Partagez| .

It's time to take off [PV Seoran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lilith R. Blackburn

avatar
Messages : 29
Âge réel : 25

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Armes: Sabre laser
Alignement: Obscur
MessageSujet: It's time to take off [PV Seoran] Sam 18 Mai - 11:04


    « [...] mais en fait t'es où là ?
    - Euh… J'me rend chez Grand-père.
    - Grand-père ? Je n'savais pas que Coruscant était aussi calme... Allez, dis-moi où t'es ?
    - Bon ok... J'suis dans mon chasseur, j'avais besoin de bouger un peu.
    - Fais gaffe Lil'...
    - T'inquiètes Seth ! J'm'arrêterai chez toi en revenant.
    »

Je coupai la communication, puis jetai un coup d’œil sur mon tableau de bord, afin de vérifier la distance qu'il me restait jusqu'à mon point d'arrivée. Je n'allais plus tarder. En attendant, je repensai à Seth. Il n'était pas au courant. Aucun Blackburn l'était. Théophilius avait toujours su cacher son identité, même à sa famille. Ma famille n'avait aucune idée qu'en son sein se cachait deux Siths. Ma famille n'avait aucune idée que parmi l'Ordre Sith, notre nom de famille signifiait énormément. Travaillant dans l'ombre, mon grand-père avait réussi à m'élever au rang de Seigneur Sith sans éveiller le moindre soupçon chez mes parents, ou mon frère, ou mes oncles, ou mes cousins. Et je n'étais pas prête de cracher le morceau. Je continuerai donc à mentir à mon cousin.

Terre sombre et reculée, Dromund Kaas avait toujours été liée au Coté Obscur et à l'Ordre Sith. Y construire un Temple Sith était une évidence. Pour autant, ce n'était pas pour apprendre quoi que ce soit que je m'y rendais aujourd'hui. Je voulais voir le Haut Seigneur Noir des Siths. Ainsi, je posai mon chasseur non loin du temple. Sortie du cockpit, je remarquai un entraînement au loin composé d'une dizaine d'apprenti. Mais je n'y prêtai pas plus attention. Non pas que je n'en avais rien à faire... bon en fait, si.
Je passai les portes de l'entrée et certains apprentis me défiguraient déjà. Tous vêtu de leur bure, ils ne devaient pas avoir pour habitude de voir un Sith en habit de civil. Personnellement, je n'avais jamais apprécié ce vêtement et m'en étais toujours tenue éloignée. Et ma rencontre avec le Haut Seigneur Noir ne me ferait pas la porter davantage. Ainsi, d'un pas déterminé, je m'avançais à travers les couloirs jusqu'à la salle du Conseil. Finalement, je poussai les portes de la salle, avant de me retrouver face au Seigneur Cen.

    « Mon Seigneur ! Désolée de vous importuner, mais j'aurais besoin de m'entretenir avec vous. »

Bon le prévenir avant de venir directement le voir aurait certainement été plus correct et poli, mais à présent que c'était fait, j'allais difficilement pouvoir revenir en arrière. En tout cas, ce n'était en aucun cas un manque de respect de ma part, car je respectais énormément le Seigneur Cen. Après tout nous avions créé une alliance, afin de contrôler plus aisément l'Ordre Sith, enfin... pour que le Haut Seigneur Noir puisse contrôler plus facilement ses troupes. Moi, cela me permettait surtout de me faire bien voir par le chef des chef !

[H.j. : Désolée, c'est pas fameux fameux, j'essayerai de me rattraper au prochain post =/]
Revenir en haut Aller en bas
Seoran Cen
Seigneur Noir des Sith
Seigneur Noir des Sith
avatar
Messages : 57
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 30
Armes:
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: It's time to take off [PV Seoran] Lun 20 Mai - 13:07

    Avoir le pouvoir, ce n'était pas si simple que ça en avait l'air. Il y avait ceux qui ne l'avaient pas, qui se demandaient jusqu'à quel point ils devaient obéir, puis il y avait ceux qu'il l'ont. Qui se demandent jusqu'à quel point ils devaient s'en servir. Car disposer du pouvoir n'était pas tout. Un Dieu tout puissant était-il différent du simple mortel si il n'utilisait aucun de ses dons ?
    En ce moment même, le pouvoir prenait une forme fort peu amusante pour Seoran. Lecture de comptes rendus qui pouvaient être faux. Prises de décisions hâtives et nombreuses. Rédaction et envoi d'ordres suivis d'autres ordres de façon à surveiller l’exécution des premiers et ainsi de suite. Tout ceci était complexe, surtout chez les siths, où la trahison et la prise de pouvoir soudaine était monnaie commune. Il réfléchissait en ce moment à un moyen d'assurer une plus grande stabilité dans l'ordre. Peut-être bien qu'il y avait trop de monde sur trop peu de terrain. La galaxie était vaste, et ils étaient tous là à se jeter à la gorge comme des chiens... La cupidité, l'avarice, l'envie et la jalousie... Avaient-ils tous à tomber dans l'excès à chaque seconde de leur vie pour renforcer leur passion et leur pouvoir ? L'affinité avec le côté obscur ne dépendait-elle donc que de cela ? Il savait que non. Seule la détermination comptait, le reste n'était qu'artifice, stimulation des sens pour pratiquer jusqu'à l'ivresse.
    Tant de choses à gérer pour des gens qui s'amusent quotidiennement à se mesurer les uns aux autres pour prouver leur force. Le manque d'initiative de certains était assez frustrant. A l'inverse, il y en avait qui se permettaient un peu trop de choses, oubliant parfois au passage que la propriété de toute chose revient à qui est assez puissant pour en priver les autres. La vie elle-même y compris. Il signa quelques mises à mort. Il faisait cela quotidiennement maintenant, à un tel point qu'il ne se souvenait quasiment plus des noms du jour au lendemain. Il fallait par conséquent les conserver quelque part... au cas où...
    Une douleur lui raidit le dos. D'un geste désormais expert, il arracha une minuscule pilule de sa ceinture pour la porter à sa bouche, l'avalant avec une gorgée d'eau. Il ne buvait que de l'eau pendant le travail de paperasse. Il n'était pas un grand administrateur alors mieux valait ne pas en rajouter. Sa douleur s'estompa rapidement, il devait rapidement finir avant que ça ne reprenne. Si il perdait le fil maintenant...


      « Mon Seigneur ! Désolée de vous importuner, mais j'aurais besoin de m'entretenir avec vous. »


    Il n'avait pas même eu le temps d'entendre la porte s'ouvrir que déjà une femme en habits peu communs en ces lieux venait l'aborder. Peut-être aurait-il été plus malin de régler ses affaires ailleurs que dans la salle du conseil, mais tant que le conseil noir n'avait pas été reconstitué selon SA volonté, il avait décidé de ne pas en bouger. Et si certains voulaient venir l'en déloger, eh bien la pièce était suffisamment grande pour y faire entrer tout les volontaires à la fois. Ainsi, il gagnerait du temps.
    Après une paire de secondes où il hésitait entre l'agacement de ne pas avoir fini et le soulagement d'être interrompu, il reconnut la jeune Blackburn. Elle était l'une de ceux avec qui il s'était associé lors de sa prise de pouvoir. En échange de sa loyauté, elle bénéficiait de certains avantages. C'était ainsi qu'une alliance fonctionnait après tout. Grâce à ce genre d'accord le nombre n'était plus une menace pour lui. Et il ne connaissait pas à l'heure actuelle de sith suffisamment puissant pour le renverser.
    En la détaillant, son associée qui n'avait pas même pris la peine de se vêtir en habit traditionnel ne semblait pas nourrir l'envie de s'attarder ici. C'était ses affaires, elle était jeune, et libre d'aller renforcer ses pouvoir où elle le désirait. Tant qu'elle se montrait là où il voulait quand il l'ordonnait.
    Il retira ses mains des appareils sur lesquels son attention était précédemment concentrée et sembla finalement s'intéresser à elle. L'espace d'une seconde, il aurait voulu répondre avec ironie "Je faisais justement une pause". Mais en repensant au temps qu'il avait passé sur ces foutus rapports bourrés de données manquantes il s'en abstint. En temps normal il aurait été même assez irrité mais même si il était particulièrement incompétent en matière de communication ou de diplomatie, il respectait au moins ceux qui lui fournissaient une aide. Même intéressée.
    Une chaise qui sembla ne venir de nulle part lévita jusqu'à l'autre bout de la table du conseil et le seigneur Cen invita Lilith à s'asseoir face à lui d'un léger hochement de tête. Sur le moment, l'esprit encore embrouillé par les nombres, il n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait bien lui vouloir.



[HRP : Pas de problème, c'est le démarrage ! Je n'écris jamais des tonnes de ligne non plus.]
Revenir en haut Aller en bas

It's time to take off [PV Seoran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Dromund Kaas [Sith] :: Temple Sith-