Partagez| .

Ecole buissonière (PV Dante Garvan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hex Manhunter
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 24
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Armes: Sabre-Laser
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Dim 5 Jan - 5:13

Quelle magnifique après-midi ! Le ciel de cette région de Tython était bleu et sans nuage, la faune était en ébullition et la flore verdoyante. Il était impossible de rester cloitrer dans le temple Jedi à étudier des Holocrons durant une journée pareille. Du moins, voilà les pensées qui traversaient l'esprit du jeune padawan Hex Manhunter alors qu'il empruntait un sentier à travers les bois. Cette boule de poil Shistavanéene avait encore réussit à échapper à la surveillance de la libraire du Temple et à son cours hebdomadaire sur l'histoire Jedi pour s'aventurer dans les forêts autour du Temple. Avec l'agitation incessante due au retour de l'Empire au premier plan galactique, s'éclipsait d'une leçon était devenue bien plus facile. Même si le petit homme-loup était, comme la plupart des serviteurs du côté lumineux de la Force, concerné par le nouveau déferlement de violence qui secouait la galaxie, il était tout de même content de s'échapper quelques heures dans la forêt. Néanmoins, il ne s'était pas aventuré dans un endroit aussi reculé simplement pour s'amuser. La cantina du petit spatioport à quelques encablures du Temple était une cours de récréation bien plus intéressante pour lui.

Là, caché sous les feuillages des gigantesques arbres, Hex pouvait s'entraîner à maîtriser les voies de la Force à sa manière. Le garçon n'avait jamais été très doué dans l'apprentissage théorique et la méditation. Son précédent maître, aujourd'hui disparu, le savait et avait trouvé un moyen de le faire étudier tout en l'amusant. Une façon ludique de lui faire retenir et appliquer les préceptes de la Force. Depuis son entrée dans le Temple Jedi de Naboo, puis son départ pour Tython, le jeune Shistavanéen tentait le plus possible d'étudier de manière traditionnelle, même si cela signifiait pour lui de galérer bien plus que tous les autres Novices plus doués. Il savait qu'une telle méthode d'éducation ferait de lui un bon Chevalier Jedi, comme il l'avait promis à son ancien maître. Néanmoins, de temps en temps, il ne pouvait s'empêcher de retourner s'entraîner à l'ancienne, en partant à l'aventure.

Ses habits de petit contrebandier sur le dos, son casque sur la tête dont la paire de lunettes vertes et rondes était vissée devant ses yeux, Hex courait le long du sentier à toute vitesse. Usant de la Force pour augmenter sa vélocité, il gardait les paupières fermées tout le long du trajet. Le but ? D'abord travailler ses autres sens pour éviter les obstacles sur sa route. Puis, perdre volontairement tout repère. Ainsi, une fois qu'il rouvrirait les yeux, il allait devoir user de la Force et de son instinct pour retrouver le Temple. Un exercice qu'il avait déjà fait dans des endroits plus dangereux que Tython, mais sans utiliser sa vitesse de Force et en ayant son maître qui supervisait le tout. Bien sûr, à courir très rapidement les yeux fermés, même en ayant la Force comme allié, on finit après trébucher. En l’occurrence, après avoir éviter un arbre de justesse, le jeune homme-loup se pris les pieds dans des racines. Il partit alors en roulé-boulé et se retrouva la tête contre le sol. Après quelques secondes d'un immobilisme total, le padawan bondit sur ses jambes et saisit son comlink. Il avait utilisé ce dernier comme chronomètre et le regarda avec impatience jusqu'à la délivrance :

"Yeah ! 10 minutes 34 ! C'est 50 secondes de plus que mon précédent record !" Sauta-t-il de joie, ravi de ses progrès. "Maintenant, passons à la seconde phase de l'entraînement."

Hex leva alors la tête et regarda autour de lui. Il n'y avait que des arbres, des feuilles et le ciel azur. Il aperçu alors une grosse branche surplombant le sentier et sourit. Il se dirigea alors vers le tronc sur lequel elle était attachée et commença à l'escalader. N'étant pas encore capable d'utiliser la Force pour faire de grands sauts, il se contenta de laisser parler son agilité afin d'atteindre son objectif. Une fois sur son point d'observation, le jeune homme-loup se mit accroupi, ferma de nouveau les yeux et commença à faire bouger ses gigantesques oreilles pointues et velues. Dans cette posture, il devait se concentrer simplement sur son audition et la Force afin d'entendre le plus loin possible. Ensuite, il ferait de même avec ses autres sens avant de rentrer au Temple. Pour l'exercice, il s'était donné pour objectif d'entendre une des blagues du tenancier de la cantina, connu pour en lâcher à tout bout de champs. Bien sûr, ne sachant pas où il se trouvait par rapport à la Cantina, il pouvait passer des heures sur la branche, mais il ne la quitterait pas avant d'avoir réussit, ou que quelqu'un vienne le chercher. Avant, il aurait pu raconter la blague à son maître, mais vu qu'il était seul, il n'en voyait pas l'intérêt, à moins que quelqu'un ne s'approche de lui pour la connaître...
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Lun 6 Jan - 7:04

Depuis quelques jours, le temple de Tython était en effervescence. Bon nombre de Padawan étaient devenus de glorieux Chevaliers au sein même de l'Ordre. Toutefois, Dante n'ignorait pas la scission qui s'était faite dans la Force. Quelque chose ou quelqu'un venait de disparaître. Toutefois, il ne savait ni qui, ni même pourquoi. Seule la gêne dans la Force pouvait être ressentie. Puis, laissant cette impression de côté il se rendit auprès du Conseil de l'Ordre. Accompagné par un second Maître Jedi dont il ignorait jusqu'alors le nom, les deux hommes se rendirent dans la salle où il venait d'être appelé.

Sa dernière mission s'était déroulée sans un accro. Le village qui devait recevoir l'aide demandé avait reçu bien plus. Tout comme leur Gouverneur Planétaire. Ce dernier siégeait désormais au Sénat Galactique. Représentant sa planète, il s'était avéré être un homme avisé et réfléchit. Le contraire même de celui qui l'avait précédé à cette place. Finalement la République semblait se relever lentement de l'emprise de l'Empire. Malgré tout, Dante savait qu'il n'avait pas été convoqué pour ces raisons. Bien d'autres pouvaient lui en être imposées, néanmoins, le Maître Jedi sentait au fond de lui celle qui les poussaient à l'appeler ainsi.

Le Temple se découvrit à ses yeux. Majestueux et à la fois aussi simple que le voulait le Code Jedi. Parcourant les couloirs, il pu croiser d'autres Chevaliers, Maîtres et Padawan. Il était des plus rare qu'il s'arrête sur Tython. A moins bien entendu qu'il n'y soit convoqué. Ainsi, il se tenait éloigné des prises de décisions les plus importantes. Non sans donner son avis lorsqu'il lui était demandé. Dante n'ayant pas peur de la franchise, il parlait calmement, mais sans retenue. Ce qu'il disait provenait directement de ses idées et de ses connaissances. Certes, ses connaissances en technologie avancée n'étaient guères aussi importantes que le Maître Valaqil ; cela n'étant en rien un problème pour lui. Chacun avait ses propres recherches à faire. Celles de Dante tenaient des races existantes dans la Galaxie.

Durant plusieurs de ses missions il avait rencontré des races que certains croyaient éteinte, et qui, sur une planète reculée de la Bordure extérieure, continuait à faire perdurer leur race et leurs croyances. Ainsi, ses connaissances sur les autres races devenaient un peu plus chaque jour importantes. Une fois encore, lorsqu'il pénétra dans la salle du Conseil il comprit que ces dites connaissances lui serviraient. Passant ses bras dans les manches de sa bure brune, Dante s'immobilisa et salua le Conseil. L'un après l'autre les Grands Maîtres Jedi firent de même. Les salutations d'usages terminées, les raisons de sa présence lui furent déclarées.


- Maître Garvan vous n'ignorez pas les actes que l'Empire perpétue depuis plusieurs mois sur la Galaxie. Ni même l'arrivée de ces flottes venues du fin fond des âges…
- Cela étant, nous avons perdu bon nombre de Jedi durant cette guerre. Un des leurs, Maître tout comme vous, avait prit un jeune Padawan sous sa protection.
- Et c'est à moi de prendre le relais…
- Exactement. Le Padawan en question est encore bien jeune. Mais il montre déjà des capacités propres à sa race. C'est un Shistavanéen. Et nous connaissons les liens que vous possédez avec les autres races de la Galaxie.
- Ainsi donc, vous serez en charge de ce dernier. La formation que vous devrez lui apporter permettra à l'Ordre de libérer la Galaxie.
- Que la Force soit avec vous Maître Garvan.
- Que la Force soit avec vous.

Tournant les talons, Dante discuta quelques instants avec le second Maître qui l'avait accompagné. Ce dernier lui donna les dernières informations qui lui manquait. Le nom de ce Padawan et l'endroit où il devait se trouver actuellement. De là, Dante le salua et fini par le quitter en silence. Les salles du Temple Jedi se ressemblaient toutes, toutefois, Dante trouva la pièce dans laquelle se trouvait une partie des Padawan. La twi'lek qui s'occupait habituellement des apprentissages théoriques lui expliqua qu'une fois encore cette "boule de poils surexcité" avait réussi à fuir les cours. Et donc, elle ignorait totalement où il se trouvait actuellement. La trace qu'il avait laissé dans la Force était encore faible, tout du moins par rapport à la sienne. Il n'était encore qu'un apprenti, et donc sa signature dans la Force semblait disparaître lentement.

Un fin sourire se dessina sur les lèvres de Dante. Lui qui ne souriait que très rarement fut relativement surpris des capacités de son nouvel élève. Jamais encore aucun Padawan n'avait réussit à échapper à l'œil de la Twi'lek. Pourtant ce dernier avait réussi cet exploit. Le Maître Jedi laissa filer une partie de la Force en lui, et commença à suivre le chemin qu'il avait emprunté. S'étant rendu à l'extérieur du Temple, Dante observa le ciel. Le temps était magnifique, bien trop pour devoir rester enfermé entre quatre murs. Sous un certain angle, le Padawan lui rappelait ce qu'il avait été il y a des décennies de ça. Une tête brûlée préférant éviter un maximum la théorie et préférant nettement l'action. Néanmoins les seules choses que cette manière de vivre lui avait apportées furent la perte de son bras, et la disparition de celle qu'il chérissait le plus au monde…

Le Maître Jedi se devait de le retrouver avant qu'il ne lui arrive quoi que ce soit. La forêt de Tython n'était pas réputée pour être véritablement dangereuse, malgré tout, il en restait que ce Padawan pourrait se blesser, ou pire encore être capturé par des mercenaires… Une race comme les Shistavanéen était des plus recherchées. Ils étaient connus pour leur force, tout autant que pour leurs savoirs sur le pistage et la recherche. Dante ne pouvait pas perdre de temps et s'enfonça dans la flore tout en gardant en tête ce qu'il devait faire.

Lorsque la lumière se mit à percer lentement les branches d'un arbre, le Maître Jedi ressenti nettement plus fortement la présence du Padawan. Ce dernier se tenait sur une branche et semblait observer ce qui l'entourait. D'un saut de Force, Dante le rejoignit en silence. Debout sur une branche parallèle, il croisa les bras et observa le Padawan quelques minutes avant de parler. Il semblait beaucoup plus jeune que les autres Padawan. Mais la Force qui émanait de lui irradiait calmement. L'un et l'autre aurait plusieurs années pour faire connaissance. Malgré tout, le plus tôt serait le mieux.


- Il me semble que les Padawan sont censés suivre leurs études théoriques… Toutefois, je te ferais grâce de la journée.

Dante lança une poussée de Force sur la branche et observa la réaction du Padawan. Faire tomber ce dernier n'était pas dans son optique. Mais il devait déjà en savoir un peu plus sur lui. Comme connaître ses réelles aptitudes lorsqu'il était prit au dépourvu. Et s'il venait à tomber, Dante ne le laisserait pas s'écraser sur le sol.

- Hex Manhunter, mon nom est Dante Garvan. Et désormais, je serais ton Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Hex Manhunter
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 24
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Armes: Sabre-Laser
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Mer 8 Jan - 10:22

Accroupi sur sa branche, les yeux fermés, Hex était totalement concentré sur sa tâche. Il poussait son audition le plus loin possible, ne se concentrant que sur les sons qu'il cherchait à écouter. Il était tellement prit par son exercice qu'il en oublia son environnement plus proche. Une erreur que son ancien maître n'aurait pas tardé à corriger en secouant la branche sur laquelle le Shistavanéen se trouvait. Il pouvait presque l'entendre : "à trop vouloir regarder au loin, on loupe ce qui se trouve juste devant notre nez". Néanmoins, le jeune padawan restait toujours autant focalisé sur son objectif. Il savait que les bêtes les plus dangereuses des forêts de Tython étaient nocturnes. Quant aux mercenaires, très peu quittaient le spatioport, et encore moins sobres. Il se sentait donc assez en sécurité et faisait par la même occasion, une belle erreur de débutant.

Tiens, un son semblable à une voix finit par atteindre ses oreilles. Elle était rauque et fatiguée, proche de l'humain qui tenait la cantina non loin du Temple Jedi. Il y avait pas mal de parasites sonores aussi, sûrement le bruit des autres clients de l’établissement. Poussant un profond soupir, Hex tentait de rester concentré sur la voix du tavernier. Petit à petit, la Force l'aida à faire le vide, à n'entendre, non, plutôt ne ressentir plus que la présence de l'homme. Les bruits alentours commençaient à s'estomper, mais restaient encore bien présent. Il pouvait presque écouter clairement le tenancier, sans pour autant tout comprendre. Il semblait raconter une histoire à propos d'un Bantha entrant dans une cantina. Le jeune homme-loup n'arrivait à entendre la suite. S'en vint alors des rires tous plus gras les uns que les autres. Il ne comprenait. Qu'y avait-il de drôle ? Peut être que son maître aurait pu l'aider à comprendre les subtilités de la blague. Il était étrangement cultivé quand il s'agissait de jeux de mots et de calembours douteux. le padawan tenta de se concentrer un peu plus, quand tout à coup, une voix bien plus proche lui fit ouvrir les yeux.

Un homme se trouvait devant lui, debout sur une branche. les bras croisés. C'était un humanoïde, mais pas un humain et, à juger par sa bure et la Force qui émanait de lui, il était un Jedi. A ce moment là, Hex eut un sourire embarrassé. Sa préceptrice avait dû remarquer son absence et envoyer un chevalier le chercher. Voilà qu'il faisait avoir un contretemps à quelqu'un d'important à cause de ses envies égoïstes et il n'était pas très fier de lui. Se frottant l'arrière du crâne avec sa main, il répondit :

"Je suis vraiment navré, mais je m'épanouis mieux avec Force en extérieur plutôt qu'enfermé dans une bibliothè..."

A peine eut-il le temps de finir sa phrase que le Jedi usa de ses pouvoirs pour faire trembler le perchoir du jeune Shistavanéen. Déséquilibré, Hex secoua les bras pour tenter de se maintenir en place. Peine perdu, il allait tombé. Il lui fallait donc réagir au plus vite. Un petit coup au dessus de lui et il remarqua des lianes. Il tendit alors sa main ouverte vers elles et se concentra. Il usa de sa Traction de Force pour attirer l'une d'entre elle et la récupéra. Il s'accrocha alors et, tandis que le végétal commença un mouvement de balancier, commença à se laisser descendre. Durant sa descente, le garçon se demanda pourquoi son interlocuteur avait agis de la sorte ? Pour le punir ? Non, les Jedis ne sont pas comme ça. Car il était un ennemi de l'Ordre ? Non, si c'était le cas, il ne se serré pas contenté de l’éjecter de la branche. Pour le tester alors ? Possible, mais pourquoi un Jedi viendrait le tester ? Il eut sa réponse peu de temps après et ne put retenir sa surprise et sa joie :

"Quoi ?! J'ai un nouveau maître ?! Youpi ! Vous entendez ça Maître Jee, je vais bientôt tenir ma promesse !"

Pris l'allégresse d'une telle nouvelle, Hex leva les bras au ciel et un large sourire traversa son visage poilu, du moins jusqu'à ce qu'il ne réalise qu'il venait de lâcher la liane qui le maintenait en l'air. Heureusement, la chute ne fut pas si terrible que cela, le padawan n'étant qu'à quelques dizaines de centimètres du sol au moment de sa descente. Il était tellement content qu'il en oublia la douleur qui secoua son postérieur quand se dernier heurta l'herbe et la terre. Jamais il n'aurait pensé avoir un nouveau maître avec le retard qu'il avait eut dans son apprentissage. Après tout, le temple était plein d'élèves plus discipliné et doué que lui. Néanmoins, il était ravi. Il se releva d'un bond, se mit droit comme un i et se pencha légèrement en avant tout en faisant face au dénommé Dante :

"Enchanté Maître Garvan, je suis Hex Manhunter, c'est un honneur de...euh...je suis navré vous poser cette question, mais vous ne seriez pas carrément un Maître Jedi à moitié Firrerreo ? Si vous êtes celui que je pense, il y a pas mal de padawans qui vous admire, vous savez."
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Lun 13 Jan - 3:35

La gêne n'était pas un sentiment néfaste en soi. Toutefois, si ce dernier prenait une place importante dans la vie d'un padawan, alors jamais il ne réussirait à obtenir une victoire contre lui-même. De plus, le côté obscur finirait très certainement par avoir raison de sa volonté. Et il y succombera. Tels étaient les préceptes que lui avait inculqués le Maître Syl'Torkan. Il était désormais au tour de Dante d'en faire de même avec son apprenti. Ce dernier semblait être bel et bien différent des autres padawan. La plupart se voyaient comme de futurs chevaliers protégeant la veuve et l'orphelin. D'autres s'imaginaient couvert de gloire en protégeant la Justice. Lui, il vivait, tout simplement.

La poussée de Force toucha la branche sur laquelle se tenait le padawan. Exécutant des moulinets avec ses bras, ce dernier fini par perdre l'équilibre et commença à tomber à la renverse. Sans bouger, Dante observa les réactions du Shistavanéen. Il ne manquait pas d'audace ni de reflexes. Il avait su utiliser son environnement afin d'éviter une possible chute. Lorsque les lianes s'étendirent jusqu'à lui et que ses mains enserrèrent une des leurs, Dante eu un mouvement amusé. Effectivement, il n'était pas comme tous les autres. Dans pareil cas, tout à chacun aurait choisi le réflexe de base : tenter de s'agripper à la branche sur laquelle il était juste avant.

Sans que Dante n'eu le temps de réagir, le Shistavanéen posa pied sur le sol. Ou tout du moins l'avait-il fait sans vraiment s'en rendre compte. Le padawan avait lâché la liane par une réaction d'allégresse mêlée à un sentiment de joie immense. Toutes les fluctuations de la Force qui émanaient de lui allaient toutes dans ce sens. Et ce fut sans étonnement que le nom de son ancien Maître fut prononcé. Ce dernier répondait au nom de "Jee". Si cet homme était bel et bien celui que Dante avait un jour croisé dans les couloirs du Temple de Naboo, alors il comprenait pourquoi le jeune Shistavanéen était aussi espiègle. Ses apprentissages sortaient bien trop de l'ordinaire aux yeux de certains autres Maîtres Jedi. Toutefois, ses Padawans avaient tous fini par devenir des Chevaliers respectés.

D'un bond, Dante le rejoignit sur l'herbe. Les pieds du Maître s'y enfoncèrent lentement tandis qu'il s'approcha de son padawan. Alors qu'il arrivait face à lui, ce dernier sauta sur ses pieds, se dressa de toute sa hauteur et réalisa un semblant de salutation. Ses paroles allèrent droit au cœur de Dante. Malgré tout, l'admiration que Dante semblait faire naître dans chez certains padawan le dérangeait quelque peu. Il n'était ni un exemple à suivre, ni un Maître qui passait le plus clair de son temps au Temple. Bien au contraire. Plus il pouvait passer de temps loin des couloirs de Tython, mieux il se sentait. Néanmoins, il ne voulait pas froisser son nouvel apprenti et lui répondit calmement.


- L'admiration n'est pas chose importante Hex. Malgré tout, je suis bel et bien celui que tu crois. (Dante tandis une main amicale au jeune Shistavanéen.) Mais avant toutes choses, as-tu des questions à me poser ?

Dante resta quelques instants immobile tout en observant le padawan. Il semblait être encore jeune. Rempli d'une fougue et d'une envie de tout connaître qui paraissait sans limites. L'apprentissage risquait d'être long. Toutefois, Dante avait presque l'éternité devant lui. Le temps était relatif pour le Maître Jedi. De plus, lorsque les questions auront trouvées réponses, ils commenceraient l'apprentissage dès qu'il le sied.


Dernière édition par Dante Garvan le Sam 25 Jan - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hex Manhunter
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 24
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Armes: Sabre-Laser
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Mer 15 Jan - 10:47

Hex se redressa alors que son nouveau maître confirma ses soupçons. Un large sourire s'empara de nouveau de lui. D'après ses camarades du Temple, Dante Garvan était un Jedi d'exception dont la légendaire franchise faisait trembler n'importe quel menteur et manipulateur de la galaxie. Le jeune Shistavanéen avait hâte de le voir en action et, surtout, d'apprendre le plus possible d'un maître de l’acabit de Dante. Il était aussi curieux de découvrir comment il s'entrainerait en sa compagnie. Allait-il avoir des méthodes proche de Tad Jee, son ancien maître ? Ou alors allaient-elles être similaires à celles du Temple ? Ou encore avait-il ses propres manières d'enseigner, loin de ce que Hex aurait pu imaginer ? Rien que d'y penser, le jeune homme-loup en tremblait d'excitation. Il se repris néanmoins assez vite. Il savait qu'il ne devait pas se laisser trop aller avec ses émotions, car elles pourraient un jour se retourner contre elles. Surtout qu'avec son lignage et ses gênes, tous ses sentiments pouvaient s'exacerber de manière incontrôlable. Afin de se calmer, la petite boule de poil répondis à la phrase de Dante sur l'admiration :

"N'ayez crainte Maître, je sais que l'admiration peut plus desservir un Jedi que l'aider. Elle est la première nourriture de l'égo."

Hex n'était pas peu fier de sa petite phrase. Certes, elle était sans doute mal tournée, mais le garçon était sincère. Il n'a jamais eut beaucoup d'égo et faisait toujours en sorte que ce dernier ne se développe pas. Il avait trop entendu d'histoire sur les Jedis dont la trop grande confiance en eux avait causé leur mort ou leur passage du Côté Obscur. A ce titre, il était content que son nouveau Maître ait une telle façon de pensée. Il semblait en effet être un vrai Jedi plus préoccupé par le sort des autres que par le sien. Un jour, l'ancien Maître du jeune Shistavanéen lui avait dit que la vraie force d'un être vivant, Jedi ou non, ne se reflétait pas dans l'admiration qu'il suscitait. Il accepta donc la main tendue de Dante et écarquilla les yeux quand ce dernier lui demanda s'il avait des questions. La phrase déclencha une avalanche de paroles de la part du garçon :

"Très bien, Euh...par quoi commencer. Ah oui, vous avez de la famille ? Vous aimez voyager ? Piloter ? Où est le plus loin que vous êtes allé ? Vous êtes un bon escrimeur ? Vous avez déjà combattu l'Empire ? Vous me permettrez de vous accompagner dans des missions hors de Tython ? Vous préférez la méditation ? Les Holocrons ? Ou les entraînements dans la nature ? Vous avez déjà goûter du chocolat Calamari ?"

Réalisant bien vite qu'il était en train de s'emporter, Hex s'arrêta de parler quelques instants. Il avait encore laissé sa curiosité et son impatience prendre le dessus. pas vraiment une bonne image à donner à son tout nouveau précepteur. Cependant, comme ça, il pouvait deviner à quel genre de boule de poil et d'énergie il allait enseigner les préceptes de la Force. Le jeune homme-loup décida de s'excuser à nouveau, mais il en profita aussi pour lui expliquer quelques détails à son propos. Histoire que Dante soit au moins un peu préparé :

"Désolé, de vous assaillir à ce point de questions. Néanmoins, Il y a deux choses que je dois vous dire à mon sujet. D'abord, sachez que mes parents biologiques, bien que je les ai à peine connu, sont des criminels recherchés, et pas vraiment des gentils. Ils étaient des assassins à la solde d'un gang Shistavanéen nommé La Meute. Cependant, la dernière fois que je les ai vu, je n'avais que deux ans et ils se sont mis la Meute à dos pour assurer ma sécurité. Du coup, je ne sais pas où ils se trouvent maintenant. Toutefois, pour le moment, je ne ressens pas l'envie de les retrouver. Je crois que je ne suis pas encore prêt à partir à leur recherche."

Hex décida alors de se taire et d'observer la réaction de son Maître. Il valait mieux que ce dernier apprenne le plus vite possible le passé de son nouveau Padawan. Ainsi, il pouvait s'attendre à avoir à faire aux envies du garçon de retrouver ses parents ou aller demander des comptes à la Meute. Il pouvait aussi se préparer à affronter les redoutables guerriers du gang, qui se disaient sans doute être les propriétaires légitimes de l'enfant. Pour l'instant, Le jeune homme-loup se savait trop naïf et pensait que la Force les réuniraient le jour venu. Hex se contenta aussi de ne parler que du premier sujet qu'il juger plus important. L'apprenti attendrait que la pilule soit passé pour aborder le second qui, pourrait peut être bien surprendre Dante.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Sam 25 Jan - 10:43

Leurs échanges silencieux firent prendre conscience à Dante de la manière dont le jeune padawan le regardait. Il n'avait pas les yeux que les autres apprentis possédaient à son passage. L'admiration qu'il lui portait était nettement plus calme, et plus sereine à la fois. Ce jeune Shistavanéen avait une marque dans la Force que peu possédait. Son corps exprimait tous ses sentiments sans limites d'expression. Toutefois, son esprit voguait dans la Force tel un oiseau prenant les courants ascendants. Il voletait ça et là sans jamais réellement s'arrêter. Dante appréciait les Jedi possédant cette image Force dans leur corps. Ces derniers savaient, ou ignoraient jusqu'à un certain point ce qui vivait au fond d'eux. Mais en ce qui concernait le Shistavanéen, malgré son jeune âge, quelque chose semblait le pousser à gravir les marches qui le mènerait rapidement au rang de Chevalier Jedi de l'Ordre. Dante ne le sentait au fond de lui. Et il ferait tout pour l'y aider.

Sa réponse fit sourire intérieurement le Maître Jedi. La preuve qu'il faisait de sa sagesse dormante apparaissait dans ses paroles. Son ancien percepteur lui avait – semble t'il – bien plus que le simple maniement du sabre laser et les bases des principes Jedi. Il lui avait enseigné où son chemin devait commencer. Sans non plus lui dévoiler l'endroit où il s'arrêterait. Chose étonnante, le padawan accepta de pendre la main du Maître Jedi. Habituellement, ces derniers hésitaient longuement avant d'avoir recours à ce genre de mouvement. Mais ce dernier accepta avec une joie qu'il ne semblait pas vouloir dissimuler le moins du monde.

D'aussi loin qu'il s'en souvenait, les deux seules personnes avant Hex qui avait acceptés l'aide de Dante furent ces deux réels et seuls amis… L'un et l'autre s'étaient retrouvés vaincu par le Jedi qui les avaient surpassés, non pas en technique, mais en puissance de frappe. Karnak s'était retrouvé face contre terre et la brûlure faite par le sabre laser de son ami avait fini par être soignée rapidement lorsqu'ils arrivèrent auprès des Jedi Soigneurs. Quand à Elle… Ce fut une toute autre histoire… Mais Dante repoussa les souvenirs qui trahissaient le plus souvent son mal-être et observa son padawan. Il restait perplexe, cherchant très certainement les questions qu'il allait pouvoir lui poser. Comme tous, il allait lui demander quand et où ils iraient en missions. Pour quels motifs ? S'ils allaient rencontrer des Sith ? Des Impériaux ? Des Républicains ? Et toutes ces questions dont ses pairs avaient désormais l'habitude… Et auxquelles Dante préférait éviter de répondre…

La vague de questions qui déferla sur Dante le prit de court. Hex parlait vite et s'intéressait à une multitude de choses. Il passait d'une chose à une autre, sans même prendre le temps d'avoir de réponses. Parlant à une vitesse grand V, il posait ses questions sans même que ces dernières ne possèdent un lien entre elles. Soudain, la tête du Shistavanéen se baissa et il se tut. Son avalanche de questions le laissa étonnement silencieux. Peut-être avait-il compris que la question que Dante lui avait posé à la base portait plus sur l'Ordre en général. Et donc, assez peu sur ce genre de "futilités". Qui plus est, le Maître Jedi ne pouvait répondre à la dernière, car les plaisirs les plus simples comme la nourriture restaient au minimum de leur intérêt aux yeux du Maître Jedi. Lui qui ne se nourrissait que d'aliments simples, il n'avait que très peu l'envie de s'adonner à ce genre de plaisirs.

Glissant ses mains dans les poches de son pantalon, Dante remarqua que la gêne du padawan commençait à se lire sur son visage. Hex était, derrière ce visage amusé et vif, un être dont la douleur pouvait être palpable. L'un et l'autre souffrait derrière une façade de sentiments. Pour l'un il s'agissait du bonheur et de la joie. Quand à l'autre, ce n'était rien de plus qu'un calme et une froideur hors du commun. Cette souffrance, Hex lui donna un nom : La Meute. Les recherches de Dante l'avait parfois menés sur les traces de groupes et de clans de diverses races de la Galaxie. Celle des Shistavanéens n'y faisait pas abstraction. Et quelles que soient leurs convictions, chaque race possédait toujours un noyau autour duquel elle vivait. Parfois, quelques entités uniques décidaient de vivre autrement. C'était le cas de ce groupement dont le nom faisait trembler ceux qui avaient croisés leur chemin. Shark, quoiqu'étant Togorien avait eu quelques soucis avec eux par le passé. Leur première rencontre s'était d'ailleurs terminée par la mise en fuite d'une partie de ce groupe… Alors cet enfant. Tout aussi Shistavanéen et descendant de membres de la Meute qu'il était, possédait la Force en lui. De plus, il était devenu le padawan du Maître Jedi.

Le principal fait qui prouvait que la Force avait vu en lui ce côté Lumineux, n'était autre que le geste que ses parents avaient fait pour lui. Ils lui avaient sauvé la vie. Protégeant leur progéniture des griffes des autres membres, leur existence avait dut s'en trouvé à jamais changée… Perdre un être qui compte le plus au monde… Est un fardeau bien trop lourd pour un simple enfant. La Force l'avait certes, accompagné jusqu'à lors. Tout comme son ancien Maître. Désormais, il en était de la présence de Dante à ses côtés. Un jour prochain, il se mettrait certainement en tête d'aller retrouver ses parents, et ce, en repoussant même les limites qu'ils avaient misent entre lui et la Meute. Mais ce jour là, il ne serait pas seul… Dante les avaient déjà affronté une fois, il ne referait une nouvelle fois…

Sortant sa main droite de sa poche, le Maître Jedi la posa délicatement sur la tête de son padawan. Pour la première fois depuis très longtemps, Dante eu un geste amical et presque paternel envers Hex. D'un mouvement de gauche à droite, il lui caressa le haut du crâne et lui ébouriffa presque les poils. Se baissant à sa hauteur, il le regarda droit dans les yeux.


- Nous avons tous nos démons à l'intérieur de nous. Mais la Force nous apporte la sagesse de le calme qui font de nous des êtres uniques. (Faisant une pause, Dante se releva et tourna le dos à Hex avant de reprendre.) Toutefois, il ne faut jamais oublier ce que tu désire le plus.

Le désir n'était pas foncièrement un sentiment néfaste. Néanmoins, ce dernier pouvait le devenir s'il n'était pas tenu en respect par la sagesse. Chaque chose arrivaient comme elles le devaient. La Galaxie entière savait où elle allait. Car dans la Force, toute fluctuation, aussi infime soit-elle, influençait le cours des choses. Dante observait les mouvements qui bousculaient parfois la Force. Et actuellement, il ne ressentait qu'une seule chose. Hex désirait lui parler encore…

- Vas au bout de tes pensées Hex. Je répondrais à tes questions un peu plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
Hex Manhunter
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 24
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Armes: Sabre-Laser
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Mar 28 Jan - 11:54

Le silence suite à l'aveu du jeune Padawan ne tarda pas à impatienter ce dernier. Comme souvent, il faisait preuve d'un peu trop d'enthousiasme dans une telle situation. Hex était encore jeune et, donc, avait encore du mal le concept de l'attente. Il n'avait pas hérité de sa réputation de petite boule d'énergie parmi ses camarades novices pour rien. Néanmoins, le Louveteau avait abordé un sujet assez sensible pour lui. Il voulait savoir comme son maître réagirait à une telle nouvelle. S'il avait compris que les gênes de Shistavanéen et la cruauté de ses parents envers d'autre êtres vivants pourraient peut être un jour déteindre sur son nouveau disciple ? Ce dernier pouvait donc emprunter des chemins bien sombres si jamais il n'arrivait pas à maîtriser cet instinct de chasseur sans pitié avant qu'il ne se manifeste.

Dévisageant son nouveau mentor, Hex tenta de lire une réaction sur la figure de Maître Garvan. Seulement, le Jedi était ne révélait rien du tout. Même l'aura de Force qu'il émanait ne trahissait aucune de ses émotions. Voilà donc la différence de niveau entre un Maître et un Padawan. Il fallait que le Louveteau s'entraine d'arrache-pied pour espérer un jour observer un tel niveau de calme et de contrôle. Le petit Shistavanéen se souvenait que son précédent précepteur, Tad Jee, n'était pas aussi froid avec la Force. Enfin, peut être l'était-il avec les gens qu'il ne connaissait pas, mais pas avec le jeune garçon-loup. Qui sait, quand les deux auront appris à se connaître, peut être que Dante laisserait son disciple entrapercevoir le vrai lui derrière carapace dépourvue d'émotion.

Incapable d'avoir un seul indice sur les pensées de son Maître, Hex commença à laisser ses petits doigts velus s'agiter, tapotant les flancs de ses cuisses à un rythme effréné. Il mourrait d'envie d'en savoir plus et il fut rapidement servi. Tranquillement, avec une sérénité impressionnante, Dante sortit une de ses mains de ses poches et la posa sur le crâne de son Padawan. Un calme intense s'empara alors du Louveteau. Il était subjugué, ne ressentant plus d'impatience ou une quelconque crainte quant à la réaction de son mentor. La présence de celui-ci était telle que le garçon pouvait presque sentir la Force s’apaiser autour de lui. Quand Maître Garvan se baissaà son niveau et commença à lui parler, le petit Shistavanéen eut comme un flash.

Il se revoyait, encore tout jeune, sur le parvis du Temple Jedi de Naboo. Son précepteur d'alors, l'homme qu'il avait toujours considéré comme son grand père, allait le laisser au bon soin du Conseil et de leur formateur. Dans ce moment riche en émotion, Hex se souvint de la promesse qu'il avait faite à Maître Jee. Un vœux qui était son plus grand désir et qu'il avait juré d'accomplir, peu les difficultés qui se dresserait sur son chemin. Ses poings ses serrèrent alors qu'il revenait dans le présent. Il regarda Dante dans les yeux avec une petite flamme pleine de détermination s'illuminant au fond de ses pupilles. Il se mit ensuite à faire un large sourire en reliant sa promesse à son nouveau mentor :

"Ce que je désir le plus, c'est devenir un Chevalier Jedi juste ! Je veux aider ce qui en ont besoin partout dans la galaxie ! Je suis prêt à subir et passer toutes les épreuves pour y arriver, même si cela signifie passer des jours entiers à ne rien faire d'autre que méditer ! Vous m'y aiderez Maître ?"

Il s'agissait plus là d'une affirmation que d'une question. Hex savait que Dante l'aiderait sans doute de mieux qu'il pourrait et que le jeune louveteau devrait mettre les coups de collier nécessaires s'il voulait réussir. D'ailleurs, son nouveau mentor lui rappela que le garçon avait une autre information importante à lui fournir. Certes moins primordiale que son passé, elle pourrait s'avérer très importante le moment venu, surtout pour Maître Garvan. Après tout, si jamais les deux se retrouvait dans une situation périlleuse, autant qu'il sache de quoi son Padawan est capable. Celui-ci prit une longue respiration et finit par répondre :

"Voilà, en fait, je me suis fait une promesse en acceptant de suivre la voie de la Force. Elle pourrait vous paraître stupide, voir dangereuse, mais sachez que je tout mon possible pour la tenir, quelques soit la situation. En fait, j'ai décidé de ne pas utiliser de sabre-laser pour me battre avant d'avoir construit le miens. Je m'en servirai pour m'entraîner, mais si je dois blesser ou tuer quelqu'un, alors se sera uniquement avec une arme que j'ai moi-même fabriquée."

Hex sourit de nouveau, espérant que son maître comprendrait son choix. Jusque là, il avait toujours réussit à éviter de dégainer son sabre, seulement il n'avait était impliqué dans des combats plus dangereux que des rixes de cantina. Il ne savait pas comment il pourrait réagir lors d'une vraie bataille, mais le Louveteau ferait tout ce qu'il lui serait possible pour s'en sortir sans armes. Il était assez déterminé pour y arrivé, et assez naïf pour le penser. Attendant que son Maître de nouveau cet information, le Shistavanéen lui demanda :

"Bien Maître, que fait-on maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Sam 1 Fév - 11:02

Le silence. Sensation dont l'intensité n'avait d'égale que celle de l'amour. L'idée même qui effleura le cerveau de Dante lui fit changer la couleur de ses yeux une fraction de seconde. Lui qui ne laissait jamais ses sentiments prendre le dessus sur ce visage froid et inexpressif, se laissait envahir par toute la joie et le bonheur qui s'échappait du corps du Padawan. Ses yeux, ce visage enfantin, et surtout la Force sereine qui émanait de lui. Tout lui rappelait celle qu'il avait connu il y a longtemps. Se relevant, Dante dut baisser la tête pour regarder le Shistavanéen de toute sa hauteur.

Toute l'impatience de la jeunesse se lisait sur son visage. Il peinait à rester immobile et à écouter. La méditation devait être un véritable calvaire pour ce dernier. Dante devait trouver un moyen pour lui apprendre la patience. Et surtout, pour apprendre à faire le vide en lui. La méditation était la manière la plus "conventionnelle" pour les Jedi. Toutefois, le Maître Jedi ne l'était pas autant que le reste de l'Ordre. Il avait déjà son idée pour lui inculquer cette partie de l'apprentissage qui serait – sans nul doutes – celle qui serait la plus difficile.

Une vague de Force s'échappa du Maître Jedi. La télékinésie qu'il utilisa visait un objet en particulier qui se trouvait actuellement à bord du White Queen. Le vaisseau était posée non loin d'eux. Et d'ici le spatio-port n'était qu'à une distance assez minime pour que cette utilisation de Force ne soit pas trop fatigante. La télékinésie passait pour être la manière la plus simple pour un Jedi qui désirait obtenir un objet éloigné de lui. Ou même pour déplacer un corps. Mais là, l'objet en question possédait un poids des plus important. Hex pourrait à loisir s'entrainer avec ce dernier. Ainsi, il apprendrait la patience d'une manière des moins classiques.

Tandis que ce que Dante faisait venir à eux arrivait, le jeune Shistavanéen lui expliqua ce qu'il désirait réellement au fond de lui. Un "Chevalier Jedi Juste" ? L'idée fit sourire intérieurement Dante. La Justice était le propre de l'Ordre. Et qu'un Padawan ne désire présentement que ça, toucha réellement le Maître Jedi. Qui plus est, le jeune Hex le pria même de l'aider dans cette démarche. Dante étant devenu son référent pour lui offrir le meilleur des chemins. S'il désirait réellement devenir ce Chevalier empli de Justice… Alors Dante l'accompagnerait sur cette route. Pour toute réponse, Dante ferma les yeux, et lui répondit, tout aussi laconique qu'à son habitude.

Désormais il était temps pour eux d'apprendre à mieux se connaître. Chose que fit Hex après avoir prit une profonde respiration. Le jeune Shistavanéen lui fit part de la promesse qu'il s'était faite lorsqu'il commençait à peine à suivre les voies de la Force. Le Padawan avait choisi de ne pas se servir d'un sabre laser avant d'être capable de faire le sien. Chose tout aussi honorable que dangereuse… La création d'un sabre laser n'était pas chose aisée, toutefois, il devait passer par cette étape avant de continuer sa formation. La théorie lui servirait sans nul doutes lors de certaines missions. Mais le maniement du sabre laser l'était tout autant. Voir même plus. Surtout depuis que l'Empire avait fait main basse sur la Galaxie… Ils n'étaient en sécurité nulle part.

Ses explications étaient louables. Combattre, ne serait-ce que pour un entraînement, demandait au bretteur une force psychologique immense. Et plus le lien qui unissait le Jedi à son sabre laser était puissant, plus il se sentirait en sécurité. Hex voulait fabriquer son propre sabre ? Alors il en serait ainsi. Dès qu'ils auraient mit en place la première étape qui consistait à faire comprendre le concept de patience à Hex, alors ils se dirigeraient vers Ilum pour lui trouver son propre cristal. Avec ce dernier, le Padawan pourrait fabriquer l'arme qui lui sauverait peut-être un jour la vie.
La phrase qui s'échappa de la gorge du Shistavanéen, eu pour réponse exhaustive l'arrivée d'une immense lame entre les deux Jedi. Dante attrapa son arme par la garde et la planta dans le sol juste entre eux deux. Posant sa main gauche sur le haut de l'arme, il appuya dessus. L'épée de Beskar s'enfonça dans le sol de Tython avec une facilité déconcertante. Dardant ses yeux sur Hex, Dante reprit la parole.


- Aujourd'hui je vais t'apprendre la patience. (Se reculant de quelques pas, il montra l'arme de la main.) Déterre-la. Mais sans utiliser la Force.

Aussi saugrenue que pouvait passer l'idée, le Maître Jedi n'en restait pas moins persuadé de la réaction de son Padawan. Comme tous ceux de son âge, il se ruerait dessus, et tenterait de la tirer de toutes ses forces. Mais la patience était la clef de ce test. Tout en l'observant, il porta ses yeux au ciel. Il faudrait à Hex comprendre que la force physique, ou même la Force en elle-même ne servait parfois à rien. Seule la patience et l'intelligence comptait. Car de ces deux notions naissaient la sagesse et la compréhension de toutes choses… De plus, tant que Hex n'avait pas compris cela, il ne pourrait évoluer. Néanmoins, Dante ne doutait pas des capacités de son Padawan. Il était prometteur. Très prometteur aux yeux du Maître Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Hex Manhunter
Padawan Jedi
Padawan Jedi
avatar
Messages : 24
Âge réel : 29

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Armes: Sabre-Laser
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Jeu 6 Fév - 10:26

Un nouveau sourire éclaira le visage de Hex alors que son maître décida de lui faire faire un entrainement. Jamais il n'aurait cru qu'une telle situation se présenterai aussi vite. Certes, au début, le louveteau n'avait pas compris pourquoi son maître se mettait à utiliser la Force et faire venir une épée immense dans la forêt. Au début, il croyait qu'il s'agissait de la réponse de Dante concernant son vœux de ne pas utiliser de sabre-laser en combat réel. Il s'apprêtait même à lui dire qu'il n'utiliserait pas non plus d'autres armes pour se battre, qu'il s'agisse de blasters, de grenades ou d'une lame faisant le double de sa taille. Il était prêt à utiliser son environnement, quitte à transformer des objets anodins en armes. Ainsi, il pensait garder toute sa responsabilité s'il blessait ou tuait quelqu'un avec quelque chose qu'il avait volontairement, avec ou sans l'usage de la Force, rendu dangereux. Il aurait peut être dû lui en faire part directement, histoire de ne pas le lancer sur une mauvaise opinion.

Puis, toutes ses petites craintes s'effacèrent quand le nouveau Maître de Hex enfonça l'épée dans le sol et ouvrit la bouche. Il expliqua que le Louveteau allait devoir déterrer l'arme sans utiliser la Force. Une manière selon lui d'apprendre la patience à son apprenti. Ce dernier, soudain ravi d'avoir déjà droit à un cours qui n'impliquait pas de méditation ni de lecture, se mit droit comme un i :

"Comme vous le souhaitez Maître !"

Il fit ce que tout enfant de son âge ferait dans une telle situation et se jeta sur l'épée. Il saisit le manche et commença à tirer de toutes ses forces. Évidemment, l'objet ne bougea pas d'un poil. Pendant cinq bonnes minutes, il continua encore et encore, s'épuisant un peu plus à chaque tentative. Néanmoins, au fur et mesure que l'arme lui résistait, sa détermination à vouloir la déterrer grandissait. Il était de ce genre de gamin, plus déterminé à réussir après chaque échec. L'énergie du désespoir qui pouvait s'emparer de lui en cas d'erreur n'était que du fuel pour sa volonté. Voilà comment il arrivait à rester au niveau de ses camarades alors qu'il n'était pas doué dans beaucoup de domaine. Après dix minutes, il finit néanmoins par faire un pause. Il s’assit par terre, essoufflé, regarda le ciel et finit par dire :

"Elle me résiste Maître, faut dire que j'ai jamais eut une grande force physique. Mais ne vous en faites pas, je la déterrerai ! Même si je dois me détruire les bras ! Attendez, à moins que..."

Soudain, Hex se remémora les paroles de Dante. Il avait stipulé que seul l'usage de la Force était interdit, mais pas que le jeune garçon devait déterrer l'épée à mains nues. Soudain, le petit cerveau du Louveteau se mit en marche et un sourire se dessina sur son visage. Un tel exercice le forçait à utiliser l'un de ses principaux atouts : la malice. Des années entières de vadrouille dans la galaxie, rien de mieux pour vous permettre de développer un côté débrouillard. Rapidement, le Shistavanéen se leva et regarda autour de lui. il repéra alors la liane qu'il avait utilisé auparavant. Un idée lui vint alors.

Ils e dirigea vers la liane et la tritura un peu pour voir à quel arbre elle était accrochée. Une fois ce dernier repérer, Hex alla le grimper sans utiliser la Force. Une fois à trois quatre mètres du sol, il sortit son sabre laser de la poche intérieur de son blouson. Puis, il l'alluma, dévoilant sa petite lame verte, adaptée à la taille du garçon, à son Maître. Comme il s'agissait d'un entraînement, le jeune homme-loup n'outrepassait pas sa promesse. Il coupa alors la liane et enchaina avec une branche d'une quinzaine de centimètres de diamètre. Enfin, il rangea son sabre et entama sa descente.

De nouveau sur le sol de la forêt, Hex attrapa une extrémité de la liane et l'enroula autour de la poignée de l'épée. Il fit un nœud bien solide avant de nouveau regarder le plafond de feuille au dessus de leur tête. Là, il trouva une branche assez grosse pour supporter le poids de l'arme et y passa la liane par dessus. L’extrémité libre de celle-ci retomba au niveau du visage du Louveteau. Ainsi, avec ce rudimentaire système de poulie, il pourrait déployer un peu plus de force pour sortir l'arme de terre. Seulement, il n'allait pas tirer tout de suite. Avant, il devait déstabiliser l'épée, lui donner du jeu pour mieux la séparer du sol. Hex sortit donc de nouveau son sabre et se dirigea vers la branche qu'il avait coupé précédemment. Il coupa son bout le plus large en un long biseau, comme pour lui donner l'apparence d'une lame de bêche. Une fois préparé, le Louveteau saisit le morceau de bois et se dirigea vers l'épée. Il planta le biseau contre la lame et commença à gratter la terre. Il commençait ainsi son entreprise de déterrement qui se serait sans doute bien longue. Il lança donc à son Maître entres plusieurs coups de pelle improvisée :

"Vous pouvez vous mettre à l'aise. J'en ai pour un moment. Si vous voulez en profité pour me raconter votre histoire n'hésitez pas ! Après tout, vous presque tout de moi, mais je ne sais quasiment rien de vous."

[HRP : Désolé pour le retard, j'ai eut une semaine chargée^^']
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan) Lun 17 Fév - 8:47

Le jeune Hex, comme l'avait pensé Dante, se rua tel un animal en furie sur l'épée géante. Sa première approche – quoi que directe – se termina en une fatigue chronique qui n'aurait de fin qu'au moment où le Shistavanéen se rendrait compte de son erreur. Plusieurs minutes s'écoulèrent ainsi, le padawan s'essoufflant inutilement sur l'arme. Dante s'était adossé contre le tronc d'un arbre et avait croisé les bras. Observant son padawan, il se rendit compte que ce dernier possédait un tempérament des plus particulier. Plus l'arme lui résistait, plus il semblait vouloir la déterrer. Toutefois, ce genre de réaction apportait souvent la colère avec elle, et la colère à son tour, amenait le Côté Obscur de la Force. Ils devraient en parler rapidement. Si Hex venait à devenir un Sith… Dante ne se le pardonnerait jamais… Et il ferait tout pour le faire revenir vers le Côté Lumineux.

Les paroles du jeune padawan fit sourire intérieurement Dante. Lui qui ne montrait que très rarement ses sentiments, prenait plaisir à voir son nouvel apprenti se démener autant. Il semblait avoir enfin compris que la Force physique n'était pas la solution à tout. Parfois, la voix même du Jedi pouvait être la meilleure manière de faire. Un combat n'était pas la solution de tout. Chaque Jedi, du plus jeune Initié à plus vieux Maître, se devait de le savoir. Comprendre quand le sabre devait être utilisé, et au contraire quand il ne le devait pas… Telle était la plus grande façon pour un Jedi de prouver sa valeur. Car il ne fallait pas en douter, ceux ne sachant pas faire la différence entre les deux, courraient inlassablement à leur perte. Néanmoins, les Maîtres veillaient sur leurs padawan afin que ce genre d'action ne leur soit pas définitive…

D'ailleurs, le jeune Shistavanéen démontrait des capacités propres à sa race. Sa vitesse de déplacement et surtout, la manière dont il grimpait à l'arbre prouvaient que dans ses veines et son corps coulait un sang qui ferait de lui un Jedi particulier. Chacun possédait un savoir qui lui était propre. Car tel faisait la force de l'Ordre. Le moindre Chevalier, le plus jeune Maître… Tous dans leur ensemble créaient un tout dans la Force. La sensation qui gênait Dante, augmentait de plus en plus. Une fluctuation qu'il ne connaissait que trop bien après avoir connu les guerres de Naboo… Un Jedi venait de tomber… Son corps allait retourner à la Force… Hex ne pouvait peut-être pas encore ressentir ce genre de sensation. Malgré tout, si c'était le cas, ce dernier devait en faire fi, et continuer son entraînement.

Reprenant l'observation de son padawan, Dante le vit se mettre à la recherche d'une liane. Son intelligence n'était pas à refaire. Et ce fut avec une facilité déconcertante qu'il se mit à enrouler la dite liane autour du manche de l'épée géante. La manière dont il avait coupé la liane fut aussi étonnante que l'arme qu'il maniait. Un sabre laser court. Comme ceux dont Dante avait eu un jour le plaisir d'observer parmi les reliques des temps passés. Ces dernières représentaient les sabres laser qui avaient été retrouvés après de lourdes pertes sur les champs de bataille. Les Jedi dont les corps n'avaient pas rejoints la Force furent inhumés avec leurs armes. Ceux qui avaient fini par rejoindre le côté Obscur, s'étaient débarrassés de leurs anciennes armes, ces dernières furent récupérées par d'autres Jedi qui les ramenèrent au Temple en souvenir de leurs Frères d'Armes. Ce fut ainsi que Dante put observer ce type de sabre laser.

Ainsi, Hex utilisait un sabre laser. Non pas pour combattre, mais plus comme une vibrolame. Cette manière de faire n'entachait pas sa promesse. Bien au contraire, il la faisait perdurer en gardant l'arme contre lui. La relation que le Maître Jedi pu observer entre le padawan et ce sabrer laser lui fit comprendre que quand viendra le jour où Hex possédera son propre sabre, il n'abandonnera toutefois pas celui qu'il possédait actuellement. Machinalement, Dante porta sa main à sa ceinture. Son sabre laser s'y trouvait bel et bien. Accompagné par celui qu'elle avait fait… Souvent, un simple objet, tout aussi innocent paraît-il, était un lien extrêmement puissant avec un souvenir dont on ne voulait pas se défaire.

Malgré ces souvenirs tantôt douloureux, tantôt agréables, Dante se devait de les mettre de côté. Son rang faisait de lui un être particulier au sein de l'Ordre Jedi. Son acceptation en tant que Maître l'avait rendu bien plus serein qu'il ne l'aurait cru. Malgré les sentiments qui montaient parfois en lui, Dante avait apprit à en faire une force. La tristesse avait finalement laissée place à la patience. Tout comme la sagesse avait petit à petit prit place dans son cœur et son esprit.

Dante observait le jeune Hex qui se démenait inlassablement au pied de cette épée géante.
Sa voix finit par émettre des sons très clairs. Hex parlait avec une simplicité qui le rendait encore plus agréable. Sans nul doutes qu'il devait se trouver parmi les padawan les plus appréciés de l'Ordre. Son manque de sagesse et sa vivacité apparente ne seraient pas un frein notable pour la suite de son apprentissage. Il devrait malgré tout apprendre à les maîtriser. Chose dont ce premier test mettait en apprentissage. Outre la patience dont Hex devait faire part pour obtenir cette épée, il devait tout autant apprendre à se remettre en question.

Pourquoi ? Comment ? Pour quelles raisons fais-je cela ? Tant de choses qui le mettrais sur le chemin de la Force. Chaque novice, chaque padawan apprenait aux côtés d'un Maître qui lui enseignait son savoir. Le fait est que le padawan doit devenir un Chevalier à part entière, et non pas une simple copie de son Maître. Le fardeau, si tant est qu'il en soit un, faisait de cet apprentissage un chemin que le jeune apprenti finirait par quitter pour tracer le sien…


- La seule chose que tu dois savoir de moi jeune Padawan. Est que mon plus grand plaisir serait de te voir un jour devenir Chevalier.

Sur ces paroles, Dante s'approcha de l'épée géante et de sa prothèse en attrapa le manche. D'un même mouvement, il la déterra aussi facilement qu'il l'avait planté dans le sol. Chassant la liane qui entourait son épée, Dante la laissa pendre à la branche de l'arbre. Rejetant l'immense épée sur son épaule gauche, le Maître Jedi reprit la parole. Sa voix monocorde laissa quelque peu transparaître ses sentiments alors qu'il observait son padawan.

- Ton ingéniosité est plus que respectable jeune Hex. Je sais désormais à quoi m'en tenir à ce niveau là. (Dante prit le comlink qui était accroché à sa ceinture et appela le White Queen.) Franck, nous arrivons.

Un "ok, patron !" émergea de l'appareil alors que Dante tandis la main au Shistavanéen. Il était ingénieux, certes, mais sa patience devait encore être mise à l'épreuve. Si ce dernier avait observé le ciel, il se serait rapidement rendu compte que le temps changeait. Le vent se levait légèrement, apportant avec lui d'épais nuages dont la pluie aurait rendue le sol plus meuble. Ainsi donc, il lui aurait suffit d'attendre quelques heures pour arriver à déterrer l'épée sans efforts. Tel était la manière de faire dont Dante attendait de lui.

Le voyage dans le White Queen lui permettrait de voir une autre facette de ce dernier. Après la patience et l'ingéniosité, le Maître Jedi lui offrirait une autre facette de l'apprentissage. Pour tout Jedi qui se respecte, il fallait savoir aider autrui. Et plus encore que de l'aide, il devait connaître et comprendre que la Force ne servait pas exclusivement au combat. Cette source de puissance comme certains l'appelait pouvait soigner des blessures. Pour ça, Dante comptait sur l'aide des membres du White Queen…


- Suis-moi Hex. Nous nous rendons sur Ilum, là-bas, tu passeras la seconde partie de ton apprentissage…

Le spatio-port se trouvait à quelques kilomètres de leur position. Il ne leur faudrait que peu de temps pour y arriver et rejoindre le White Queen. Pendant leur marche, Dante préférait rester silencieux. N'ayant que peu l'habitude d'être loquace, si le jeune padawan venait à lui poser des questions, il lui répondrait autant qu'il le pourrait. Si tant est que ses questions ne soient pas en lien direct avec le passé de son Maître…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ecole buissonière (PV Dante Garvan)

Revenir en haut Aller en bas

Ecole buissonière (PV Dante Garvan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Tython [Jedi] :: Forêts et plaines-