Partagez| .

L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Sam 3 Déc - 11:20

Je marchais dans les couloirs du palais . Mes talons claquaient le sol d'un pas décidé et affirmé . J'étais en marche vers la salle principale , là où ce trouvait l'Empereur . J'étais pleine de conviction , rare n'était pas les fois où il me convoquait , mais là , il me demanda seule et sans escorte . Pour qu'elle raison ? Je ne sais point , mais je devais m'y rendre au plus vite , sans faire attendre sa majesté suprême , la seule personne à encore avoir une importance à mes yeux . Il faut dire que mon enfance a été bercé de meurtre , et Liam , m'avait esquissé d'une folie certaine . C'est vrai que je lui devais tout , même ma vie . Il était l'Empereur d'un part mais aussi l'homme qui m'avait ouvert les yeux quand mon subconscient ne voulait plus rien entendre. Je suis devenue ce que je suis aujourd'hui grâce à lui . Je le considérait plus comme un Dieu , une personne intouchable . Je suis son Intendante et mon rôle est de lui servir corps et âme.

J'avais été convoquée à 13h30 et mon rendez vous était prévue au plus vite . Donc dès que l'ordre fut donné je me dirigeais vers ses humbles quartiers. Heureusement que j'étais déjà vêtue convenablement . Une robe assez courte s'arrêtant a mes genou , tenue par un ruban de sois en dessous de ma poitrine imposante et voluptueuse. Celle-ci était bustière et donc me laissais les épaules nues et mon cou d'une blancheur inégale de même . J'avais des talons d'une hauteur assez osée , mais assez basse pour ne pas passé pour une demoiselle aux allure de vertu facile . Mes jambes étaient nue , et tout aussi musclée que longues et élancés. J'étais coiffé d'un chignon laissant juste transparaître ma frange fine , qui me cachait le front et s'arrêtait jusqu’à mes sourcils fins . J'avais laissé une natte compensée le manque de tissu sur mes épaules . Un simple nœud tenait mes cheveux rebelles et d'un bleu turquoise des plus rares. Mes yeux quand à eux étaient accompagnés d'un léger traits noir et mes joues d'un léger coup de blush . Tout pour plaire à sa Majesté .

Mon pas était de plus en plus rapide du au faites que je déteste être en retard , surtout quand l'Empereur me convoque . J'arrivais enfin de la porte du bureau de sa personne même . J'époussetais comme à mon habitude ma robe et décida a frappé à la porte . Je savais que je n'allais pas tout de suite avoir la présence de monseigneur , mais plutôt celle de Gil' , son chien de garde , plutôt son larbin. Je n'aimais que trop peu ce personnage qui as mon goût ce faisait trop lessivé la tête . Gil' s'inquiétait trop pour l'Empereur et le prenait pour un personnage assez influençable alors qu'il savait pertinemment se débrouillé seul , après tout c'était l'Empereur . A vraie dire , je me demandais encore pourquoi il était en vie , son insistance horripilait parfois trop l'Empereur et moi de même . Personnellement , je ne tue pas , je n'aime pas ça , du moins je n'aime plus , surtout si c'est pour simple énervement , et c'est pour cela que l'Empereur m'agace parfois . Il est ce genre d'homme qui évince sans scrupule . Vous allez vous dire que je suis trop gentille pour être dans l'Empire et surtout Intendante aux côtés de l'Empereur ,mais je suis un bijoux , une perle inestimable comme dirait Liam . Je suis la gentille chez les méchants tout en l'étant . Compliqué ? Et bien non , car c'est simple . Une rencontre , un changement de vie , ce que je suis . Tout ça en très peu de temps et pourtant ce qui sera tout ma vie.

Après avoir donc frappé softement sur la porte , Gil' m'ouvrit . A vrai dire il était accompagné de garde . Il ne servait que trop peu , vu leurs baves coulant de leurs bouches monstrueuses . Il me dévorait du regard , ce qui était plutôt vexant voir même humiliant . Gil' leurs frappa la tête et il sortir . Mon teint devenu rouge et je lança un regard meurtrier à Gil' .

-" Mademoiselle , que voulez vous ?

-" Gil' , l'Empereur ma convié à le voir , seul à seul , je devais venir au plus tôt , est il là ?

[color=green] -" Ah ! Oui , tout à fait , enfaites j'ai complètement oublié , honte à moi .. Euuh .. Je vais t'emmener , même si tu as juste a traverser la baie vitrée et à entrer dans son salon , mais par précaution je préfère t'accompagner .. Sait on jamais .."

Une colère monta en moi . Il osait dire que j'en voulait peut être à Liam , comme ci cela était probable . C'est vrai que mon passé fut funeste , mais de là à croire que j'en veux à L’Empereur , il méritait une gifle pour cet affront des plus insultants !

-" Sors de ma vue , avant que je te gifle , et je risque d'être atrocement violente ! SORS !

L'homme fut prit de peur et couru hors de la salle . Il m'avait vexé , et humilié , cela en était désolant . Je lui ferait avalé tout les marches que contenait le Palais , et il n'y en a plus d'un millier ! Bref , je me dirigea vers l'endroit où ce trouvait Liam .
Il était là , sa présence toujours aussi imposante et puissante . Je fus coupé de souffle juste une seconde . Cela faisait un temps que je ne l'avait vu à cause de mes nombreuses missions . Puis le revoir m'enchantait tellement . A vraie dire , j'étais emplis de bonheur même si sa présence était très intimidante ,mais l'habitude faisait qu'à force , celle-ci s’atténuait .
Je baissa la tête signe de reconnaissance envers celui-ci . Je releva la tête et je lui fit un sourire emplis de charmes .

-" Majesté , vous m'avez appelez , que puis-je pour vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Sam 3 Déc - 12:10

L'Empereur était déjà dans son bureau depuis un bon moment, à signer de nombreux papiers comme son travail administratif l'exigeait. Quelle perte de temps. Depuis quand faire la guerre donnait autant de paperasse inutiles ? D'accord, il fallait allouer les sommes nécessaires à chaque pôle, donner son accord pour telle ou telle décision et ordonner les exécutions à mort de divers traîtres à travers la galaxie. Bref, un travail qui n'importe qui pourrait s'occuper sans problème. Il fallait la plupart du temps signer de la noble signature impériale. Rien de bien enrichissant, il fallait le dire. Presque les trois quarts du temps de l'Empereur consistait en des signatures, des réunions avec ses têtes pensantes. La partie amusante dans tout ça n'était pas très présente pour le moment. Il n'était allé sur le terrain que peu de fois et c'était ce qui manquait à Liam. L'évaluation des capacités adverses, l'analyse du terrain et la joie que l'on pouvait ressentir lorsque l'on tuait un adversaire. Parfois, les simples soldats ne se rendaient pas vraiment compte de la chance qu'ils avaient. Certes, la plupart du temps, ils mourraient, dans d'atroces souffrances ou non, mais au moins, ils étaient libres de parcourir la galaxie comme ils le voulaient. Enfin, dans la limite du respect des ordres, bien entendu. Mais, à bien y réfléchir, ce temps sera de nouveau présent. Dans peu de temps, la guerre allait prendre une nouvelle tournure et allait devenir interplanétaire. A ce moment-là, Républicains et chasseurs de primes allaient se ruer sur Kuat pour toucher la magnifique prime sur la tête du leader impérial. Et, à ce moment-là, Liam pourrait s'amuser en tuant et piétinant tout les espoirs de chaque personne pénétrant sur sa planète.

Mais rapidement, Gil le sortit de ses pensées. Gil, certainement son plus fidèle servant. La personne qui était toujours présente lorsque Liam était dans son bureau. Le jeune homme, frêle, certainement un type qui pourrait mourir d'une balle dans la jambe, pour vous dire le physique, observait l'Empereur dans les moindres détails. C'était très déplaisant mais, ces derniers temps, les personnes fidèles à l'Empire qui désirait rester cloîtré dans un bureau, ça n'existait plus des masses. A vrai dire, Liam avait eu de la chance de tomber sur lui. Ainsi, son bureau était constamment sous surveillance, même si ce n'était pas la meilleure. Mais il avait équipé Gil d'une sorte d'alarme qui faisait que, si les battements de son cœur s'arrêtait, tout le QG était au courant d'une potentielle intrusion. Quoi de plus efficace qu'une alarme vivante. Doucement, les yeux de l'Empereur se levèrent des innombrables feuilles éparpillées sur son bureau pour se poser sur son frêle compagnon :


« Nellidra risque de bientôt arriver. Je l'ai convoquée et l'horaire approche ... »

Sans un mot, le jeune homme acquiesça et sortit de la pièce, laissant alors l'Empereur seul. Après un soupir, ce dernier se leva de son siège et s'étira. Son regard se posa sur l'immense baie vitrée qui était derrière lui. De là, il y avait une vue magnifique sur Kuat et les nombreux chantiers et casernes. Idéal pour se détendre et pour voir rapidement les éventuels désagréments qu'il pourrait y avoir. Une fois debout, on pouvait mieux voir comment l'Empereur était habillé. Des vêtements sombres, comme à son habitude. Aussi sombre que son cœur. Une simple chemise lui tenait chaud sur les épaules, déboutonnée au col afin de ne pas trop serré son cou. Son pantalon, aussi noire que sa chemise, semblait complètement s'accorder avec celle-ci, si bien que de loin, on aurait pu penser que ses deux vêtements ne faisaient qu'un. Quelque chose de simple, sobre, et pas trop compliqué. Il ne se mettait presque jamais en costard. Mise à part pendant les réunions importantes avec d'éventuels alliés où il souhaitait être présentable pendant les fêtes mondaines.

Après s'être un peu reposé, il reposa son regard sur l'ensemble de la pièce. La pièce aussi était simple. Elle était coupée en deux par un immense bureau sur lequel résidait, bien entendu, les diverses paperasses. De plus, un ordinateur des plus performants se trouvait devant son siège. Quelque part sur le côté se trouvait ses deux sabres lasers, bien en évidence, afin de montrer qu'il était armé et éviter ainsi tout débordement d'officiers trop ambitieux. La décoration était simple mais très verte. En effet, de nombreuses plantes étaient réparties un peu partout dans la pièce, offrant un peu de bien-être et de détente dans ce bureau où généralement, les entretiens s'y déroulent. Entretiens pas toujours très faciles d'ailleurs. Mais c'est une autre histoire. En face de son bureau se trouvait deux somptueux sièges pour y recevoir les invités et les soldats que Liam recevait. Enfin, son calme fut rapidement détruit lorsqu'il entendit la voix de Nellidra derrière la porte. Alors elle était arrivée, et c'était Gil qui s'était prit les foudres de la jeune femme. Le pauvre. Il se contentait pourtant de suivre les instructions, rien de plus. Mais au moins, il sera au courant qu'il ne vaut mieux pas contrarier l'intendante. Cette pensée fit sourire Liam. Il avait choisi une bonne personne. Une jeune femme qui semblait frêle mais avec du caractère. De quoi mettre un peu d'ambiance dans ce QG bien terne et calme. Bientôt, la porte s'ouvrit afin de révéler la jeune femme. Le regard de Liam se promena sur le corps de celle-ci, de la tête aux pieds. Elle était vêtue d'une robe bustier qui arrivait à ses genoux, laissant par la même occasion ses épaules nues. Provoquant, il fallait l'avouer mais cela fit sourire l'Empereur. Rencontrer Liam dans une telle tenue, il fallait l'oser. Des femmes comme elle, il n'y en avait que très peu. Dans ce genre de réunions, généralement, les personnes qu'il recevait était très carré, habillé sobrement, comme s'ils passaient un entretien d'embauche dans une firme quelconque. Enfin bref … La jeune femme prit la parole :


-" Majesté , vous m'avez appelez , que puis-je pour vous ?"

Liam invita la jeune femme à s'asseoir. Elle était libre de le faire, bien entendu. Elle était ici comme chez elle contrairement aux autres non habitués. Elle était quand même l'une de ses têtes pensantes. D'une voix amusée, Liam répondit tout d'abord :

« Tu aurais pu être plus gentille avec Gil. Il ne faisait que son devoir »

L'Empereur se mit à fouiller parmi les nombreuses feuilles étalées sur son bureau. Cela ne faisait pas très professionnel, il fallait l'avouer mais qu'est-ce qu'il pouvait en avoir marre de toute ses feuilles. Il finit par en sortir une qu'il mit sur le côté et s'adresse à Nellidra sans quitter cette même feuille des yeux.

« Il paraîtrait que certaines usines abusent et n'allouent pas les ressources qu'on leur donne correctement. J'ai même entendu parler d'éventuels détournement de la part d'officiers. Et j'aimerais donc vérifier ce point avec toi et si tu as remarqué quelques problèmes dans nos finances ces derniers temps. »

Il était déjà difficile de planifier une guerre. Si en plus l'argent que l'on donnait pour faire tourner les usines n'était pas correctement utilisé ou même volé, l'Empire partirait très mal. On pouvait tout soupçonner bien sûr. Des officiers qui ne pensent qu'à eux et qui cherchent à s'enrichir personnellement dans le meilleur des cas. Ou carrément des républicains infiltrés qui tenteraient de détourner des fonds impériaux pour les redistribuer à la République dans le pire des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Dim 4 Déc - 2:22

Après avoir prononcé ses mots , elle vit l'Empereur . Toujours habillé sobrement , toujours classe et impeccable . Il fallait dire qu'il était assez mignon . Un Empereur qui défi les lois de la vieillesse et de la sagesse , rare , n'est ce pas ? Et bien voilà la personne envers qui toute mon admiration et ma vie sont vouées. Il peut paraître un peu fougueux et enfantin mais sa colère n'égale celle de personne . Le pire c'est lors de ses combats . Je n'avais jamais combattu contre lui , non pas par peur mais juste parce que j'étais totalement incontrôlable et surtout interdit de combat . Je suis une perle de cristal qui peut éclater a tout moment , du moins ce fissuré sans pouvoir réparé cette beauté inégale . Liam me lança un regard désireux comme à son habitude , lorsqu’il contemple mon corps. Il fallait dire qu'il ne passait jamais inaperçu , surtout vu la façon dont je m'habille .. J'étais de ses habitués qui était sans gène devant l'Empereur . J'étais sa préférée ,du moins je le pensait fortement .
Bref , il me convia a m’assoir , ce que je fis sans discuté , même si je savais que je n'y était pas obligé , je le faisait quand même , par respect.

« Tu aurais pu être plus gentille avec Gil. Il ne faisait que son devoir »

S’éclata un fou rire des plus spectaculaire ! Il me demandait d'être plus gentille ! Mais je le suis déjà . Il savait que son humour noir marchait toujours sur moi . Il fallait dire que j'ai du caractère a revendre même si je suis douce et charmante au fond . Je n'est pas pour habitude de lever le ton mais Gil' était ce personnage des plus horripilants que je connaisse .
Je mit ma main sur ma bouche pour montrer ma désolation et passa celle-ci sur ma frange pour vérifié qu'elle n'avait pas bougé . Je lança un regard des plus envieux à l'Empereur . Mon regard était un de mes points forts . Il fallait avouer que l'Empereur me gardait aussi pour cela , parce que je suis une belle fille , du moins l'une des plus jolies de la Galaxie . Certes j'étais puissante militairement , et politiquement de même , mais j'étais jolie fille et d'agréable compagnie . Je m'en suis rendu comptes vite , même si je déteste qu'on me juge pour mon apparence . C'est toujours plaisait mais .. Je rougis trop facilement ..

-" Vous m'avez a vos côtés pour mon caractère , non pas pour que je devienne gentille , Majesté . Puis vous savez que Gil' m’exaspère et pourtant je suis assez consentante avec les gens , mais lui , je veux juste lui mettre une lame sous la gorge à chaque fois que mon regard croise cet individu . Si je puis me permettre , il ose défié vos ordres ! Sans cesse a daigniez vouloir jeter son dévolu de pouvoir sur moi . Enfin . Je ne suis là pour ça . Milles excuses . "

La colère avait descendu . Parler de cet homme m’insupportai et pourtant je devais faire preuve de gentillesse . Bref , Liam fouillait dans ses papiers , cela devait être très important pour que l'Empereur me convie. Si c'est de la paperasse c'est forcément niveau finance , ce qui est mon domaine premier après celui de la politique en général . L'argent , je suis corruptible pour peu , et c'est pour cela que Liam se méfiait tout de même. Il y avait de quoi . Mais je ne pourrais jamais me retourner contre mon peuple , l'Empire . L'argent me fais parfois crisé , mais de là à 'vendre " ce qui m'est , non , et ça , sa majesté le savait .

« Il paraîtrait que certaines usines abusent et n'allouent pas les ressources qu'on leur donne correctement. J'ai même entendu parler d'éventuels détournement de la part d'officiers. Et j'aimerais donc vérifier ce point avec toi et si tu as remarqué quelques problèmes dans nos finances ces derniers temps. »


J'en avait entendu parlé . C'est vrai que c'est temps ci , avec la déclaration de guerre , et tout l’entrain prit pour gérer celle-ci , on a besoins d'argent et donc de bonne manœuvre . Les vaisseaux coûtent chers , autant que de bon entretiens de ceux-ci . Perdre de l'argent inutilement comme ça n'est pas admissible . Ceux qui font ça , le paieront surement de leurs vies . Liam n'était pas ce genre de personne à laissé des "traître" en vie . Il ôtait la vie comme bon lui semblait , et ça encore aujourd'hui , surtout qu'à présent il a le pouvoir ultime . Mis à part ça , il contrôle la force comme personne d'autre . A vraie dire , j'aimerais qu'il m'apprenne à contrôler celle-ci . Car même si je me bat plus , avant mon ressentit envers la force était déjà prononcé . Mais vu comment le côté obscur avalait le contrôle de moi même , celle-ci ne servait plus trop a rien . L'Empereur n'avait toujours pas levé les yeux vers moi . Il était dans ses pensées , certainement noires comme à son habitude .

-" Oui , j'en avait déjà entendu parlé , mais quand cela m'était venu aux oreilles , c'était rien de grave , puis celons ce qu'on m'avait dit cela avait été réglé par vos propres moyens . Mais comme cela persévère il faut agir , car aux vues de la guerre , si on perd trop d'argent pour ce genre de personne , nous commencerions très mal . Les finances sont correcte , mais si je puis me permettre , ce trou dans notre budget aurait du vous sautez aux yeux bien avant . Mais puisque cela a dû être fait discrètement , je puis craindre que ça ne soit que très organisé .

Mon regard fixait cet homme , celui que j’adulais au plus profond de moi même ..

Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Dim 4 Déc - 13:37

-" Vous m'avez a vos côtés pour mon caractère , non pas pour que je devienne gentille , Majesté . Puis vous savez que Gil' m’exaspère et pourtant je suis assez consentante avec les gens , mais lui , je veux juste lui mettre une lame sous la gorge à chaque fois que mon regard croise cet individu . Si je puis me permettre , il ose défié vos ordres ! Sans cesse a daigniez vouloir jeter son dévolu de pouvoir sur moi . Enfin . Je ne suis là pour ça . Milles excuses . "

Visiblement, Gil et Nellidra n'étaient vraiment pas fait pour s'entendre. Mais bon, ils devraient faire avec malheureusement. Ils seraient souvent amenés à se recroiser dans le palais impérial lors des diverses réunions qui pourraient avoir lieu. Pourtant, Gil était quelqu'un de serviable, très ancré dans les valeurs impériales et par dessus tout, quelqu'un qui croyait et respectait vraiment l'Empereur. Un peu comme la jeune femme. Se pouvait-il que cette animosité soit due à une jalousie quelconque entre les deux personnages ? C'était tout à fait possible. Nellidra, tout autant que Gil, semblait fort apprécié la présence de Liam. A cause de son charisme ou d'un tout autre élément ? Difficile de savoir. Depuis qu'il était au pouvoir, le jeune homme avait toujours prit soin de ses têtes pensantes. Ainsi, le commandeur Gra'an Fel et le Grand Amiral Lukan Reige faisait aussi partie de ses « préférés » en quelque sorte. Il plaçait de grands espoirs en eux et ils méritaient toute l'attention et la confiance de l'Empereur. C'était difficile de trouver des hommes aussi serviables et aussi efficaces qu'eux. Avec des hommes comme ça, l'Empire renaîtrait très rapidement et se dirigerait certainement vers une ère qui n'appartiendrait qu'à lui.

Enfin, revenons maintenant aux affaires. Il n'était pas forcément bon de se perdre dans ses pensées, surtout par les temps qui couraient. Il fallait sans cesse être aux aguets et éviter toute attaque de Républicains ou de Hors la loi qui auraient la folie de s'infiltrer sur Kuat pour attenter aux jours de l'Empire. A bien y réfléchir, si Liam devait mourir, quelqu'un reprendrait-il le flambeau impérial et poursuivrait ses convictions ? Ou un tout nouvel Empire ferait-il alors le jour, un Empire totalement différent de celui que Liam cherchait à construire ? C'était assez amusant d'y penser, dans un certain sens. Peut-être que nombreuses de ses têtes pensantes ou de ses hommes ne le suivaient que pour une chose : le détrôner et prendre sa place. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités et une épée de damoclès pouvait s'abattre à n'importe quel moment sur la tête de Liam. Se méfier de tout le monde, c'était la clé de la survie lorsque l'on occupait ce rang. Et le jeune homme était sans cesse en train de se méfier des personnes qui l'approchait, aussi importantes soient-elles.

Toutefois, les paroles de son Intendante le sortit rapidement de ses pensées les plus noires. Envisager sa propre mort pour savoir ce qu'il adviendrait de son propre Empire, quoi de plus glauque …


-" Oui , j'en avait déjà entendu parlé , mais quand cela m'était venu aux oreilles , c'était rien de grave , puis celons ce qu'on m'avait dit cela avait été réglé par vos propres moyens . Mais comme cela persévère il faut agir , car aux vues de la guerre , si on perd trop d'argent pour ce genre de personne , nous commencerions très mal . Les finances sont correcte , mais si je puis me permettre , ce trou dans notre budget aurait du vous sautez aux yeux bien avant . Mais puisque cela a dû être fait discrètement , je puis craindre que ça ne soit que très organisé ."


Liam soupira., Apparemment, cela était belle et bien une réalité et non pas de simples rumeurs lancées par de simples soldats désireux de monter en grade en tentant d'évincer leurs supérieurs. D'un geste assez blasé, il fallait l'avouer, Liam lança la feuille quelque part sur son bureau avant de prendre la parole :

« Très bien … Nous règlerons ce problème avec le Commandeur Fel et le Grand Amiral Reige. Ils seront plus à même de régler cette histoire dans nos troupes sans trop crier au scandale. Les accidents arrivent parfois rapidement sur un champ de bataille ... »

L'Empereur tourna le dos à la jeune femme pour reposer son regard sur la grande baie vitrée. D'un signe de la main, il invita cette dernière à venir à ses côtés afin qu'elle puisse elle aussi profiter de la vue qu'offrait les nombreuses casernes et chantiers de Kuat. Puis, comme pour relancer la conversation, il posa son regard sur Nellidra :

« Alors, comment se passe ta vie au palais ? Est-ce que tu t'y sens bien ? L'Empire répond-t-il à toutes tes exigences ?»



HS: court, désolé ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Lun 5 Déc - 9:05

« Très bien … Nous règlerons ce problème avec le Commandeur Fel et le Grand Amiral Reige. Ils seront plus à même de régler cette histoire dans nos troupes sans trop crier au scandale. Les accidents arrivent parfois rapidement sur un champ de bataille ... »

La froideur et l'incommensurable dignité de Liam me fera toujours autant d'effet . Un charme sans égal , une droiture à faire trembler , un regard hautain , voilà qui il était . Rare sont les hommes qui détiennent un telle force comme lui , à dégager autant de puissance juste en le regardant .Il avait su trouver en moi ce que d'autre ne voyait pas . Moi même je ne savait ce qui 'intriguait et pourtant c'était là tout l'admiration que je porte envers lui . Il fallait dire qu'il n'y avait as que de l'admiration , mais aussi de l'amour . Un amour incomparable , pas celui qu'on détient lorsque on aime une personne et qu'on veut faire sa vie avec , non , c'est un amour propre , respectueux , adulateur et sans comparaison possible .La jalousie est de rigueur , surtout envers ceux qui ne comprenne pas que moi , son Intendante , lui doit tout , même sa vie, son honneur , je mourrais pour lui ,je tuerais pour lui , et ça , j'en sur qu'il le sait . Son regard se baissa et il élança la feuille sur son bureau de façon assez lassée . Il y avait de quoi . Mais son soupire fut court et il entreprit une conversation autre que celle que nous avions engagée auparavant .

« Alors, comment se passe ta vie au palais ? Est-ce que tu t'y sens bien ? L'Empire répond-t-il à toutes tes exigences ?»


Il ne s'inquiétait pas , ou peut-être un peu . Il s'intéressait à ce que je ressentait ,à ce qui m'intriguait et surtout si son royaume répondait à mes attentes .Je ne pouvais répondre négativement , d'une part parce que l'Empire était ma vie et entraînait en moi un plaisir intense et d'une autre art celui-ci était tout pour Liam , et cela jouait beaucoup dans la balance .
Certes , je me plaisais , mais . Le combat me manque et ça , je ne peut me mentir . Le sang , les cris , le combat , le bruit strident d'une lame contre une autre et surtout l'envie de contrôler la force , celle qui lui était promise si elle continuait a combattre.Mais le côté obscur avalait toute intervention de la force ,tellement ma puissance noir renait le dessus . Je sortis de mes pensées pour me reconcentrer sur la personne de Liam.

-" Pour ne pas vous mentir , je me plaît , j'aime l'Empire et ça bien plus que n'importe qui , sauf vous bien sûr . Mais le combat me manque . Le sang , la peur dans le regard des personnes a l'agonie ou même ce simple bruit d'épée .. J'aime le combat . Le faites de ne pas maîtriser la force m'est tout autant désolant .. J'aurais aimé m'entrainer et partager de bon moment avec vous ,mais vous n'avez le temps ,de plus je me doute que vous ne reviendrez pas sur votre décision , celle de m'interdire de combat .. Ce qui est bien sur toute à votre aise. "

Je marqua une courte pose , le temps de le rejoindre face à la baie vitrée . Un monde s'offrait à nous , une vue resplendissante et merveilleuse . On voyait le soleil ce couché , il commençait à ce faire tard , et la faim venait d'envahir mes pensées première. C'est alors que je tourna mon regard sur Liam , un regard bienveillant et protecteur qui ne voulait rien dire sauf du dévouement et de l'admiration .Quoi de plus ? Rien , juste ce regard .

-" Mais je me sens comme chez moi ici , et surtout en votre compagnie, la seule qui me rassure et qui me rend plus sur de moi ."

C'est alors qu'une idée me venu en tête , du moins une sorte de flash qui me parut évident après tout , pourquoi ne pas prendre un verre ou même nous convié à un diner .Le temps avait passé et je n'avait trop eu le temps de discuter avec lui ces derniers mois . J'étais surbouqué de travail , quelques affaires à régler sur la finance et des plans de diplomatie a mettre en place . Mon travail n'était pas de tout repos , il fallait se l'accorder , mais c'est assez palpitant , surtout quand on doit aller sur les navires tel que le Chimeara ou autres . Quelle chance j'avais là ..

* Merci ...*

[HRP : Poste court de même , mais j'ai pas trop le moral .. Désolé .. ]
Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Mar 6 Déc - 11:49

-" Pour ne pas vous mentir , je me plaît , j'aime l'Empire et ça bien plus que n'importe qui , sauf vous bien sûr . Mais le combat me manque . Le sang , la peur dans le regard des personnes a l'agonie ou même ce simple bruit d'épée .. J'aime le combat . Le faites de ne pas maîtriser la force m'est tout autant désolant .. J'aurais aimé m'entrainer et partager de bon moment avec vous ,mais vous n'avez le temps ,de plus je me doute que vous ne reviendrez pas sur votre décision , celle de m'interdire de combat .. Ce qui est bien sur toute à votre aise. " 

Voilà déjà une bonne nouvelle. Si elle ne jouait pas la comédie ou ne mentait pas, quelqu'un au moins aimait ce que l'Empire était devenu depuis que Liam avait prit le pouvoir. Une personne extérieure à tout cela trouverait que les Empires se ressemblent et se succèdent sans réelles différences. Pourtant, chaque Empereur avait apposé sa marque sur la galaxie. Chacun avait apporté son lot de désolation, avait marqué l'histoire par de grandes avancées technologiques et par des stratégies irréprochables. L'atout de Liam que les autres n'avaient pas ? Difficile à dire. Le jeune homme était encore jeune. Il avait tout le temps devant lui pour marquer à son tour l'Histoire avec un grand H. Il souhaitait qu'après sa mort, la galaxie se souvienne de lui comme étant un grand Empereur qui a pu développer son Empire comme il le souhaitait.

Mais voilà que le combat manquait à Nellidra. Il avait beau fouillé dans sa mémoire, Liam n'arrivait pas à se rappeler pour quelles raisons il avait interdit celle-ci de combattre. Peut-être à cause de certaines pulsions meurtrières qui auraient pu entraver l'avancée de l'Empire si elles étaient incontrôlables. Il fallait dire que Liam avait géré tellement de choses ces derniers temps que bon, il ne pouvait pas se rappeler de tout, bien entendu. Il était peut-être Empereur, ce que certains pensent comme l'égal d'un Dieu, mais il restait humain avant tout. Mais bon, ce n'était pas très important. Il posa son regard ténébreux sur la jeune femme et, d'une main, caressa doucement la joue de celle-ci avant de murmurer :


« J'espère que, même malgré l'interdiction de combattre, tu sauras protéger l'Empire le moment venu et oublier cette interdiction ... »

C'était un peu son but. Si Nellidra était en effet violente dans ses souvenirs, il avait prit la bonne décision. En la conditionnant ainsi, pour qu'elle ne puisse plus combattre, elle finirait par être frustrée. Et cette frustration se transformerait rapidement en rancœur. Puis en colère. Et lorsque Liam aurait besoin que cette colère éclate, elle serait dévastatrice. De quoi faire des ravages importants dans le camp adverse. Ou du moins, désordonner une potentielle attaque.

Toutefois, des paroles de la jeune femme surprirent un peu l'Empereur :


-" Mais je me sens comme chez moi ici , et surtout en votre compagnie, la seule qui me rassure et qui me rend plus sur de moi ." 

Ainsi donc, elle se sentait bien avec lui ? Étrange ! Pourtant, Liam était quelqu'un possédant une nature violente et destructrice. Il pouvait tuer quelqu'un sur un coup de tête, user de la Force pour torturer n'importe quel individu. Bref, le genre de personnes pas du tout fréquentable. Si l'on oubliait l'immense aura noire qui semblait sans cesse l'entourer, il était difficile, voir inimaginable de se retrouver bien en sa compagnie. Toujours sans la quitter du regard, il se contenta de demander :

« Pourquoi ? »

Oui. Pourquoi se sentait-elle si bien avec lui ? C'était une question qui exigeait une réponse pour l'Empereur. Moins il avait d'attaches, mieux c'était. Un Empereur qui ressent des sentiments, c'est impensable. Et s'il le fallait, il trancherait lui même ce lien qui pouvait l'unir avec quelqu'un. Enfin, il serait plus correct de dire qu'il n'avait aucune attache positive. Des attaches négatives, il en avait des tas. Personne ne pouvait obtenir sa confiance rapidement et la plupart des gens qu'il connaissait, pour ne pas dire la grande majorité, n'avait toujours pas obtenu sa confiance. Quelqu'un de très irritable notre Liam. Et particulièrement difficile à convaincre.

Le jeune homme reposa son regard sur la baie vitrée et sur l'immense paysage que lui offrait Kuat. Il constata que le soleil se couchait déjà à l'horizon. Gil ne tarderait certainement pas à venir pour faire état des lieux et comment c'était passé la réunion. Sans doute allait-il penser que Nellidra était déjà partie. Le simple fait de s'enfermer quelques secondes dans son esprit sembla des heures pour Liam. Il était considéré comme très brillant et s'enfermer ainsi dans son esprit, à réfléchir à des choses et d'autres lui permettait de trouver parfois des choses qu'il avait oublié ou auxquelles il ne pensait plus. La majorité de ses stratégies venait de cette absence totale pendant quelques secondes. Une sorte de méditation en quelque sorte. Et ce qui le sortit de ses pensées fut lorsque Gil frappa à la porte :


« Entre ! »

Le jeune homme tout frêle fit son apparition dans l'encadrement de la porte. A priori, il était un peu déçu que l'Intendante soit toujours là mais il ne dit rien à ce sujet. Il se contenta de regarder son maître et marmonna d'une petite voix :

« Monseigneur, voulez-vous un verre comme à votre habitude ? »

Le regard de Liam se tourna vers son servant. Il était très ponctuel et venait toujours à la même heure lorsque l'Empereur se trouvait dans son bureau. Liam commençait à le connaître par cœur. Avec un léger sourire, il répondit :

« Sers-moi la même chose que d'habitude ... »

Le jeune Gil s'inclina respectueusement devant son supérieur :

« Ce sera fait Monseigneur. Et pour vous Mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Jeu 8 Déc - 0:07

« J'espère que, même malgré l'interdiction de combattre, tu sauras protéger l'Empire le moment venu et oublier cette interdiction ... »

L'Empereur avait compris mon désarrois . Il avait besoins de ma force , de cette torture qui me hantais pour un jour pouvoir faire exploser la puissance de l'Empire au grand jour . J'étais une perle , un bijou mais aussi un dangereux atout qui pouvait bien détruire quelques armées Républicaine . Il savait pertinemment que je me retiendrais tant qu'il me donnerait pas l'occasion de pouvoir manifester la rage qui est en moi.
Il s’avérait que je commençais a grandir une pulsion de violence en moi , qui avait de plus en plus de mal a être contrôlé .
Sa main caressant ma joue , calmait mes ardeurs et me rendais tout d'un coup plus calme et sereine . Il avait ce don d'apaiser mes nerfs et élargir ma patience . Un homme comme lui il y en avait peu . Certes il instaurait une peur , une force incontrôlable , mais il pouvait tout autant se faire admirer , ce qui était un charme , qui je l'avoue , marchait complètement sur moi .

-" Je saurai majesté , je saurai ."

Je le savait , je ne devait faillir a cela , sous aucuns prétextes . Mourir pour mon peuple , ce n'était rien . Mourir pour mon gouvernement et pour lui c’était autrement quelque chose. Mais , aujourd'hui la question ne se posait pas , vraiment pas.

« Pourquoi ? »

C'est alors qu'il fut surprit de ma bienveillance envers lui . C'est Empereur , il n'a besoins d'attache et surtout pas de détenir un point faible .Cela ne m’entonnait pas qu'il puisse être aussi choqué . Jamais je ne lui avait avoué mon admiration , même si elle se voyait , je lui vouait un culte . Lui , l'Empire son ma raisons de vivre , et pourtant jamais , jamais vraiment , je ne lui en avait parlé . Quelques attentions , quelques remarque sur son comportement , loin de là déplacé , juste par "amicalité" ou par " attentions" mais jamais plus . Ma droiture , mon sang froid , mon contrôle et ma discrétion faisait de moi une admirable Intendante . Mais , pour une fois , j'avais pu me relâché . Exprimée mon ressentit .

Quelqu'un frappa à la porte . C'était Gil' , son gouvernant insupportable . Suis je jalouse ? A voir. Je n'aime simplement pas ce personnage d'autant plus sarcastique et odieux . Mes pulsions meurtrières reviennent juste à sa vue . Il ferait mieux d'éviter son ton hautain envers ma personne , sinon je risquerais de lui ôter la vie et comme un chien qui court les rues . Bref . Je toussota pour enlever ses idées odieuses de ma tête . Il toqua donc , et entra d'un air conviviale et joviale . Il venait pour que Liman puisse se décontracter autour du verre . Mais c'est alors qu'il me vu . Un rire machiavélique hanta ma tête , il avait cet air déconfit me faisait jouir de plaisir . J'avais plus de pouvoir que lui , et quand l'Empereur est là , il ne pouvait rien , surtout pas contre moi .

« Entre ! »
« Monseigneur, voulez-vous un verre comme à votre habitude ? »
« Sers-moi la même chose que d'habitude ... »

Gil se tourna vers moi . Je fus surprise par cet acte . Sur ce coup je ne pouvais pas dénier lui reprocher son comportement déplacé à mon égard . C'est alors qu'il entreprit un verre et me dit :

« Ce sera fait Monseigneur. Et pour vous Mademoiselle ? »

-" Ce qu'il y a de plus fort , un whisky sec me suffira avec deux glaçon et remplis le verre entier s'il te plait ."

C'est alors que mon regard plongea dans le siens. Il ne répondit pas tout de suite . Il resta fixé a ce regard . Quelques secondes s'écoulèrent ainsi . Soit il était complètement voué à admiré ma personne , mon regard soit il vouait se montrer plus fort , mais mes yeux envoutant et parfois absorbant de bonnes volonté font baisser la garde de ceux qui veulent tenir tête à ma personne .


« Bi .. Bie .. Bien , Mademoiselle .. Je .. Je vous sers tout de suite . »

Un rire sortit de ma bouche . Une élocution remarquable . Il bégayait juste en ayant croisé mon regard . Il croyait que j'étais qui pour baisser mes yeux devant un homme d'un ci bas rang . C'est alors que je remarqua que je n'avais toujours pas répondu à l'Empereur . Je me tourna complètement vers lui , essayant de le regarder dans les yeux . Je passa ma main sur ma robe et entreprit la parole , serrant fort celle-ci .

-" Le jour où vous m'avez sauvé la vie , le jour où vous m'avez donné ma chance , j ne puis que vous vouer un culte . Vous m'avez ouvert les yeux .Vous m'avez changé tout en gardant en moi une haine profonde envers les républicains qui mon enlever mon ancienne raison de vivre , ma famille et en particulier mon père . Je ne vous es jamais raconté ma vie du faites , que le sang fut mon enfance . Les pleures , les cris , la peur et la jouissance du crime était mon jour le jour . Je tuais pour ça , pour avoir une raison d'exister . pourtant ses épisodes noirs de ma vie , vous avez réussi a alimenter ça tout en me préservant . Si je puis vous dire merci , alors je le fais .. Merci . Mais j'ai mûri et compris que je ne vous vouais pas qu'un culte , un sentiment de sûreté et de puissance aussi , à vos côtés ."

Gil lâcha violament la plateau surprit pas mes propos . Il n'en savait pas autant que ça et pourtant , il avait cet air inconditionnelle , une terreur l'envahit . Il était là stoïque ne sachant plus quoi dire . Je n’eus même pas l'envie de me retourner pour voir les désastres de cet homme. Mais je savais que j'avais parlé de chose que je n'aurais jamais du dire devant lui . pourtant , a présent je me sentais mieux , beaucoup mieux .
Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Dim 18 Déc - 4:40

Gil entreprit de servir les verres que l'Empereur et son intendante avaient demandé. A vrai dire, le pauvre homme ne servait pas à grand chose. Il s'occupait exclusivement des tâches destinée à soulager Liam. Lui servir un repas ou quelque chose à boire lorsqu'il travaillait, s'occuper d'apporter tel ou tel papier administratif dans le palais impérial. Un vrai petit esclave mais qui semblait pourtant ravi de sa condition. Servir un grand homme, le voir de ses propres yeux et lui être totalement dévoué. C'était peut-être le rêve d'hommes simplets ou très bas dans la hiérarchie. Après tout, en tant qu'assistant de l'Empereur, Gil avait une certaine protection et il était aussi important que n'importe quel gradé militaire. Il avait le respect des personnes présentes dans le palais et seuls les vraiment gradés semblaient ne pas lui accorder de l'importance.

Mais revenons à Liam. Après avoir souhaité boire quelque chose, son regard s'était reposé sur l'immense baie vitrée en écoutant la réponse de Nellidra.


-" Le jour où vous m'avez sauvé la vie , le jour où vous m'avez donné ma chance , j ne puis que vous vouer un culte . Vous m'avez ouvert les yeux .Vous m'avez changé tout en gardant en moi une haine profonde envers les républicains qui mon enlever mon ancienne raison de vivre , ma famille et en particulier mon père . Je ne vous es jamais raconté ma vie du faites , que le sang fut mon enfance . Les pleures , les cris , la peur et la jouissance du crime était mon jour le jour . Je tuais pour ça , pour avoir une raison d'exister . pourtant ses épisodes noirs de ma vie , vous avez réussi a alimenter ça tout en me préservant . Si je puis vous dire merci , alors je le fais .. Merci . Mais j'ai mûri et compris que je ne vous vouais pas qu'un culte , un sentiment de sûreté et de puissance aussi , à vos côtés ." 

Mais juste après ces paroles, un bruit de plateau renversé et de verres brisés se fit entendre. Liam se retourna et constata dans un soupir que Gil avait tout renversé. Ce n'était pourtant pas compliqué ce qu'on lui demandait. Le jeune homme balbutia des paroles incompréhensibles. Ou alors, c'était tout simplement parce que l'Empereur ne souhaitait pas les entendre. Pourtant, il vit son assistant sortir en hâte et revenir avec de quoi ramasser sa bêtise. D'un simple geste, Liam lui ordonna de ne plus rien servir, qu'il se débrouillerait tout seul. D'un air dépité, le jeune homme, après avoir réparé sa bêtise, sortit de la pièce en laissant les deux impériaux seuls. D'un pas lent mais assuré, Liam s'avança vers le bar et entreprit de servir un verre de whisky sec avec deux glaçons, comme l'avait demandé l'intendante, mais sans le remplir en entier. Quand à lui, il se servit un cocktail qu'il avait l'habitude de boire, réunissant plusieurs sortes d'alcool et un mélange fruité. Toujours avec la même démarche, il retourna à sa place et tendit le verre à Nellidra :

«  J'espère que cette haine envers les républicains sera toujours présente en toi. Les Républicains sont le mal, un mal qui se cache tranquillement derrière une image de saint, de bienfaiteur de l'humanité. Il ronge les différents systèmes avec des politiques toutes plus différentes les uns que les autres. Il noie les espèces vivantes dans des lois qui profitent aux forts et affaiblissent les plus amoindris. Et l'Empire est le remède à ce maux ... »

Il but une petite gorgée de son verre avant de reprendre :

« Nous rallions les différents systèmes sous une même bannière, ma bannière. Les lois sont simples et les mêmes pour tous. Il n'y a ni fort, ni faible, seulement des personnes qui souhaitent combattre pour un même objectif, un même futur. La terreur que l'on inspire n'est rien à côté de l'efficacité politique dont on fait preuve. La République se perd en pourparlers ridicules avec leur Sénat. Les décisions sont longues à prendre, ce qui nous laisse une bonne longueur d'avance. »

Il sourit avant de finir son verre d'une traite :

« Ils ne verront rien arriver. L'Empire avalera la République et bientôt, la majorité du Sénat nous mangera dans la main. Les plus corrompus nous aideront tandis que les autres, apeurés, ne tenteront rien contre nous. Et les Jedi seront eux aussi tout autant surchargés ... »

Il finit par se tourner vers Nellidra et la regarda dans les yeux. L'avenir de l'Empire se trouvait entre les mains des hommes et des femmes qui le composait. Ce n'était pas tout d'être l'Empereur et de pouvoir tout diriger. S'il n'y avait plus de troupes à commander, quel était l'intérêt pour l'Empire d'exister ? Tant que des personnes courageuses et sans peur se battraient pour Liam et ses convictions, il n'y avait rien à craindre. Qu'il meurt ou pas, l'Empire existerait pour toujours et combattrait éternellement la République dans une guerre sans fin pour le contrôle de la galaxie. Cette guerre, ce n'était pas pour écraser l'autre. C'était uniquement pour savoir qui contrôlerait plus de territoire que l'autre … Avec un sourire, il s'adressa à Nellidra :

« Dis moi … Accepterais-tu que je teste tes capacités ? J'ai besoin de savoir si toutes ses années à ne pas combattre ne t'ont pas ramollie ... »

Puis, sans attendre son accord, il fit appeler Gil. Le jeune homme pénétra dans la pièce et s'inclina respectueusement devant son Empereur. Il finit par se redresser et regarda les deux impériaux en attendant ses ordres :

« Va me chercher « mon Ange » s'il te plaît ! »

Le jeune homme s'inclina de nouveau puis, sans ajouter un mot, sortit de la pièce alors que Liam se retourna vers Nellidra :

« J'ai un adversaire idéal pour toi … Donnes-toi à fond surtout ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Lun 19 Déc - 3:27

Alors que le fracas des verres cessa , je regardai Gil , ramasser les résidus de verre. Il était affolé , confus , cela me faisait rire. Un sourire diabolique s'incrusta sur mon visage telle une harpie recherchant un seul bout de chaire. Son ridicule rendait me rendait complètement folle , j'adorai ça , comme-ci , comme-ci cette honte qu'il avait procuré m'assouvissait de bonheur. Horrible ? Je commençais à monter peu à peu un encaissement de rage et dès quelque chose d’humiliant se produisait sur une personne je devenais barge. Bref , je reprit mes esprits et quitta des yeux Gil' très difficilement. Je venais de lâcher ma proie pour plonger mon regard océan dans celui de Liam. L'empereur envoya balader Gil' signe de mécontentement & à peine eut il reçu l'ordre qu'il sortit fermant la porte brutalement derrière lui. Nous étions seuls , moi & Liam. C'est alors qu'il prit une démarche indéniable et servit deux verres dont son cocktail et mon verre de Whisky. Il tendit mon verre tout en regardant la bai vitrée , il lança un long discours , faisant des pauses.

« J'espère que cette haine envers les républicains sera toujours présente en toi. Les Républicains sont le mal, un mal qui se cache tranquillement derrière une image de saint, de bienfaiteur de l'humanité. Il ronge les différents systèmes avec des politiques toutes plus différentes les uns que les autres. Il noie les espèces vivantes dans des lois qui profitent aux forts et affaiblissent les plus amoindris. Et l'Empire est le remède à ce maux ... « Nous rallions les différents systèmes sous une même bannière, ma bannière. Les lois sont simples et les mêmes pour tous. Il n'y a ni fort, ni faible, seulement des personnes qui souhaitent combattre pour un même objectif, un même futur. La terreur que l'on inspire n'est rien à côté de l'efficacité politique dont on fait preuve. La République se perd en pourparlers ridicules avec leur Sénat. Les décisions sont longues à prendre, ce qui nous laisse une bonne longueur d'avance. « Ils ne verront rien arriver. L'Empire avalera la République et bientôt, la majorité du Sénat nous mangera dans la main. Les plus corrompus nous aideront tandis que les autres, apeurés, ne tenteront rien contre nous. Et les Jedi seront eux aussi tout autants surchargés ... »

Alors comme ça , il voulait me morfondre d'autant plus dans cette haine que j’entretenais envers la République ? Mais il n'y avait besoins de l'alimenter , elle était déjà très puissante voir même à en être affolante. La République m'avait enlever ma famille et m'avait fait devenir un monstre. J'avais grandis dans cet objectif de tuer tout ce qui se rapportait à la République. Au fond , je voulais redevenir ce monstre , cette femme qui avait soif de sang comme avant . Mon poste me plaisait mais l'envie de tuer me manquait. Un combat serait de bonne augure je pense. Je suis certainement rouillé depuis le temps , mais mesurer ma force serait une façon de voir si mon accumulation de haine avait changé quelque chose. Bref , il bu d'une traite son verre et il me lança un regard.

-" Je n'est besoins de savoir de vos propres mots que la République n'est qu'un parti gérer par des enflures et que celle-ci est corrompu . Me renforcer dans ma haine , ne fera de moi qu'un monstre qui éclatera le jour où je me battrais .. Je vous suivrais jusqu'à la mort. "

Ce sentiment de puissance à ses côtés était incomparable . C'est alors qu'il me regarda , lançant un regard révélateur d'envie et de désir d'aller plus loin encore dans l'accomplissement. Ses yeux ne mettaient pas inconnus . A vrai dire , je pouvais lire dans les yeux de l'Empereur assez facilement. Sa haine était marqué dans ses yeux , et au lieu de décrire un vide , ils marquait des sensations explosives.
Il me proposa un combat , un combat contre son Ange. Mais qui était cet Ange . Mon sentiment de sureté fut offusqué , j'étais perdu , j'allais me battre ici maintenant , sans armes ni rien . J'allais surement en prendre pas mal pour mon grade , mais j'étais toute aussi excitée a cette idée . Une frénésie montait. Mes yeux montraient de la rage. Je ne me contrôlais presque plus . Je serrai les points , des plus en plus. A tel point que mes ongles me coupèrent la paume de la main. Par réflexe je regarda ma main. Énorme erreur, très grosse erreur. Je voyais mon sang. Une pulsion monta encore et encore.

* Je me perd.. Non .. Mon sang ..Je vais craquer .. Pas maintenant ..*

C'est alors qu'à ce moment précis une jeune femme entra dans la pièce. On aurait dit une chasseuse de prime. Une allure de déesse. Mais mes yeux ne voyait plus qu'"un ennemis a éliminer . A peine eut elle passé le seuil de la porte , que j’accourus à elle , prenant le couteau posé sur le plateau qu'avait posé Gil' pour coupé quelques fruits. Je tendit mon bras et le jeta sur elle . Mon corps me répondait plus , il n'était guidé par la rage. Mon sang m'avait fait craquer.

[ HRP = Poste court -- " J'ai essayé de faire avancer les choses plus rapidement , mais j'ai pas trop d'inspiration , problème IRL assez grave ..]


Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
Tueuse à Gages Experte
Tueuse à Gages Experte
avatar
Messages : 2626
Âge réel : 26

Feuille de personnage
Âge: 26 ans
Armes: Blasters DC15s / Fouet Laser / Fouet Neuronique / Grenades
Alignement: Neutre-Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Lun 19 Déc - 4:39

    Si il y a une chose que l'on pouvait dire aujourd'hui à propos de Lola c'était qu'elle était d'une humeur massacrante.

    Tout avait commencé un peu plus tôt dans la journée. Depuis plusieurs jours déjà, la tueuse traquait un homme sur Coruscant. Son nom ? Enzo Kuran, un de ses cousins. Elle le voulait mort, comme les autres personnes portant le nom de Kuran. Il devait mourir et, depuis qu'elle avait retrouvé sa trace sur Coruscant, Lola ne l'avait pas lâché d'une semelles. Bien entendu, elle avait prit ses précautions comme toujours, ne se montrant que très peu sur la planète-ville. Elle utilisait la plupart du temps les réseaux de surveillance de l'Empire pour ne pas être repéré par sa proie. Après quelques jours de surveillance, elle avait été capable d'élaborer son plan en s'étant rendu une unique fois sur les lieux, cachant bien sur son identité. Elle savait donc comment procéder pour l'exécuter le plus sadiquement possible.
    Puis, elle avait reçu un ordre de mission de la part de Liam. Elle avait donc mit ses plans de côté le temps de remplir la mission. Cette dernière fut assez mouvementée, elle avait du faire exploser un bâtiment, tuer une bonne trentaine d'hommes armés jusqu'au dents, protégeant une cible, ce qui ne l'avait pas empêché de lui coller une balle entre les deux yeux. Bref, le tout avait été assez dur mais Lola avait accomplie avec brio sa mission, sortant tout de même de là avec quelques blessures. Elle avait prit le soin de se soigner dans son vaisseau et de prendre une douche. Elle s'était changée, même si ses habits étaient restés à peu près les mêmes : mini short et débardeur court. Elle avait laissé un bandage autour de son bras, saignant encore légèrement. Elle se dirigeait vers Kuat, afin de récupérer son précieux argent auprès de Liam.

    Une fois arrivé sur la planète de l'Empire, la belle s'était dirigé vers le Palais. Elle n'avait même pas eu besoin de se présenter, sa seule tenue vestimentaire disait qui elle était : ses bottes noires montant jusqu'en dessous de ses genoux, son mini short garni d'armes en tout genre à sa ceinture, son débardeur court laissant entrevoir son ventre plat, son visage au regard glacial et sa haute queue de cheval, nul doute qu'il ne pouvait s'agir que de la tueuse Lola Aino ! Depuis son contrat avec l'Empire, elle avait un accès privilégié au Palais et pouvait entrer armée, elle était d'ailleurs l'une des seules personnes à y être autorisée. Ceci continuait tout de même d'effrayer la plupart des gens travaillant ici.

    Lola avait besoin d'aller trouver des nouvelles de sa proie. Son plan pourrait se mettre en place dans la soirée, toutefois, il valait mieux être au courant des derniers faits et gestes de la proie avant de se jeter dans la gueule du lion. Sans perdre de temps, l'Ange s'était donc dirigée vers la salle de surveillance et avait commencé à traquer les informations sur Enzo Kuran. Tout à coup, une nouvelle vint ruiner sa journée. Son sang ne fit qu'un tour et son calme s'en alla en courant. Dans l'étonnement elle lâcha un « Quoi ? » fort et emplit de colère. A cela suivit une puissante onde de force sombre, exprimant toute sa colère et se faisant ressentir dans le Palais. Lola venait d'apprendre qu'Enzo avait reçu une visite, d'un homme inconnu et que suite à cela, il avait disparut de la circulation, sans laisser la moindre traces. En quelques secondes tout s'éclaira dans l'esprit de la tueuse. Il ne pouvait pas y avoir énormément de personnes ayant rendu visite à Enzo, il ne pouvait savoir que de Karel ! Il avait du apprendre que Lola cherchait à le tuer et il avait voulu empêcher ses plans d'arriver à leurs fins. La belle avait laissé toute sa colère s'exprimer et une aura des plus menaçante l'entourait maintenant. Si elle s'était écoutée elle avait envoyé valsé toute la pièce et y aurait mit le feu. Toutefois, elle ferma les yeux et tenta de se calmer. Son aura disparu, toutefois, la puissance du côté obscur était encore perceptible. Elle vit alors un homme entrer dans la pièce et le reconnu tout de suite, il s'agissait de Gil, l'homme de service de Liam. Ce dernier semblait totalement paniqué. Il s'avança doucement et s'inclina devant Lola, lui disant que l'Empereur l'attendait dans son bureau tout de suite. La belle eut un nouvel excès de colère, mais beaucoup moins puissant cette fois. Combien de fois avait-elle dit à Liam de cesser de la faire appeler comme un chien ? Toutefois, une nouvelle fois, elle se calma tant bien que mal, malgré cela, elle laissait la Force obscure émaner d'elle, rendant nerveux toutes les personnes qu'elle croisait sur son chemin.

    Connaissant le chemin, elle se dirigea alors vers le bureau de Liam. Il avait du sentir son aura sombre et devait maintenant se demander pourquoi elle était en colère, elle qui était souvent très calme, cachant cette aura malsaine derrière son visage glacial. Elle laissa Gil ouvrir les portes et le regard de la belle fit le tour de la pièce. Il n'y avait pas que Liam dans son bureau aujourd'hui, il y avait également une jeune femme. Il s'agissait là de Nellidra Soul, l'intendante de l'Empereur. Qu'est ce qu'elle foutait ici celle la ? C'était elle qui allait lui donner son argent cette fois ? Cette analyse n'avait pas durée plus de deux secondes et Lola avait déjà prit la parole.

      « Liam, pourrais-tu cesser de me faire appeler comme un chien ? Si tu t'attends à ce que j'aboie et que je remue la queue comme tes sous-fifres tu peux toujours … »


    Mais la belle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que l'intendante s'était levée et avait prit un couteau qu'elle lança sur la tueuse. Cette dernière fit un geste de la main et le couteau fut dévié de sa trajectoire pour aller se planter contre un mur. Une armé était maintenant pointé sur le visage de Nellidra. Quand Lola avait-elle dégainé ?

    Le regard de la tueuse était maintenant encore plus glacial qu'à son arrivée dans la pièce. Elle observait l'intendante. Cette dernière était plus petite qu'elle, elle avait de longs cheveux turquoises (ceci fit lever un sourcil à la belle), une robe lui arrivant aux genoux et avec un gros nœud sur le devant (Lola aurait eu un haut le cœur si elle n'était pas si énervée) et elle semblait frêle. Toutefois, du sang coulait de ses mains, son regard était fou et les battements de son cœur rapide. On aurait dit qu'elle était en transe. Menaçant toujours l'intendante, Lola réfléchit. Elle vit Liam, n'ayant même pas levé ses fesses de son fauteuil, ainsi donc il ne semblait pas surprit de la réaction de son bouledogue. Il n'aurait quand même pas fait ça … ? Il voulait vraiment envoyer cette pauvre enfant contre elle ? Dans quel but ? Tester ses capacités à elle ou alors savoir en combien de minutes Lola aurait renvoyé cette fille dans les bras de la Mort ? Quoi que ce fut, cela ne semblait pas croyable. La tueuse s'était renseigné sur tous les gens travaillant ici, afin de mieux savoir avec qui elle bossait si on peut dire. Cette Nellidra était connu pour sa gentillesse, sa douceur, ses robes de marquises … Une vraie petite princesse. Certes, on disait d'elle qu'elle fut soldat pour l'Empire il y a des années déjà et que ceci l'avait endommagé mentalement. Toutefois, laisser cette fille se livrer entièrement à une tueuse comme Lola ne semblait pas possible.
    Lola vit l'intendante bouger et elle tira une cellule d'énergie entre ses pieds.

      « On se calme le bouledogue ! Liam tient la en laisse veux-tu, sinon je vais tâcher ton beau tapis … »


    Toutefois, Liam se contenta de sourire. La belle vit dans son regard qu'il ne plaisantait pas et l'intendante semblait folle de rage ou d'un je ne sais quoi d'autre, bref, elle n'était pas dans son état normal. Le regard de la tueuse passa de la petite fille à Liam une ou deux fois. Tous les deux semblaient sérieux. Ils voulaient un combat ? Non, ça paraissait trop idiot comme idée ! Si elle n'était pas énervée, Lola aurait sans doute rit aux éclats. Toutefois, en voyant le sérieux de l'homme assit derrière le bureau, la tueuse plongea son regard dans le sien, sérieux mais surprise à la fois.

      « … C'est une blague … ? »


~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ] Mer 21 Déc - 9:36

Alors qu'il continuait de s'entretenir avec Nellidra, Liam sentit l'aura sombre de Lola qui s'approchait de plus en plus. Visiblement, la belle semblait de très mauvaise humeur et cela se ressentait dans la Force. Bien que la tueuse ne s'était pas entrainée à maîtriser ce concept depuis plusieurs années, les plus expérimentés pouvaient facilement percevoir sa présence selon ses sentiments. Mais celui qui la trahissait le plus facilement, c'était la colère. Plus la jeune femme était en colère, plus il était facile de la localiser avec précision et d'anticiper tout ses mouvements. Il faudrait qu'elle apprenne rapidement à se contrôler si elle ne voulait pas trouver la mort stupidement contre un forceux un tant soit peu doué. Toute l'attention de Liam était concentré sur Lola qui se rapprochait inlassablement, oubliant complètement la présence de son intendante tandis qu'un sourire se dessinait progressivement sur son visage. Depuis qu'elle travaillait pour l'Empire, les adversaires de l'Empereur ne s'étaient jamais portés aussi mal. Elle avait éradiqué bon nombre de ses adversaires et inspirait la terreur pour l'Empire. On pouvait dire que Liam avait bien joué et avait très bien pensé sur ce coup. Avec une aussi talentueuse tueuse de son côté, il était évident que, pour l'instant, l'Empire serait bien protégé.

Lola finit par pénétrer dans la salle avec son habituelle gentillesse qui la caractérisait tant. Une fois de plus, elle rejetait sa mauvaise humeur sur Liam en se plaignant qu'elle ne souhaitait pas être appelée comme un chien. En attendant, si elle était un petit peu plus disponible, le jeune homme n'aurait pas besoin d'envoyer nombre d'hommes pour la localiser et la retrouver. Cette fille, dans un certain sens, était une vraie perte de temps. En effet, il perdait plus de temps à la retrouver et à lui confier une mission que s'il chargeait quelqu'un d'autre de le faire. Il faudrait que ce soit un peu plus facile pour la contacter et la vie de tout le monde serait bien plus simplifiée. Mais à peine Lola fut elle rentrée dans la salle que Nellidra se jeta sur elle, armée d'un couteau qu'elle avait ramassé sur un plateau. Sans sourciller ou faire quoique ce soit d'autre, Liam regarda Lola stopper l'élan de son intendante. Une telle motivation, voilà qui était déjà important. Une fois de plus, il ne releva pas la remarque de Lola, l'ignorant complètement tant qu'elle ne se montrerait pas un peu plus respectueuse et son regard se posa sur Nellidra, complètement hystérique. Il attendait quand même un peu plus d'elle. Se jeter sur son adversaire sans prendre de précautions était synonyme de mort prématurée. Visiblement, son intendante n'était pas fait pour le combat et le terrain. Était-ce vraiment nécessaire de faire ce combat maintenant qu'il avait vu les lacunes de Nellidra ? Bon, dans un certain sens, il y avait une autre raison à ce combat. L'Empereur se dirigea vers les deux jeunes femmes et, lorsqu'il fut à proximité du plateau, il utilisa la Force pour ramener vers lui le couteau de son intendante et le reposer à sa place, avant de prendre la parole :


« Non ma chère Lola, ce n'est pas une blague, loin de là ... »

Il passa à côté de Nellidra et s'approcha de la tueuse. D'un geste doux, il passa une main sur la joue de Lola et lui sourit. Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vus ? La dernière fois, elle l'avait accompagné pour rencontrer son jeune commandeur fraîchement promu et le soumettre à quelques tests de loyauté. De son autre main libre, il abaissa le revolver pointé sur la tête de Nellidra et murmura doucement à son oreille :

« Alors … Je ne t'ai pas trop manqué ? »

Il rigola avant de reprendre à haute voix :

« J'aime l'entrain dont vous faites preuve. Je pense que vous avez beaucoup à apprendre l'une sur l'autre en termes de capacités combatives ! Mais avant ... »

Il tendit une main vers la tueuse avec un sourire :

« Tes armes s'il te plaît … Toutes celles que tu as sur toi ... »



HS: Court désolé mais l'inspiration n'y était pas aujourd'hui ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ]

Revenir en haut Aller en bas

L'Empereur et son Intendante , simple venu ? [PV : Liam ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Kuat [Empire] :: Palais Impérial-