Partagez| .

Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Jeu 19 Sep - 7:46

Envoyé sur une planète gouvernée par l'Empire, le White Queen se posa sur le sol d'Arkania. La terre gelée craqua sous le poids du vaisseau qui s'arrima non loin d'une citée quasi-abandonnée. D'ici Dante savait où aller. Les ordres étaient précis, retrouver les vestiges des Renégats, et si tant est que certains tentaient de faire perdurer leur idéologie, il lui fallait les convaincre à se rebeller contre l'Empire. Ainsi, la République Rebelle prendrait une nouvelle part dans son combat contre l'Empire. D'une certaine manière, un simple coup d'éclat pousseraient certainement les planètes les plus proches à se rebeller à leur tour contre l'Empire. Ouvertement ou non.

Posant le pied sur la glace qui recouvrait entièrement la planète, Dante se couvrit le visage à l'aide de sa bure, et remonta sa capuche sur sa tête. Ainsi vêtu, il serait protégé du vent qui soufflait à grandes bourrasques. Lorsque le Maître Jedi pénétra dans la citée, les regards se tournèrent immédiatement vers lui. Des yeux remplis de sentiments de mépris, presque de haine envers cet étranger qui n'avait pas sa place sur cette planète. Sur leur planète. Les Arkaniens étaient certes connus pour leur mentalité particulièrement égocentrique, toutefois, si Dante avait été envoyé ici, c'était pour de bonnes raisons. Néanmoins, il ne tarda pas à se faire héler par un duo d'Arkaniens armée d'armes de fortune.

Dardant la pointe acérée de leurs armes sur lui, Dante se contenta d'utiliser la Persuasion de Force. En quelques secondes à peine, les deux hommes abandonnèrent leurs armes et s'écartèrent et disant qu'ils devaient penser beaucoup plus à leur famille qu'à eux-mêmes. Dante n'ignorait pas qu'au moment même où ils rentreraient chez eux, leur vie habituelle reprendrait son chemin. Malgré tout, après quelques efforts, et quelques visites chez le peu de marchands parcourant cette citée à flanc de glacier, le Maître Jedi fini par obtenir les informations qu'il était venu chercher.

Un groupe d'Arkaniens semblaient vouloir faire perdurer les idées des Renégats. Ainsi, ils avaient fini par construire - dans le plus grand secret - une sorte de Temple dédié aux premiers Renégats. De cette informations quoiqu'obtenue indirectement, Dante se dirigea vers l'extrême Nord de la Citée. Grâce à la Vitesse de Force, la distance qui le séparait de ce "Temple" fut rapidement réduite à quelques pas. Le bâtiment semblait avoir été construit depuis peu, et seuls quelques ouvertures laissaient filtrer une infime lumière blafarde. Sachant pertinemment qu'on ne lui ouvrirait par grandes les portes de ce Sanctuaire, Dante tenta de visualiser le bâtiment à l'aide de la Force. Aussi étrange que cela pouvait paraître, le Temple était parfaitement imperméable à la Force.

Faisant le tour, Dante trouva une faille dans la muraille qui entourait ce dit bâtiment. A l'aide de son sabre laser, il y pénétra. L'annonce de sa présence n'aurait servit à rien… Pour preuve, un groupe de droïde de combat de type Krath. Déployant un bouclier de Force, Dante contra la majorité des attaques de ces derniers. Une fois à bout de ces créatures de métal, le Maître Jedi pénétra un peu plus dans l'enceinte du bâtiment. Lorsque ses yeux plongèrent sur l'immensité et la profondeur de ce qu'il croyait n'être finalement qu'un Temple dédié aux Renégats, Dante réalisa ce qu'il se passait réellement ici. Ceux qui avaient usurpés le nom des "Renégats" n'étaient autre que des ingénieurs Sith et Impériaux.

De son point de vue, Dante observa ce qu'il se passait. Les ingénieurs tentaient de remettre à jour un nombre incalculable de Droïdes de Combat Krath. Les souvenirs qu'il tenait de son Maître à propos de la vague de ces droïdes sur Deneba, le poussèrent à ressortir d'ici. Seul, il ne serait d'aucune utilité… Et encore moins s'il était mort.

Arrivée à l'extérieur du faux Temple Renégat, il appela le White Queen. Le vent mordait son visage, mais autre chose l'inquiétait. Si ses droïdes venaient à être réactivés, il en couterait bien plus qu'Arkania… La Galaxie elle-même risquait de sombrer dans le chaos… Les vaisseaux destructeurs qui s'approchaient des confins de la Galaxie posaient déjà bon nombre de problèmes… Une double attaque, la première provenant de l'espace, l'autre d'Arkania. Ainsi, plus aucune forme de vie n'aurait encore l'espoir de continuer à vivre… L'Ordre devait arrêter cette folie… Un hologramme apparu au dessus du communicateur que Dante avait fait installé il y a longtemps pas un autre Maître Jedi. Celui-là même qu'il devait contacter afin d'obtenir son aide…



- Oui patron ?

- Franck, appelle le Maître Del'Samael. Dis-lui que j'ai besoin de son aide. Je serais à bord du White Queen dans peu de temps.


- Un message particulier à lui passer ?

- J'ai besoin de son aide.

Après avoir acquiescé, l'hologramme de Franck disparu. Se déplaçant en suivant le même chemin qu'en arrivant, Dante retourna rapidement sur le White Queen. Chassant la neige qui recouvrait maintenant sa bure, il la déposa sur un des fauteuils du vaisseau tout en prenant place dans celui juste en face de la cabine de méditation. Presque aussitôt, Shark apparu. Le visage tigré du Togorien ne laissait jamais transparaître. Mais ses yeux parlaient plus que ses cordes vocales. S'accordant quelques minutes d'une discussion silencieuse, le Togorien se retourna et le vaisseau décolla, quittant l'atmosphère d'Arakania pour l'espace.

Si le Maître Valaqil acceptait sa requête, alors Dante pourrait peut-être faire quelque chose pour Arkania. Pour un Jedi, peu importait la manière dont les gens vous traitaient. Ils étaient les garants de la Paix dans la Galaxie.


Dernière édition par Dante Garvan le Dim 29 Sep - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Sam 21 Sep - 5:17

La guerre dans la galaxie avait fait rage. L’empire avait réussi à contrer en majeur partie toute la république qui s’était alors forcer à fuir dans des endroits secret ainsi que l’ordre jedi, en effet Naboo avait été attaqué, le temple par la même occasion. Ce qui faisait plaisir à Valaqil c’est que l’ordre avait réussi à fuir attend et qu’aucune personne ou presque ne fut blesser ou tuer, et que Naboo resta quasiment intact suite à cet assaut.
L’ordre c’était établie sur Lehon et sur Tython, les deux planètes était magnifique pour Valaqil aussi bien à la vue que dans leur histoire et, bien que ça préférer parmi les deux était Lehon, actuellement c’était sur Tython qu’il se trouvait. Il voulait explorer et découvrir plus de ses mystères mais actuellement, il n’était pas à la découverte ou à l’exploration, non il s’attelait à une tâche bien plus spirituel.
Il avait fait poser son vaisseau près du « désert silencieux » un des plus incroyables endroits de tout Tython car chose étrange, cet immense désert présent sur Tython possède l’incroyable capacité d’annuler tout son en son sein. Par contre les sons prononcer à la surface était étrangement répercuter dans les cavernes souterraines du désert.
Valaqil avait ici adopté sa forme de « voyage des sables », il s’agissait de l’apparence d’un Ketton, une race de mammifère recouvert de chitine comme les insectes et très bien adapter à la vie dans le désert, leur planète natal en étant principalement composé. C’est ainsi qu’habiller uniquement de sa cape qu’il avait resserré sur lui il partit pour un endroit du désert, il marcha longuement mais finit par s’arrêter à un endroit qu’il jugeait « bon ».
Il changea alors subitement de forme, passant de celle d’un Ketton à celle d’un immense arbre Bafforr, sa forme de méditation. Il se mit donc à « pousser » sa cape restant accrocher à une branche et se trouvant alors caché au centre de son feuillage, ses tatouages Dathomirien étaient eux encore représenté majoritairement sur le devant de l’arbre, si on pouvait dire qu’il y avait un devant bien sur. Ses racines partirent alors profondément dans le sable afin de lui donner une bonne prise, et enfin il commença à réellement méditer.
Il voulait en effet tester une méditation dans cet endroit ou aucun son ne vit, loin de toute réelle perturbation, il fit alors le vide dans son esprit et commença à méditer en toute tranquillité. La force qui se dégageait de lui suite à sa méditation l’aurait soulevé du sol sous une forme plus commune, plus humanoïde. Mais néanmoins, la force faisait tout de même que les objets proche de lui se soulevait et tournoyait autour de lui, donc ici les grains de sables. La force déployée et la tailles ainsi que le poids des grains firent qu’une sorte de tornade de sable apparus tout autour de cet arbre cristallin. Une chose bien étrange dans un endroit bien étrange, Valaqil en profita aussi pour tomber dans différentes et profonde réflexion, perdant par la même occasion la notion du temps qui s’écoulait autour de lui, peut-être que le temps était comme les grains, dans un sablier il s’écoule, mais ici peut-être que le temps tourbillonnait autour de lui ? Voici un exemple des réflexions que Valaqil avait ici, toutes était soit philosophique, en rapport avec la force elle-même ou totalement mécanique et électronique.
Néanmoins quelque chose vint troubler ses penser, ne pouvant user de ses yeux pour voir, sous cette apparence c’était la vision de force qu’il usait pour regarder les choses, et il vit son vaisseau qui s’approchait de lui, aucun doute c’est qu’il devait y avoir quelque chose pour que Laeviathan décide de troubler Valaqil dans une de ses méditations et ce derniers n’aimait pas ça non pas car il devait arrêter ses méditations, mais car cela signifiait que quelque chose de grave se passait.
Reprenant sa forme de Ketton rapidement et arborant toujours sa cape autour de lui il usa du saut de force pour monter à bord du « Solar Dragon » dont la rampe d’accès était ouverte, ce dernier partie alors rapidement hors de la planète afin de ne plus avoir de problèmes à cause du désert et pour anticiper l’action de Valaqil.

-Ah. Enfin sortit de cet endroit, maître désoler de vous interrompre mais nous avons fait au plus vite après avoir reçus une transmission du « White Queen ».

-Dante ? Que veut-il, j’espère qu’il n’a pas cassé sa prothèse au moins …

-Le message disait juste « J’ai besoin de ton aide ».

Valaqil fut légèrement prit de désarrois, il avait déjà un peu combattu avec Dante, il avait même amélioré sa prothèse actuelle et il savait qu’il n’était pas devenus maître pour rien. Le fait que ce dernier requiert son aide était donc pour Valaqil grave, car quelque chose se passait et il avait besoin de lui.
Aussitôt le « Solar Dragon » déploya sa voile et entra en hyperespace droit vers les coordonnées qui lui avait été transmis avec le message. Il sortit de l’espace prêt de la planète Arkania, ainsi c’était donc ici que Dante a eut des problèmes.
Avec son vaisseau Valaqil chercha le « White Queen » qu’il trouva assez vite grâce à son radar. S’approchant de ce dernier, la rampe du « White Queen » s’ouvrit, Valaqil fit de même avec celle de son vaisseau, les boucliers à particules des deux vaisseaux permettaient de passer d’un vaisseau à l’autre assez facilement.

-T3 désoler de devoir encore te laisser. Reste aux commandes du vaisseau, je reviendrais vite, je pense que nous atterrirons sur Arkania après avoir discuter et tu pourras te dégourdir les circuits.

-Deepp deeee ddwwwoooo.

-Quand à moi maître ?

-Toi Laevia’ tu m’accompagnes bien sur.

-A vos ordres maître.

Valaqil pendant le voyage en hyperespace en avait profité pour reprendre sa forme quotidienne qui au cours des deux dernières années avait changé pour celle d’un Farghul cette dernière n'avait pas grand chose de différent comparer à son ancienne apparence mis à part une longue queue. Il avait aussi remit son armure et avait par la même occasion garder sa cape serrer sans pour autant mettre la capuche, chaque membre de l’équipage de ce vaisseau ayant déjà vus son visage ceci ne posait pas problème. Prenant en main son bâton comme appuis il s’avança alors et avec Laeviathan bondit sur la rampe d’accès du « White Queen ». Ensuite les deux rampes se fermèrent et accompagner de Laeviathan, Valaqil commença à avancer dans les couloirs d’acier du vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Dim 29 Sep - 9:20

Assit dans son fauteuil, Dante se laissa aller à la réflexion. Se laissant mouvoir à même la Force, le Maître Jedi tournait et retournait ce qu'il avait apprit sur Arkania. Dans cet endroit même où jadis des rebelles avaient tenté de renverser l'ordre établi, naissait désormais des créatures destinées à servir l'Empire. Et si ces droïdes parvenaient à leurs commanditaires… Alors la République Rebelle risquerait de perdre bon nombre de ses partisans. Toutefois, Dante ne perdait pas espoir. Dans l'espace d'Arkania, le White Queen ne risquait presque rien. Et si les quelques chasseurs Sith ou Impériaux qui tentaient de s'approcher, désiraient les attaquer… Alors ils en paierait de leur vaisseaux…

Epiphany arriva devant le Maître Jedi. Accompagnée par Valaqil et son droïde de combat. Tandis que Dante se levait, Franck observa le robot qui suivait le Gurlanin. Ils n'avaient jamais pu l'observer d'aussi près, et enfin pouvoir le faire semblait lui procurer une joie sans limite. L'artilleur se frotta le menton tout en faisant glisser son regard sur la moindre parcelle de cette création de métal. En grand connaisseur de droïdes, Franck appréciait le beau, et surtout l'impressionnante création qui s'offrait à ses yeux. Néanmoins, une main épaisse et griffue se posa sur son épaule et le tira vers l'arrière. Shark venait à son tour d'arriver dans la salle principale du bâtiment.

Posant une main sur son torse, le Togorien salua les arrivants en silence. Inclinant respectueusement la tête, il finit par se détourner d'eux et retourna au poste de pilotage. Franck conclu son observation par un sifflement impressionné. Puis il tourna les talons et s'assit sur un fauteuil en face d'un datacron qu'il se mit à activer. Epiphany fut la première à prendre la parole. Sa voix calme et sereine empli le White Queen d'une pureté qui manquait à la majorité des vaisseaux que Dante avait pu connaître jusqu'à lors.


- Maître Valaqil Del'Samael. C'est un véritable honneur pour moi de vous revoir. Maître Garvan, la salle de méditation est prête.
- Merci Epiphany.

Un léger sourire apparu sur le visage de la Miraluka avant qu'elle n'ouvre la porte d'un mouvement de la main. Ceci fait, Dante invita son confrère à y pénétrer. Peut lui importait si l'accompagnant les suivent. Malgré tout, il fit comprendre à Epiphany de rester sur ses gardes quand à une possible approche d'un vaisseau potentiellement dangereux. La salle où Dante méditait était vide de tout objet, et seul un tapis bleuté aux reflets d'ébène donnait une pointe de couleur à cette dernière. De plus, tout ici était parfaitement insonorisé. Seule la porte automatique offrait une ouverture vers l'extérieur.

Prenant appuis sur sa prothèse, Dante s'assit à même le sol. Prenant sa position habituelle, il posa ses avant-bras sur ses genoux et ferma les yeux. Au bout de quelques secondes, il les rouvris et se mit à parler calmement.


- Maître Valaqil. Arkania est devenu le berceau des droïdes Krath. Si l'Empire reçoit ces derniers, il en sera finit de la République Rebelle… (Toujours aussi laconiquement, Dante décrivit à Valaqil ce qu'il avait vu.) Leur nombre est incalculable. Sith et Impériaux travaillent ensemble… Nous devons détruire ce complexe avant que cela ne devienne un véritable problème.

Si Dante avait fait appel à Valaqil en particulier, la raison en était simple. Il était le seul Maître Jedi connaissant aussi bien les technologies de pointes. De plus, le Gurlanin serait à même de détruire ce bâtiment de l'intérieur… Car affronter des Sith n'était pas un soucis à proprement parler. Mais combattre une armée de droïdes Krath remit à jour. Ils risqueraient l'un comme l'autre d'y laisser la vie…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Mer 9 Oct - 6:17

Valaqil marcha longuement en la seule compagnie de Laeviathan. Ils marchèrent tous ensemble longuement sans décrocher un mot, dans un calme sain et reposant. Les couloirs d’acier du vaisseau étaient longs et sobre. Valaqil était très habituer à ce genre d’environnent bien que le sien était beaucoup plus raffiné, un trait que le maître appréciait et qu’il pouvait se permettre comparer à beaucoup d’autre jedi. Enfin il finit par arriver dans la salle où se trouvait tout l’équipage, il y entra juste aussitôt après une silhouette féminine. Une maître jedi Miraluka répondant au nom d’Epiphany.
A son arriver, un humain qui était là se leva, c’était Dante Garvan. Valaqil connaissait assez bien ce maître jedi. Eux deux ayant combattus côtes à côtes et surtout, Valaqil ayant réparé et largement modifier la prothèse de l’humain. Franck, un autre humain non-sensible à la force pour sa part regarda assez longuement Laeviathan avec un vif intérêt, néanmoins une main ce posa sur son épaules et le tira vers l’arrière. Le dernier membre de l’équipage venait d’arriver, un très grand Togorien, calme et très peu enclin à la discussion sur ce que savait Valaqil et son droïde. Ce dernier posa sa main sur son torse et salua les deux arrivants en silence avant de repartir à ses occupations.

- Maître Valaqil Del'Samael. C'est un véritable honneur pour moi de vous revoir. Maître Garvan, la salle de méditation est prête.
- Merci Epiphany.

Comme à son habitude Valaqil s’adressa par télépathie, mais pas une télépathie concentrée, une sorte de vague, version de la télépathie où les paroles sont envoyées comme des sons dans l’air, ainsi tous les êtres vivants pouvait entendre sa voix comme s’il venait de parler normalement. Valaqil en profitait car cette techniques demandait peu d’effort et lui évitais d’ouvrir la bouche par la même occasion.

-* Bien le bonjour c’est un plaisir de vous voir tous ici.*

La Miraluka sourit légèrement et d’un mouvement de la main ouvrit la porte de métal. Dante invita Valaqil à le suivre, Laeviathan quand à lui regarda Valaqil en hochant la tête pour lui faire comprendre qu’il resterait ici pour l’instant, peut-être l’équipage pourrait avoir besoin d’aide.
La salle de méditation de Dante était d’un blanc immaculé et totalement vide. Seul un tapis bleu « cassait » dans cette pièce, le porte se referma et tout les bruits extérieur devinrent inexistant, comme beaucoup d’autres salles de ce type elle devait être insonorisée.
Prenant appuis sur sa prothèse Dante s’assit sur le sol en position de méditation les bras sur les jambes et les mains vers le plafond. Valaqil fit de même se plaçant en position de méditation, il était bien heureux de ne pas avoir recouvert de métal son armure, lui offrant ainsi assez de souplesse pour pouvoirs s’assoir en lotus, c'est-à-dire les pieds sur les cuisses et positionnant ses mains de façon habituel, c'est-à-dire les paumes tourner vers le haut, mains droite emboité dans la gauche et pouce légèrement surélever se touchant. Dante ferma les yeux un instant puis les rouvrit peu après en s’adressant à Valaqil :

- Maître Valaqil. Arkania est devenu le berceau des droïdes Krath. Si l'Empire reçoit ces derniers, il en sera finit de la République Rebelle… (Toujours aussi laconiquement, Dante décrivit à Valaqil ce qu'il avait vu.) Leur nombre est incalculable. Sith et Impériaux travaillent ensemble… Nous devons détruire ce complexe avant que cela ne devienne un véritable problème.

Valaqil écouta Dante avec le plus vif intérêt puis réfléchit quelque seconde avant de s’adresser à lui toujours par télépathie mais cette fois en envoyant ses phrases dans ses pensées :

-* Hum … Bien je vois. Peut-être le saviez-vous mais à l’époque où ces droïdes étaient créé la technologie galactique était encore plus archaïque qu’elle ne l’est aujourd’hui. Les droïdes de guerre Krath avait peu de mémoire et de systèmes, ceci était leur force et leur faiblesse, ils n’hésitaient pas ainsi à se jeter dans le combat ne pensant pas à leur auto-préservation, ce qui était mortelle pour eux mais pour nombre de leurs ennemis surtout … Néanmoins connaissant les Arkaniens ils ont dû les modifier afin que leur mémoire soit quasiment aussi performante que celle de droïde actuelle. Concernant leur armement ils possédaient tous un arc à impulsion d’onde, une arme aussi archaïque qu’eux mais aussi dangereuse ayant environ la puissance d’un disrupteur. L’autre arme était une épée en acier courte mais connaissant le but de ces droïdes et ceux qui les construisent il ne serait pas étonnant d’en voir possédant des épées en cortosis, en phryk ou voir même des sabre-lasers ce qui serait encore plus dangereux … (Valaqil marqua enfin une dernière pause) je pense pouvoir faire quelque chose, je vais descendrais sur Arkania avec mes deux droïdes nous piraterons ainsi les systèmes, nous détruirons leurs donner et les modifierons afin qu’il ne puisse pas recommencer avant longtemps, à moins qu’ils décident de perdre beaucoup d’homme pour ce faire ce qui les désavantagerais. Ensuite nous détruirons tout les droïdes en état de marche ou dont la construction est terminée et détruirons en grande partie ou totalement l’endroit. Quel est votre avis Dante ?*

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De son coté, Laeviathan attendait derrière la grande porte d’acier qui fermait la salle, trouvant le temps long, ce dernier décida de trouver une occupation. Ainsi Laeviathan marcha en direction de Franck et l’interpella :

-Salutation Franck Mallone. Désoler de vous déranger dans votre travaille, mais je n’ai put m’empêcher de remarquer la façon dont vous me regardiez tout à l’heure ainsi que votre sifflement. Puis-je en connaitre les raisons ?
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Mar 15 Oct - 8:46

Dante avait expliqué à son confrère Jedi ce qu'il avait vu et ce qu'il craignait le plus. Seul il ne pouvait rien faire. De plus, il leur fallait un angle d'attaque. Un plan sur mesure. Foncer tête baissée dans ce Temple leur en coûterait de leur propre vie. Malgré son apprentissage passé aux côté du Maître Syl'Torkan, Dante n'était guère très doué dans la diplomatie d'une manière générale. De plus son franc parler laissait parfois à désirer. Et de fil en aiguille, le Maître Jedi avait pratiquement abandonné l'idée de s'intéresser à la stratégie… Il y avait les Grands Maîtres pour ça. Toutefois, le Jedi ne perdait pas de vue le fait que parfois il se devait d'être un fin stratège afin de réussir une mission.

Et tandis qu'il parlait, Dante réfléchissait à la meilleur manière de faire. A eux seuls, pénétrer dans le bâtiment ne serait pas difficile. Néanmoins, réussir à enrayer toute cette chaine de fabrication de droïdes tenait beaucoup plus du ressort de Valaqil… Malgré tout, Dante n'oubliait pas que Cabal devait revenir d'ici peu afin de lui rapporter sa demande. Si tant est qu'elle est réussit à fabriquer ce qu'il lui avait demandé. Mais avec elle, le Maître Jedi savait qu'il ne risquerait rien.


-* Hum … Bien je vois. Peut-être le saviez-vous mais à l’époque où ces droïdes étaient créé la technologie galactique était encore plus archaïque qu’elle ne l’est aujourd’hui. Les droïdes de guerre Krath avait peu de mémoire et de systèmes, ceci était leur force et leur faiblesse, ils n’hésitaient pas ainsi à se jeter dans le combat ne pensant pas à leur auto-préservation, ce qui était mortelle pour eux mais pour nombre de leurs ennemis surtout… Néanmoins connaissant les Arkaniens ils ont dû les modifier afin que leur mémoire soit quasiment aussi performante que celle de droïde actuelle. Concernant leur armement ils possédaient tous un arc à impulsion d’onde, une arme aussi archaïque qu’eux mais aussi dangereuse ayant environ la puissance d’un disrupteur. L’autre arme était une épée en acier courte mais connaissant le but de ces droïdes et ceux qui les construisent il ne serait pas étonnant d’en voir possédant des épées en cortosis, en phryk ou voir même des sabre-lasers ce qui serait encore plus dangereux… Je pense pouvoir faire quelque chose, je vais descendrais sur Arkania avec mes deux droïdes nous piraterons ainsi les systèmes, nous détruirons leurs donner et les modifierons afin qu’il ne puisse pas recommencer avant longtemps, à moins qu’ils décident de perdre beaucoup d’homme pour ce faire ce qui les désavantagerais. Ensuite nous détruirons tout les droïdes en état de marche ou dont la construction est terminée et détruirons en grande partie ou totalement l’endroit. Quel est votre avis Dante ?*

L'idée n'était pas mauvaise. Toutefois, Dante gardait ses réserves quand à une attaque frontale. Ensuite, si Valaqil avait raison sur ce qu'il avançait, alors les droïdes seraient une plus grande menace que Dante le craignait. Si leurs systèmes de combat étaient beaucoup plus élaborés que par le passé alors ils auraient à faire à des combattants puissants. Et c'était surtout sans compter sur les Gardes Impériaux et aux Guerriers Sith qui devaient très certainement être aux aguets dans le Temple…

Les choses semblaient aller de mal en pis… Quoiqu'il pouvaient faire, ils se retrouveraient devant un mur pratiquement infranchissable. Malgré tout, Dante proposa sa propre idée. Quoique dangereuse pour lui, elle n'en restait pas moins la meilleure solution pour que Valaqil pénètre dans le cœur même du Temple. Car à moins de réussir à faire une diversion quelque peu "explosive", ils ne pourraient pas entrer sans être repérés par les capteurs.


- Avant de mettre votre idée en place, il nous faut déjà pouvoir pénétrer dans le Temple. Pour cela j'ai mon idée. Il nous faudra par contre compter une aide extérieur… Qui ne saurais tarder d'ailleurs.

Dante laissa une vague de Force émerger de son corps et il sonda les environs. Non loin d'eux s'approchait un chasseur stellaire d'un type des plus étranges. Un Tie-X. Et de ce que le Maître Jedi en sentait, il s'agissait bel et bien de Cabal… Reprenant le contrôle complet de son corps, Dante expliqua son plan tel qu'il le percevait.

- Nous descendrons sur Arkania. Assez loin du Temple. Ainsi nous passerons inaperçus aux yeux des Gardes du Temple. De cette position je rejoindrais la face Nord du Temple où un engin explosif créera un trouble dans le système. Vous en profiterez pour passer par le versant opposé. Ainsi, il n'auront que peu de combattants à envoyer à votre rencontre. Je vous rejoindrait par la même entrée dès que je le pourrais…

Si Cabal était bel et bien de la partie, alors ce sera une chose des plus simples. Il lui suffirait d'utiliser un de ses droïdes et le tour serait joué… Si tout se déroulait vraiment comme Dante l'avait prévu…

۞ ۞ ۞ ۞ ۞ ۞ ۞ ۞ ۞ ۞  

Dans le cockpit Shark manipulait les appareils de détection d'approche. Le Tie-X de Cabal n'allait pas tarder à demander à être approchée du White Queen. Chose que le Togorien se préparait à faire. De son côté Epiphany s'était mise à léviter durant une énième méditation. Pratiquant la Forme 0 du combat Jedi, elle se devait d'être absolument calme à longueur de temps. L'un et l'autre ne firent que très peu attention au droïde qui accompagnait le Maître Valaqil. Seul Franck, dont la principale préoccupation du moment était de faire fonctionner son datacron comme il le souhaitait, sentit le "regard" du droïde se poser sur lui.

-Salutation Franck Mallone. Désoler de vous déranger dans votre travaille, mais je n’ai put m’empêcher de remarquer la façon dont vous me regardiez tout à l’heure ainsi que votre sifflement. Puis-je en connaitre les raisons ?

Passant les bras au dessus de sa tête, Franck croisa les doigts et posa ses paumes sur le haut de son crâne. Un sourire amusé sur le visage, l'artilleur se mit à observer le droïde avant de parler.

- Je n'ai encore jamais eu le plaisir d'observer un droïde de votre facture… Je suis pas mal étonné de votre capacité à parler de cette manière. Y'à que les droïdes de protocole qui parlent aussi bien normalement… (Laissant tomber ses bras, l'homme commença à se gratter le menton pensivement.) Vous êtes de quelle classe ?
- Franck ne commence pas à le déranger… Toutes ces questions ne te concernent en rien…
- Oh ! Ca va hein ! J'ai bien le droit de faire la causette non ? Pour une fois que c'est avec quelqu'un qui est capable de me répondre sans me prendre pour un abruti… Ca change ! Donc vous venez de quelle planète ? Fondor ? Cyrillia ?


Dernière édition par Dante Garvan le Ven 25 Oct - 8:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Dim 20 Oct - 5:11

Dante semblait écouter avec appréhension, puis le silence s’imposa dans la salle quelque seconde. Puis Dante finit par troubler se silence en proposante ses idées :

- Avant de mettre votre idée en place, il nous faut déjà pouvoir pénétrer dans le Temple. Pour cela j'ai mon idée. Il nous faudra par contre compter une aide extérieur… Qui ne saurais tarder d'ailleurs.

Valaqil resta silencieux à la fin de la phrase du maitre métis, le voyant se concentrer il décida d’attendre un peu, pour voir si ce dernier n’avait pas une dernière chose à ajouter. Il en profita pour améliorer encore le plan qu’il avait proposé afin de s’assurer la victoire.

- Nous descendrons sur Arkania. Assez loin du Temple. Ainsi nous passerons inaperçus aux yeux des Gardes du Temple. De cette position je rejoindrais la face Nord du Temple où un engin explosif créera un trouble dans le système. Vous en profiterez pour passer par le versant opposé. Ainsi, il n'auront que peu de combattants à envoyer à votre rencontre. Je vous rejoindrait par la même entrée dès que je le pourrais…

-*Un engin explosif dites-vous ? J’aimerais connaitre ce dernier afin de pouvoir mieux évaluer les risques et les possibilités de cet engin. Vous allez si j’ai bien comprit partir au nord avec ce dernier, mais ceci ne serait pas très risquer pour vous s’ils envoient bien une majeur partie de leur force là-bas ? Et pour finir, nous allons avoir un allié qui arrivera sous peu, puis-je connaitre ce dernier et avoir quelques informations sur ce dernier. Je préfèrerais tout planifier d’avance et préparer les vois de secours que nous utiliserons, bien que j’espère le pas avoir à les utiliser. (Valaqil fit une légère pause pour réévaluer son plan selon les propositions de Dante puis reprit) Pour mon arriver là-bas j’entrerais assez aisément, de plus moi ainsi que Laevia’, le droïde avec lequel je suis venue, possédons des systèmes de camouflage optique assez performant. Néanmoins je pense que T3, mon droïde utilitaire devrais vous accompagner, ils possèdent un armement très acceptable et ses systèmes te permettrons de passer plus rapidement. Concernant la personne qui va venir et dont je ne connais actuellement rien, je ne peux encore rien réellement prévoir et j’aimerais savoir si des personnes de ton équipage nous accompagnent.*

La machine maintenant était lancer, Valaqil réfléchissait ardemment à un plan digne de ce nom pouvant lui permettre à lui ainsi qu’à Dante de pénétrer dans le bâtiment, pirater les droïdes actuelle, modifier les programmes, détruire la majeur partie d’entre eux ainsi que le bâtiment par la suite. Ca allait être très risqué et dangereux pour les deux.

-*Je viens d’y penser mais, il s’agit d’un « sanctuaire » pour les Arkaniens s’y trouvant. Si nous le détruisons les Arkaniens risquent d’en vouloir à la république et nous aurons tout autant de problème. Par contre nous pouvons leur faire perdre une partie de leurs attaches avec l’empire, et ce en faisant passer la destruction du site pour un accident. Le mieux serait que nous soyons rapide et que nous donnions l’impression que le bâtiment à été détruit suite aux essaies de l’empire. De ce fait il est devenus obligatoire que mon droïde T3 vous accompagnes pour détecter l’emplacement le plus propice pour faire passer l’explosion pour un accident. Et surtout notre fuite comme notre arriver devra passer inaperçue, les soldats dirons bien qu’ils ont été attaqué par des jedis, mais ceci pourrait aussi très bien être une excuse pour faire croire que leur droïde ne sont pas défectueux tout comme leurs essais, donc je devrais aussi pirater leur système de surveillance et le plus vite possible. Je modifierais quelque droïde afin de parfaire ceci.*

Le plan de Valaqil prenait forme de plus en plus restait à voir quelles idées et objections Dante pourrait offrir à son plan afin que ce dernier soit parfait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Franck leva les bras, et les passants au-dessus de sa tête, il croisa ses doigts et posa ses mains sur le haut de son crâne. Il esquissa ensuite un léger sourire amuser puis dit :

- Je n'ai encore jamais eu le plaisir d'observer un droïde de votre facture… Je suis pas mal étonné de votre capacité à parler de cette manière. Y'à que les droïdes de protocole qui parlent aussi bien normalement… (Laissant tomber ses bras, l'homme commença à se gratter le menton pensivement.) Vous êtes de quelle classe ?


- Franck ne commence pas à le déranger… Toutes ces questions ne te concernent en rien…

- Oh ! Ca va hein ! J'ai bien le droit de faire la causette non ? Pour une fois que c'est avec quelqu'un qui est capable de me répondre sans me prendre pour un abruti… Ca change ! Donc vous venez de quelle planète ? Fondor ? Cyrillia ?

-Ne vous inquiétez pas Epiphany il ne me dérange en aucune façon, concernant vos questions Franck. Je ne viens d’aucune des planètes que vous avez citées, mon lieu de création ne peut-être divulguer. Néanmoins je peux vous dire que j’ai été conçu par mon maitre de toute pièce, ou du moins, il s’est servis des modèles des droïdes dit « Trooper Terror ». En contrepartie il a aussi créé de toute pièce mon programme, je peux fonctionner comme un droïde assistant pour un large panel d’utilité quel soit médical ou qu’elle touche à la mécanique, je sers aussi comme un droïde de combat et de défense, ma programmation me permet donc d’assurer quasiment toutes les fonctions existante pour un droïde.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Ven 25 Oct - 8:58

Finalement la présence de Cabal devint si nette que Dante comprit aisément qu'il venait de pénétrer à l'intérieur même du White Queen. S'il avait réussi à obtenir ce qu'il lui avait demandé, alors cette mission se déroulerait sans trop d'encombres. Tout du moins, c'est ce que le Maître Jedi espérait. Toutefois, sur Arkania rien n'était joué d'avance. Il fallait compter sur le climat glacial de la planète, et surtout sur la possible présence de détecteurs de présences à l'extérieur même du bâtiment… Et sans Cabal, ces derniers risquerait de devenir des obstacles de taille à l'avancée de leur plan.

-*Un engin explosif dites-vous ? J’aimerais connaitre ce dernier afin de pouvoir mieux évaluer les risques et les possibilités de cet engin. Vous allez si j’ai bien comprit partir au nord avec ce dernier, mais ceci ne serait pas très risquer pour vous s’ils envoient bien une majeur partie de leur force là-bas ? Et pour finir, nous allons avoir un allié qui arrivera sous peu, puis-je connaitre ce dernier et avoir quelques informations sur ce dernier. Je préfèrerais tout planifier d’avance et préparer les vois de secours que nous utiliserons, bien que j’espère le pas avoir à les utiliser. (Valaqil fit une légère pause pour réévaluer son plan selon les propositions de Dante puis reprit) Pour mon arriver là-bas j’entrerais assez aisément, de plus moi ainsi que Laevia’, le droïde avec lequel je suis venue, possédons des systèmes de camouflage optique assez performant. Néanmoins je pense que T3, mon droïde utilitaire devrais vous accompagner, ils possèdent un armement très acceptable et ses systèmes te permettrons de passer plus rapidement. Concernant la personne qui va venir et dont je ne connais actuellement rien, je ne peux encore rien réellement prévoir et j’aimerais savoir si des personnes de ton équipage nous accompagnent.*

Acquiesçant d'un mouvement de tête, le Maître Jedi n'en attendait pas moins de son homologue Jedi. Un droïde ne serait pas une aide négligeable. Même s'il pouvait poser quelques soucis quand à la suite de la diversion… De ce que Dante avait pu en voir de ce Sanctuaire, il n'existait que deux sorties possibles pour les soldats de l'Empire. Sur la face Sud, à l'endroit même où le Maître Valaqil devait passer. La seconde, n'était qu'une porte dérobée, à peine visible, mais dont les contours avaient étés nettoyés il y a peu afin de permettre à la porte de ne pas rester bloquée par le givre et la glace.

- Pour répondre à vos questions, l'explosif n'est pas plus gros qu'un dard Jedi, mais est capable de détruire un bâtiment de petite taille. Néanmoins, il s'agira ici d'un dispositif de destruction électromagnétique. Il s'agira d'éviter de faire trop de bruit immédiatement. Ce dernier ouvrira une brèche dans le système de surveillance et mettra le système de détection hors-service pour quelques minutes. Juste assez pour que vous puissiez entrer sans être repérés. (Dante ferma les yeux et continua ses explications.) Quand aux troupes, j'en fait mon affaire. Ils risqueront de mettre un peu plus de temps que prévu pour arriver. Ce qui me permettra à mon tour d'entrer dans le bâtiment.

De l'emplacement où Dante allait faire exploser une partie des circuits, il n'y avait qu'une trentaine de mètres. Pour des troupes d'élite, une poignée de secondes suffisaient afin de réduire cette distance à néant. Encore fallait-il qu'ils puissent ouvrir cette porte… Avec ce que Cabal devait lui ramener, cette dernière ne leur servirait plus avant quelques temps. Qui plus est si le vent et la neige se mettaient de leur côté…

-*Je viens d’y penser mais, il s’agit d’un « sanctuaire » pour les Arkaniens s’y trouvant. Si nous le détruisons les Arkaniens risquent d’en vouloir à la république et nous aurons tout autant de problème. Par contre nous pouvons leur faire perdre une partie de leurs attaches avec l’empire, et ce en faisant passer la destruction du site pour un accident. Le mieux serait que nous soyons rapide et que nous donnions l’impression que le bâtiment à été détruit suite aux essaies de l’empire. De ce fait il est devenus obligatoire que mon droïde T3 vous accompagnes pour détecter l’emplacement le plus propice pour faire passer l’explosion pour un accident. Et surtout notre fuite comme notre arriver devra passer inaperçue, les soldats dirons bien qu’ils ont été attaqué par des jedis, mais ceci pourrait aussi très bien être une excuse pour faire croire que leur droïde ne sont pas défectueux tout comme leurs essais, donc je devrais aussi pirater leur système de surveillance et le plus vite possible. Je modifierais quelque droïde afin de parfaire ceci.*

Les grands esprits devaient se rencontrer ici dirait-on. Les Maîtres Jedi avaient eu la même idée au même moment. Faire passer cet acte de destruction pour le compte des Sith et de l'Empire, permettrait d'une certaine manière de repousser un peu plus le pouvoir qu'ils possédaient sur Arkania. Ainsi, les Arkaniens ne poseraient aucunes questions inutiles quand à leur présence sur leur planète. Si tant est qu'ils fassent réellement attention à eux.

- L'idée semble nous être commune… Si nous réussissons cette mission, alors le moral des troupes Impériales sera au plus bas. Qui plus est, les Arkaniens n'apprécieront certainement pas cet acte de vandalisme d'une de leur plus vieilles possessions… (Dante se leva et s'approcha de la porte qui s'ouvrit devant lui.) Mais venez, je vous propose de rencontrer celui qui m'accompagnera sur Arkania.

Quittant la pièce, Dante s'attacha les cheveux sur la nuque. Cabal n'étant pas une personne commune, le Maître Jedi ne voulait pas passer pour ce qu'il n'était pas. Son hospitalité semblait être une des choses que ce dernier appréciait chez lui. Sans compter sur la présence d'Epiphany évidemment. Les discussions semblaient aller bon train dans le vaisseau. Franck devait une nouvelle fois avoir fait des siennes. Et comme à son habitude, Epiphany lui faisait les remontrances habituelles tandis que Shark passait devant lui et alla s'enfoncer dans le corps même du White Queen.

-Ne vous inquiétez pas Epiphany il ne me dérange en aucune façon, concernant vos questions Franck. Je ne viens d’aucune des planètes que vous avez citées, mon lieu de création ne peut-être divulguer. Néanmoins je peux vous dire que j’ai été conçu par mon maitre de toute pièce, ou du moins, il s’est servis des modèles des droïdes dit « Trooper Terror ». En contrepartie il a aussi créé de toute pièce mon programme, je peux fonctionner comme un droïde assistant pour un large panel d’utilité quel soit médical ou qu’elle touche à la mécanique, je sers aussi comme un droïde de combat et de défense, ma programmation me permet donc d’assurer quasiment toutes les fonctions existante pour un droïde.

La manière de parler du droïde de Valaqil avait toujours plu à Dante. Un tel être non organique doté d'une si grande "conscience" semblait être irréel. Pourtant il était bel et bien présent. Avant même qu'il n'ai eu le temps de dire quoi que ce soit, un coffre immense s'écrasa à ses pieds. Suivant le mouvement des yeux, Dante reconnu l'être qui venait de lui lancer cet objet. Cabal.

Tout à côté du Togorien, ce dernier semblait être particulièrement maigre et de petite taille. Mais plus il s'approchait, plus son armure démontrait le contraire. Son casque recouvrant l'entièreté de son crâne, seule une lueur rouge à l'emplacement où devait se trouver ses deux yeux jurait sur le gris brillant de cette étrange armure. Dans un mouvement rapide, une lame se dégaina de l'armure et glissa sur Dante qui l'arrêta à l'aide de son sabre laser. Ses yeux se perdirent sur le visage émacié du casque. Personne n'osa bouger. Puis, lentement, grésillant dans un micro intégré à l'armure, une voix s'échappa du casque de Cabal.


- Tes reflexes sont toujours aussi aiguisé Dante. Je suis assez fier de pouvoir dire que nous sommes amis.
- A jamais Cabal. A jamais.

Chacun retira son épée et la lame argentée disparue dans le manche du sabre laser avant d'être rangé. Cabal fit disparaître sa propre arme dans son armure avant de retirer son casque. Le visage doux aux traits fins jurait avant le reste de l'armure qui se voulait puissante et entièrement mobile. Les cheveux bruns de l'homme se dévoilèrent, attachés à l'arrière de sa tête, de la même manière que Dante. Ses yeux, d'un vert émeraude glissèrent sur Dante avant de passer sur Valaqil.

- Je manque à mes principes. Veuillez m'en excuser. Mon nom est Cabal. Humble serviteur et ami du Maître Garvan. Et vous êtes ?

Liant le geste à la parole, Cabal fit un léger salut en pliant le buste. Comme à son habitude, il semblait parfaitement à l'aise dans ce vaisseau où il avait passé de nombreuses années. Sans quitter Valaqil des yeux, l'homme nouvellement arrivé parla à Dante.

- Je ne veux aucunement manquer de respect à ton invité Dante. Mais j'ai réussi à fabriquer ce que tu m'as demandé. La voici dans toute sa splendeur… Je te laisse regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Lun 11 Nov - 5:23

- L'idée semble nous être commune… Si nous réussissons cette mission, alors le moral des troupes Impériales sera au plus bas. Qui plus est, les Arkaniens n'apprécieront certainement pas cet acte de vandalisme d'une de leur plus vieilles possessions… (Dante se leva et s'approcha de la porte qui s'ouvrit devant lui.) Mais venez, je vous propose de rencontrer celui qui m'accompagnera sur Arkania.

-*Avec grand plaisir Dante.*

Valaqil quitta la pièce avec Dante. Ce dernier s’attacha les cheveux avant de sortir de la salle, surement en raison de son inviter. En sortant Valaqil remarqua que Laevia’ avait commencé à parler avec les autres membres de l’équipage.

-Ne vous inquiétez pas Epiphany il ne me dérange en aucune façon, concernant vos questions Franck. Je ne viens d’aucune des planètes que vous avez citées, mon lieu de création ne peut-être divulguer. Néanmoins je peux vous dire que j’ai été conçu par mon maitre de toute pièce, ou du moins, il s’est servis des modèles des droïdes dit « Trooper Terror ». En contrepartie il a aussi créé de toute pièce mon programme, je peux fonctionner comme un droïde assistant pour un large panel d’utilité quel soit médical ou qu’elle touche à la mécanique, je sers aussi comme un droïde de combat et de défense, ma programmation me permet donc d’assurer quasiment toutes les fonctions existante pour un droïde.

Valaqil avait bien programmé Laeviathan, en réalité il n’avait en rien bloqué ses systèmes ou autres, quand à certaines réponses qu’on lui demandait, mais il s’agissait plutôt d’une sorte d’accord entre les deux personnes. Bien sur un droïde qui divulguerait à tout le monde qu’il fut construit sur Gree et avec les techniques hautement sophistiqué de ce peuple se verrait pourchasser pour être étudier.
Une personne venait d’arriver et lança un énorme coffre aux pieds de Dante. Ce devait être lui l’inviter surprise de Dante.
Il se tenait droit à coté du Togorien, son corps était totalement recouvert d’une armure. La différence entre ces deux derniers était extrêmement flagrante, au niveau de la taille, mais aussi du physique entre l’immense et musculeux Togorien et le petit être à coter de lui qui semblait très frêle et fragile. Le fait que sur ce casque se trouvait une unique partie luisante pouvait indiquer qu’il faisait peut-être partie d’une espèce cyclopéenne, mais qui sait après tout ce que la galaxie nous réserve.
Puis dans un mouvement rapide le petit être dégaina une lame et la fit fondre sur Dante qui la para avec son sabre-laser.

- Tes reflexes sont toujours aussi aiguisé Dante. Je suis assez fier de pouvoir dire que nous sommes amis.
- A jamais Cabal. A jamais.

Valaqil n’avait pas bougé d’un poil durant cet acte d’amitié surement. Son don d’empathie fouinait toujours dans les penser des êtres alentours, et il avait bien sentit que ce Cabal n’avait aucune intention de réellement tuer Dante, donc il n’y avait pas court à intervenir ici.
Dante et Cabal rangèrent ensuite tout deux leurs armes respective et Cabal lui retira son casque. Comme Valaqil l’avait bien pensé la galaxie réserve quelque mystère, il ne s’agissait belle et bien pas d’un être cyclopéen mais d’un humain assez jeune qui plus est.

- Je manque à mes principes. Veuillez m'en excuser. Mon nom est Cabal. Humble serviteur et ami du Maître Garvan. Et vous êtes ?

Cabal s’inclina légèrement et fit un léger salut et ne quitta pas Valaqil des yeux. Laeviathan se plaça légèrement après Valaqil et prit la parole en s’inclinant légèrement face à cet inviter :

-Salutation, je me nomme Laeviathan enchanter de vous rencontrer et voici mon maître, Valaqil’del’Samael.

-*Enchanter également*

- Je ne veux aucunement manquer de respect à ton invité Dante. Mais j'ai réussi à fabriquer ce que tu m'as demandé. La voici dans toute sa splendeur… Je te laisse regarder.

-*Ah voilà donc ce dont m’avait parlé Dante, puis-je avoir de plus amples informations quand a l’objet, si possible j’aimerais connaitre son utilité, ces composants et si possible son constructeur, si bien sur cela ne vous dérange pas*
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Lun 18 Nov - 2:59

Cabal avait toujours possédé ce charisme propre à ceux de son "peuple". Ainsi, rien qu'en le regardant ceux qui le croisaient semblaient le prendre autant en respect qu'en crainte. Et même s'il avait échangé l'armure et la tenue habituelle, il n'en restait pas moins un être doté d'une force et d'une volonté exceptionnelle. Devant autant de courage, Dante n'avait pu avoir que du respect. Cela étant que l'un et l'autre était devenu ami pendant la prise en otage de Fondor. Lorsque la planète tomba sous le joug de l'Empire, Cabal n'avait plus aucune manière de fuir. Pourchassé par les Impériaux, il avait trouvé refuge dans le White Queen. Et le temps passant, le Maître Jedi et le fuyard finirent par se lier d'amitié.

Chacun avait pu compter sur le second lorsqu'il en avait ressenti le besoin. Cabal fournissait les informations à Dante, tandis que le Jedi lui offrait la possibilité de rejoindre sa planète d'origine sans soucis. Leurs échanges et leurs entraînements avaient rapidement fait comprendre à Dante que son adversaire n'était pas moins doué dans la maniement des armes que dans leur création. Aussi, ce fut pour cette raison que Dante avait demandé à son ami de lui fabriquer une arme peu commune… Celle qui se tenait désormais aux pieds du Jedi.

Une fois de plus, Cabal démontra sa politesse en s'excusant à nouveau. Ce fut le droïde de Valaqil qui lui répondit en premier. Le lien qui unissait le Maître Jedi à cette création de fer et d'acier laissait régulièrement Dante perplexe. Aucun être vivant qu'il avait croisé n'avait un jour considéré un droïde comme son égal. Pourtant, c'était ce que faisait Valaqil. Tout comme Dante considérait Shark comme son égal… A la différence de la majorité de ceux qu'il croisait qui ne voyait dans le Togorien qu'un animal se tenant sur ses pattes postérieures… Les restants d'une politique de l'Empire qui, malgré les années écoulées restait encore palpable.


-Salutation, je me nomme Laeviathan enchanter de vous rencontrer et voici mon maître, Valaqil’del’Samael.
-*Enchanter également*    

Valaqil n'utilisait que très rarement ses cordes vocales afin de parler. Car comme tous Gurlanin, cette dernière possédait une étrange vague hypnotique. Lui-même possédait une capacité particulière. Mais Dante ne préférait pas se laisser aller à ses pensées, ils avaient une mission à remplir. Et tandis que Cabal désignait le coffre aux pieds de Shark, Valaqil le questionna sur la nature de l'objet.

-*Ah voilà donc ce dont m’avait parlé Dante, puis-je avoir de plus amples informations quand a l’objet, si possible j’aimerais connaitre son utilité, ces composants et si possible son constructeur, si bien sur cela ne vous dérange pas*
- Voilà donc une personne fort intéressée par mes créations ! J'en suis flatté ! (Un sourire amusé se dessina sur le visage de Cabal.) Son utilité est assez flagrante je dirais… Quand à ses composants et à son constructeur…

Une nouvelle fois, Cabal se pencha légèrement en avant et ferma les yeux avec modestie. Tout à son habitude, il prenait les compliments comme étant des notes de musiques posées par endroit. Et somme toute, il ne savait réellement comment répondre à de tels avances.

- J'ai l'humble plaisir d'en être le constructeur. Et il n'y a qu'un seul et unique matériaux si vous faite abstraction de ce que j'ai rajouté au manche. Péjorativement, on appel ce dernier Fer Mandalorien… Mais je préfère plutôt en parler sous son vrai nom qu'est Beskar.

Pendant que Cabal donnait les explications demandées par Valaqil, Dante s'était agenouillé et après avoir débloqué les fermetures hermétiques, ouvrit le coffre. Allongée calmement sur un lit d'un étrange tissus noir se trouvait l'arme que le Maître avait demandé au Mandalorien il y a de ça plusieurs mois. La lame était large comme ses deux bras, le tranchant brillait sous la lueur diffuse des suspensions du White Queen. S'approchant du Maître Jedi, Franck se pencha au dessus de son épaule. Un sifflement suivit d'un "joli !" sorti de sa bouche. Rapidement reprit par Epiphany, ce dernier s'écarta tandis que Dante se relevait, l'arme à la main.

A la verticale, l'épée géante semblait encore plus impressionnante. Tout comme l'avait précisé Cabal, seul le manche et la garde avait étés recouvert de tissus. Et ce, afin d'avoir une meilleure prise en main. Afin de pouvoir tester la répartition de son poids, Dante se recula de quelques pas. Imitant les gestes de base de l'escrime, l'homme exécuta plusieurs "8" dans les airs. Comme il l'espérait, tout était parfait. Néanmoins, il restait une chose à régler.


- Merci Cabal, elle est parfaite.
- Ce fut un plaisir, ça faisait un moment que je n'avais pas pu travailler du Fer de chez moi. Et j'ai aussi ça pour toi. (Cabal tendit une boite à peine plus grande qu'une main à Dante.) Voilà le système de dissimulation. Il n'est pas aussi parfait que le mien, mais tu sais que mon armure fait le boulot à la perfection !

Tout en le prenant, Dante l'accrocha à sa ceinture. Il n'était pas encore temps de le mettre en marche. Le Maître Jedi espérait pouvoir garder le maximum de puissance jusqu'à leur arrivée sur Arkania. Retournant la lame de son épée vers l'arrière, Dante regarda Valaqil. S'approchant de lui, il s'adressa à l'équipage du White Queen.

- Vous savez ce que j'attends de vous. Une fois sur Arkania vous resterez au spatio-port et vous vous ferez passer pour de simples marchands.
- Ok, patron !
- Epiphany ? Je compte sur toi pour réduire au maximum les dégâts.

Par "dégâts", Dante entendait les problèmes et autres bagarres de Cantina dont Franck semblait être si friand quand il avait trop bu. La Miraluka acquiesça de la tête, et tandis que Shark retournait au poste de pilotage, Dante invita les deux hommes et le droïde à s'asseoir. Exposant leur plan à Cabal, le Maître Jedi lui expliqua ce qu'il attendait de lui. Les explications furent à peine terminées que le White Queen se posait lentement sur le sol gelé du spatio-port d'Arkania. Tout en se levant, Dante s'approcha de la soute du White Queen.

- Valaqil, il serait bon que personne ne nous voit descendre ensemble. Je passerais par la soute avec Cabal.
- A tout de suite !

Précédé de Cabal qui remit son casque et activa son système de dissimulation, Dante quitta le White Queen d'un pas calme et silencieux. Leur cible n'était pas très loin, et la tempête de neige qui se préparait les aiderait à se fondre dans le décor. La mission n'allait pas être de tout repos. Mais afin de réussir à affaiblir l'Empire, les deux Jedi se devaient de la réussir à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Mer 4 Déc - 5:17

Valaqil écouta attentivement la réponse du jeune homme devant lui.

- Voilà donc une personne forte intéressée par mes créations ! J'en suis flatté ! (Un sourire amusé se dessina sur le visage de Cabal.) Son utilité est assez flagrante je dirais… Quand à ses composants et à son constructeur…

Le jeune homme vint une nouvelle fois à s’incliner tout en fermant les yeux faces à Valaqil.

- J'ai l'humble plaisir d'en être le constructeur . Et il n'y a qu'un seul et unique matériau si vous faite abstraction de ce que j'ai rajouté au manche. Péjorativement, on appel ce dernier Fer Mandalorien… Mais je préfère plutôt en parler sous son vrai nom qu'est Beskar.

-*Oh ! Alors vous êtes un mandalorien ? Très intéressant, je connais moi-même très bien les mandalorien surtout les membres du clan Ordo, j’ignorais que tu t’étais fait des amis auprès d’eux Dante.*

En effet depuis qu’il est jeune Valaqil côtoie les membres du clan Ordo car son tout premier maîtres connaissait très bien certain de ses membres. Actuellement l’un des amis les plus proches de Valaqil est le dirigeant du clan Ordo. Il leur doit beaucoup comme notamment l’obtention du Beskar qu’il utilisa pour son bâton et les plaques de son armure. Voir Dante allier avec un membre de ce peuple était assez plaisant à voir ainsi.
Pendant que Valaqil et Cabal parlait, Dante lui était à genou au pied de la boite qui était ouverte dès à présent. Coucher sur un tissu noir se trouvait une épée de taille démesurée, elle était large comme deux avant-bras d’un humain moyen. Franck s’était approcher, la vue de l’arme le fit siffler et prononcer un « jolie ! » en désignant l’arme. Mais il fut néanmoins reprit très vite par Epiphany, il s’écarta alors puis Dante se releva l’immense épée en main.
Dante tenait l’épée verticalement, et elle était vraiment imposante. Seul le manche et la garde était couvert de tissu ce qui était une très bonne idée ergonomique que fut remarquer aussitôt par Valaqil. Dante se recula ensuite de quelque pas puis fit plusieurs mouvement en l’air avec la lame, pour voir le poids de l’arme surement au vue du physique du maître néanmoins et à la connaissance du poids du Beskar, Valaqil savait que sans sa prothèse Dante ne pourrait pas se servir longtemps de l’arme et surement pas avec une seule main et ce même avec la force, sauf en utilisant la télékinésie pour contrebalancer avec le poids et aider à soulever l’arme ce qui restait tout de même épuisant.

- Merci Cabal, elle est parfaite.
- Ce fut un plaisir, ça faisait un moment que je n'avais pas pu travailler du Fer de chez moi. Et j'ai aussi ça pour toi. (Cabal tendit une boite à peine plus grande qu'une main à Dante.) Voilà le système de dissimulation. Il n'est pas aussi parfait que le mien, mais tu sais que mon armure fait le boulot à la perfection !

Dante prit alors un petit appareil gros comme sa main puis s’adressa à son équipage.

- Vous savez ce que j'attends de vous. Une fois sur Arkania vous resterez au spatio-port et vous vous ferez passer pour de simples marchands.
- Ok, patron !
- Epiphany ? Je compte sur toi pour réduire au maximum les dégâts.

Dante invita Cabal, Laevia’ et Valaqil à s’assoir, ils exposèrent ainsi le plan à Cabal mais aussi à Laevia’ qui n’était pas présent dans la salle. Pendant ce temps le vaisseau venait de se pose sur le sol d’Arkania.

- Valaqil, il serait bon que personne ne nous voit descendre ensemble. Je passerais par la soute avec Cabal.
- A tout de suite !

Valaqil regarda alors pendant un moment Laevia’, sans se parler les deux comprirent. Ainsi Laeviathan demanda à T3 de faire atterrir le vaisseau peu après afin de paraitre normal. Valaqil devait aller chercher quelques objets sur son vaisseau car il était venu dans le White Queen sans être prêt à se battre, surtout de cette façon.
Valaqil et Laeviathan sortir du vaisseau tout en laissant activer un système de camouflage les rendant invisible. Derrière leur pas Valaqil utilisait la télékinésie afin de balayer le sol pour ne laisser aucune trace de leur passage. Puis ils arrivèrent devant le Punworcca qui venait à peine d’atterrir, T3 sortie alors laissant le Punworcca ouvert. Ainsi Valaqil et Laeviathan entrèrent sans que personne ne sache que les passagers étaient tous dehors.
Valaqil prit son casque et l’enfila, il mit ensuite sa capuche et modifia son apparence, il voulait ressembler à une personne assez vieille au dos courber ayant besoin d’une canne pour marcher quelqu’un sans danger qui pouvait venir sur Arkania pour mile et une raison.
Valaqil t Laeviathan expliquèrent ensuite le plan à T3 et les deux sortirent du vaisseau alors que T3 était partie plus loin pour rejoindre Dante comme le plan était prévu.
Valaqil marchait ainsi le dos courber, et avec une apparence d’une petite taille, faisant le dos courber environs 1,50 à 1,60 mètre et s’aidant de sa canne pour marcher, Laeviathan lui marchait à ses coter sans aucunes, armes. Enfin aucune arme visible. Valaqil n’avait pas peur pour T3, il savait se battre et son armement était assez conséquent pour vaincre un grand nombre d’ennemi. De chaque coter de ses « bras » le droïde possédait des canon à ion Ssi’ruuk, connue pour pouvoir paralyser droïde et être humain une chose assez incroyable pour un canon à ion mais très couteuse en énergie. Mais là aussi ce n’était surement pas un problème pour le droïde.
Valaqil et Laeviathan arrivèrent près de l’endroit désigné sans éveiller de soupçon puis le signalèrent à T3 qui lui était déjà prêt de Dante et qui ne manqua pas de le signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Mer 11 Déc - 4:01

Le vent froid d'Arkania sembla vouloir mordre à pleines dents le visage du Maître Jedi. A quelques pas devant lui, Cabal avançait, son armure le protégeant autant de la température que des possibles attaques. L'un et l'autre continuèrent leur avancée dans les plaines gelées. leurs pieds s'enfonçaient dans la neige, tandis que l'air s'engouffrait sous le manteau de Dante. D'une main il referma sa seule protection contre le froid, et de la gauche, vérifia la présence de son sabre laser. L'épée en beskar avait finalement trouvée sa place dans son dos ; maintenue par une paire de sangles de cuir. Une fois de plus, Dante n'avait prit que le strict minimum en arme, son sabre et le second qu'il n'utilisait jamais. Ce choix passait souvent pour n'être que de la superstition, néanmoins Dante le gardait perpétuellement sur lui par choix. Et non par habitude. Le reste de ses armes étaient restées sur le White Queen. Et en cas de soucis, il lui restait toujours son blaster personnel ; dissimulé dans sa prothèse.

Le village passé, les deux hommes accompagnés par le droïde de Valaqil durent éviter les regards inquisiteurs de gardes Arkaniens. Ces derniers ne perdirent pas une minute de plus à leur porter une quelconque attention lorsqu'ils se rendirent compte qu'ils ne représentait rien de plus pour eux que des étrangers. Les manières de habitants d'Arkania laissèrent étonné Cabal qui dut se retenir de les envoyer sur les roses. Ce dernier, comme tout Mandalorien, mettait en avant le respect et surtout le courage. Pour lui, manquer ainsi de respect tenait plus du manque cruel de savoir-vivre que d'autre chose. Posant une main calme sur son épaule, Dante lui fit un signe de la tête, lui intimant de continuer leur avancée. Ils n'avaient guère le temps à perdre avec les Arkaniens. Bien au contraire, ils devaient arriver en premier au Temple afin d'y faire diversion.

Lorsque la neige se mit à tomber, Dante sourit en remerciement au temps. Ainsi, leurs traces de pas seraient recouvertes plus rapidement, et à moins de n'être un pisteur hors-pair, il serait difficile de savoir d'où ils venaient, et surtout où ils allaient… Le droïde de Valaqil restant à leurs côtés, Dante savait que les informations seraient retransmises à son confrère Jedi. Ce fut sans un mot que les deux hommes arrivèrent devant le Temple. Une masse noire se dessinait sur le fond blanc enneigé. Le toit du Temple, arborant avec autant de supériorité que d'orgueil sa pointe argenté vers le ciel, renvoyait par endroit les reflets des détecteurs de présences placés à divers endroits stratégiques du bâtiment. Ainsi, l'Empire pouvait observer les allées et venues de ses troupes, tout en surveillant les possibles arrivées de groupements ennemis. A bonne distance, Dante et Cabal mirent leurs déflecteurs en marche. Leurs corps finirent par se fondre dans la neige. Quand au droïde, il serait aisément passé pour un amas de métaux abandonné ici par des Arkaniens n'y voyant plus aucune utilité…

Comme le plan avait été mit en place, Dante fit signe à Cabal de se rendre à l'endroit même où une partie du centre de commande des systèmes de surveillance émanait du bâtiment. Le Temple avait été érigé dans un temps où personne n'aurait un jour pensé l'utiliser de cette manière. Ainsi, la majorité des systèmes électriques et électroniques donnaient sur l'extérieur. De son emplacement, Dante s'adossa au mur et sortit son épée. Son poids n'était pas réellement une gêne pour lui, tout du moins, tant qu'il la tenait de sa main gauche. D'un coup rapide et précis, il trancha la planque de duracier qui maintenait la neige en respect au dessus de la porte. Un bruit assourdissant, signe qu'une avalanche se préparait, résonna contre les montagnes d'Arkania. La neige s'écrasa sur le sol. Un bruit pareil n'aurait pas alerté les soldats, ni même les troupes de garde. Dante avait étudié les plans et la structure des montagnes entourant le Temple. Et au vu du nombre important de cols et de pentes, les avalanches semblaient être devenues monnaie courante ici. Profitant de le court répit, il enfonça son épée le long du mur, à l'endroit même où devait se trouver le mouvement de la porte. La lame fit un mouvement de bas en haut, et dans un craquement sinistre, la porte fit trembler quelque peu la neige qui la recouvrait et fini par s'arrêter, inerte.


*J'espère que Valaqil se tient prêt à entrer…*

Dante fit un mouvement de la tête à l'attention du droïde, si ce dernier restait bel et bien en contact avec le Maître Jedi, alors il saurait rapidement où en était leur mission. Revenant sur ses pas, il retrouva Cabal assit sur un rocher. Les mains sur les genoux, il attendait le Maître Jedi. Son unique œil rougeoyant se posa sur la neige aux endroits où les pieds de Dante s'enfonçait, sa tête se releva et sa voix – légèrement transformée par l'épaisseur de son casque – s'adressa à l'homme qui était encore invisible.

- Tu peux déconnecter ton système. Ici, les caméras sont fictives, regarde. (Cabal attrapa une camera et la tourna dans tous les sens.) Elles ne sont pas branchées… Par contre, j'ai tout mit en place, il ne reste plus qu'à appuyer sur le bouton.
- Je te laisse faire.
*Valaqil, nous sommes en place. Au moment où le dispositif se mettra en marche, vous aurez environ 10 minutes pour pénétrer dans le Temple. Les troupes passeront par la porte condamnée. Vous ne serez pas inquiétés.*


Les doigts de Cabal se mirent à pianoter sur les touches de l'explosif, au moment, où il eu fini, il attrapa Dante par le bras et ils se jetèrent au sol. Une vague électromagnétique passa juste au dessus d'eux. Imperceptible, mais pourtant bien présente, elle fit se lever la neige qui les entourait, les recouvrant légèrement.

- Avec sa ta prothèse aurait fini en morceaux… Je suis étonné que le droïde de ton ami ne soit pas dans cet état ! Sacré robot !

Dante se releva et chassa la neige qui s'était étalée sur son manteau. Utilisant le saut de Force, il grimpa sur le toit, rapidement rejoint par Cabal dont l'armure possédait bon nombre de capacités que les autres ne possédaient pas. De ce point de vue, ils ne pourraient pas manquer l'arrivée des troupes. Quand au droïde… Ce dernier avait très certainement reçu des ordres précis, et donc, il savait comment se dissimuler dans la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Sam 11 Jan - 6:22

T3 roulait en compagnie de Cabal et de Dante. Il connaissait assez bien Dante car Valaqil partageait toutes informations non secrête avec ses droïdes, mais Dante lui devait ignorer beaucoup du droïde. Néanmoins, il ignorait tout de Cabal, surement comme Valaqil, il savait juste qu’il s’agissait d’un mandalorien donc espérait-il quelqu’un de confiance, enfin espérer est plus ou moins faux puisqu’un droïde ne peut pas espérer.
Ils arrivèrent au niveau du temple, là Dante et Cabal activèrent leur camouflage, T3 vit que leur camouflage était bon, mais se sentait supérieur car son camouflage était meilleur tout de même, T3 aimait beaucoup pouvoir se sentir supérieur au gens mais toujours dans un certain respect d’autrui.
Grâce à ses photorécepteurs il pouvait toujours les voir, Valaqil avait créé ce photorécepteur afin qu’il puisse avoir plusieurs type de vision en une fois. Ainsi il avait une vision normale, mais aussi en infrarouge, ultraviolet et quelques autres.
Dante donc avait prit son épée et d’un mouvement vif trancha dans le métal de l’édifice. Le bruit d’une avalanche résonna et la neige recouvrit un peu l’endroit. Dante fit un léger signe de tête à T3 qui retransmit à Laevia’ et à Valaqil un message pour leur dire que tout était bon.

- Tu peux déconnecter ton système. Ici, les caméras sont fictives, regarde. (Cabal attrapa une camera et la tourna dans tous les sens.) Elles ne sont pas branchées… Par contre, j'ai tout mit en place, il ne reste plus qu'à appuyer sur le bouton.
- Je te laisse faire.

Ils activèrent alors la machine. La grenade explosa, ou plutôt dégagea une onde assez puissante, le système de T3 s’était alors un peu engourdit pendant quelque seconde mais tout redevint normal sous peu, heureusement pour lui que son maître avait un très haut niveau en technologie il y serait passer sinon et Cabal le fit remarquer.

- Avec sa ta prothèse aurait fini en morceaux… Je suis étonné que le droïde de ton ami ne soit pas dans cet état ! Sacré robot !

Ill se sentit alors très fier, il adorait qu’on le complimente et qu’un inconnue le complimente ainsi était pour lui quelque chose de merveilleux.
Dante et Cabal sautèrent sur le toit de l’édifice, T3 lui dans un élan d’orgueil si c’est possible pour un droïde utilisa son système de camouflage. Il s’agissait d’un générateur de micro-singularité un système onéreux et très rare que Valaqil a la chance de posséder. Un système hélas qui sert à compléter un droïde et pas une armure mais Valaqil étudiait pour rendre cela possible aussi bien pour lui que pour les autres jedi ou même la république.
Devenue totalement invisible - peut-être même avait-il quitté le monde normal à cause de cette appareil – il utilisa ses répulseur qui lui permettait de flotter dans les airs. Quatre petits appareils qui sortait de ses « pattes » et avec lesquels il rejoignit les deux autres qui était incapable de le voir mais qui avait peut-être sentit quelque chose proche d’eux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Valaqil attendait à l’endroit prévue loin des regards avec Laeviathan à coter de lui, il décida ainsi de reprendre son apparence « naturel » afin d’être prêt et réduisit la taille de son bâton puis le rangea à sa ceinture, juste après Laevia’ reçut un message de T3 reçut un message. Puis peu de temps après encore ce fut Valaqil qui reçut un message télépathique.

*-Valaqil, nous sommes en place. Au moment où le dispositif se mettra en marche, vous aurez environ 10 minutes pour pénétrer dans le Temple. Les troupes passeront par la porte condamnée. Vous ne serez pas inquiétés.*

Valaqil activa aussitôt son camouflage optique devenant totalement invisible, Laevia’ voyant son maître disparaitre fit de même. Comme prévue il y avait quelque soldat à l’entrer mais ce n’était pas vraiment grave. Valaqil se positionna alors à quatre pattes tel le félin qu’il incarnait et avançait avec la plus grande discrétion du monde. Une fois passer la porte il s’arrêta et envoya un message télépathique à Dante et Cabal tout en disant le même message à Laevia’ qui le retransmit à T3.

*-Dante, Cabal je ne peux vous attendre désoler je dois aller au plus vite modifier et arrêter la sécurité de l’endroit, sinon les vidéo pourrait compromettre notre plan de faire passer ça sur le dos de l’empire. J’espère que vous comprenez de plus ne vous inquiétez pas pour T3 si vous ne le voyez plus, il est toujours là avec vous.*

Valaqil se remit debout et avec Laevia’ avancèrent à l’intérieur de l’édifice. Le fait que Valaqil portait une amulette de Taozin lui permettait de ne plus exister dans la force, en fait pour être plus précis là où il se trouvait il y avait un vide dans la force, ce qui permettait de cacher sa présence et son aura aux sith et ce avant qu’ils ne puissent réagir bien que certain pourrait se questionner sur ce vide traversant le temple, encore eut-il fallut qu’il puisse le sentir et ça peu le pouvait.
Laevia’ lui possédait un système le même système très rare que T3 possédait également, de ce fait il passait facilement inaperçue.
Valaqil et Laevia’ parvinrent donc à la salle de contrôle. Là Valaqil usa du Malacia sur les quatre personne présente, ces dernières furent alors prise de spasme et autre petit désagrément et sortir de la pièce en vitesse dans l’espoir d’arriver à temps au toilette surement. Ceci pouvait sembler débile sur le coup mais plus personne ne surveillait l’endroit et ainsi Valaqil et Laevia’ purent agir à leur guise bien que toujours déguiser pour éviter tout problème.
Valaqil et Laevia’ coupèrent alors les communications et le système de surveillance qui fonctionnait encore, ensuite Valaqil installa un programme afin d’empêcher toute réparation et ce pour pouvoir être tranquille pour la suite des opérations.

*-Dante, Cabal, mon travail est terminer, plus aucune communication ni vidéo ne fonctionne.*
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Sam 18 Jan - 10:15

La neige tombait en gros flocons. Ces derniers recouvraient doucement leurs traces de pas dans la neige tandis qu'ils attendaient inlassablement la possible arrivée des gardes. Plusieurs minutes passèrent avant qu'un bruit sourd ne vienne faire trembler la porte désormais scellée. Derrière son masque, Dante sentait que Cabal souriait. Ce dernier avait les soldats de l'Empire en horreur. Peu importait les raisons au yeux du Maître Jedi. Seul le fait qu'ils se respectaient l'un l'autre lui convenait. Cabal n'était pas une personne très commune. Passant le plus clair de son temps dans son armure, il ne parlait que très rarement aux inconnus. Et encore moins à ceux utilisant la Force. Considérant ces derniers comme les sujets et les raisons des maux qu'avaient vécus une partie de son peuple.

Soudain, les gardes tentèrent d'enfoncer la porte. A plusieurs reprises il tentèrent de remédier à la chute de neige. Sans résultats. Les portes en duracier et le tas de neige empêchaient toutes sorties par ce passage. Des ordres hurlés finirent par émaner de la sortie condamnée et firent comprendre aux deux hommes que les Impériaux avaient finalement décidé d'utiliser l'entrée principale. Comme ils l'avaient initialement prévu. Maintenant, il fallait que Valaqil soit en place pour qu'à leur tour, ils puissent entrer sans être vus.

L'entrée par laquelle Dante était passé la première fois avait été comblée rapidement. Les traces de soudures étaient encore fraîches, et à moins de faire une nouvelle scission dans le duracier, ils devaient trouver un autre passage. De plus, à cette hauteur, ils ne pouvaient se risquer à redescendre et laisser de nouvelles traces dans la neige.

D'un coup de main discret dans le bras de Dante, Cabal lui signifia qu'il était temps pour eux d'entrer en scène. Faisant le tour du toit du bâtiment, ils aperçurent une ouverture. Une évacuation d'air, et très certainement – au vu de la fumée opaque qui en sortait – des chaînes de montages. Se dévoilant quelques minutes, Cabal fit tourner quelques vis qui tenaient la plaque et s'engouffra dans le tube d'acier. Invitant le Maître Jedi à la suivre, il s'enfonça dans l'obscurité. Malgré la taille imposante de son épée, Dante remarqua rapidement que la taille de leur entrée de fortune lui permettait de se mouvoir autant qu'il le désirait. A peine étaient-ils entrés que Valaqil les contacta par télépathie.


*-Dante, Cabal je ne peux vous attendre désoler je dois aller au plus vite modifier et arrêter la sécurité de l’endroit, sinon les vidéo pourrait compromettre notre plan de faire passer ça sur le dos de l’empire. J’espère que vous comprenez de plus ne vous inquiétez pas pour T3 si vous ne le voyez plus, il est toujours là avec vous.*

Effectivement, la présence du droïde semblait avoir pratiquement disparue. Toutefois, Dante la ressentait très nettement dans la Force. Si tant est qu'un droïde puisse avoir une présence dans cette dernière. Agenouillés dans le tuyau d'évacuation, ils entendirent des ordres fuser au dehors. Derrière les vrombissements du vent qui soufflait à tout rompre, faisant pénétrer quelques flocons de neige dans l'entrée, les voix des Impériaux étaient presque claires. Malgré quelques râles, ces derniers finirent par déneiger l'entrée bloquée par les soins de Dante.

L'œil rouge de Cabal se mit à briller intensément lorsqu'il regarda à travers la nouvelle grille d'évacuation sous leurs pieds. Une chaîne de montage était bel et bien en fonctionnement. Aucun droïde protocolaire ou même mécanicien ne semblait travailler sur les machines. Totalement automatisé, les créations sortaient les unes après les autres sans aide extérieure. Dante posa son épée à ses côtés et discrètement, lança un léger éclair de Force. Lorsque ce dernier frappa un des droïdes Krath. Il se mit en fonctionnement et dévoila aux yeux des deux hommes une chose qu'ils auraient préférer ne jamais voir : un sabre laser émana du bras du droïde avant de tomber sur le sol. Le membre arraché arrêta de se mouvoir alors que le reste du corps tomba en morceaux.

Cabal poussa un juron en mando'a. Si l'Empire créait une armée entièrement faite de ce genre de droïdes, alors la République finirait tôt ou tard par être éliminée de la Galaxie. Tout comme leurs alliés, ou potentiels alliés… Dante posa sa main sur le pommeau du sabre de Cabal et lui fit comprendre par un mouvement de tête qu'il n'était pas bon de réagir aussi vivement. Ne pas prendre son temps, se laisser aller à la colère et à la précipitation, amenait inlassablement au Côté Obscur de la Force… Et l'idée de perdre un ami de cette manière n'enchantait guère le Maître Jedi.


*Reste calme. Tu pourras l'utiliser en temps et en heure.*
*-Dante, Cabal, mon travail est terminer, plus aucune communication ni vidéo ne fonctionne.*

A peine le message était arrivé que Cabal enfonça la grille d'un magistral coup de pied et sauta plus bas. Le sabre au clair, il trancha la tête d'un garde droïde. Quand au second, il n'eu que le temps de voir le fil de l'épée de Dante s'enfoncer dans son crâne. Coupé en deux, le droïde s'écrasa sur le sol. Leurs systèmes de camouflages déconnectés, les deux hommes se dissimulèrent derrière une console de commandes. Quand au droïde de Valaqil, Dante le sentait à leurs côtés.

*Valaqil, nous sommes au pied de la chaîne de montage secondaire… Où en es-tu ?*

Des ombres apparurent au détour de la porte. Une bure noire, des visages dissimulés sous leurs capuches d'ébène, deux êtres continuèrent leur avancée sans même faire attention aux deux hommes. La présence de Dante, quoique significative dans la Force, ne les avait apparemment pas interpellés. La main de Cabal serra la poignée de son sabre tandis que les doigts de son autre main faisaient des vas et viens en se détendant. Des Impériaux, des droïdes Krath… Et maintenant des Sith. Arkania semblait être devenu un lieu très prisé dans la Galaxie…
Revenir en haut Aller en bas
Dante Garvan
Grand Maitre Jedi
Grand Maitre Jedi
avatar
Messages : 448
Âge réel : 31

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes: Sabre laser argenté, 2 tonfas laser, une épée géante en beskar
Alignement: Lumineux
MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael] Lun 21 Avr - 8:01

RP abandonné pour cause de départ du joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael]

Revenir en haut Aller en bas

Souvenirs de Renégats d'Arkania [PV Valaqil'Del'Samael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Arkania [Empire]-