Partagez| .

Une rencontre dans les règles de deux êtres d'exception [PV Elora Yunstar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Bahima Vulu
Maitre Jedi
Maitre Jedi
avatar
Messages : 41
Âge réel : 22

Feuille de personnage
Âge: 52
Armes: Sabre laser simple à manche courbe, cristal orange
Alignement: Neutre-Lumineux
MessageSujet: Une rencontre dans les règles de deux êtres d'exception [PV Elora Yunstar] Jeu 8 Mai - 0:45

    Enfin. Enfin, j’allais pouvoir former personnellement un jeune esprit prometteur. Dante Garvan, peu de temps après la cérémonie en l’honneur d’Eleanor Yunstar, m’avait attribué une Padawan. Je devais dire que cela m’avait un peu surpris. Bien sûr, en tant que Maître, il était tout à fait normal que je me retrouvasse à enseigner à un élève, mais je n’aurais pas pu deviner que l’élève en question serait celle-ci. Elora Yunstar, la fille de la défunte !

    Je devais l’avouer, mon assurance habituelle avait quelque peu chancelé face à la nouvelle. Moi, en charge de l’être au plus haut taux de midi-chloriens connu, une enfant qui entrait dans l’adolescence, une période de passions pour les humains, une enfant qui venait de perdre sa mère, et que le père souhaitait surveiller. Rapidement, l’assurance était revenue, avec la conscience de l’immense responsabilité que Garvan me confiait. J’allais former l’un des plus grands espoirs de l’Ordre, j’étais chargé de lui faire éviter les écueils dans lesquels une jeune fille de son âge serait prompte à s’échouer sans aide. J’allais devoir redevenir un maître particulièrement attentif et proche.

    Je ne savais pas comment aborder la jeune fille. Devais-je la mettre en confiance ou lui annoncer directement la couleur en lui montrant ma sévérité ? D’habitude, j’optais pour la seconde solution, mais cette petite venait de perdre sa mère, à laquelle elle tenait. Je devrais bien entendu lui faire abandonner ses attaches, la rendre indépendante de ceux à qui elle portait de l’affection, mais je ne pouvais pas décemment commencer avec cette leçon. Je me remémorai la tristesse que m’avait donnée la mort de mon père Jayedon, assassiné par un Sénateur jaloux. Je ne voulais pas que cette jeune fille se sente mal avec moi, son maître. Tous les Padawans que j’avais formé jusqu’ici avaient été comme des enfants pour moi et, force m’était de le dire, avaient été les seules personnes auxquelles j’avais su m’attacher véritablement. Le lien qui unissait un maître et son apprenti n’était pas une légende, loin de là, et je ne voulais pas qu’Elora fût incommodée par ce lien.

    Ce qui me dérangeait profondément était que cette Padawan avait, contrairement à mes précédents apprentis, un potentiel brut supérieur au mien. Elle était capable de plus de choses que moi, et elle devait être l’un des seuls individus de cette sorte dans la galaxie. Pour la première fois, j’allais devoir apprendre à une apprentie à dépasser le maître, à aller plus loin que moi et cela, je ne savais pas si j’y étais prêt, et si j’y serais jamais prêt, mais j’allais devoir le faire.

    Tout en me dirigeant vers le parc du Praexum, où j’avais prévu de la rencontrer, je m’inquiétais de son père, à qui j’avais fait passer les épreuves de Chevalier. Cet homme était bien trop attaché à sa fille, et même s’il ne le criait pas sur tous les toits, je savais que son motif pour rejoindre l’Ordre était la protection d’Elora. Il voulait la garder près de lui. Cela, je ne pourrais le tolérer longtemps. Elora était ma Padawan, et comme tout Padawan, ses parents n’avaient pas leur mot à dire sur sa formation. Nous n’étions pas des professeurs fonctionnaires de la République, auxquels les parents des élèves pouvaient demander des comptes. Je trouvais qu’Eleanor Yunstar avait commis une erreur, en prenant sa fille pour apprentie. Elle avait redoublé le lien entre une mère et sa fille du lien entre un maître et son apprenti, et qu’elle pire faiblesse y avait-il qu’un lien si fort, si physique, si pulsionnel ? Mille rancors ! Réussir à consoler cette petite et à la faire repartir sur de bons rails s’annonçait difficile, à moins qu’elle sût déjà contrôler parfaitement ses émotions, mais une telle maîtrise serait pour le moins impressionnante à son âge, et ses pleurs à la cérémonie avaient prouvé qu’elle ne l’avait pas encore. Si néanmoins, elle savait muer ses passions en sérénité, et savait s’en servir pour accroître sa sensibilité à la Force sans s’y aliéner, elle serait indéniablement l’apprentie la plus douée que j’eusse jamais formée.

    Il faisait frais à l’extérieur du Temple, et je m’enveloppai dans ma large cape noire pour éviter de frissonner. Peut-être la rencontre en extérieur n’était-elle pas une si bonne idée. Je ne voulais pas la rendre malade dès notre premier contact. Les dangers et les affres que nous affronterions ensemble, en bons compagnons de mission, viendraient plus tard. En arrivant sur l’esplanade de pierre devant le Praexum, je m’ouvris à la Force pour repérer ma jeune apprentie parmi tous les jeunes gens qui s’entraînaient en plein air. J’avais déjà senti sa signature lors du rassemblement des funérailles, et j’espérais pouvoir la reconnaître, sa douce mélodie, enfantine mais déjà grave, de clarinette aux basses puissantes.

    Et je la reconnus, mais seulement lorsque je la vis s’avancer vers moi, jeune fille angélique aux longs cheveux noirs. Je remarquai immédiatement sa tâche de naissance, entre ses deux sourcils fins. Par les confins de l’Univers, devais-je vraiment faire de cette petite, innocente, ou qui semblait l’être, une héroïne pour la galaxie, une experte dans l’art de la Force et dans le maniement du sabre ? Une grande philosophe, et une stratège accomplie ? La tâche serait ardue, à n’en pas douter, mais je pris l’air le plus serein possible pour m’adresser à elle, lui dire mes premiers mots. Certes, ce n’était pas les plus importants, mais une bonne première impression était vraiment pratique pour ne pas braquer son interlocuteur.


      - Bienvenue, Elora. Tu t’en doutes, je suis Bahima Vulu, celui à qui Maître Garvan a demandé d’être ton maître. Si tu le veux bien, je t’enseignerai tout ce que je sais, même si cela peut prendre du temps, et t’aiderai à devenir Jedi. Le veux-tu ?

    C’était direct, mais je n’avais pas à tourner autour du pot avec cette jeune fille. Les prochaines années de ma vie lui seraient consacrées le plus possible, et je n’allais pas lui cacher mes intentions. Je serai sincère avec elle. Mon apprentie.

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre dans les règles de deux êtres d'exception [PV Elora Yunstar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Tython [Jedi] :: Temple Jedi-