elle saisit le bout de son stylo entre ses lèvres et ramena sa longue chevelure brune par-dessus on épaule gauche, dégageant en partie sa nuque. Lorsqu'on regardait bien la base de son cou, on pouvait y voir deux marques parallèles, les extrémités des deux cicatrices qui zébraient son dos. Elle se mit alors à écrire rapidement, quelques mèches brunes, légèrement bleues, indisciplinées venant chatouiller son nez. Son écriture était semblable à celle qui noircissait les autres pages du livre sans pour autant être identique.

    Arsenicia ne parlait presque jamais de sa race ou de son monde natal. Mais il était tout aussi rare de pouvoir poser le regard sur des objets faisant partie de son peuple et de sa culture... Vaesidia ne le savait pas, mais elle était chanceuse. Même Aldrian ne savait rien et n'avait jamais rien vu de son peuple, alors que la jeune femme qui se trouvait à ses côtés sur cette mission pouvait aisément l'observer écrire dans sa langue natale, complétant ce qui pouvait être un très vieux journal...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mer 7 Déc - 9:06

Vaesidia, désormais d’humeur mélancolique, repensait à son passé tout en mâchouillant une de ses mèches de cheveux. Pour beaucoup de personnes, les antécédents de la jeune Jedi étaient des plus affligeants. Pendant toute la durée de son enfance, Vae n’avait reçu aucune marque d’affection de la part de sa mère… Quant-à son père elle ignorait même jusqu’à son nom… Devant un tel constat, il aurait été logique de penser que la jeune fille qu’elle était se serait suicidée… Mais étrangement ce ne fut pas le cas… Même si dans les premières années de sa vie elle s’était montrée désireuse d’obtenir une certaine reconnaissance, la Jedi s’était très vite détournée de cette voie. Enfin de compte, avec une prise de recul du à son âge, Vaesidia avait très vite compris que sa mère avait essayé de la préparer à affronter l’avenir… Elle avait été son premier maître en quelque sorte. Mais même si cela semblait logique aux yeux de l’Ombre Jedi, certaines questions demeuraient… Mais la plus importante restait celle-ci : A quel genre d’avenir sa mère l’avait-elle préparé ? Elle n’en avait vraiment aucune idée…

La corellienne fut alors interrompu dans le fil de ses pensées par l’arrivée d’un droide au revêtement blanc argenté. Celui-ci s’identifia sous le pseudonyme de K9 et lui indiqua que Maître Ombrelune était déjà à bord. Quelques détails étonnaient la jeune femme à propos du droide. Elle n’avait jamais rencontré un modèle semblable durant ses pérégrinations. Sans doute s’agissait-il d’un achat sur demande… Son revêtement était d’ailleurs assez abimé par endroit. Il avait sans doute déjà combattu en compagnie de sa maîtresse lors d’une mission quelconque…

Une fois qu’elle fut montée à bord, la jeune femme observa les moindres recoins du vaisseau qui s’offrait à elle. Il s’agissait d’un véhicule assez spacieux comme pouvait en témoigné certaines pièce. Elle qui avait été habituée à voyager à bord de vaisseau particulièrement étroit, cet environnement la changeait agréablement. Il semblait être aussi à la pointe de la technologie. Peut être qu’elle aurait l’occasion de connaitre les capacités de ce vaisseau, même si elle doutait que celui-ci puisse arriver à rivaliser avec un bon vieux cargo corellien… Après être entrée dans le poste de pilotage en compagnie du droide, Vae s’assît dans un siège situé derrière ceux du pilote et du copilote. La jeune Jedi observa Arsenicia, mais ne fît aucun commentaire pour signaler sa présence. Après tout sa supérieure était déjà occupée à régler les modalités du voyage…

Vu que personne ne s’intéressait à elle, Vaesidia pu reprendre le fil de ses pensées là ou elle l’avait arrêté. A quel genre d’avenir sa mère l’avait-elle donc préparé ? Cela restait un mystère. Avait-elle eu une vision dans la Force pour agir de la sorte ? Sans aucun doute. Mais s’il s’agissait d’une vision…il devait s’agir de quelque chose d’une gravité sans précédent pour élever ainsi sa fille. Tout ceci ne lui disait rien qui vaille… Si seulement l’hologramme de sa mère que lui avait fourni le Jedi, quand elle était gosse, était plus précis… Elle aurait peut être pu mieux se préparer à cet avenir. A vrai dire maintenant qu’elle y pensait, même grâce à cet hologramme Vaesidia ne connaissait guère sa mère. Il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une inconnue.

Le regard perdue au loin, l’Ombre Jedi s’aperçut après de très longues minutes qu’Arsenicia la regardait avec insistance.


« Tu devrais dormir un peu. Il n'y a qu'une chambre, la mienne, mais je doute que tu veuilles t'y reposer. Cependant le canapé de la salle de séjour est très confortable. Au bout du couloir, tu y es passé en rentrant. »

La corellienne n’avait nullement l’intention de dormir… Elle n’avait pas envie d’affronter une nouvelle fois ses cauchemars mais malgré tout elle remercia sa supérieure d’un signe de tête. Après s’être installé tranquillement sur le canapé, la jeune femme s’empara d’un livre dans son sac. Celui-ci avait pour sujet les guerres mandaloriennes et rendait compte avec précision des stratégies utilisées par Mandalore l’Ultime mais aussi par le leader Revanchiste plus connu sous le simple nom de Revan. A la réflexion de ce qu’elle lisait, Vae se dit que la République manquait vraiment d’audace aujourd’hui. L’Empire retrouvait son ancienne puissance, et le régime auquel elle avait juré allégeance ne menait aucune action pour contrer cela… Il aurait fallu tenter des actions audacieuses contre cet ennemi séculaire quand il était affaibli…. De cette manière il aurait pu être vaincu définitivement. Hélas, malgré plusieurs millénaires d’existence, la République, du moins ses dirigeants, n’avaient rien appris… Ces politiques étaient pour beaucoup des hommes corrompues… On était bien loin des bases républicaines défendue ardemment par les Jedi.

Quand Arsenicia arriva dans la pièce, Vae ne jeta même pas un coup d’œil dans sa direction... Mais lorsque sa supérieure s’assît à son tour sur le canapé et qu’elle commença à écrire sur un livre aux pages jaunies dont l’aspect vétuste, cela interpella la corellienne. Son regard se déplaçant lentement en direction de Maître Ombrelune, la première chose que discerna l’Ombre Jedi, fut la présence de multiples cicatrices le long de son bras droit. Bien que celles-ci avaient blanchi avec le temps, Vaesidia devina avec une certaine aisance que ces blessures provenaient d’un sabre laser….Tout comme les siennes d’ailleurs… Son regard se posa ensuite sur le livre en lui-même et sur ce que faisait sa supérieure. De part cette simple observation, la jeune femme était intriguée. L’ouvrage, qu’elle avait devant les yeux, possédait plusieurs écritures. Ce détail validait donc ce qu’elle avait déjà compris avec l’aspect de ce libre… Il s’agissait d’une œuvre très ancienne… Mais vu qu’Arsenicia écrivait dessus et que d’autres types d’écriture étaient visibles, il devait s’agir d’une sorte de journal intime qui était transmis de génération en génération. Si ce qu’elle pensait était vrai alors ce livre représentait très certainement une mine d’informations ! Cependant même si cette perspective était des plus alléchantes, l’écriture qui composait le livre lui était totalement inconnue et ne put s’empêcher d’exprimer ce commentaire à voix basse.


« Je crois n’avoir jamais vu une telle langue… Aucun des livres que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui n’était rédigés avec une écriture d’aspect aussi élégant… »

Vaesidia était tellement stupéfaite qu’elle n’avait même pas remarqué qu’elle avait exprimé ce qu’elle pensait à voix haute. Son regard n’arrivait pas à se détacher de ce livre. Livre qui titillait sa curiosité dans les moindres fibres de son âme. Mais si elle voulait en savoir plus, l’Ombre Jedi allait devoir se montrer aimable car elle savait à quel point cela pouvait être désagréable d’être dérangé dans ce genre de situation.

Ainsi afin de ne pas déranger totalement Arsenicia, l’Ombre Jedi se rapprocha délicatement d’elle et tint à l’aide d’une voix douce les propos suivants.


« Maître…excusez moi de vous déranger dans votre travail mais…quel est donc cette langue ? Peut être que ma demande semble être idiote, mais sachez que je n’ai jamais vu une écriture aussi élégante et ce peu importe les ouvrages que j’ai pu consulter… Ce qui m’amène à ma seconde question… Quelle est la nature de cet ouvrage ? »

La jeune femme savait qu’en posant ses questions elle se mêlait peut être de choses qui ne la concernait pas… Mais son ‘’amour’’ pour la connaissance l’empêchait de ne pas poser de questions. De par son aspect mystérieux le simple fait de savoir qu’elle pouvait peut être en apprendre plus à son sujet l’enchantait ce qui provoqua une réaction peu commune chez la corellienne…Elle se mît à sourire… Phénomène qui n’arrivait quasiment jamais chez Vaesidia… En ce moment la jeune femme se sentit aussi excitée et joyeuse qu’un Hutt devant un tas d’or…

Mais même si sa demande paraissait audacieuse, l’Ombre Jedi ne tenait pas à ce qu’Arsenicia crût qu’elle voulait s’immiscer dans sa vie privé.

« Si vous ne désirez pas répondre à mes questions je comprendrais… Il s’agit de vos possessions…Je n’avais nullement l’intention de vous importuner même si je dois avouer que la nature de votre livre m’intrigue… »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mer 7 Déc - 12:05

    Confortablement assise dans ce canapé plus que moelleux, la Jedi leva ses genoux, son livre posé dessus, afin d'être plus à l'aise à écrire et ainsi à ne pas se courber en deux au risque de se faire mal au dos. Sa plume glissait rapidement sur la page jaunit par le temps, déposant à l'encre noire des mots qui n'avaient de sens que pour elle. Elle semblait ailleurs, comme déconnectait de l'instant présent, son esprit envolé très loin du Galeniël, de Vaesidia ou de l'Ordre Jedi.

    « Je crois n'avoir jamais vu une telle langue... Aucun des livres que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui n'était rédigés avec une écriture d'aspect aussi élégant... »

    Les lèvres de la Grand Maître Jedi s'étirèrent en un sourire amusé, tandis qu'elle arrêtait d'écrire, se tournant légèrement vers la jeune femme qui l'accompagnait. Là, elle prit la parole. Sa voix radoucit par la quiétude du moment n'était qu'un murmure légèrement envoutant.

    « Tu penses trop fort, Vaesidia. »

    Amusée, la Maître Jedi retourna à son écriture. Une petite minute plus tard, elle sentit la jeune Jedi se rapprocher de sa personne, guidée par sa curiosité maladive. Malgré tout, Arsenicia comprenait parfaitement son attirance pour la connaissance, elle avait été pareil à son âge. Une fois que sa seconde formation avait été terminée, elle n'avait pas hésitée à prendre un vaisseau et à quitter le Temple Jedi afin de découvrir la galaxie. Le résultat de ses nombreux voyages était assez impressionnant. Arsenicia avait une grande connaissance du passé de l'Ordre Jedi et de la galaxie en général, elle parlait et comprenait couramment plusieurs langues et possédait de nombreux contact à travers la galaxie. De plus, elle possédait un certain avantage lorsqu'elle devait retenir quelque chose : sa mémoire photographique. En effet, il lui suffisait parfois d'un seul regard pour retenir quelque chose, tel qu'un mot, un visage, un paysage ... C'était là un grand avantage pour la Jedi.
    Arsenicia posa alors sa plume et prit un fusain. Elle souffla sur la pointe pour en chasser les éventuelles saletés, puis elle se mit à décider quelque avec rapidité, ses trais étant très précis, comme si elle dessinait depuis des années, ce qui n'était pas tout à fait faux. Sans quitter la page jaunit du regard, elle répondit aux interrogations de la jeune Jedi tout en conservant une grande part de mystère. Arsenicia n'avait pas pour habitude de parler d'elle, mais Vaesidia semblait tellement captiver par cet ouvrage qu'elle ne put résister.

    « C'est tout à fait normal que tu n'ai jamais vu cette langue. Il s'agit là de ma langue natale et ... ce livre c'est ... le passé. Je ne suis pas la seule Jedi dans ma famille, il y en a eu d'autre avant moi. Un jour je partirais et ce jour là ... je transmettrais cet ouvrage à mon descendant. Si je n'en ai pas, il reviendra à celui que j'aurais désigné comme mon successeur. »

    Peu à peu, des trais humains prirent forme sur le papier jaunit. Arsenicia posa brièvement son regard sur Vaesidia, replaçant par la même occasion une mèche de cheveux derrière son oreille effilée, puis elle reprit son oeuvre. Bientôt, la jeune femme put se reconnaitre sous les coups de crayons de la Grand Maître. Celle-ci reprit la parole afin de répondre à sa question silencieuse.

    « J'ai une excellente mémoire photographique, mais j'aime dessiner, surtout ceux qui marque mon esprit. A ta façon, tu l'as fais. »

    La Maître Jedi termina rapidement son dessin qui, bien que fait rapidement, n'était pas si mal. On reconnaissait parfaitement la jeune Vaesidia, telle qu'elle l'était à présent, c'est-à-dire curieuse d'apprendre, ses yeux brillants légèrement sous la soif de connaissance. Arsenicia coinça son fusain derrière son oreille puis reprit sa plume, venant élégamment inscrire le nom et le prénom de la jeune Jedi sous son portrait. Elle reposa ensuite ses deux outils et souffla sur le dessin, retirant les quelques poussières laissé par le crayon. Elle le referma sur sa page puis l'ouvrit au début. De son index, elle désigna quelques mots en haut de la première page.

    « La date. Sur l'échelle du temps actuel ceci peut être placé aux environ de ... - elle tapota distraitement ses lèvres du bout de l'index - moins quatre mille avant Yavin, un peu avant Revan. »

    Si Vaesidia se montrait observatrice, elle serait en mesure de voir que les écrit s'étaler sur une très longue période, mais que pourtant l'écriture restait longtemps la même, comme si la même personne avait écrit pendant des siècles ... ce qui était tout à fait possible. Cependant, malgré l'épaisseur du volume on pouvait également remarquer qu'il manquait un grand nombre de pages à l'ouvrage, comme pour en réduire son poids et son volume, mais ce n'était qu'une hypothèse. La Maître Jedi attira la table basse jusqu'à eux puis déposa délicatement le livre, se délestant de son poids.

    « Nous avons quelques heures de voyages avant d'arriver et comme tu ne semble pas avoir envie de te reposer ... Nous pouvons toujours parler, faire connaissance, parler des mystères de la Force ou de toutes autres choses ... c'est à toi de voir, je te laisse le choix. »

    La Grand Maître se tourna davantage vers la jeune femme et attira une chaise à elle sur laquelle elle posa ses pieds, observant calmement Vaesidia de ses iris azurés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Jeu 8 Déc - 8:45

Le regard posé sur Arsenicia, Vaesidia attendait patiemment les réponses à ses questions. Elle ne voulait en aucun cas presser sa supérieure… Celle-ci prît d’ailleurs un fusain et commença à dessiner avec une rapidité déconcertante. Intriguée, la corellienne se demandait bien quel pouvait bien être le sujet de cette représentation. Néanmoins même si elle ignorait ce point, l’ombre Jedi était captivée par les mouvements qu’exerçaient maître Ombrelune avec son fusain… à tel point qu’elle en arriva à oublier, sur le moment, que les deux Jedi étaient en mission.

« C'est tout à fait normal que tu n’aies jamais vu cette langue. Il s'agit là de ma langue natale et ... ce livre c'est ... le passé. Je ne suis pas la seule Jedi dans ma famille, il y en a eu d'autre avant moi. Un jour je partirais et ce jour là ... je transmettrais cet ouvrage à mon descendant. Si je n'en ai pas, il reviendra à celui que j'aurais désigné comme mon successeur. »

Ainsi elle avait vu juste. Il s’agissait bel et bien d’un ouvrage transmis de génération en génération. Par conséquent, Vaesidia avait sous les yeux un document d'une valeur inestimable…auquel Arsenicia devait très certainement y attacher une importance sentimentale… D’ailleurs sa supérieure avait eu une certaine difficulté à qualifier le contenu du livre…comme si elle avait ressentie une certaine appréhension en livrant à Vae ces informations. Peut être qu’elle avait été trop loin dans ses questions… Peut être que la grande maîtresse de l’ordre n’était pas à l’aise quand on l’interrogeait sur un sujet qui la touchait directement. Il lui arrivait souvent d’oublier toutes formes de retenues quand quelque chose l’intéressait au plus haut point…

« J'ai une excellente mémoire photographique, mais j'aime dessiner, surtout ceux qui marque mon esprit. A ta façon, tu l'as fais. »

La corellienne fut surprise par cette déclaration, et put en effet constater que c’était elle qu’Arsenicia avait représenté dans cet ouvrage. Par ailleurs elle se sentait aussi flattée … Néanmoins la jeune s’interrogeait sur un point… Par quels moyens avait-elle bien pu marquer l’esprit de sa supérieure ? Cela demeurait un mystère… Elle n’arrivait même pas à trouver une hypothèse valable pour expliquer ce point…

Lorsque sa supérieure lui révèla que son ouvrage précédait de quelques années les évènements reliés à Revan, l’intérêt que ressentait Vaesidia pour ce livre ne fit qu’augmenter. Ainsi ce dernier commençait à l’époque d’Exar Kun et d’Arca Jeth. Plus de 4000 ans d’Histoire se trouvait donc à l’intérieur de l’ouvrage… Elle avait clairement sous estimé l’ampleur de ce dernier. Ce détail l’aida d’ailleurs à arriver à une certaine conclusion. Elle avait en effet remarqué qu’il manquait de nombreuses pages. Or une seule action justifierait un tel sacrilège… On avait clairement voulu cacher certaines connaissances. Cet acte révoltant avait sans douté été réalisé afin d’empêcher que des mains douteuses ne fassent main basse sur ce savoir. D’ailleurs maintenant qu’elle y repensait… Arsenicia possédait des oreilles effilées tout comme Arca Jeth. Cet ancien maître Jedi était à la fois d’ascendance Arkanienne et Sephi. Peut être que l’espèce à laquelle appartenait maître Ombrelune était très proche des Sephi…


« Nous avons quelques heures de voyages avant d'arriver et comme tu ne semble pas avoir envie de te reposer ... Nous pouvons toujours parler, faire connaissance, parler des mystères de la Force ou de toutes autres choses ... c'est à toi de voir, je te laisse le choix. »

Devant une telle proposition, Vaesidia ne se sentait guère à l’aise. Il fallait avouer que la jeune Jedi possédait une personnalité assez peu conventionnelle… Par conséquent très peu de personnes arrivaient à la comprendre. Étrangement pour une fois, son instinct lui recommandait d’avoir confiance en Arsenicia. Sans doute était-ce la Force qui avait placé cette situation sur son chemin. La corellienne, malgré cette impression, ne se sentait pas rassurée pour autant. Sur le moment, Vae trouva la situation assez cocasse… Elle, qui n’éprouvait aucune crainte en côtoyant si près les Ténèbres, redoutait une simple conversation…c'était d'un ridicule... Finalement, malgré son anxiété, l’ombre Jedi prît la parole.

« Que pourrais-je bien vous apprendre sur moi si ce n’est que je ne suis pas facile à approcher ? Sans doute me direz-vous qu’il s’agit ici de stigmates de mon éducation et de ma personnalité… A défaut d’avoir un père, j’avais une mère qui s’absentait assez souvent et qui ne me témoignait guère d’affection… La gamine que j’étais à l’époque a très vite compris qu’il fallait que je me débrouille toute seule. D’une certaine façon cela a été bénéfique…. J’ai appris à m’adapter très rapidement et j’ai mûri. Certes cela a été aux prix de l’innocence de mon enfance mais je ne m’en plains pas personnellement. »

En cet instant précis, Vae ne cherchait nullement à obtenir la compassion d’Arsenicia. L’ombre Jedi comptait seulement lui expliquer dans les grandes lignes qui elle était. Peut être qu’après ce rapide exposé, sa supérieure aurait la possibilité de mieux cerner la personnalité de la corellienne. Par ailleurs cette soudaine présentation soulageait un peu Vae comme si elle n’attendait que ça…

« D’ailleurs durant cette enfance et même pendant ma formation je ne me suis liée d’amitié avec personne. Je n’en voyais pas l’intérêt. De par certaines de mes capacités, beaucoup de choses me sautent aux yeux et me paraissent logique…ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Ainsi avec ces capacités et mon innocence d'enfant sacrifiée, je n’arrivais pas à trouver de personnes suffisamment éclairé pour discuter avec. N’allez surtout pas croire, comme beaucoup de personne, qu’il s’agit là d’une démonstration d’arrogance et d’orgueil… Chaque personne est dotée d’une certaine affinité dans un domaine bien précis. Me concernant c’est sans aucun doute la déduction et l’analyse. Au final je vous laisse deviner à quel point je pouvais être frustrée quand je constatais que mon entourage n’arrivait pas à voir ce que je pouvais discerner… »

Son regard désormais emplie de mélancolie, Vaesidia se mît à faire tourner autour de l’un de ses doigts une de ses mèches de cheveux. Bien que les mots lui viennent naturellement, elle trouvait que tout ce qu’elle disait était d’une incroyable stupidité. Peut être que son instinct la trompait…Peut être que les récents évènements qu’elle avait vécu affectait son jugement… L’ombre Jedi n’aurait su dire quelles seraient les conséquences de ces révélations.

« Ces capacités qui font partie intégrante de moi sont autant un don qu’une malédiction… A cause de ces dernières, je m’ennuie très fréquemment. Seuls de très rares défis me permettent de sortir de ma torpeur quotidienne. Quand ces défis m’obligent à déployer toutes mes capacités qu’elles soient intellectuelles ou physique ou encore issue de la Force, je me sens vraiment en vie. Il n’y a que dans ces moments que je me sens en communion avec la Force et que je suis en paix avec moi-même. C’est aussi le cas quand j’assimile de nouvelles connaissances… Vous avez déjà là l’une des raisons pour laquelle je n’apprécie pas qu’on m’interrompe dans ma quête de savoir. La seconde raison est quant-à elle des plus banales… j’adore me cultiver car cela peut m’offrir de nouvelles idées mais cela peut aussi me faire changer d’avis sur un point. Il s’agit d’une perpétuelle découverte dont je ne me lasse jamais. Mais j’avoue que même si j'apprécie la solitude j'aurais bien aimé avoir une personne à mes cotés qui me comprendrait, qui m’accepterais pour mes excentricités... »

La jeune Jedi soupira et ferma les yeux pendant un long moment. Elle avait du s’armer de courage pour parvenir à finir cette courte présentation… Mais le pire restait à venir…quelle serait la réaction d’Arsenicia ? Elle ne voulait absolument pas raviver les tensions entre sa supérieure elle. Néanmoins avant d’obtenir la réponse de maître Ombrelune, la corellienne voulut tenter quelque chose. Posant son doigt sur les douces lèvres de son interlocutrice afin de lui intimer de manière polie le silence, Vaesidia prit une fois de plus la parole.

« Avant que vous ne parliez, je voudrais vous prendre à témoin en ce qui concerne mes capacités d’analyse et de déduction. Si je me base sur les diverses informations que j’ai pu recueillir tout le long de la journée sur votre compte, je peux émettre quelques suppositions vous concernant. Comme en témoigne les cicatrices sur votre bras, vous avez été grièvement blessée lors d’un combat au sabre laser face à un Sith ou du moins face à un Jedi noir. Si l’on prend en compte la texture de ces marques, je peux facilement affirmer qu’elles datent de plus d’une décennie. Je peux aussi affirmer que vous êtes une personne réfléchie et ce pour une raison très simple. Il manque de nombreuses pages dans votre ouvrage. Or celles-ci, étant donné l’âge de ce livre, ont surement été enlevées par vous afin de protéger certaines de ses connaissances. Des personnes aux intensions douteuses pourraient, à l’aide de ce savoir, provoquer de grandes catastrophes. Quand on connait l’Histoire et qu’on sait que ce livre date de l’époque d’Exar Kun et d’Arca Jeth, une telle décision semble logique. Pour en revenir plus directement à vous, maître, j’ai essayé de deviner à quelle espèce vous apparteniez… Tout comme Maître Fay en son temps vos origines sont des plus mystérieuses. Mais malgré cet aspect, je peux émettre l’hypothèse suivante : De près ou de loin vous devez certainement être reliée aux Sephi. Ce sont vos oreilles effilées qui me permettent d’avancer cela. Si l’on regarde bien, Arca Jeth possédait lui aussi de telles oreilles car son sang contenait de l’ADN de Sephi. D’ailleurs durant les guerres mandaloriennes, un scientifique, plus connu sous le nom de Demagol, tenta de créer des ‘’clones’’ de maître Jeth en insérant dans des fœtus, l'ADN de ce dernier… Certains de ces fœtus héritèrent de cette ‘’distinction’’. Cependant je reste perplexe sur un point… je n’arrive pas à m’expliquer la raison qui vous a pousser à me représenter dans votre livre. »

Après cet exposé Vaesidia pensait avoir abordé tout ce qui lui venait à l’esprit. La partie la moins plaisante de cet exposé avait été clairement sa présentation. Elle se sentait d’ailleurs profondément perturbée sur le moment. D’anciens souvenirs lui revinrent soudainement en mémoire, provoquant ainsi l'apparition d’une larme solitaire qui coula le long de la joue gauche de l’ombre Jedi.


Dernière édition par Vaesidia Inviere le Dim 11 Déc - 5:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Jeu 8 Déc - 12:16

    Arsenicia croisa les jambes, les attendant devant elle, puis sans vraiment s'en rendre compte, elle se mit à mordiller dans le bout de son fusain, son profond regard azur posé sur la jeune femme. Celle-ci prit enfin la parole, commençant par se présenter. Un léger sourire étira les lèvres de la Maître Jedi lorsqu'elle aborda le premier point. Non, en effet elle n'était pas facile à aborder, mais c'est ce qui avait poussé Arsenicia à ne pas la renvoyer sèchement dans ses quartiers lorsqu'elle l'avait surprise aux archives. Cependant, le sourire de la Grand Maître s'effaça peu à peu alors qu'elle abordait ce qui devait être un sujet difficile : ses parents. Son père était un parfait inconnu et sa mère n'avait été que peu présente durant son enfance. Cependant, cette situation qu'Arsenicia se retenait de juger avait été, aux yeux de la jeune femme, bénéfique. Cela lui avait apprit à se débrouiller toute seule et l'avait fait mûrir. Arsenicia était désormais en mesure de mieux cerner la personnalité de Vaesidia, de mieux la comprendre aussi. Cependant, la Jedi demeura silencieuse et laissa sa consoeur poursuivre dans cet exercice qui semblait lui être pénible. Lorsqu'elle se tût, cette fois-ci la Maître Jedi se redressa légèrement, prenant la parole à son tour.

    « Je connais ça, cette solitude. Je ne l'ai pas connue aussi jeune que toi, mais aujourd'hui elle est omniprésente dans ma vie. Je suis peut-être Grand Maître et entourée de centaines de Jedi ... mais aucuns d'eux ne me connait vraiment. Ils voient de moi ce que je veux bien leur montrer. »

    Vaesidia reprit, et Arsenicia l'écouta sans la couper, attentive à chacune de ses paroles. Dans le ton qu'elle employait, la Jedi pensait y entendre une légère touche de mélancolie, ce qu'elle comprenait. La Chevalier Jedi parla alors dans son ennuifréquent, elle qui recherchait toujours des défis à relever... Nicia comprit rapidement que leur petit duel en état un exemple, Vaesidia lui avait alors semblée pleine de vie. Un sourire mi amusé mi attendrissant étira les lèvres d'Arsenicia alors que la jeune femme parlait de son envie incessante de se cultiver. Elle comprenait cela, elle-même l'avait connue lorsqu'elle était jeune. Son Maître, Naakti, et elle-même avaient passées des heures entières dans les archives. Ces moments en compagnie d'une personne lui étant semblable lui manquait beaucoup, lorsqu'elle y repensait. Enfin, elle ne put qu'hocher la tête, compréhensive, alors qu'elle parlait brièvement de la solitude. Une compagne parfois bien agréable ... mais parfois si oppressante. Arsenicia connaissait cela. Certes, elle avait Aldrian, mais le Maître Jedi n'était que très rarement présent au Temple, celui-ci préférant sillonner la galaxie. Arsenicia se redressa, mais avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit, elle sentit Vaesidia poser son index sur ses lèvres, lui ordonnant gentiment de la laisser terminer. Pour seule réponse, la Maître Jedi haussa le sourcil gauche. Elle l'écouta en silence, demeurant impassible pour ne pas lui révéler si oui ou non elle avait raison sur tel ou tel point. Mais au fur et à mesure, Arsenicia dut reconnaitre que la jeune femme était très observatrice et possédait un très bon esprit de déduction, ce qui plut à la Grand Maître, dont les lèvres s'étirèrent en un fin sourire avant qu'elle ne prenne la parole.

    « Tu es très observatrice et tu possèdes un très bon esprit de déduction, je te l'accorde. En effet, ses marques ont étaient fais par la lame d'un sabre laser il y a peu près une quinzaine d'année. C'était une Twi'lek à la peau rouge vif. Jamais je n'oublierais la morsure de sa lame sur ma peau. Suite à cet épisode, j'ai décidé de me poser et de rester au Temple, où j'ai commencée à enseigner aux jeunes novices. » - Elle fit une courte pose puis reprit - « Pour ce qui est de ce livre, tu as également raison. Même si je doute que quelqu'un puisse un jour le lire, j'ai préférée mettre en sécurité certaines de ses pages. Certains secrets doivent rester secret, ceux la ont font partit... On peut dire que j'en suis leur gardienne. »

    Elle se leva prestement et traversa la salle avec une certaine grâce. Nicia prit alors deux tasses et les remplit d'eau bouillante avant d'y verser quelque chose. Elle revient ensuite s'assoir près de Vaesidia.

    « Je suppose que les tisanes ce n'est pas vraiment ton genre, mais j'ai une règle d'or : pas d'alcool avant une mission. Si tu n'en veux pas, laisse-la, ce n'est pas grave. » - Elle but une gorgée du liquide brulant - « mais ça va t'aider à te détendre un peu. Pour en revenir à notre conversation ... Ton hypothèse n'est pas mauvaise, je te l'accorde. Je peux t'affirmer que Maître Fay et moi-même sommes bien de la même race. Cependant, tout comme Fay avant moi, je préfère garder mes origines secrètes. Comme je te l'ai dis, certains secrets doivent le rester. »

    La Grand Maître posa sa tasse sur la table basse puis prit son livre, qu'elle referma délicatement avant de le poser sur la chaise qu'elle avait attirée tout à l'heure afin qu'il soit à l'abri d'éventuels dégâts. Renverser une tasse dessus serait une véritable catastrophe.

    « Je t'ai dessiné pour une simple raison. Toi et moi nous ressemblons bien plus que tu ne le crois. Quand j'avais ton âge, j'étais pareil. J'étais sans cesse à la recherche de connaissance, j'adorais apprendre... Mais j'étais également une solitaire, je le suis toujours un peu aujourd'hui, d'ailleurs. »

    Lorsqu'elle se tourna de nouveau vers Vaesidia, Arsenicia demeura interdite quelques secondes. Pourquoi pleurait-elle ? Lentement, la Grand Maître se rapprocha de la jeune humaine et essuya cette larme solitaire du bout de l'index, venant déposer un tendre baiser sur son front, comme une mère l'aurait fait avec son enfant. Puis, délicatement, elle vint poser sa main sur son épaule blessée. La jeune Jedi put alors sentir une douce chaleur se rependre dans son corps, puis se concentrer au niveau de son épaule. Peu à peu, Arsenicia sentit sa blessure rapetisser sous ses doigts, jusqu'à n'être plus qu'une fine cicatrice.

    « Tu as dis être seule, mais tu as aussi dis vouloir quelqu'un auprès de toi. Je veux bien être cette personne, si tu le désires vraiment. »

    La Maître Jedi s'écarta de nouveau, se laissant aller contre le dossier du canapé, les jambes repliées sous elle. Sans quitter Vaesidia du regard, elle entreprit de se présenter également, un peu de la même façon que la jeune humaine qui se trouvait à ses côtés.


    « A mon tour de me présenter ... Je suis de race et d'origine inconnue, j'ai étais repéré par Naakti Somens pour mon incroyable connexion avec la Force et jusqu'à ce que je devienne Chevalier, j'aurais étais incapable de tenir en duel face à toi. » - elle sourit - « J'ai entrepris une seconde formation avec un Maître Jedi que je connaissais bien, puisqu'il était, avec moi, le second représentant de ma race dans l'Ordre Jedi. C'est lui qui m'a apprit à me battre. Teräs Käsi, sabre laser simple, deux sabres lasers, double sabre laser ... Son enseignement me fut très utile, car c'est avec lui que j'ai également créé mon propre style de combat, comme tu as pu le voir tout à l'heure » - Elle saisit sa tasse entre ses longs doigts fins et en but une gorgée, avant de reprendre - « J'ai prit un padawan sous mon aile, un seul. Je l'ai formé en voyageant aux quatre coins de la galaxie, lui épargnant le fait de rester constamment au Temple. Cependant, contrairement à moi qui avait davantage le profil d'une Consulaire à mon arrivée dans l'Ordre, lui était prédestiné à devenir un Gardien. J'ai longtemps était une solitaire. Pourquoi ? Parce que ma longévité est bien supérieure à celle du commun des mortelles. Quel âge pourrais-je bien avoir ? Trente ? Trente-cinq ? On pourrait le penser on me regardant, mais j'en ai le double. J'ai vu des Jedi arriver, grandir, se construire, vieillir, puis mourir, alors que moi je restais sans âge... Chaque personne qu'on s'autorise à aimer, est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre. J'ai longtemps refusée de prendre ce risque ... Aujourd'hui c'est différent. »

    Elle se tût un instant, son regard azur posé sur le visage de la jeune femme. Après avoir vidé la moitié de sa tisane d'une seule traite, elle reprit la parole, lui révélant un fait totalement véridique, un léger sourire aux lèvres.

    « A présent, tu peux te vanter d'être l'une des deux personnes qui me connait le mieux. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Sam 10 Déc - 6:57

Un frisson parcourut l’échine de Vaesidia, quand Arsenicia essuya sa larme à l’aide de son index et qu’elle lui octroya un tendre baiser sur le front. La jeune Jedi n’était guère habituée à ce genre de traitement. Néanmoins une telle action réussît à calmer l’angoisse et la tristesse qu’éprouvaient en ce moment la corellienne. Ces sentiments, qui se confondaient et s’agitaient dans les tréfonds de son esprit, avaient soudainement laissé place à une impression de tranquillité…et de réconfort. Vae n’arrivait pas à croire ce qu’elle ressentait… Elle ne s’était jamais sentie comme cela tout au long de sa triste vie. Mais même si cela était une première pour l’ombre Jedi, elle appréciait cette sensation. Cet état d’esprit pût d’ailleurs prendre totalement son essor, quand maître Ombrelune apausa sa main sur l’épaule droite de la jeune femme afin de la soigner. La douleur refluait rapidement jusqu’à disparaitre totalement ce qui fît la fît soupirer de soulagement. De part cette action, elle jeta alors un regard empli de gratitude à sa supérieure. Sur le moment la corellienne se sentait redevable et elle trouvait qu’un simple merci ne suffirait pas à éponger cette dette. Ainsi elle se jura de trouver un moyen pour remercier efficacement sa bienfaitrice.

Prenant sa tasse de tisane, Vaesidia amena son contenu contre ses douces lèvres et en avala une partie. Une chaleur diffuse commença alors à se propager dans tout son organisme. Cette boisson, comme le lui avait annoncé Arsenicia quelques minutes plus tôt, la relaxa. Par conséquent la jeune Jedi pût repenser à tête reposée aux précédentes paroles de sa supérieure. Ainsi elle avait vu juste sur la plupart des points, qu’elle avait énoncés quelques instants plus tôt. La corellienne alla même jusqu’à éprouver un sentiment de compassion. Cet ouvrage qu’elle devait protéger, devait être un lourd fardeau pour elle…surtout dans une galaxie où les Sith pointaient une nouvelle fois leur nez. Quant-à ses origines, Vae pensait comprendre pourquoi sa bienfaitrice cherchait à les cacher. En effet quand l’on connaissait la réputation de Maître Fay et quand on prenait en compte l’empathie dont avait fait preuve Arsenicia à l’encontre de la Chevalier, on pouvait clairement penser qu’il s’agissait d’une espèce pacifiste. Or ce trait de caractère aurait fait d’eux des cibles privilégiées… De par leur profonde connexion avec la Force, les Sith auraient pu y voir aussi une arme efficace à utiliser contre les Jedi…


« Tu as dis être seule, mais tu as aussi dis vouloir quelqu'un auprès de toi. Je veux bien être cette personne, si tu le désires vraiment. »

Sur le moment, les mots vinrent à manquer à Vaesidia qui ne savait trop comment réagir face à cette soudaine proposition. Elle se sentait profondément touchée mais elle avait aussi peur de représenter un fardeau… En plus d’être terriblement émue, Vae trouvait que c’était une idée pertinente quand on l’examinait. Après tout Arsenicia lui avait clairement affirmé précédemment que l’ombre Jedi lui ressemblait quand elle avait son âge… Cette déclaration réussît à faire naître une nouvelle fois sur les lèvres de la jeune femme un sourire sincère. Elle acceptait cette idée…de toutes les fibres de son être.

Ne voulant pas couper Arsenicia dans son exposé, Vaesidia écouta alors attentivement l’histoire de sa bienfaitrice. Ainsi ce n’était que lorsqu’elle était devenue Chevalier qu’elle avait appris véritablement à manier l’arme noble des Jedi… Intéressant… Elle avait du très certainement travailler dur vu à quel niveau de maitrise elle en était aujourd’hui. Vu ce qu’avait pu discerner Vae dans le caractère de sa supérieure, cela devait être très enrichissant d’être son padawan. Certes la corellienne avait eu un maître génial, qui avait fait des choix controversés sr sa formation. Ainsi elle en alla à se demander ce qu’elle aurait pu être si elle avait été confiée aux mains de maître Ombrelune… Peut être que ses relations avec le Conseil aurait été moins conflictuelles… Peut-être aurait-elle posséder un caractère très différent de celui qu'elle possédait actuellement… Seule la Force le savait. La corelienne manqua s’étouffer, quand elle reprît sa tasse, en entendant l’âge de sa supérieure.


*70 ans ?! Par la Force…elle est encore en excellente santé pour son âge !*

Après avoir entendu la dernière phrase de son interlocutrice, Vaesidia se surprît à poser une main compatissante sur celle d’Arsenicia… Elle n’avait jamais fait une chose pareille, mais sur le moment la corellienne y tenait beaucoup…

« C’est un honneur d’avoir pu entendre votre histoire, Maître… »

La Jeune femme ne comptait pas pousser plus loin son investigation dans la vie privée de maître Ombrelune. Même si cela lui semblait très intéressant, elle ne voulait pas paraitre curieuse et elle ne voulait en aucun cas obliger sa bienfaitrice à dévoiler son passé qui devait lui sembler très douloureux...

« Je vous avoue que vous avoir à mes cotés, serait quelque chose de merveilleux… Mais avant d’accepter votre proposition…j’aimerais être sincère avec vous, Maître. Quand vous êtes venue à ma rencontre dans les archives et que vous m’avez empêché de m’instruire, j’ai cru que j’avais en face de moi un membre du Conseil peu compréhensif et d’extrêmement ennuyeux… Certes j’aurais toujours des relations pour le moins tendues avec ce dernier, car je trouve que certaines décisions ne conviennent absolument pas à la situation traitée… Sans doute est-ce là relié au fait que je sois une jeune femme manquant d’expérience et ayant reçu une formation d’Ombre… Formation que je n’aurais jamais du recevoir en tant que Padawan sans aucun doute…même si à mes yeux cela a constitué une véritable opportunité. Enfin de compte après cette courte expérience… je peux clairement affirmer mon erreur… Vous êtes incontestablement une personne formidable qui n’a pas hésité à essayer de comprendre ma personnalité… J’aurais aimé essayer de vous témoigner toute ma gratitude mais je doute que ces simples paroles et que mes prochaines actions réussissent à vous remercier à votre juste valeur…»

Avec cette rapide déclaration, Vaesidia espérait avoir réussi à expliquer ce qu’elle ressentait à propos d’Arsenicia… La jeune femme avait peur de s’être emmêler les pinceaux avec ce qu’elle venait de dire. Décidément, dans le domaine des sentiments, elle n’était vraiment bonne à rien… Désormais elle appréciait beaucoup sa bienfaitrice, cela ne faisait plus aucun doute. Si hier encore on lui avait affirmé qu’elle allait apprécier un maître du Conseil, elle ne l’aurait absolument pas cru. La Force lui faisait vraiment emprunter de drôle de chemin parfois… D’ailleurs l’ombre Jedi avait appris, au cours de la présentation de sa bienfaitrice, que celle-ci acceptait désormais d’aimer. Sans doute avait-elle déjà quelqu’un dans sa vie. En ce qui la concernait, Vaesidia ne voulait pas donner son avis sur cette question à voix haute. Elle ne désirait en aucun cas expérimenter ce sentiment… Ce dernier pouvait sans aucun problème l’influencer dans ses décisions et pouvait clairement la faire souffrir… Même si une telle expérience la rendait heureuse pendant un temps, la corellienne trouvait que cela méritait de sacrifier son objectivité et sa logique… Peut être changerait-elle d’avis avec le temps…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Dim 11 Déc - 16:30

    Tout au long de son récit, Arsenicia surveilla Vaesidia du coin de l'oeil, guettant ses réactions. Elle ne put s'empêcher de rire doucement lorsqu'elle fut en mesure de lire la surprise apparaitre sur les trais de la jeune femme. Il était normal qu'une telle réaction ait lieu chez la jeune Jedi. Arsenicia ne faisait pas plus d'une trentaine d'années, lorsqu'on la regardait. Et pourtant elle en avait bel et bien le double, ce que la majorité des Jedi ignoraient, bien entendu. En fait ... seul Aldrian et désormais Vaesidia était au courant de cette information, même si nombre de Jedi se doutaient qu'Arsenicia était plus vielle qu'il n'y paraissait. En effet, elle avait vue de nombreux Jedi arriver et grandir sous ses yeux ... et cela faisait un peu plus de trente ans que le physique d'Arsenicia n'avait pas évolué, gardant les trais et la pureté d'une belle femme.

    Alors qu'elle venait de terminer son récit, la Grand Maître sentit la jeune femme poser sa main sur la sienne, se voulant réconforte. Les derniers mots d'Arsenicia avaient-ils eut plus de porté qu'elle ne l'imaginait ? Mais en y pensant ... Maître Ombrelune pouvait, en effet, passer pour quelqu'un au passé douloureux ... ce qui n'était pas faux. Nicia parlait très peu d'elle-même ou de ce qu'elle ressentait. Que ce soit avec ses collègue Conseillers, avec Aldrian ... Elle n'aimait pas parler de sa personne ou de son passé. Il y a des choses qu'elle aurait tant aimée oublier et qu'elle ne pouvait effacer ... Sa mémoire était photographique, mais à un tel point que cela était un véritable fardeau. Elle se rappelait de chaque minutes de son existence ... Si Vaesidia lui demandait ce qu'elle avait fait le même jour de l'année dernière, Nicia pourrait parfaitement lui répondre sans avoir peur de se tromper. Ce qui était parfois fort utile pouvait également être très dur à porter ...

    La Grand Maître avait également dit à Vaesidia qu'elle donnerait ce livre qui lui était si précieux à son descendant ... En y repensant, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire bien triste. Ce qu'elle ne lui avait pas dit, c'est qu'elle n'en aurait jamais. Il y a bien des années, elle était partie en mission avec l'homme qu'elle aimait profondément. Celui-ci n'était autre qu'Eltarys, le Maître Jedi qui lui avait apprit à se battre, celui qui était, avec Nicia, le second représentant de leur race dans l'Ordre. Mais cet homme était mort lors de cette mission, tué par un gaz mortel. Nicia avait également été contaminée ce jour-là, mais sauvée au dernier moment par l'Ordre. Ce qu'elle avait apprit par la suite l'avait profondément touché. Elle ne l'avait pas ressentit dans la Force, ce qui l'avait étonné, mais elle attendait un enfant d'Eltarys, cependant, à cause du gaz, elle avait perdu cet enfant ... jusque là elle avait encaissée ... mais elle avait également découvert que ce gaz l'avait rendu stérile. Cette nouvelle l'avait presque détruite. En un instant elle avait tout perdu ... c'était ce qu'elle avait crus. Quelques Jedi qui formaient alors sa famille l'avaient aidé à s'en remettre, à se redresser et à continuer. Depuis ce triste jour, Nicia était presque constamment vêtue de noir comme si elle portait toujours le deuil de son amant.

    La voix de Vaesidia la tira de ses tristes pensées et la Grand Maître lui sourit gentiment, balayant le sentiment de profonde tristesse qui lui comprimait le coeur d'un revers de la main. Il était inutile de vivre dans le passé au risque de s'y perdre définitivement. Cependant, ces quelques mots qu'elle prononça d'une voix mal assurée suffirent pour redonner un semblant de sourire à la Maître Jedi, qui passa brièvement le revers de sa main sur sa joue de Vaesidia.

    « Comme je te l'ai dis, je ne montre de moi que ce que je veux montrer. Certain Conseiller sont, effectivement, des vieux cons peu compréhensifs et très ennuyeux. La plupart d'entre eux n'auraient pas essayé de te comprendre et ce serait fié aux informations qu'ils ont sur toi. Je connais ces informations, j'étais là lorsque tu es venu voir le Conseil il y a peu. J'étais là lorsque tu es arrivé au Temple Jedi et je serais probablement là quand ... » - elle ne termina pas sa phrase - « Bref, je me fis toujours à mon jugement, pas à celui des autres. C'est en partie la raison pour laquelle je souhaite te connaitre. La seconde est que, comme je te l'ai dis, toi et moi nous ressemblons beaucoup, tout simplement. »

    Arsenicia avait également connue sa mère, mais elle jugea que garder cette information pour elle serait plus judicieux, pour le moment. Peut être lui en parlerait-elle plus tard. En tout cas, Nicia savait désormais que Vaesidia l'appréciait beaucoup et ce sentiment était tout à fait réciproque, bien entendu. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas parlé ainsi avec un autre Jedi, ça devait être la première fois qu'elle ouvrait à nouveau son coeur et racontait une partie de son passé depuis près de sept ans...

    La Grand Maître se releva alors et traversa de nouveau la pièce. S'approchant du comptoir, elle chercha quelque chose un moment, avant d'en sortir un plat encore froid, ce qui signifierait qu'il avait été réfrigéré afin de rester consommable. Soulevant le couvercle de plastique d'une main, Nicia en sortit ce qui semblait être un simple sandwich avant de mordre dedans avec appétit. Elle revint alors vers Vaesidia et posa le plat sur la table, invitant cette dernière à se servir d'un geste de la main.

    « Ce n'est pas grand-chose, mais ça fait toujours du bien. tu veux peut être autre chose à boire ? »

    Elle s'assit alors en tailleur sur le fauteuil, volant le livre de Vaesidia, dont elle lut rapidement le titre avant de sourire doucement, amusé. Rendant le livre à Vaesidia, elle croisa son regard et y trouva une question à laquelle elle répondit aussitôt.

    « Dans mon livre il y a un passage sur les stratégies lors des guerres mandaloriennes. Intéressant, oui, mais moi et la stratégie ... ça fait deux. Je pourrais te le traduire, si tu veux. » - Elle lui sourit et prit une nouvelle gorgée de sa tisane qui avait refroidie entre temps. - « Avec ce que tu as dis précédemment sur le Conseil j'aimerais savoir ce que tu pense de lui en général et de ses décisions. C'est toujours intéressant d'avoir un point de vue extérieur. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mer 14 Déc - 11:48

Devant les paroles d’Arsenicia, Vaesidia ne pût s’empêcher d'hausser le sourcil droit. Il n’était pas coutume, pour la jeune femme, d’entendre une Maître Jedi parler de la sorte…. Malgré la gravité de ses paroles, Vae semblait satisfaite de cet avis. Il y avait enfin une personne, qui partageait son opinion sur la question ! Les membres du Conseil étaient comparés à des sages…ce qui aux yeux de la Corellienne était un parfait sophisme. Ce n'était pas parce quelqu'un faisait parti du Conseil, qu'il était forcément sage... Certes certains de ces membres l’étaient…mais pour la plupart il ne s’agissait que de crétins faisant peu preuve d’ouverture d’esprits car ils étaient s’attachaient à leurs principes coûte que coûte…

Cette situation lui permît d’ailleurs de se remémorer un souvenir assez lointain… Celui-ci avait eu lieu pendant sa formation en tant que Novice au Temple. Ce jour là elle avait tenue tête à un Maître qui tentait d’enseigner à un groupe de jeunes novices, dont elle faisait parti intégrante, le fait que la Force se caractérisait par deux aspects : le coté lumineux d’une part et le coté obscur de l’autre. Cette vision d’une dichotomie de la Force avait à l’époque profondément exaspéré Vaesidia qui ne s’était pas empêchée de qualifier l’enseignant de crétin décérébré… S’en était suivi des réprimandes et une punition sévère pour sa conduite. Cependant cette punition n’avait jamais eu l’effet escompté… Encore aujourd’hui, face à ce Maître, elle n’hésiterait de nouveau à le qualifier de cette manière. Il fallait avouer que la jeune femme avait, depuis le début de sa formation, un avis assez tranché sur la nature de la Force. En effet la Corellienne pensait que la Force était un tout et que cette entité ne disposait pas d’alignement. Ainsi pour elle, il n’y avait plus de coté obscur et lumineux… En réalité, à ses yeux, toute cette histoire d’alignement ne dépendait que des buts personnels de chaque être vivants… Ainsi étant influencé par leurs fins…ces êtres décidaient alors de n’utiliser la Force que d’une manière bien précise.

Bien que plongée dans ses pensées, Vaesidia écoutait tout de même avec attention les paroles de sa supérieure. L’ombre Jedi, si Arsenicia ne l’avait pas mentionné, ne se saurait guère souvenue du fait qu’elle avait déjà rencontré cette dernière lorsqu’elle était Novice…


*Comme le temps passe vite...Et dire que je l’ai rencontré quand j’étais gosse… *

La jeune femme haussa une nouvelle fois son sourcil droit quand son interlocutrice s’arrêta subitement dans son exposé. Sans doute n’avait-elle pas voulu choquer ou déprimer la Corellienne en mettant en avant le fait qu’elle serait là le jour de sa…mort. S’il s’agissait bien de cela, Vae appréciait le geste, même si ce genre de sujet ne l’importunait pas…. Après tout le code Jedi les préparait tous, d’une certaine manière, à leurs trépas à l’aide de cette maxime : ‘’Il n’y a pas de mort, il n’y a que la Force’’. Certes cela pouvait sembler assez effrayant, mais l’ombre Jedi n’avait pas peur de la mort… Elle ne la craignait pas car elle pensait que tous les êtres vivants étaient destinés à la même fin…Seul leur temps de ‘’survie’’ dans la galaxie variait… Pour beaucoup une telle vision relevait du pur cynisme….pour Vae il ne s’agissait que de la triste réalité.

Après qu’Arsenicia soit revenue avec un plat à la main, Vaesidia refusa d’un signe de tête sa proposition. La tisane lui suffisait amplement… Néanmoins elle accepta tout de même de consommer la nourriture proposée par sa supérieure. Vae n’avait certes pas très faim, mais au vu de la mission qui les attendait, elle se força à s’alimenter afin de reprendre des forces.

Quand Arsenicia lui proposa de traduire un passage de son ouvrage à propos des guerres Mandaloriennes, le cœur de Vaesidia manqua un battement. Elle avait pleinement conscience du fait qu’il s’agissait d’un honneur vu que les informations inscrites dans ce livre n’avaient jamais été consultées par un très grand nombre de personnes. Il s’agissait à ne pas en douter d’une opportunité à ne pas laisser passer. La Corellienne savait aussi que cet acte était lourd de sens. Cela voulait en effet dire que la Maître Jedi l’appréciait beaucoup. Une certaine excitation s’était donc de nouveau manifestée chez Vae, dont les yeux pétillaient de joie et de curiosité. Décidément il s’agissait d’une journée pleine de surprise pour l’ombre Jedi…


« Cela sera un véritable plaisir de lire ces pages en votre compagnie, maître… »

En entendant ses propres paroles, Vae ne pût s’empêcher d’admettre le fait qu’elle appréciait de plus en plus Arsenicia au fur et à mesure de leurs conversations

« Avec ce que tu as dis précédemment sur le Conseil j'aimerais savoir ce que tu pense de lui en général et de ses décisions. C'est toujours intéressant d'avoir un point de vue extérieur. »

Vaesidia, face à cette demande, écarquilla les yeux. Jamais quelqu’un n’avait osé daigner lui demander son avis à propos de ce sujet. La plupart du temps on la jugeait immature ou encore on ne tenait pas compte de ce qu’elle disait du fait qu’elle était une ombre Jedi. Au final une telle demande lui paraissait inattendue. Mais même si elle avait un avis bien tranché sur le Conseil, la Corellienne ne se laissa pas emporter par ses sentiments et présenta son point de vue calmement.

« Nous autres, ombres Jedi, sommes, comme vous le savez, sans arrêt sur le terrain. Par conséquent nous avons une vision beaucoup plus directe des évènements. Contrairement à nous, le Conseil a du recul sur ces évènements. Certes cela constitue un avantage car cela permet d’avoir une vision d’ensemble sur ces derniers…Cependant le Conseil prend trop de recul... Je vais vous donner un exemple simple pour illustrer ce que je pense. Les Sith sont clairement de retour comme en atteste les altercations que nous avons eu avec eux. Cependant malgré cette recrudescence, le Conseil n’a pas osé daigner nous envoyer rechercher et détruire ces menaces. Nous n’avons même pas eu pour ordre de récolter des informations ! Une telle conduite pourrait bien conduire l’Ordre à sa perte… Mais bien entendu le Conseil n’écoute pas nos recommandations car ils nous jugent trop proche des Ténèbres et du coté obscur…. Au final leurs bêtises les rendent aveugles… Afin d’accomplir nos prérogatives nous sommes donc obligés de nous passer de l’accord de celui-ci… Si vous pouviez aborder ce sujet lors d’une de ces séances, cela pourrait rendre plus faciles les relations entre les Maître du Conseil et les ombres. Après tout, maître, vous ne serez sujette à aucun préjugé contrairement à moi par exemple... »

Glissant une nouvelle fois la tasse contre ses lèvres, Vae écouta attentivement la réponse d’Arsenicia sans l’interrompre. Celle-ci réussit, une fois encore, à apporter à la Corellienne une réponse pleine de bon sens. Ne trouvant rien à objecter et voulant changer de sujet, l’ombre Jedi tînt ces propos.

« Maître, serait-il possible de faire ce que vous m’avez proposé avant ? J’aimerais beaucoup entendre cet extrait sur les guerres Mandaloriennes si cela ne vous dérange pas trop. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Mer 14 Déc - 13:41

    Tout buvant tranquillement sa tisane, Arsenicia observait calmement Vaesidia, attendant avec une certaine impatience sa réponse qui, elle n'en doutait pas, serait à la hauteur de sa réputation. En effet, au fil du temps la jeune femme c'était forgé une réputation peu commune chez les Jedi. Maître Ombrelune se souvenait encore de ce jour où, parait-il, elle avait qualifié un Maître Jedi de « crétin décérébré ». Elle se rappelait sans mal le visage ridé de cet homme lorsqu'il était venu le rapporter au Conseil. Vaesidia avait été réprimandé puis puni pour cette insulte qui ne pouvait être toléré venant d'une novice. A cette époque, Arsenicia n'était pas encore Grand Maître, mais elle était en mesure de reformer mentalement la scène sans oublier le moindre détail. Déjà à cette époque, Vaesidia possédait un caractère bien trompé et qui, aujourd'hui, était encore le sien.

    Ce jour la, elle s'était abstenue de tout commentaire, mais au plus profond d'elle-même elle avait été et était encore d'accord avec ce point de vue. Arsenicia avait d'ailleurs apprit cette vision des choses à ses apprentis, à chaque fois elle prononçait les mêmes mots, les mots qui lui semblaient les plus adéquat.

    * Ce sont nos actes qui déterminent notre orientation et notre sens moral. Elle demeure donc neutre et c'est cette neutralité qui la rend ainsi parfaite. Seuls les êtres vivants à proprement parler lui donnent un côté spécifique de part leurs actions ... Ah ... le temps de l'enseignement est si loin ... *

    Sortant de sa rêverie, Arsenicia termina sa tisane et fit léviter la tasse jusqu'à l'autre bout de la pièce, sans jamais regarder le petit objet flottant tant l'exercice était simple. Vaesidia prit alors la parole, exposant calmement son point de vue à propos du Conseil Jedi. La Grand Maître se pencha légèrement en avant, les coudes sur les genoux. Ses sourcils froncés montraient clairement que chaque mot prononcé par Vaesidia était soigneusement enregistré dans sa fantastique mémoire. Le raisonnement de la jeune femme était tout à fait valable. Il était vrai que le Conseil n'avait pas encore parlé des Ombres Jedi, qui pourtant étaient si utile à l'Ordre. D'un hochement de tête, Arsenicia accéda à la demande de Vaesidia, acceptant de parler des Ombres à la prochaine session du Conseil. Par la suite, la Maître Jedi prit la parole.

    « Tes arguments se tiennent. Il est vrai que le Conseil n'a pas parlé des Ombres, personnellement je dois t'avouer et j'en ai honte, que ça ne m'a même pas effleuré l'esprit. Pour ce qui est d'être trop proche du côté obscur ... je ne suis pas d'accord avec mes collègues. C'est votre mission d'en être proche mais également de vous en tenir éloigné. Vous avez été entrainé pour y résister, nous devrions avoir davantage confiance en vous. Cependant, passer outre l'avis du Conseil pourrait vous attirer de graves ennuis. Je comprends que vous en ayez assez de rester à ne rien faire, mais s'il devait arriver quelque chose le Conseil en serait responsable alors qu'il n'a pas approuvé. En passant outre, vous mettez la sécurité de l'Ordre tout en entier en danger. Mais je comprends ton point de vue et j'en parlerais à la prochaine session du Conseil, tu as ma parole. »

    Vaesidia l'avait écouté sans l'interrompre, comme Nicia l'avait fait pour elle. Mais ne souhaitant pas se lancer dans un débat, ce que la Jedi comprenait, la jeune femme changea de sujet et proposa à Arsenicia de traduire le passage dont elle lui avait parlé récemment. La Grand Maître lui sourit, puis se tourna vers la table basse où reposait son livre, avant de se raviser et d'attirer à elle deux feuilles blanches qui traînaient sur la table. Elle prit sa plume et vint s'asseoir par terre, à genoux devant la table basse afin d'être à la bonne hauteur. Là, elle garda les paupières closes un moment avant de se mettre à écrire rapidement en basic. Ses lèvres, quant à elles, articulaient, à voix basse, chaque mot qui était écrit entre les pages jaunit de son livre, dans cette langue inconnue mais à l'accent fort agréable. Alors qu'elle écrivait, elle sentit Vaesidia se pencher au dessus de son épaule gauche. Avec un sourire aux lèvres, elle tira doucement sur l'une de ses longues mèches noires, avant de se replonger dans sa traduction... Traduire en temps réel n'avait rien de simple, c'était même un exercice assez compliqué, puisque jamais pratiqué par la Grand Maître. Cependant, elle n'avait pas besoin d'avoir son livre sous les yeux, ce qui lui permettait d'aller beaucoup plus vite.

    Lorsqu'elle eut terminé, les deux feuilles blanches étaient entièrement recouvertes de son élégante écriture. Satisfaite, elle revint s'asseoir à côté de Vaesidia, qui la regardait avec stupéfaction. Avant qu'elle n'ait pu poser sa question, Arsenicia lui répondit.

    « Je possède ce qu'on appelle une mémoire absolue. C'est un « don » assez rare et qui m'est fort utile, mais qui peut aussi s'avérer très ... agaçant. Tout ce que je lis, tout ce que je vois ... je ne peux pas l'oublier. C'est grâce à cela que je suis en mesure de parler et comprendre plusieurs langues ou encore connaitre l'histoire de l'Ordre Jedi sur le bout des doigts ... mais la vie n'a pas toujours était agréable avec moi et c'est très pénible de ne pouvoir oublier, de pouvoirs se souvenir avec exactitude de ces moments que j'aimerais pouvoir effacer. »

    Elle se passa une main sur le visage, rejetant aux loin ces douloureux souvenirs qui menaçaient de refaire surface une fois de plus. Ses courtes périodes de sommeils étaient souvent troublés par des cauchemars, il était inutile que ces souvenirs viennent également la hanter alors qu'elle était réveillée.

    « Bref, passons aux choses sérieuses. »

    Elle s'appuya confortablement contre le dossier, se mettant en position de tailleurs, puis commença à lire ce qu'elle avait écrit, sa voix grâce et envoûtante ayant retrouvé sa douceur habituelle. Ce qu'elle avait traduit avait été écrit à la première personne et elle n'avait pas prit le temps de tout mettre à la troisième, ne jugeant pas cela nécessaire. Vaesidia aurait donc droit à la même version qu'Arsenicia pouvait trouver dans son précieux livre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Ven 16 Déc - 10:38

Sur le moment, Vaesidia fut très étonnée de voir Arsenicia commencer la traduction sans le texte original sous les yeux. Peut-être se souvenait-elle du début ? Cela restait une hypothèse, bien que pour la jeune femme, un tel acte était un véritable exploit. Ne désirant pas interrompre sa consœur dans cet exercice pour le moins difficile, l’ombre Jedi se pencha au dessus de son épaule gauche et regarda attentivement l’avancée progressive de la traduction. Vae était tout simplement subjuguée par l’écriture de sa supérieure. Ce style était des plus gracieux… Cette admiration ne fît que s’accroitre de par les paroles d’Arsenicia, prononcées dans sa langue natale. Cette langue si majestueuse était pour la jeune femme comparable à une douce mélodie dont on ne pouvait jamais se lasser… La Corellienne, devant ce spectacle, ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle aurait bien aimé savoir parler cette langue… Face à ce dernier, toutes les langues qu’elle connaissait lui semblait des plus barbares…

Quand Arsenicia eut terminé sa tâche, elle répondît à la question qui n’allait plus tarder à naître sur les lèvres de Vae… Ainsi sa supérieure possédait une mémoire absolue… Intéressant… Sa consœur avait un véritable atout dans sa manche…bien que cet atout soit à double tranchant. Vae n’aurait guère aimé revivre avec précision 70 années de vécu. Elle avait déjà du mal à supporter les quelques rares évènements qu’elle avait vécu en 19 ans… alors à 70 ans… La Corellienne n’osait guère imaginer ce que devait endurer sa consœur et elle désirait encore moins l’interroger sur ce point afin de ne pas la faire souffrir…

Dès qu’Arsenicia commença sa lecture, Vaesidia se concentra sur la moindre syllabe prononcée. Cette lecture, en plus d’être des plus intéressantes, était un véritable plaisir à entendre… La jeune Jedi comptait donc en profiter un maximum… Tout comme elle l’avait pu lire quelques fois, l’auteur de ces pages, comme certains Mandaloriens, trouvait étrange le fait que Mandalore l’Ultime n’ait pas attaqué directement la République. En temps normal c’est ce que cette faction aurait du faire. Néanmoins, l’ombre Jedi ne trouvait pas cela étrange vu que contrairement à l’auteur, elle avait le privilège d’avoir accès à plus d’informations sur le sujet. Cette tactique avait été amorcée, comme elle avait pu le voir dans les archives, par une rencontre entre Mandalore l’Ultime et un Sith… Ce dernier avait manipulé grâce à la Force, le chef de cette puissante caste de guerriers. Mais même si ledit Sith l’avait manipulé pour attaquer la République, la Jedi trouvait que cela était extrêmement intelligent de la part de Mandalore d’attaquer les mondes de la bordure extérieure. De par leurs localisations, Mandalore n’avait rien à craindre de la République tant qu’il ne s’assiégeait pas un monde affilié à ce régime politique. Ainsi ces conquêtes lui avaient déjà permis de prendre un bon point d’appui dans la galaxie mais elles lui permettaient d’augmenter la puissance de ses Néo-croisés en utilisant le matériel et les ressources des planètes sous sa domination.

Après avoir consolidé ses positions, le leader Mandalorien attaqua directement la République et conquis notamment Taris, qui fut administrée pendant un temps par un de ses lieutenants les plus ingénieux : Cassus Fett. Pendant un temps, Mandalore réussit à enchainer les victoires jusqu’à infliger à Serroco un revers au vice-amiral Saul Karath…Par ailleurs les Mandaloriens n’avait pas hésité à massacrer toute la population de Cathar mais aussi à bombardé la surface de Serroco à l’aide d’armes nucléaires… Mais au grand dam des néo-croisés, le vent tourna en leur défaveur quand une faction Jedi dissidente, menée par Revan, se joignit aux forces de la République. Le leader Revanchiste eut le don de surprendre Mandalore à l’aide de ces tactiques et réussît à juguler de façon significative l’avancée de cette faction belliqueuse dans la galaxie malgré la victoire notable de Cassus Fett à Jaga.

Vaesidia, cependant, ne trouva pas étrange le fait que l’ancêtre d’Arsenicia condamnait les actions de Revan… Le conseil à l’époque avait clairement stipulé qu’aucun Jedi ne devait prendre part aux combats. L’ombre Jedi, au contraire, trouvait que Revan avait eu raison de participer avec d’autres Jedi à ce conflit dévastateur. Il ne faisait aucun doute que de par les stratégies désastreuses de Karath, et les tactiques ingénieuses de Mandalore et Fett, les Mandaloriens auraient fini par arriver aux portes de Coruscant… Ainsi pour Vae, ce Jedi avait clairement sauvé la République en n’hésitant pas à désobéir aux ordres du Conseil. Mais même si le leader revanchiste était un personnage admirable, la Corellienne trouvait un point à lui reprocher… Après avoir repoussé les Mandaloriens notamment lors de la bataille de Dxun, bataille durant laquelle s’illustra une certaine Meetra Surik, Revan, lors de la bataille finale sur Malachor V n’hésita pas à activer une arme qui détruisit la planète et tua sur le coup d’innombrables vie républicaines et mandaloriennes… Cet acte, pour la Jedi était totalement inutile et injustifié… Revan n’aurait pas du avoir à faire cela vu qu’il venait de vaincre Mandalore l’Ultime, arme à la main et qu’il s’était ainsi emparé du masque de ce dernier… Par conséquent les néo-croisés ne pouvaient avoir de nouveau chef et les clans avaient été dispersé et démantelé par Revan…. Vaesidia ne voyait donc pas quel intérêt stratégique pouvait bien avoir l’anéantissement de tant de vie sur cette planète…à moins de vouloir éradiquer complètement les Mandaloriens…. Par la suite, le Jedi victorieux partît avec un certain Malak dans l’espace afin de poursuivre les dernières forces mandaloriennes, désormais en fuite… Si seulement ces Jedi savaient quel avenir sombre les attendait… Il s’agissait sans doute pour Vae, des deux cas les plus illustres avec Skywalker en matière de destin tragique…au moins ils avaient eu le mérite d’avoir repoussé une menace alors que le Conseil ne l’autorisait pas… Par moment l’ombre Jedi se demandait si ce dernier aurait eu la même logique en voyant les vaisseaux mandaloriens débarquer sur Coruscant…

Soupirant, la Corellienne remercia d’un signe de tête Arsenicia. La jeune femme avait eu le privilège d’entendre des informations provenant d’un document confidentiel…Pour cela elle lui en était extrêmement reconnaissante. Vaesidia fut soudainement tiré de ses pensées par l’apparition de K9, qui leur annonça qu’ils étaient actuellement en orbite autour de Nar’shaddaa…


« Nar’shaddaa… cette planète est de loin le repère des malandrins les plus infâmes de toute la galaxie… On dirait bien que la Force nous offre une véritable petite promenade de santé. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé] Ven 16 Déc - 13:53

[Suite ICI ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Showdown [PV : Vaesidia Inviere] -> [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Naboo [Empire] :: Ancien Temple Jedi-