Partagez| .

"Charly-Alpha, on décroche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Trent Ust
Lieutenant des Forces Impériales
Lieutenant des Forces Impériales
avatar
Messages : 21
Âge réel : 21

Feuille de personnage
Âge: 22 ans
Armes: ARC-9965
Alignement: Neutre
MessageSujet: "Charly-Alpha, on décroche" Ven 16 Mai - 3:54

Fond musical:
 



Le lieutenant Ust posa ses pieds bottés sur le sol noir brillant de la plateforme de décollage. Autour de lui l’agitation régnait, la 201ème compagnie au grand complet se préparait à quitter la planète. Les troopers couraient dans tous les sens tandis que les officiers s’échinaient à donner leurs ordres et à rendre le tout un peu cohérent, avec un succès mitigé il fallait le dire.
 
Au loin, les énormes frégates impériales grimpaient pesamment dans le ciel, mastodonte grisailleux glissant vers l’immensité profonde de l’espace, poussée par leurs immenses réacteurs bleutés. En dessous d’elles s’étendaient les immenses cités industrielles de la planète, paysage urbain qui semblait infini. Trent posa ses mains gantées sur la barrière de sécurité, et plongea ses yeux couleur de pluie sur ces immensités presque olympiennes. Le décor le rendait quelque peu nostalgique. Ils n’étaient stationnés que depuis peu sur Cyrillia, et pourtant il avait vu tant de choses, lu, appris et rencontrés des gens plus formidables les uns que les autres.
 
Etrangement, il avait cru qu’il s’ennuierait ici, qu’il ne trouverait pas ce qu’il cherchait réellement, à savoir le combat, l’excitation, et l’action dont il avait besoin pour faire bouillir ses veines d’impériales. Mais il s’était fait de fausses idées. Dès le départ ce monde n’avait cessé de le contredire, de lui donner tort, et de le surprendre à chaque détour, et ça il l’avait apprécié.
 
La caporale Satna s’approcha de lui et se posta sur sa gauche. Elle regarda les barrettes de son uniforme gris d’officier. C’était rare de voir Trent en simple uniforme, et non pas en armure, mais il avait besoin que les hommes comprennent qu’il était un lieutenant, qu’ils le repèrent dans la masse pour pouvoir obéir à ses ordres.
 
- Les deux pelotons sont en ordre lieutenant, c’est quand vous voulez.
 
- Dîtes moi Satna, ce monde, l’avez-vous apprécié ?
 
- Je dois dire que votre question me surprend un peu monsieur. Je suppose que oui, il était assez plaisant, ce fut une jolie expérience.
 
- Nous ne verrons plus jamais ce levé de soleil, ni le couché pourpre de cette même étoile. Ces larges frégates au dessus, elles sont la pour nous le rappeler. Dans combien de temps partons-nous ?
 
- Moins de 20 minutes monsieur.
 
- C’est bon alors, rejoignez les soldats caporale, je partirais par le dernier transport.
 
- A vos ordres. Au fait lieutenant, ajouta-t-elle avant de partir, ces frégates sont la promesse d’un nouvel endroit à découvrir mais aussi d’un potentiel retour je crois.
 
Elle s’en alla avec un sourire radieux, le casque sous le coude, vers les autres stormtroopers au repos. Trent se massa la nuque. Jamais il n’aurait cru entendre la caporale dire cela. D’ailleurs jamais il n’aurait cru s’attacher autant à un monde, d’éprouver ainsi une tristesse sincère de devoir partir, de devoir grimper dans leur navette de débarquement et de fuir dans l’Empire.
 
Il était un soldat au service de l’Empire justement, il avait l’habitude de parcourir les étoiles pour le servir, de découvrir des endroits incroyables et de voyages à travers les mondes. Cela avait développé chez lui une certaine envie de migrer justement, et il devenait parfois mal à l’aise de devoir rester trop longtemps sur un même monde. Mais ici c’était différent, il y avait quelque chose en plus, quelque chose qu’il savait qu’il perdrait en partant.
 
Trent fixa sa casquette sur sa tête et recula de la barrière pour embrasser une dernière fois le paysage des yeux. Son blaster pendait à sa ceinture, son petit sachet de gâteaux fait maison, et dont il était très fier, sortait légèrement d’un de ses rangements.
 
* 20 minutes même pas hein ? *
 
Il soupira encore une fois, puis regarda la navette qui descendait du ciel, la sienne sans doute. Puis la dernière phrase de la caporale lui revint en mémoire. Oui, même si cela signifiait devoir partir, cela voulait aussi dire qu’un retour était toujours possible. La technologie permettait les deux choses, et puis le voyage lui apporterait quelque chose d’autre, il découvrirait encore, et apprendrait encore, et surtout, il combattrait encore, ho oui cela il en était certain.
 
Il salua militairement l’étendue face à lui, et commença à avancer vers son transport, vers les troupes qui commençaient à embarquer, ses hommes. Pas la peine de traîner trop longtemps ici tout compte fait.Il partait, mais il partait le cœur apaisé, certain d’avoir vécu quelque chose de beau et de grand, certain d’avoir eu sa chance aussi. Un sourire en coin il se rapprocha de la caporale Satna, cette belle rousse ne le laissait pas indifférent, qui sait, peut-être avait-il encore de belles aventures devant lui… ?
 
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

"Charly-Alpha, on décroche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Cyrillia [Empire] :: Base impériale-