Partagez| .

Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Jeu 11 Juil - 4:01

Kurano passait une journée pour le moins paisible, profitant de son compagnon afin de faire une sieste bien mérité. Il rêvait de liberté, de voir l'empire s'effondrer; peut être ce jours là Kurano ne serait il plus obligé d'écumer les planètes à la recherche.

Son repos fut troublé par la sonnerie habituelle de l'holocommunicateur officiel du cargo. C'était le moyen de communication qu'il utilisait pour être tenu informé des missions de la République. Kurano appuya sur le bouton du communicateur et un hologramme d'un quelconque officier apparu juste au dessus.

L'homme se mit à parler: "Capitaine du StarTrooper, ici le Colonel Dan Martin de la République, nous avons un contrat à vous proposer, un équipage de contrebandiers au service de l'empire s'est rendu sur Nkllon, un équipage de soldat est déjà en route pour les intercepter, mais ils auront surement besoin d'aide. Vous êtes le vaisseau le plus proche et vous arriverez bien avant le vaisseau de la république. Le contrat sera bien payé si vous l'acceptez"

Kurano n'eut pas longtemps à réfléchir, les simples mots au service de l'empire avait suffit pour le convaincre, bien payé qui plus est. Il s'empressa donc de répondre: "Colonel Martin je suis votre homme"


Nkllon, c'était une planète au climat très dur, la chaleur y était étouffante, les volcans prospéraient, mais malgré son habitat naturel plus que compliqué, la planète avait son importance, on y trouvait tout un tas de minéraux très utile quand à la fabrication des vaisseaux spatiaux. C'était surement la raison de la venue du dit équipage sur cette maudite planète, avec un peu de chance, Kurano pourrait garder la cargaison avant de livrer les hommes, voir les vendre à la république en échange d'un petit bonus en terme de crédit.

Kurano posa donc la StarTrooper sur l'astroport de la planète, l'une des rares zones suffisamment urbanisé pour ne pas apercevoir de coulées de laves. Comme à son habitude, il se dirigea vers la taverne la plus proche, l'endroit où l'on glanait toujours le plus d'information. De quoi pouvoir renseigner les troupes de la république dès leur arrivée...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Saedlis
Lieutenant des Forces Républicaines
Lieutenant des Forces Républicaines
avatar
Messages : 62
Âge réel : 20

MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Jeu 11 Juil - 21:26

Alexandre s'était levé, réveillé par le commandant qui le voulait dans son bureau, et immédiatement. Il se revêtit d'une tenue légère et sortit rapidement de sa chambre pour aller trouver ce satané commandant, qui plus est, qui le faisait levé de si bonne heure. *On peut jamais dormir tranquille*. En effet, aucun entrainement n'était prévu, alors que voulait-il ce commandant de malheur? Traversant hâtivement les couloirs, il arriva au bureau du commandant où deux soldats le firent entrer. Il pénétra dans une pièce plutôt grande orné de quelques meubles, et d'un grand bureau. Un homme était assis à ce bureau, le commandant. Il leva la tête et sursauta avant de dire:

-Lieutenant, quelle est cette tenue?!!
-Celle que j'adopte lorsque je suis en quartier libre.
-Et bien c'est terminer, votre repos prend fin à vous, et dix de vos hommes!! Vous avez eu la chance de vous voir confier une mission.
-Commandant, si je puis me permettre, on à jamais eu si bonne température sur Corellia, ne pas profiter serait...
-Ça suffit, les intérêts de la République passe avant les votre!! Vous allez vous rendre sur Nkllon avec une dizaine de vos tireurs, on y à détecter un groupe de contrebandiers qui est au service de l'Empire. Vous serez assisté par un hors-la-loi à notre service, Kurano Akeru. Il vous aidera à les capturer...Vivant!! Parce que si je vous y envoi avec vos hommes, vous allez faire un carnage!! Maintenant, en tenue de combat, un Vaisseau vous attend vous et vos hommes que je fais préparer, vous partez au plus vite.
-Bien commandant!

Alexandre sortit et courut jusqu'à sa chambre où il entra. il revêtit immédiatement son équipement, pris son fusil Blaster, un pistolet Blaster, et il fila immédiatement pour le Hangar. Un vaisseau de transport les y attendait lui et ses hommes, il monta suivis de dix hommes, dix bons tireurs. Le vaisseau ferma les portes, et prit son élan, il décolla lentement pour gagner peu à peu de la vitesse. Le lieutenant regarda au travers de son casque, ses hommes, un fusil blaster dans leur dos, avec un équipement qui ressemblait à celui du lieutenant. Leurs armures anti-blaster sur eux, ils discutaient de tout...et de rien. Le vaisseau sortit de l'atmosphère de Corellia et commença à prendre une belle vitesse. Dans quelques minutes, ils seraient sur Nkllon.


---


Nkllon est une planète formée de cratères et de volcans, ainsi que de roches. On y extrait des métaux et ce fut le théâtre de grands investissement autrefois, sa l'était peut-être toujours d'ailleurs. La planéte ne valait absolument pas Corellia, elle était formée de telles chaleurs, des chaleurs si grandes que les plus faibles en succombent, et Alexandre avait une préférence pour la fraicheur. Autant dire que les meilleures conditions n'étaient pas réunies. Le lieutenant pensa à sa mission, il espérait que le hors-la-loi en question était performant, qu’il le trouverait sans trop de problèmes, et qu'il avait commencé à faire son travail. Récolter des informations, et encore mieux, localiser les contrebandiers. Certes c'était beaucoup demandé, mais bon, on pouvait toujours rêver et espérer.

Le vaisseau amortit de transport amortit sa descente vers un spatioport. Le pilote demanda l'autorisation d'atterrissage, il l'obtint rapidement. Le bon côté avec l'armée, c'était que vous aviez accès facilement à tous les spatioports de la République. Mais on ne venait pas se balader, on venait pour un objectif bien spéciale. Le vaisseau diminua la puissance de ses réacteurs et commença, lentement, trop lentement, son atterrissage. Il atterrit avec un "Clonk" satisfaisant tandis que le lieutenant et ses hommes débarquaient. Une fois que tous furent sortis, le lieutenant les mena vers la ville, il espérait trouver rapidement son hors-la-loi.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Jeu 11 Juil - 22:39

Kurano poussa la porte de la taverne, en s'ouvrant, les battants des deux portes émirent une sorte de crissement horrible, comme si elle n'avait pas été franchie depuis plusieurs années. Son arrivée ne pouvait donc pas passer inaperçue et Kurano ne fut pas surpris de voir tout un tas de regard se tourner vers lui, au coin droit, un vieillard complètement ivre était affalé sur une table; dans le coin de gauche, un voyeur qui se rinçait l'oeil sur l'une des serveuses sursauta à l'entrée de Kurano, puis se calma aussitôt.
Autour d'une table au centre se trouvait ce que Kurano pressentit être un couple; et appuyé contre le bar se trouvait également un gros malabar qui en auraient fait frémir plus d'un.


Toute l'assemblée s'était retournée à l'entrée de Kurano, tous l'avaient fixé du regard ne serait ce qu'un court instant. Il était évident que Nkllon n'était pas le genre de planète à recevoir beaucoup de visiteur, et Kurano en était réellement sûr, avec sa dégaine, ses deux blasters à la ceinture, il portait sur lui une étiquette avec marquée "Etranger".


Le tavernier quand à lui se tenait derrière son office, essuyant un verre d'un torchon. Ce dernier lui adressa la parole en premier:

- Qu'est ce que ce sera ?

- Un hydromel bien frais

La chaleur, parlons en, il ne devait pas s'être écoulé plus d'une demi-heure depuis l'arrivée de Kurano en ville, et déjà il en avait des sueurs, à dire vrai il aurait bien été capable de laisser le contrat en plan et de rester à la taverne jusqu'à la tombé de la nuit. il fallait être cinglé pour marcher sous ce cagnard, la température extérieure devait surement avoisiner les 50 degré à l'ombre.

Pourtant, le boulot était bien payé et il serait bien fait, mais tout de même, aller dehors c'était insupportable par ces températures, Kurano attendrait la tombée de la nuit, qui plus est, il allait devoir travailler avec un bataillon de soldat de la république et ils n'étaient toujours pas arrivés sur place.


Dans l'optique de commencer à obtenir des informations, Kurano entama la discussion avec le tavernier:

- Doit pas y'avoir beaucoup de monde qui voyage sur cette maudit planète, on y crève de chaud !

- Pas faux, mais j'ai pas à me plaindre, tous le monde passe par ici pour se rafraîchir si bien que je reste même ouvert la nuit.

L'art de délier les langues d'un tavernier, ça n'était pas donné à tous le monde, mais Kurano savait parfaitement s'y prendre, il avait presque vécu toute son enfance dans des endroits comme celui là.

- Ouai c’est sur, quand j'ai vu votre bar j'ai pas pu m'empêcher d'y faire une pause, rien qu'à penser qui faut que j'aille récupérer des matériaux de vaisseaux j'en pouvais plus, imaginez quand j'en aurais fini avec cette foutu corvée hein imaginez. A la base je devais partir avec le reste de mon groupe, mais j'ai été retardé, j'ai fait un malaise à cause de la chaleur, résultat ils sont parti sans moi les saligots ! Dites vous les auriez pas vu passer par hasard, des types un peu fringué comme moi.

La tavernier semblait se douter de quelque chose, mais lorsque Kurano lui commanda une autre choppe d'hydromel, sa langue se délia bien facilement:

- Vos amis, ils sont parti vers le nord hier soir, en direction de la mine.



Kurano avait donc vu juste et son coup de bluff avait bien marché, mais c'était une mauvaise nouvelle, les contrebandiers avait une journée d'avance sur lui.

C'est en cogitant sur la suite des événement que Kurano entendit un martèlement, des bruits de pas, oui c'était bien ça.
Arf, foutu soldat, pas capable de passer inaperçue quelque part, on les entendait toujours arriver de loin, et après on s'étonne que l'empire soit en train de s’agrandir.

Kurano remercia le tavernier, et sortit en direction des soldats, il s'adressa alors à celui qui devait commander puisqu'il menait la marche:

- Je suppose que c'est vous les pauvres gars qui ont été envoyé sur cet enfer ? J'ai déjà obtenu quelques informations sur les personnes que vous recherchez, mais avec cette chaleur personne tiendra, je vous suggère de vous mettre à l'abri dans la taverne, et sans votre armure, sinon ma couverture est grillé, pour le reste de vos hommes je sais pas ce que vous voulez faire, mais si on rentre tous dans la taverne ça va surement éveiller des soupçons; kurano entra alors dans la taverne et avant de repousser les portes et d'attendre une réponse de l'officier, il lança; oh et je prend toujours le tiers de la somme avant l'exécution du contrat, manière de couvrir mes frais si les choses se passent mal je suis sur que vous comprenez !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Saedlis
Lieutenant des Forces Républicaines
Lieutenant des Forces Républicaines
avatar
Messages : 62
Âge réel : 20

MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Ven 12 Juil - 1:39

Alexandre et ses hommes marchait, traversant la ville, le lieutenant avait aperçu une taverne, de quoi se rafraichir, et trouver des informations. Les soldats n'en pouvaient plus de la chaleur et ils étouffaient sous leurs armures. Alexandre aussi crevé de chaud, et la température était si grande qu'il était impossible de se faire discret. Déjà, avec l'uniforme, vous vous faites voir, mais alors, en trainant des pieds et avec cette chaleur...Impossible de ne pas vous faire remarquer. Un marchand à l'ombre les avait interpellés en se moquant, il avait rapidement déchanté à la vue du poing d’Alexandre qui allait lui atterrir en pleine figure. Ce spectacle avait diverti les badauds et avaient fait fuir ce qui craignait l'armée. Peut-être que c'est grâce à sa que l'on retrouverait ces maudits contrebandiers. A l'approche de la taverne, un homme sortit, deux pistolets blaster aux côtés et leur lança:

-Je suppose que c'est vous les pauvres gars qui ont été envoyé sur cet enfer ? J'ai déjà obtenu quelques informations sur les personnes que vous recherchez, mais avec cette chaleur personne tiendra, je vous suggère de vous mettre à l'abri dans la taverne, et sans votre armure, sinon ma couverture est grillé, pour le reste de vos hommes je ne sais pas ce que vous voulez faire, mais si on rentre tous dans la taverne ça va surement éveiller des soupçons.

kurano, parce que le lieutenant l'avait reconnu, entra alors dans la taverne et avant de repousser les portes et d'attendre une réponse de l'officier, il reprit:

-oh et je prends toujours le tiers de la somme avant l'exécution du contrat, manière de couvrir mes frais si les choses se passent mal je suis sûr que vous comprenez !

Il rentra sur ce, dans la taverne. Alexandre se tourna vers ses soldats et les fit venir au coin d'une rue d'où ils ne seraient pas repérés, il leur fit enlever leurs armures et les laissa en tenue légère. Il leur intima de garder leurs armes à portée de main et enleva son armure pour revêtir une tunique aux manches courtes d'un bleu plutôt clair et un pantalon de cuir noir, cet accoutrement ferai l'affaire. Il mit son pistolet blaster sur sa cuisse, prêt à dégainer en cas de problème et confia le reste à un soldat. Lorsque tous furent prêts, Alexandre ordonna:

-Vous rentrez au vaisseau, on viendra vous chercher là-bas moi et le hors-la-loi. Toi tu prépares la somme pour qu'il puisse l'empocher ce soir, et vous faites attention à mes armes et mon armure. Ah! Arrangez-vous pour être prêts lorsque nous viendrons. Et ne vous faites pas tuer en route!!

Les soldats hochèrent positivement la tête, et ils partirent dans la direction opposé de celle du lieutenant qui se dirigeait vers la taverne. Le commandant devait être un habitué aux affaires avec ce gars, il avait préparé ce qu'il avait demandé. Il avait fait charger la somme dans le vaisseau, et rien que le tiers. Ou alors, c'était ceux qui négociait, la République donc, qui avait pris l'habitude. Alexandre entra dans la taverne dans un crissement affreux. Le lieutenant fit comme si de rien n'était et alla se placer aux côtés du jeune hors-la-loi. Il commanda comme lui, un peu d'hydromel au tavernier qui lui servit rapidement. Alexandre sirota en silence sa boisson fraîche, et il déclara lorsque le tavernier se fut éloigné:

-Vous prendrez le tiers de la somme ce soir, au vaisseau, cela nous fera faire un détour mais je n'allais pas me trimballer avec plus de vingt mille crédits en ville. Je n'allais pas non plus laisser mes hommes se balader, ils se seraient faits remarqués sans problèmes.

Il but une gorgée avant de détailler le jeune homme qui semblait avoir le même âge que lui. Il était plutôt grand, tout comme le lieutenant, mais un peu plus peut-être. Son accoutrement lui permettait de montrer qu'il ne faisait pas parti des civils. Les pistolets blaster non plus. Finalement, le lieutenant demanda:

-On va s'assoir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Ven 12 Juil - 21:46

Le soldat le suivit dans la taverne après s'être dévêtue de son armure et lui annonça qu'il recevrait la somme convenu avant leur départ ce soir; à vrai dire Kurano s'en fichait un peu, il avait dit qu'il voulait l'argent en partie avant de faire la mission, mais la réalité c'était que la république n'avait de toute façon aucun intérêt à le rouler, à chaque fois qu'ils avaient des missions un peu délicates d'un point de vue réglementaire, il leur fallait bien des gens pour les exécuter.


Les deux hommes s'assirent donc autour d'une table de la taverne. Kurano dévisagea le soldat un petit moment, il devait avoir son âge à peu près. Puis rompant le silence:

- Je crois ne pas m'être présenté dans les règles, je suis Kurano Akeru capitaine du StarTrooper. Et vous c'est comment ?


Voyant que la réponse ne venait pas immédiatement Kurano enchaîna tout en surveillant la tavernier pour ne pas griller son imposture:

- J'ai déjà commencé à mener ma propre enquête en me faisant passer pour l'un des membre d'équipage de nos hommes, il semblerait qu'il se dirigent vers les mines au nord de ce village, probablement à la recherche de matériaux pour les vaisseaux impériaux.


(Désolé pour ce message un peu court et pas très constructif, j'ai quelques problèmes personnels en ce moment à régler, j'ai posté vite fait là mais je risque d'être absent quelque temps).
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Saedlis
Lieutenant des Forces Républicaines
Lieutenant des Forces Républicaines
avatar
Messages : 62
Âge réel : 20

MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis Ven 19 Juil - 21:58

Le Hors-la-loi au service de la République s'assit à une table suivit par le lieutenant qui se tira une chaise. Kurano le dévisagea un moment et le lieutenant ne brocha pas, il avait l'habitude de ce genre de chose. Finalement, il lui demanda son nom mais le lieutenant ne répondit pas, il était absorbé dans ses pensées. Comment se déplacer? Grâce à un vaisseau, ou autre chose, ou encore à pieds. La taverne était rempli de plusieurs personnes qui n'était sans doute pas toutes en règles avec la justice, mais là, Alexandre ne pouvait rien faire, il fallait éviter de se faire remarquer. Il avala une longue gorgée d'hydromel, au moins était-il frais. C'était mieux que rien, et le lieutenant pensait à ses hommes, pourvu que rien ne leur soit arrivé. Ils étaient capables de se faire remarquer quand ils le voulaient, et c'était un sale problème. Kurano continua finalement :

- J'ai déjà commencé à mener ma propre enquête en me faisant passer pour l'un des membres d'équipage de nos hommes, il semblerait qu’ils se dirigent vers les mines au nord de ce village, probablement à la recherche de matériaux pour les vaisseaux impériaux.

Là, ça devenait intéressant, ainsi Kurano avait déjà commencé ses recherches. Un très bon enquêteur celui-là, mais le lieutenant retint surtout le mot "Impériaux". Il ne manquait plus que ça, les impériaux sur la planète, les impériaux volant du matériel, mais surtout prenant les ressources dont ils avaient besoin, comme quoi, ils commençaient vraiment à devenir importants, et si la République ne faisait rien, l'Empire serait bientôt la plus grande puissance qui soit, et ça, tout le monde le savait. Mais la République s'était endormi sur ses acquis, seul certain semblaient comprendre les menaces, mais c'étaient des militaires pour la plupart et quelque politiciens peu écoutés. Le lieutenant se promit d'enquêter sur tous les secteurs d'interventions en liaison avec l'Empire, ainsi, il aurait des arguments. Mais l'heure n'était pas aux bavardages mais à l'action.

Alexandre dévisagea l'homme, quelqu’un de libre, pratique au niveau de la république, il accédait facilement ou il le voulait dans n'importe quelle zone de la République. Si Alexandre avait choisi l'armée c'était pour protéger la République ou du moins participer à sa protection, mais il découvrait un autre moyen de l'aider. Ainsi, être Hors-La-Loi, c'était aider la République, quand ceux-ci luttaient pour évidemment. Tout comme l'Empire, la République n'hésitait pas à faire appel à eux, ces gens sans foi ni loi quoique certain se fixe sans doute des règles. Bref autant dire qu’à ce niveau, la République ne valait pas mieux que l'Empire, une seule différence, c'est qu’elles les utilisaient pour une cause un peu plus noble. Et puis, la faim justifie les moyens. Le lieutenant finit par se dire qu'il était temps qu'il révèle son nom et aussi sa question, il se lança donc:

-Je me nomme Alexandre Saedlis, lieutenant dans l'unité des Tireurs d'élites Républicains. Juste une question: Comment allons-nous nous déplacer?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis

Revenir en haut Aller en bas

Racaille indésirable: PV Alexandre Saedlis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Nkllon [Empire] :: Cité nomade-