Partagez| .

Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Lun 17 Juin - 13:35

Voilà une grosse semaine que je suis ici, sur Naboo, au Temple Jedi.  Je ne connais personne et je stresse au moindre bruit, chose qui ne me ressemble pas, comme je suis courageuse d'ordinaire.  J'ai déjà passé par tout les surnoms possibles et imaginables.  Même guimauve est sortit, je vous le jure!  Je pleure la nuit, ma sœur me manque trop...  D'habitude, c'est elle qui me protégeait, maintenant, je suis seul face au monde.  J'ai du mal à m’intégrer, même si je fais des efforts.  

Voilà une trop longue semaine, que je passe à tenter de me faire des amis.  Où à chaque jour, à l'aube, je sors.  Je sors pour faire la seule chose qui me fait du bien, même si certains trouvent cela inutile, moi j'ai un but.  Je pars marcher, pour vider mon esprit de tout ces souvenirs trop douloureux, qui reviennent à la charge à tout moment et qui font de mon deuil, une épreuve en apparence insurmontable.  J'ai encore envie de verser toutes les larmes de mon corps, de disparaître pour ne plus ressentir la douleur...  Je voudrais que quelqu'un me comprenne, m'aide.  
Ça me fait étrange tant de luxuriante nature, c'est très différent des arbres morts dans ma ville natale.  En fait, je trouve cela apaisant, comme si toute cette vie autour de moi était là pour me soutenir, comme si les arbres comprenaient ma peine et voulaient la soulager.  Je m'approche de l'un d'eux et pose une main sur son tronc.  Puis je relève légèrement les yeux et d'un saut souple, je m'accroche à une branche assez basse.  Je jette un coup d’œil autour de moi pour m'assurer que je suis seule et me hisse sur mon perchoir.  J'adore ce genre de moment.  Surtout qu'étant seule et dans mon temps libre, je peux porter mes vêtements favoris, et non une tunique sans caractère et, je dois le dire, plutôt moche.  Aujourd'hui, ma tenue se compose d'une jupe bleu ciel à froufrous lilas allant jusqu'aux genoux avec une épaisse crinoline.  Le haut est dans les mêmes couleurs sans manches et avec un col haut agrémenté d'un ruban gris clair noué en boucle.  Niveau chaussures, ballerines grises attachées à la cheville.  Bref, perchée dans cet arbre, je ressemblais à une acrobate de cirque.  Cette pensée m'amuse et je souris, me balançant sur une branche plus haute, exécutant un petit numéro improvisé.

Quand j'étais avec ma sœur, on parcourait la ville en ligne droite, sans jamais tourner.  Pour ce faire, on se servait de tout ce qu'on pouvait trouver.  C'est ce qu'on appelle du parcours, pour informer les plus incultes.  Ce n'est qu'à la fin qu'elle m'a expliqué que ce petit moment de plaisir servait à apprendre à fuir rapidement.  Car ainsi, on avait une façon différente de voir son environnement et l'on pouvait plus facilement devancer son poursuivant en empruntant des chemins différents.
Je me met sur les mains, fermant les yeux.  La crinoline de ma jupe l'empêche de redescendre et mes pieds sont bien tendus vers le ciel, vu la légèreté de mes chaussures.  Je peux donc commencer à vider mon esprit, lentement.  Pour me concentrer sur deux uniques choses.  Ma voix et ma respiration.  Je dois aussi me concentrer pour ne pas être étourdie, comme ma tête reste à l'envers.

Ainsi perchée, dans une de mes positions favorites et l'esprit calme.  En plus, je suis seule, un point qui compte énormément pour moi.
Les conditions étant parfaites, je commence à chanter, en portant attention à mon souffle.  De longues notes, qui sortent avec une grande douceur sans que j'aie besoin de forcer.  Dans ma tête, ma voix résonne, mais je ne l'écoute pas, trop concentrée sur ma position stratégique, qui fait travailler mon diaphragme plus que si j'étais à l'endroit.  
Me concentrer, de longues notes claires et puissantes, de sorte que je peux certainement être entendue jusqu'à assez loin autour.  Mais être entendue ne me gêne pas, et puis, si ma voix peut les déranger, eh bien ils n'ont qu'à l'ignorer.  Par contre, si on m'observe, me regarde directement, je deviens soit stressée, soit énervée.  Si la personne pousse le bouchon trop loin, en restant plus longtemps que nécessaire, je stoppe tout et le ou la fautif(ve) à droit à une bonne tirade bien placée.  C'est mon gros problème, celui que j'aurais préféré régler avec Fileacia qu'avec une autre personne.  

J'ai beaucoup de difficulté avec mes émotions, à les garder pour moi et ne pas les faire éclater.  Je réagis souvent excessivement, sans pouvoir me retenir.  J'explose et je me ridiculise carrément.  Et là, je rougis, morte de honte.  
On me reproche aussi très souvent ma grande joie de vivre, mon plaisir à avoir de l'humour, ce dernier étant utile lors d'un combat, étant parfois très déstabilisant.  On me dit souvent que ce n'est que des balivernes, mais tout cela à été testé, et en est ressortit avec un bon seuil de réussite, alors je n'y vois pas un problème à essayer.  Mais il faut s’assurer que l'adversaire n'est pas trop névrosé, car une blague mal placée pourrait le rendre encore plus enragé, ce qui n'arrange rien du tout...

Ma chanson d'aujourd'hui raconte l'histoire d'un oiseau de glace amoureux d'un oiseau de feu, comment ils se sont détruits l'un l'autre pour finalement devenir un seul oiseau de vapeur.  Une petite leçon de vie bien placée, expliquant que même deux éléments contraires peuvent s'unir et ne faire qu'un, même si cela parait impossible.  J'adore cette chanson, je me fait souvent un plaisir de la chanter, surtout qu'elle est parfaite pour mon genre entrainement, étant par moments très rapide, et d'autres moments, lente et faite de longues notes demandant un maximum de souffle pour tenir la note.  La chanson idéale quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mer 26 Juin - 4:29

Le vent, il soufflait sur l’écorce et les feuilles de ce grand arbre. Il était très grand plus de 5 mètre et il faisait tâche parmi les arbres du marais Naboo, un arbre à l’écorce bleu nuit semblant faite de cristal et au feuille noir. Il tâchait entre les autres arbres du marécage emplit de ruine d’une civilisation éteinte de Naboo. Sur cet arbre on pouvait aussi voir apparent de nombreuse marques doré provenant d’une civilisation éloigné et étrange voir même maléfique car ces symboles rappelait ceux des sith malgré leur couleur très différente.

Ses plus grosses racines partaient toutes les quatre dans des directions opposées, sur les cotés droit et gauche ont pouvait remarquer comme deux coupole d’une couleur allant entre celle du bronzium et celle de l’or et derrière comme un dossier remontant sur environ 1 mètre et en haut accrocher autour de plusieurs branches ont pouvait voir une sorte de cape flotter au grès du vent accompagnant les feuilles de cet arbre majestueuse dans leur danse. Le plus étranges était les nombreuses pierres autour de l’arbre, ces dernières de tailles et de formes différentes lévitait toutes et tournoyait autour de ce dernier ce qui pouvait, pour des personnes impressionnables, être l’œuvre d’esprit hantant les lieux.

Cet arbre en réalité n’était rien d’autre que le maitre jedi centenaire revenus pour la première fois au temple depuis plus de quarante ans, Valaqil’Del’Samael. Le métamorphe Gurlanin aimait prendre cette apparence, celle d’un arbre Bafforr, alors qu’il méditait, l’endroit qu’il avait choisit sur Naboo était un lieu sacré des Gungans une zone marécageuse où se trouvait apparente d’antiques statues d’une espèce de Naboo disparus depuis de très nombreuses années et dont seules ses architectures laisse encore une trace. Les pierres quand à elle flottait autour de lui à cause de la méditation que ce dernier faisait et qui donc faisait léviter des objets de petites tailles autour de lui.

Ayant finit sa méditation Valaqil reprit sa forme commune d’un grand félin humanoïde, pour éviter de détruire son armure il avait la retirer quand il s’était changer en arbre et donc ne portait que sa cape, néanmoins il l’avait laissé là sur le siège de sa mécano-chaise servant de socle à son tronc. Il revêtit alors de nouveau son armure puis réajusta sa cape avant de s’assoir en tailleur sur sa mécano-chaise comme s’il allait de nouveau méditer. Ce qui semblait être des coupoles aux cotés adjacents de l’objet se mirent alors a bouger, deux pattes sortirent sur l’avant de l’appareil et les coupoles s’ouvrirent ensuite se transformant elles aussi en pattes bien que nettement plus grosse que celles à l’avant de l’appareil.

Valaqil repartait donc hors de la forêt et du marécage de Naboo et repartit en direction du temple jedi bien qu’il avait hésité à retourner dans son vaisseau. Mais alors qu’il avançait dans la forêt il entendit des sons, comme une sorte de chant ou de musique, sa curiosité prit le dessus sur sa timidité et il se dirigea vers le bruit. Puis il s’arrêta et leva les yeux en direction des branches d’un arbre. Il y vit une jeune fille, les cheveux rose et portant des vêtements bleus, elle faisait le poirier et en même temps chantait. Il sentit son aura dans la force et de ce fait sut qu’il avait à faire à une padawan ou au moins à une novice de l’ordre et la regarda dans son arbre.

PS : Désoler pour le retard mais je n'arrivais pas à détailler mes idées et j'ai donc essayer de surtout améliorer la qualité plus que la quantité ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mer 26 Juin - 14:37

J'adore chanter, même si je le fais pour l'entraînement, j'en tire un profond plaisir, une joie immense.  Il m'arrive parfois de rester des heures et des heures ainsi, même dans cette position que plusieurs jugeraient inconfortable, mais qui me convient parfaitement.  Ça me permet de garder toujours frais mon équilibre, qui est mon principal atout quand je me bat.  Comme pour mon style peu commun de combat, qui demande un équilibre à peu près parfait et une bonne vitesse d’exécution pour être entièrement efficace.  Je suis continuellement à la merci de mon adversaire si je ne bouge pas assez rapidement.  J'y travaille... Car si mon équilibre est un point 100% réglé, ma vitesse elle, est à retravailler continuellement.

Donc, dans ma position favorite, une chanson parfaite, le cal...me... Non!  On m'a entendue!  Mais pas juste ça... Rhaaaa... Je n'aime vraiment pas les curieux, ça me met en rogne.
Celui-la, je l'ai plus sentit que je ne l'ai entendu.  Un Jedi donc.  Rien pour stopper les rumeurs qui courent à mon sujet...  Je les vois venir avec leurs nouveaux sujets de conversation...  Mieru la folle, Mieru fait le bouffon, Mieru se donne en spectacle... Ils vont avoir le culot de faire ça, c'est certain.  Les gens sont cruels...  Ils ne vous laissant jamais tranquille, quoi que vous disiez.  


Mais bon, qui est-ce exactement?  Pour envoyer balader la personne qui ose me déranger, il faut bien que je sache qui c'est.  Je déplace donc mon centre de gravité pour me tenir sur une seule main.  J'ai arrêté de chanter, sèchement.  Étant dos à la personne, je penche la tête vers l'arrière et utilise ma main libre pour soulever mes cheveux.  
D'abord, ce n'est pas quelqu'un que j'ai déjà croisé, ensuite, je ne saurais réellement le décrire... Finalement... Un Jedi en armure?  Ouate de phoque...?  Bon, je ne suis pas mieux avec mon style de lolita...  Mais ça surprend quand même.


Je lui adresse une moue agacée et me donne un élan sur ma main, faisant balancer tout mon corps, pour me retrouver au final, debout sur la branche, face au fameux trouble-fête.  Je sens la tirade qui s'en vient, et ça ne sera pas joli!  Qu'on m'en tienne rigueur plus tard ne me dérange aucunement, mais qu'on me dérange, qu'on m'observe... Je ne supporte pas!!!

«C'est un peu malpoli d'observer les gens comme ça.  Moi tout spécialement, je trouve cela particulièrement agaçant.  Si ce n'est pas trop demandé, j'aimerais plutôt pouvoir rester tranquille, seule.»

Oui, j'ai été vraiment très sèche, mais en restant assez polie quand même.  Je ne suis pas vulgaire quand même!  J'espère de tout cœur (pour lui) qu'il va prendre ma demande au sérieux et s'en aller, car sinon, j'ai tendance à, hum... Perdre le contrôle.  Alors je deviens vraiment violente et sans le moindre jugement.  Pour être franche, cet état peut se rendre utile, car mes capacités sont bien meilleures, et mon temps de réaction beaucoup plus court, mais je deviens dangereuse.  Pour moi même et les autres.  Entre nous, je vais vous l'avouer, il m'est déjà arrivé de tuer des gens sans remords alors que j'étais en perte de contrôle, aussi appelé, par certains optimistes, le "mode combat".
J'aimerais beaucoup pouvoir maîtriser cette aptitude que j'ai, et qui laissée libre, me rapproche toujours un peu plus du Coté Obscur, chose que je voudrais éviter à tout prix.  Je ne suis pas et ne serai jamais une brute sanguinaire.  En maîtrisant ces pertes de contrôle, je pourrais devenir très forte en peu de temps, mais tout en gardant une partie de moi qui ne joue pas dans ce terrain miné...
Alors, mon cher observateur, ne me provoque pas, s'il te plait.  Oh, et puis j'allais presque oublier...


«Au fait.. Qui êtes-vous?  Si ce n'est pas trop indiscret.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mar 2 Juil - 22:52

Valaqil était là en bas des arbres et regarda pendant quelques instants le spectacle que proposait la jeune fille aux cheveux roses, cette petite avait un très bonne équilibre et Valaqil voulait voir jusqu’où elle pouvait aller. Puis elle leva sa tête et avec sa main libre elle se mit à soulever ses cheveux regardant ainsi Valaqil. Agacement, peur, colère trois émotions que Valaqil ressentit très distinctement en provenance de cette petite et ce avant qu’elle ne se mette à le regarder ainsi. Puis vint l’étonnement et juste après cela la petite donna un élan avec la main qui la maintenait en équilibre et d’un bond se retrouva sur les deux pieds, face à Valaqil.
Sentant alors que la prestation de la jeune jedi était finie il commença à partir donnant mentalement l’ordre à sa mécano-chaise de rentrer au temple et alors qu’elle commença à partir en direction du temple Valaqil entendit une petite voix dire :

«C'est un peu malpoli d'observer les gens comme ça.  Moi tout spécialement, je trouve cela particulièrement agaçant.  Si ce n'est pas trop demandé, j'aimerais plutôt pouvoir rester tranquille, seule.»

Ainsi la petite trouvait agaçant la présence du maitre ? Fort bien de toute façon Valaqil était en train de partir pour le plus grand plaisir de cette novice aux cheveux roses. Elle avait été sèche dans ses paroles mais le métamorphe n’y avait prêté que peu d’attention car il avait déjà ressentit les émotions de cette dernière et avait comprit ce qui les provoquait presque tout de suite. Les pattes de sa mécano-chaise déambulaient donc pour le ramener dans l’enceinte du temple jedi et il ne prêta plus attention à la fille dans l’arbre.

*Une fois au temple vais-je consulter un holocron ? Je pourrais aussi retourner à la maison, en plus j’ai faim est-ce que je devrais appeler Laeviathan pour qu’il me prépare un repas ? Je pourrais aussi le préparer tout seul … Y a pas beaucoup de nuage aujourd’hui, c’est pourtant tellement mieux de pouvoir regarder les nuages …. Je pensais à quoi déjà là ?*

Valaqil s’était une fois de plus plonger dans un monologue mental des plus étranges, une de ses habitudes quotidienne, car il lui arrivait en effet de perdre sa concentration dans les moments où elle ne servait pas et partait alors dans des réflexions parfois inutile ou n’ayant ni queue ni tête. Plonger ainsi dans ses pensées sa mécano-chaise allait paisiblement hors de la forêt droit vers le temple. Puis un son fit s’arrêter la mécano-chaise et prit toute la concentration de Valaqil.

«Au fait.. Qui êtes-vous?  Si ce n'est pas trop indiscret.»

Il se tourna alors vers la petite, sa mécano-chaise fit alors demi-tour  puis un rictus vint décorer son visage, encapuchonner et d’aussi loin la petite humaine ne l’aura pas remarqué, ainsi la jeune jedi, alors qu’elle venait de lui demander « poliment » de partir veux maintenant connaitre son identité ? C’est presque un comble, alors utilisant la télépathie comme à son habitude il répondit très calmement à la petite :

-Si tu veux savoir qui est une personne il serait déjà mieux de ne pas lui demander de partir d’une façon aussi « polie ». Maintenant si tu souhaite vraiment savoir qui je suis dit moi d’abord qui tu es ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mer 3 Juil - 19:49

Génial, il s'en va!  Sans répondre à ma question, mais bon...  Ah, euh non, il revient, sûrement pour répondre.

-Si tu veux savoir qui est une personne il serait déjà mieux de ne pas lui demander de partir d’une façon aussi « polie ». Maintenant si tu souhaite vraiment savoir qui je suis dit moi d’abord qui tu es ?

C'était pas le genre de réponse que j'attendais... Mais bon... Pourquoi j'espère toujours autant?  C'est vrai que je n'ai pas été très douce, mais ce n'est pas bien d'espionner comme ça.  Me semble que lorsqu'on se rend dans un endroit où il n'y a personne, c'est parce qu'on ne veut croiser PERSONNE.  Me semble que c'est clair!  Par ailleurs, il me fout la trouille...  Je vais lui répondre quand-même, à ma sauce!  Mais je suis étonnée qu'il ne me connaisse pas déjà, avec tout ce qui se dit...

«Soit vous feignez l'ignorance, soit vous êtes la première personne que je croise qui n'ait pas entendu parler de moi!  (je ris doucement, façon de mettre du poids sur mes propos)  Je suis Mieru Hinamori et j'ai 17 grosses années -ça parait pas, hein?-, ou selon les rumeurs qui courent: La petite peste, la folle, le bouffon, l'idiote de service... Et j'en passe des meilleures!  J'ai pas l'habitude d'être méchante, mais faut pas faire exprès non plus!  Et puis tout ce bruit à mon sujet, c'est pas pour me mettre de bonne humeur faut dire!  Alors, maintenant que je me suis présentée, je vais poser à nouveau ma question de tout à l'heure.  Qui êtes vous?  Je peux pas m'en empêcher, je suis curieuse.»

Ma voix avait filé rapidement.  C'est vrai que je parle vite très souvent, c'est un réflexe, genre.  Je termine mon petit discours avec un rire mélodieux de mon cru, l'une des choses qui font fondre ceux qui sont attendris par mon coté mignon.
Je me laisse ensuite tomber de ma branche pour aller ensuite saisir celle en-dessous et me hisser dessus dans une petite pirouette.  C'est cool les arbres, surtout quand ils sont gros.  On dirait de grands terrains de jeu naturels.  J'ai pas l'habitude de cette taille d'arbres, mais je risque de m'y habituer rapidement.  C'est tellement amusant!!!  Je crois que je vais souvent retourner ici, pour passer du bon temps  -SEULE!!!!- ou pour m'entraîner niveau équilibre, mais surtout vitesse.  Je dois vraiment me discipliner un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Lun 29 Juil - 5:24

Une fois qu’il eut donné ça réponse il sentait que la petite était comme agacer de ne pas avoir eut la réponse à sa question, ou dû moins une qui y répondais réellement. Ensuite il sentit en elle de la peur, juste un peu *est-ce que c’est de moi qu’elle à peur ?* se demandait-il, intérieurement ceci l’amusa quelque peu mais il ne laissa rien paraitre et de toute façon il était trop loin et avec son capuchon qui cachait son visage elle n’aurait rien vue. Ensuite vint de l’étonnement, il ne savait pas pourquoi mais la réponse de la petite allait le lui dire.

«Soit vous feignez l'ignorance, soit vous êtes la première personne que je croise qui n'ait pas entendu parler de moi!  (je ris doucement, façon de mettre du poids sur mes propos)  Je suis Mieru Hinamori et j'ai 17 grosses années -ça parait pas, hein?-, ou selon les rumeurs qui courent: La petite peste, la folle, le bouffon, l'idiote de service... Et j'en passe des meilleures!  J'ai pas l'habitude d'être méchante, mais faut pas faire exprès non plus!  Et puis tout ce bruit à mon sujet, c'est pas pour me mettre de bonne humeur faut dire!  Alors, maintenant que je me suis présentée, je vais poser à nouveau ma question de tout à l'heure.  Qui êtes vous?  Je peux pas m'en empêcher, je suis curieuse.»

Sa réponse fut vive et se termina par un petit rire. Puis elle se laissa tomber de sa branche et se rattrapa à une autre en plein vol et se hissa dessus par une acrobatie. Valaqil sentit alors de l’amusement chez elle, elle devait apprécier l’endroit et elle avait l’air d’être assez bonne en acrobatie et autre cabriole.

*Cette padawan semble être assez agile. Ainsi donc elle a une telle réputation au temple ? Très bien alors dans ce cas …*

-Mieru, penses-tu réellement que tu fais quelque chose pour faire taire ces bruits ? Non, donc dans ce cas au lieu de les prendre mal accepte les car c’est ainsi que tu es et tu ne dois pas chanceler pour si peu. Sinon je vais donc me présenter, il se leva pour finir debout sur son véhicule puis dit en s’inclinant. Je suis Valaqil’Del’Samael, membre de l’ordre jedi depuis cent ans et actuellement maitre dans l’ordre. Quand à la question que tu t’es surement déjà poser, je ne te connais pas car je suis revenue il y a peu au temple, je m’étais absenter depuis quarante ans déjà donc je suis sur que toi aussi tu ne connais rien de ton interlocuteur.


Il se releva quasiment aussitôt après avoir finis, néanmoins il voulût attendre la réponse de la petite fille pourtant déjà presque majeur avant de finalement repartir comme elle l’avait demander avec si peu de tact.

PS:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mer 7 Aoû - 11:15

Je ne pus pas vraiment savoir ce qui lui passait pas la tête, vu que son visage était caché.  Même ma petite acrobatie ne sembla pas avoir d'effet réellement, enfin, de ce que je vis, c'est-à-dire rien du tout.  Bon, eh bien attendons sa réponse!  Qui vient bien vite, heureusement pour ma patience
 
-Mieru, penses-tu réellement que tu fais quelque chose pour faire taire ces bruits ? Non, donc dans ce cas au lieu de les prendre mal accepte les car c’est ainsi que tu es et tu ne dois pas chanceler pour si peu. Sinon je vais donc me présenter, il se leva pour finir debout sur son véhicule puis dit en s’inclinant. Je suis Valaqil’Del’Samael, membre de l’ordre jedi depuis cent ans et actuellement maitre dans l’ordre. Quand à la question que tu t’es surement déjà poser, je ne te connais pas car je suis revenue il y a peu au temple, je m’étais absenter depuis quarante ans déjà donc je suis sur que toi aussi tu ne connais rien de ton interlocuteur.


Ouais, je ne fais pas grand chose c'est bien vrai.  Et je ne suis pas faible au point de me laisser faire aussi facilement!  J'ai peut-être l'air d'une enfant, mais je n'en suis pas une pour autant!  
Donc, il s'appelle... Hein?  Mais qu'est-ce que c'est comme nom?  Valaqil... quoi?  Bon, laissons tomber ce détail...  C'est un Maître Jedi?  Oups, je n'aurais peut-être pas dû tenir ce genre de propos à son égard...  
Un instant!  Cent ans!!!!????  Non mais!  C'est pas jeune ça!  Rhaaa, je dois avoir les joues aussi roses que mes cheveux!  


Je descendis de l'arbre et m'appuyai contre le tronc. Je lui adressai un petit sourire et dis en y mettant plus d'intérêt:


«Clair que je sais rien.  Bha en fait, je sais ce que vous venez de me dire, sinon, le vide!  Finalement, je n'ai plus envie de chanter...»


Je laissai mon pied gauche taper contre le tronc en silence.  Mes envies de l'envoyer promener passées, je me trouvais à être plutôt intéressée...



«Vous pouvez m'en dire plus?  Je suis très curieuse...»


J'espère qu'il ne va pas mal le prendre...  Sinon je suis mal foutue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Dim 11 Aoû - 21:33

Valaqil était debout sur sa mécano-chaise regardant la petite fille aux cheveux roses, peu après sa réponse, il l’a trouva légèrement agacé, surement à cause de la première partie de cette dernière. Ensuite Mieru fut un peu pensive, mais ceci changea très vite et elle fut gênée, ça c’était surement à cause de la façon dont elle lui avait parlé. Et ensuite elle fut très étonnée, de loin Valaqil perçut tout de même qu’elle rougissait un peu, surement se sentait-elle un peu honteuse.
Elle descendit alors de son arbre et s’appuya sur ce dernier, puis elle lui lança un sourire, avec plus d’entrain cette fois, il était moins forcer que les précédents et ceci faisait plaisir à Valaqil, puis elle dit :

-Clair que je sais rien.  Bha en fait, je sais ce que vous venez de me dire, sinon, le vide!  Finalement, je n'ai plus envie de chanter …

Son état d’esprit avait radicalement changé comparer à celui qu’elle avait il y a cinq minutes, elle était devenus étrangement intéresser, et le Gurlanin comprit que c’était lui qui intéressait Mieru.

-Vous pouvez m'en dire plus?  Je suis très curieuse...

Valaqil, intérieurement riait un peu, lui-même étant d’un naturel curieux, il riait aussi, car à cet instant la petite Mieru ressentait de la peur, elle avait peur de la façon dont Valaqil pourrait interpréter sa phrase et comment il allait réagir vis-à-vis de celle-ci. Sur ce point elle n’avait rien à craindre, le jedi réagis assez bien à cette demande qu’il trouvait un peu amusante.
Valaqil, alors debout sur sa mécano-chaise, leva un pied comme pour avancer, sa mécano-chaise commença alors à se pencher vers l’avant, ainsi Valaqil quitta sa mécano-chaise pour la première fois de sa sortie de son vaisseau aujourd’hui. Sa mécano-chaise se rétracta alors de nouveau, n’ayant plus de passager actuellement et Valaqil avança en direction de la petite jedi. Il prit avec lui son bâton de couleur or, ceci laissa alors sortir sa main et entrevoir sa fourrure bleu, ainsi que ses doigts sur lesquels se trouvait des protections en or et en agrocite un cristal blanc très très rare. Puis il se servit de son bâton comme appuis avec sa main droite alors qu’il approchait de la petite.
Une fois à une distance d’environs un mètres de la petite il souleva le capuchon de sa bure, révélant ainsi son visage, chose rare dont la petite pouvait être heureuse car Valaqil ne montre que très rarement son visage lorsqu’il est en « civil » bien que théoriquement étant transformer il ne s’agit et ne peut s’agir de SON visage. Le visage qu’il arborait alors était celui de sa « forme quotidienne », un visage emprunté aux Cathars, semblable à celui d’un lion, une fourrure bleu qui recouvrait l’ensemble du visage, des tatouages tribaux doré recouvrait ses joues et son front, et entourait aussi ses yeux .Ses yeux eux, étaient rouges sang au lieu du blanc nacré dont était censé être coloré la sclère de nombreuse espèces et ses iris elles étaient doré et fendue par deux fentes qui était ses pupilles. Son nez et sa bouche était tout ce qu'il y avait de normal pour un Cathar ressemblant à une truffe d'un grand félin bien que moins prononcer, et ses oreilles elles aussi était normal, de longues oreilles pointue recouverte par la même fourrure bleue. Tout son visage était entouré par une crinière rouge vif tiré en arrière et légèrement ébouriffé parsemé de nombreuse tresses faites un peu partout sur celle-ci mais symétriquement placer de chaque coté de sa tête, son cou était orné d’une partie de cette crinière et sur son menton, il avait placé deux petites tresses formant comme deux barbiches. Chacune des tresses qu’il portait se terminait par une attache métallique ornée d’une sorte de rune qui luisait d’un bleu cyan assez jolie à regarder.
Après avoir retiré son capuchon donc, Valaqil eut un petit sourire en coin et regarda fixement Mieru :

-Voila, maintenant déjà tu connais mon apparence. Enfin pour être précis 'une de mes apparences, en réalité malgrer cette forme physique proche des Cathars je suis un Gurlanin, une espèce Félines métamorphe sensible à la force, tu peux te sentir honorer car habituellement je n’enlève mon capuchon pour rien au monde lorsque je ne suis pas en mission ou en combat. Je n’attends pas à ce que tu le sois si tu te posais la question, je te prévenais juste toi qui est curieuse. *Valaqil eut alors un petit sourire de nouveau puis reprit*, néanmoins, je ne sais pas ce que tu veux savoir, donc alors vas y pose moi des questions et je verrait pour y répondre du mieux que je le peux.

Valaqil venait de parler avec sa vrai voix depuis un long moment déjà, pour beaucoup la voix des Gurlanin a un effet hypnotique et certain dirait même qu'elle est comme liquide, il parlait d'une voix calme et impassible mais douce, il termina sa phrase par un sourire franc qui lui fit fermer les yeux pendant un instant avant de reprendre son visage calme et serein.

PS :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mar 13 Aoû - 20:13

Le Maître Jedi quitta son bidule machin.  Il avança vers moi en prenant un genre de bâton doré et...  Une main poilue bleue?  Ça me rappelle un cauchemar que j'ai fait quand j'étais petite, où des monstres avec 6 bras poilus et des pieds énormes transportaient mon lit de force et le lançait dans une rivière.  Dans le temps, ça me faisait très peur!  
Une fois arrivé devant moi, il enlève sa capuche et... et...  C'est loin d'être un monstre!  C'est un gros chat bleu!!!  Je ne peux m'empêcher de sourire légèrement.  J'avais entendu parler d'espèces au faciès animal, mais je dois bien avouer être surprise et impressionnée par la beauté du Jedi en face de moi.


-Voila, maintenant déjà tu connais mon apparence. Enfin pour être précis 'une de mes apparences, en réalité malgré cette forme physique proche des Cathars je suis un Gurlanin, une espèce Félines métamorphe sensible à la force, tu peux te sentir honorer car habituellement je n’enlève mon capuchon pour rien au monde lorsque je ne suis pas en mission ou en combat. Je n’attends pas à ce que tu le sois si tu te posais la question, je te prévenais juste toi qui est curieuse. *Valaqil eut alors un petit sourire de nouveau puis reprit*, néanmoins, je ne sais pas ce que tu veux savoir, donc alors vas y pose moi des questions et je verrait pour y répondre du mieux que je le peux.

Je reste un peu bouche bée.  Effectivement, je me sens honorée, d'autant plus qu'il n'est pas laid du tout et à une bien belle voix!  Je serais curieuse de l'entendre chanter...  Mais c'est pas vraiment sa vraie apparence...  Pas grave, il a du goût pour un vieux Jedi!  Quant à poser une question précise...  Réfléchissons...  Eh bien, il y a le truc machin et puis, une autre bien bonne question...

«Bien, d'abord, je suis bel et bien honorée!  Et je tiens à dire que je n'ai jamais été aussi impressionnée par l'apparence de quelqu'un.  Quant aux questions, j'en ai pas vraiment, si ce n'est que de savoir le nom du truc machin bidule sur lequel vous étiez assis...  Et une plus sérieuse... Pourquoi avoir approché pendant que je chantais?  Personnellement, je trouve que je chante un peu faux...»

Je souris, me demandant si il serait poli de poser la dernière question qui me trotte dans la tête...  Hum... Tant qu'à être étrange, soyons-le jusqu'au bout!  Je me lance!

«Et j'ai une autre question, très peu sérieuse et même ridicule.  En fait, elle est super farfelue.  Avez-vous déjà songé à chanter?  Parce que votre voix est super jolie...»

Je laisse ma phrase en suspend et attend sa réaction, le regard un peu ailleurs.
En y pensant bien, on a un gros point commun.  Tout les deux, nous ne montrons pas notre vraie apparence, lui carrément, et moi, en me teignant les cheveux et mettant des lentilles.  Il y a une différence marquée entre la façon d'aborder une fille aux yeux et cheveux roses, et une aux cheveux roux et yeux ambres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Mer 14 Aoû - 9:56

Le petit speech de Valaqil avait l’air d’avoir fait un très bon effet sur la petite. Valaqil le sentait très bien, elle était stupéfaite et apparemment très honoré, surement dû à la phrase de Valaqil .Elle avait vraiment l’air intéressé par Valaqil, il le sentait et cela lui faisait plaisir, lui-même était un peu intéresser par cette jeune fille.

-Bien, d'abord, je suis bel et bien honorée!  Et je tiens à dire que je n'ai jamais été aussi impressionnée par l'apparence de quelqu'un.  Quant aux questions, j'en ai pas vraiment, si ce n'est que de savoir le nom du truc machin bidule sur lequel vous étiez assis...  Et une plus sérieuse... Pourquoi avoir approché pendant que je chantais?  Personnellement, je trouve que je chante un peu faux...

La première question était bien moins ridicule que ce qu’elle pensait, en effet il s’agissait d’un des chefs-d’œuvre de Valaqil et son moyen de transport habituel pour à peu près tout et n’importe quoi. La deuxième question était un peu plus intéressante tout de même quand a elle bien que la réponse puissent-être beaucoup plus courte.
Après avoir posé ses questions elle sourit légèrement, le jedi sentit que la petite fille était pensive et attendu un peu pour voir si elle poserait une dernière question sur le moment et son pressentiment fut bon.

-Et j'ai une autre question, très peu sérieuse et même ridicule.  En fait, elle est super farfelue.  Avez-vous déjà songé à chanter?  Parce que votre voix est super jolie...


Elle finit sa phrase d’une étrange façon, en effet elle la laissa en suspend et Valaqil crut qu’elle allait la continuer alors il attendit quelque secondes mais rien. Son regard était partit dans le vide et elle semblait un peu gêné et ressentait aussi de l’embarras vis-à-vis de sa question. Juste après ça elle retourna dans ses pensée et Valaqil réfléchis pour savoir dans quel sens il allait répondre à chaque question puis dit :

-Eh bien merci beaucoup alors, je suis content que cette apparence te plaise. Concernant tes questions, sache que je n’en trouve aucune stupide ou ridicule comme tu pouvais le penser. Je vais commencer par la plus importantes pour toi je pense, pourquoi suis-je venus … eh bien c’est très simple, j’étais en pleine méditation dans un lieu sacré Gungan, puis lorsque j’eus finis je pensais repartir au temple ou dans mon vaisseau et c’est en partant que j’ai intercepté un son et en me rapprochant de celui-ci je me suis aperçue que c’était une petite f-… une jeune femme en train de chanter tout en s’entrainant. Au passage je trouve que tu as une très bonne agilité, avec un peu d’entrainement je pense que tu n’aurais aucun mal a maitriser la forme IV, l’Ataru.

Valaqil fit une légère pose après ça, il pensait ce qu’il disait, en tant que maitre d’arme il savait ce qu’il disait.

-Pour ta question concernant ma voix et le chant … je ne suis pas du genre a chanter devant des personnes et je ne suis pas chanteur, mais je te remercie encore pour ta gentillesse bien que néanmoins j’ai l’habitude car ceux de ma race, les Gurlanins ont une voix envoutante si je puis dire. Néanmoins il m’arrive parfois de chanter en Ruur lors de méditation.


Il refit alors une pose. Il est vrai qu’il ne chante pas et en faite, ceci est dû à sa timidité, détail qu’il aura volontairement omis de signaler à la jeune Mieru. Il est vrai aussi que parfois il chante en Ruur lors de ses méditations, cette langue est composé de très beau sifflement qu’il produit lorsqu’il est transformer en Ruur ou alors lorsqu’il est transformé en arbre, se servant alors de ce corps comme d’une flute, sculptant son corps ainsi et utilisant la force pour faire passer plus ou moins de vents dans ces trous provoquant alors de doux sons et sifflements très mélodieux.

-Pour finir ta dernière question est assez intéressante bien que complexe. Il s’agit d’un objet que j’ai conçu moi-même à partir de deux autres objets, un siège à répulsion et une mécano-chaise. Le premier permet à ce véhicule si besoin est de flotter dans les airs et à une très grandes vitesse mais je l’ai conçue donc à partir du squelette d’un mécano-chaise Neïmoidienne, une chaise articulé sur des pattes lui permettant de se déplacer suivant l’envie de l’utilisateur. Néanmoins aucun humain normalement constitué ne peu s’en servir sans aide extérieur à cause de la force mentale requise pour manipuler cet objet. Je l’ai conçu moi-même et l’utilise pour en fait presque tout déplacement même dans le temple, enfin quand j’y vais. Voilà je pense avoir tout dis a-tu d’autres questions ?

Valaqil marqua alors une pose, puis, attendit de voir qu’elle réponse ou autre question allait lui donner la jeune fille devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Ven 16 Aoû - 13:58

Il ne tarda pas à répondre... Un roman de 100 pages ouais... J'exagère, mais ça s'en approchait, non? Bref, je ne suis peut-être pas très patiente au fond...

-Eh bien merci beaucoup alors, je suis content que cette apparence te plaise. Concernant tes questions, sache que je n’en trouve aucune stupide ou ridicule comme tu pouvais le penser. Je vais commencer par la plus importante pour toi je pense, pourquoi suis-je venu … eh bien c’est très simple, j’étais en pleine méditation dans un lieu sacré Gungan, puis lorsque j’eus finis je pensais repartir au temple ou dans mon vaisseau et c’est en partant que j’ai intercepté un son et en me rapprochant de celui-ci je me suis aperçu que c’était une petite f-… une jeune femme en train de chanter tout en s’entrainant. Au passage je trouve que tu as une très bonne agilité, avec un peu d’entrainement je pense que tu n’aurais aucun mal a maîtriser la forme IV, l’Ataru.

Je sentis le malaise venir. Il me parle de combat là... Je... Il se moque de moi, c'est clair... Non, il ne sait pas, il ne sait rien... Je dois être rouge d'embarras... Ça doit dont être chic... Ne pas relever les yeux, ne pas relever les yeux... S'il savait...

-Pour ta question concernant ma voix et le chant … je ne suis pas du genre à chanter devant des personnes et je ne suis pas chanteur, mais je te remercie encore pour ta gentillesse bien que néanmoins j’ai l’habitude car ceux de ma race, les Gurlanins ont une voix envoûtante si je puis dire. Néanmoins il m’arrive parfois de chanter en Ruur lors de méditation.

Intéressant. Ça doit être super beau. Envoûtant est bien le mot, relaxant aussi... Enfin, moi ça doit fort certainement l'être, je suppose.. Pourquoi à chaque fois que le sujet est abordé, je deviens aussi tendue? Ce n'est pas d'en parler qui va déclencher une crise...

-Pour finir ta dernière question est assez intéressante bien que complexe. Il s’agit d’un objet que j’ai conçu moi-même à partir de deux autres objets, un siège à répulsion et une mécano-chaise. Le premier permet à ce véhicule si besoin est de flotter dans les airs et à une très grandes vitesse mais je l’ai conçue donc à partir du squelette d’un mécano-chaise Neïmoidienne, une chaise articulé sur des pattes lui permettant de se déplacer suivant l’envie de l’utilisateur. Néanmoins aucun humain normalement constitué ne peu s’en servir sans aide extérieur à cause de la force mentale requise pour manipuler cet objet. Je l’ai conçu moi-même et l’utilise pour en fait presque tout déplacement même dans le temple, enfin quand j’y vais. Voilà je pense avoir tout dit as-tu d’autres questions ?

Oulah, il est bricoleur en plus? Il en fait des choses! Je l'apprécie et l'estime beaucoup. Il semble être quelqu'un de bien et je me sens assez en confiance avec lui, malgré qu'il fasse presque deux fois ma grandeur! Sa simple présence est à la fois rassurante et imposante, comme quand j'étais avec ma soeur et qu'elle me sermonnait... Même ses sermons me manquent...

«Non. Et vous, voulez-vous savoir quelque chose à mon sujet? N'importe quoi! Uh... Tant que ça reste décent, on s'entend...»

Je me risquai à lever la tête vers lui. Bon sang qu'il est grand! C'est presque un géant! Ses yeux me font un peu peur, mais son apparence de gros matou à définis la notion de "trop craquant". J'aime les chats j'y peux rien!!!! C'est un gros point faible. Si on me met face à un minet, faut que j'aille le flatter, même si je fais autre chose! Les gros chats, je m'abstiens. Hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael) Lun 19 Aoû - 1:11

Valaqil venait de faire un véritable monologue que la petite jedi bien qu’apparemment peu patiente semblait avoir écouté jusqu’au bout. Elle semblait avoir été un peu intéressé par ce qu’il disait, mais lorsqu’il eut abordé le combat, son compliment ne fut pas reçut comme tel par Mieru. Au lieu d’être un peu contente elle en fut troubler, elle commença un peu à s’énerver au fond d’elle mais se ressaisit assez vite .Néanmoins après cela elle garda la tête baisser tout le long du monologue de Valaqil, qui en devint légèrement mal à l’aise, le revers de la médaille de son don d’empathie …

-Non. Et vous, voulez-vous savoir quelque chose à mon sujet? N'importe quoi! Uh... Tant que ça reste décent, on s'entend...

Elle se risqua enfin à relever la tête après sa phrase, Valaqil qui alors c’était plus concentrer sur son empathie perçu un peu mieux les pensées et sensations de Mieru. Elles pouvaient toute se retranscrire avec les mots, « gros chat » et « trop craquant ». Ceci interloqua Valaqil qui trouvait ces appellations un peu familières pour une première rencontre, enfin tant qu’elle ne faisait que les pensées ça allait.

-Eh bien oui pour l’instant j’ai bien une question à te poser, et aussi une demande. Déjà arrête de penser que je suis un gros chat s’il te plait (Il sourit puis reprit). Ensuite j’aimerais savoir pourquoi tu as été tant troubler quand j’ai parlé de combat ?

Valaqil avais posé une question qui l’intéressait beaucoup, mais après l’avoir posé il ne sentit rien de bon d’émaner de la jeune jedi. De l’embarras, de la peur, de la rage et d’autres émotions néfastes …

-Hum désoler, oublie ma dernière question … parle moi plutôt de toi un peu, ta planète natal, depuis quand tu es au temple, dans quelle « matière » tu évolues le mieux ?

Valaqil sourit alors à Mieru et utilisa son don d’empathie pour influencer les émotions de cette dernières avec les siennes, il était actuellement assez calme et bienfaisant et espérait que ses émotions puisse permettre à la petite de se sentir mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael)

Revenir en haut Aller en bas

Ne troublez pas la fille qui chante! (PV Valaqil'Del'Samael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Naboo [Empire] :: Ancien Temple Jedi-