Partagez| .

[PV Celyna] Un contrat pas net.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valin Blackbird
Amiral des Forces Impériales
Amiral des Forces Impériales
avatar
Messages : 120
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 33
Armes: Blaster et un détonateur thermique désarmé
Alignement: Neutre
MessageSujet: [PV Celyna] Un contrat pas net. Mar 9 Avr - 2:03

    Un tour. Deux tours. Trois tours. Quatre tours. Cinq tours. Six tours. Sept tours. Huit tours.

      " Pourquoi ? Je réfléchis.

      Et le fait de tourner sur une chaise t'aide à réfléchir ?

      Bien sûr que non. Comment tourner sur une chaise pourrait bien m'aider à réfléchir ? N'importe quoi. "


    Un bref mais lourd soupir se fait entendre dans le bureau de Valin. Une petite sonnerie retentit du bureau, son invitée était là. Lyn retourna à ses occupations, elle avait à faire et il voulait recevoir seul à seul. Il extrait une bouteille d'alcool de nulle part et deux grands verres. Il ne servit pas immédiatement. Une boisson déjà dans le verre lui donnait toujours l'impression que c'était un piège. Ce qui était idiot, il pouvait très bien y avoir une drogue ou du poison dans une boisson sans qu'elle ne soit versée dans les verres. Il suffisait de verser ensuite. La seule solution consistait à s'assurer que l'autre boivent en premier. Et encore, lui même avait déjà trouvé une parade : Avaler le contre poison avant, boire pour simuler l'absence de piège, et laisser l'autre se faire avoir. Bref. Là, pour le coup, ça n'a aucun intérêt. Engager un chasseur de prime pour le supprimer ne servirait à rien. Dans ce cas précis aussi.

      " Amiral Blackbird au hangar trois. J'ai donné l'autorisation de se poser au vaisseau en approche. N'escortez pas l'invitée, mais je veux des gardes à tous les croisements pour lui indiquer le chemin et garder un œil sur elle. Vigilance maximale. "


    Elle allait bien mettre une bonne dizaines de minutes à arriver, son bureau était en plein cœur du Crépuscule, son destroyer Pellaeon. Il avait le temps de s'écouter un peu de musique. Il activa un holodisque. Et de faire quelques tours supplémentaires. Mais pas trop vite, ça donnait mal à la tête sinon.
    Un tour. Deux tours. Trois tours. Quatre... Il s'interrompit. La tête de Lyn dépassait de l'encadrement de la porte. Elle jeta un œil à la bouteille et lança un regard amusé à Valin


      " Hm hm. Pas de bêtises avec la tueuse hein ? "


    Il ne lui répondit qu'avec un petit reculement de la tête et un sourire trop exagéré pour être innocent. Puis il se retrouva à nouveau seul. Un tour. Lyn est jalouse qu'il reçoive une dame seul à seule ? Deux tours. Elle avait pas l'air jalouse. Trois tours. Elle entendait peut-être autre chose par "bêtises". Quatre tours. Et puis c'est une twi'lek en plus... Cinq tours. Il faudrait peut-être qu'il jette un œil à la tête des femmes sous son commandement d'ailleurs. Six tours. Comment n'y avait-il jamais pensé avant ? Il avait tout les renseignements sous la main en plus ! Son pied s'éleva un peu pour se cogner volontairement contre un bord du bureau. Il verrait ça après. La priorité pour le moment, c'était de s'occuper de cette planète autour de laquelle il était en orbite. Et de certains de ses habitants un peu dérangeants pour ses petites affaires...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [PV Celyna] Un contrat pas net. Mar 9 Avr - 9:43

Assise contre la paroi métallique, la tête entre les mains, je prie pour que le voyage en hyperespace s'arrête. Je déteste ça. Voler est plus qu'une horreur, surtout que le droïd bon marché chargé de me conduire à bon port n'a pas l'air de respecter le code élémentaire de mise en confiance des pilotes. J'ai peur, j'ai peur, j'ai peur… Je cesse de me le répéter lorsque enfin la carlingue se stabilise, un crépitement annonçant aussitôt les couleurs : si je ne m'identifie par rapidement, je serais annihilée en un quart de seconde par la flotte Impériale en orbite de Kalist VI. Je me lève péniblement de mon recoin pour arriver à la radio en me présentant, précisant tout de même que j'ai rendez vous avec l'Amiral Blackbird.

On me donne presque immédiatement l'autorisation d'atterrir au hangar Trois. Pas de ça avec moi, je donne les coordonnées et ses instructions au robot pilote, et le laisse s'amuser tout seul pour conduire mon vaisseau au bon endroit. Vu que je dépense peu d'argent sur lui, il n'a pas de quoi impressionner qui que ce soit, mais il est fonctionnel, c'est tout ce dont je lui demande. Et il passe son temps en révision, pas envie d'avoir un problème que je ne saurais absolument pas résoudre en plein dans l'Espace. Alors que j'observe par le cockpit la forme sombre du navire Impérial se dessiner, je ne peux m'empêcher de penser que ça n'est pas souvent que mes clients me reçoivent en grande pompe. Bon, je n'aurais pas la garde déployée devant moi pour m'accueillir, mais généralement on me donne rendez vous dans un bar miteux histoire qu'on n'en sache rien. Celui là n'a pas peur de se cacher, et c'est un bon point pour lui.

Je descends prestement, plutôt soulagée de tâter du dur sous mes bottes, alors que je laisse dans ma navette la plupart de mes armes et mon équipement de pointe. Après tout, si je me fais voler dans un navire Impérial, j'aurais le droit de demander un remboursement intégral. Je ne garde sur moi que ce qui est nécessaire pour assurer ma sécurité immédiate, même si une guerre dans un bâtiment entièrement hostile n'est pas une option qui m'enchante particulièrement. On m'indique le chemin, et on me donne la permission de m'y rendre seule, ce que je trouve assez étrange, jusqu'à ce que je comprenne que mes moindres respirations sont surveillées. J'essaie deux fois de me tromper de chemin pour confirmer ce que je pense, et chaque fois je suis ramenée du bon côté par des gardes attentionnés.

Je finis par arriver devant la porte du bureau de mon commanditaire. Regardant d'un air soupçonneux derrière moi, je toque, et entre après cinq secondes de politesse. S'il était en train de se recoiffer, tant pis pour lui. Cheveux dont je note la couleur noir dès mon arrivée, et je le détaille rapidement, notant au passage qu'il n'y a personne d'autre. Pas de garde, pas de monstres protecteurs. En même temps, je ne vais pas tuer la main qui me nourrit. Assez grand, plus que moi si je n'avais pas ses bottes à talons, sa peau pâle si typique des humains fait ressortir ses yeux d'une couleur tout à fait particulière. Conforme à l'image des officiers Impériaux, en tous cas.

- Celyna, je me présente, bien qu'il sait probablement déjà pas mal de choses sur moi. Enchantée Amiral. Si je peux me permettre, votre vaisseau est bigrement grand. On s'y perdrait… j'ajoute avec un clin d'oeil, histoire d'essayer de lui faire comprendre que mes dérives étaient parfaitement intentionnelles.

Après tout, pour mon image personnelle, si il pouvait ne pas croire que j'étais bête au point de me perdre sur un itinéraire, ça m'irait tout autant. Histoire qu'il aille pas croire qu'il ait choisit la mauvaise chasseur de prime, et qu'il me remplace. En m'expédiant par la soute à déchet. Ouais, y a des trucs dans la vie qu'on aime autant éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Valin Blackbird
Amiral des Forces Impériales
Amiral des Forces Impériales
avatar
Messages : 120
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 33
Armes: Blaster et un détonateur thermique désarmé
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: [PV Celyna] Un contrat pas net. Mar 9 Avr - 10:47

    Quelques sons en provenance de la porte. Son invitée frappe. Il aurait presque pu ne pas entendre si il ne l'avait pas vu arriver du coin de l’œil sur un écran connecté à une caméra. Cinq secondes, juste le temps de couper la petite musique qui lui servait d'ambiance. Elle entre alors. Une Twi'lek, peau bleue, vêtements de cuir recouvrant son corps de façon plutôt lacunaire. Style provocateur. Confirmé par sa façon d'aborder la conversation, en dépit de sa politesse. Prudente. Petite. Talons pour compenser, taille vécue comme un défaut. Pas pour lui.

      " Je vous en prie, approchez et asseyez-vous. Je sais qui vous êtes, beaucoup de monde le sait.
      Une petite éloge au passage, ça ne peut que faire baisser le prix. Permettez-moi de me présenter : Amiral Valin Blackbird. De la marine impériale de sa Majesté l'Empereur. Tout un programme.
      Merci d'avoir accepté mon invitation.
      Il se lève alors, ouvre la bouteille et commence à servir la dame qu'il laisse s'installer à son aise devant lui et son bureau plat. Il n'aimait pas avoir beaucoup d'affaire sur son bureau. Cela fabriquait un mur entre les deux interlocuteurs et il n'avait pas besoin de s’embarrasser du protocole impérial dans cette situation.
      Malheureusement, ou heureusement pour vous, selon votre besoin d'argent, je ne vous ai pas invitée ici seulement pour votre grande élégance. Que je ne remets pas en doute, vous devez bien l'imaginer. Aussi je vous propose de découvrir directement ce don il s'agit avant de discuter honoraires.
      Nous sommes actuellement en orbite autour de Kalist VI. Un monde sous contrôle impérial
      . Valin se rassit alors, saisit son verre et but une gorgée le temps de désigner la planète sur une petite carte holographique plaquée contre le mur, à la gauche de la Twi'lek.
      Sur cette planète réside un de mes plus fervents détracteurs, le Duc Leotal. Cette personne a toujours été d'une arrogance sans borne et dépense sa fortune tout à fait honteusement. Il s'emploie à me mettre des bâtons dans les roues dans le petit monde des réseaux d'influences impériaux et j'ai besoin de sa disparition pour progresser.
      Ainsi donc, l'objectif serait pour vous de vous introduire dans la demeure, que dis-je, le palais de ce cher Leotal et de désactiver ses systèmes de sécurité intérieure. Une fois cela fait, vous pourrez vous mettre à l'abri car je veux lui offrir un voyage gratuit au pays des rêves moi-même. Voilà pour le résumé.
      Pour rentrer dans les détails maintenant : Vous pouvez soit vous introduire par effraction dans sa propriété, je fais confiance à votre professionnalisme pour ça ou bien vous pouvez utiliser une couverture que nous vous fournirons. Ce monsieur donne une réception dans la semaine à venir avec ses petits soutiens locaux. Qu'il ne connait pas. Et qu'il n'aura pas l'occasion de connaître très longtemps.
      Une fois la première partie achevée. Vous aurez pour rôle de vous glisser jusqu'à leur poste de sécurité principal et de saboter à partir de là toutes les défenses dans lesquelles notre ami pourrait avoir investi dans le but de se protéger. Ainsi que ses moyens de communications. Ensuite, je serais libre de débarquer avec une équipe, et de nettoyer les lieux.
      Il ne put s'empêcher un sourire. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas participé lui-même à un combat direct. Il n'en était pas friand, sauf quand celui-ci était démesurément en sa faveur. Et pour régler son compte à un rival particulièrement irritant.
      Je vous laisse déguster ce verre, puis nous pourrons parler de votre prix. Je mets également une couverture comme invitée et du matériel impérial de contrebande saisit à votre disposition. Étant donné que je ne compte pas signer l'évènement de mon nom, je peux aussi vous laisser le prestige d'avoir réussit cet exploit de A à Z toute seule. Je ne compte pas que ma participation à cette petite escapade se sache aux oreilles de l'Empereur. Je vous laisse y réfléchir. Vous pouvez aussi profiter des quartiers des invités sur mon vaisseau, nous avons une semaine entière pour réaliser l'opération, après quoi, je serai affecté dans un autre système. Si vous désirez saisir l'opportunité de la réception, c'est demain. Je suis entièrement à votre disposition pour toute question. J'affecte aussi deux de mes hommes pour vous guider à travers le vaisseau et vous menez à vos quartiers, si vous désirez rester avec nous quelques jours.


    Il conclut avec un sourire. Cela faisait peut-être beaucoup à intégrer pour la jeune Twi'lek. Après tout, les chasseurs de primes faisaient souvent des choses moins compliqués. Il ne pouvait de toute façon pas se permettre d'utiliser un agent impérial pour cette opération, ou même mort, son identité pourrait révéler l'information cruciale qu'aurait été l'identité de son employeur. La sienne. Personne ne devait savoir qu'il faisait assassiner des dignitaires, ou il lui en cuirait. Il avait confiance. Si la jeune alien ne voulait pas prendre le massacre pour son compte, choix qu'il respecterait, il pouvait alors faire en sorte que tout apparaisse comme un accident. Un incendie ? peut-être ? Ils improviseraient. Pour le moment il était en tête à tête avec une tueuse professionnelle n'ayant pas la discipline d'un soldat. Sans doute valait-il mieux ne pas avoir la tête ailleurs, ou le regard "trop" déplacé. Un peu quand même, c'est toujours flatteur... Et ça fait baisser le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [PV Celyna] Un contrat pas net. Mer 10 Avr - 7:19

Sa première phrase, bien que je la pensais être une phrase d'accroche, faillit me rebuter. Généralement, quand on entendait parler de moi, c'était à l'ombre de ma soeur, la Républicaine. Sauf que dans le cas présent, qu'il m'ait convoqué pour cela était pour le moins déplaisant. Qu'on m'utilise comme un moyen de toucher ma soeur… Et bien, ça avait le mérite de m'agacer. Je reniflais en prenant place devant son bureau, acceptant le verre d'un air soupçonneux, le faisant pencher de droite à gauche sans le boire. Il but le premier, et je reniflais le contenu de la boisson avant d'y tremper les lèvres doucement, par politesse. Si je ne tombais pas raide morte dans les prochains instants, j'en reprendrais éventuellement une gorgée.

Le truc étant que je n'avais pas besoin d'alcool de le sang maintenant, alors que je devais me concentrer sur ce qu'il disait. Les détails de ma mission, parce qu'après tout, j'étais là pour ça. Tiens, tiens, tiens… Un Impérial voulant assassiner un autre Impérial. Ce détail m'amusa un instant, songeuse quant au mode de fonctionnement de ce monde. Se faisaient-ils tous des coups bas ? N'attendaient-ils qu'un instant de relâchement pour planter leur couteau dans la gorge de leur voisin ? Ma vie m'apparaissait soudainement comme bien plus simple et sûre : au moins, je savais que j'étais entourée d'ennemis.

J'allais boire une gorgée du spiritueux lorsqu'il annonça qu'il participerait lui-même à l'action. Quoi ?! S'il s'agissait d'un moyen pour que je baisse mes tarifs, il se mettait le doigt dans l'oeil ! Jusqu'au coude même ! J'allais le couper pour le lui faire remarquer mais je me retins -à grand-peine. Mais je ne cèderais pas sur ce point. Mes tarifs ne baisseraient pas, et surtout pas lorsque mon client avait les moyens de payer. J'attends donc qu'il ait fini, et décide de réfléchir à mes mots. Et avant tout, de réfléchir au boulot. Une maison Impériale devait être bien gardée, et le seul moyen de voir les systèmes de sécurité serait lorsqu'on y serait confronté. Je bus finalement une gorgée de mon verre, appréciant le liquide, avant de reposer le verre, posant ma jambe droite sur mon genou, posant ma tête contre deux doigts pour répondre.

- Très bien. Plusieurs choses : la première, c'est que je ne veux pas mon nom associé publiquement à cette affaire. Je n'est pas tellement envie d'être pourchassée par l'Empire, ce serait mauvais pour mes affaires…


D'autant que si mettre mon nom là-dessus et faire en sorte que les autorités Impériales tentent de m'avoir partout où j'irais plutôt morte que vivante ne m'enchantait guère. Et si c'était une technique pour qu'il n'y au final pas de témoins, alors les Impériaux étaient bien plus retors que je ne le croyais. Je ne me laisserais pas avoir aussi facilement. Tant pis pour la gloire que cela pourrait éventuellement m'apporter.

Dans le milieu, ça ne servirait qu'à attirer l'attention sur mon argent, et dans le domaine public, qui serait forcément au courant si jamais un type lambda de la plèbe l'était, ce serait une catastrophe. L'Empire était en train de gagner, n'en déplaise à ma soeur, et la dernière chose que j'avais envie de faire, c'était de me mettre à dos les prochaines autorités galactiques.

Je ne parvins finalement pas à contenir plus longtemps ma remarque sur mes tarifs, mais décidais sous son regard insistant à ne plus hésiter. Après tout, c'était lui qui avait besoin de moi ici, pas l'inverse, alors j'étais en droit de réclamer ce qu'il me devait...

- Deuxième… Que vous abattiez la cible vous même ne change pas mes tarifs. Voilà, c'était dit ! 120.000 crédits. Voilà. Pour la mission, je prends la réception. Je m'en servirai pour observer et repérer les défenses. Mais comme ils compteront sûrement les invités, je repartirai bien sagement. Et j'entrerai à l'intérieur le plus tôt possible. Voilà mon plan. J'ai quelques questions, toutefois : d'abord, c'est si vous avez la moindre information sur ce qu'il y a à l'intérieur : gardes, système de sécurité, droïd, n'importe quoi. Ensuite, c'est comment ça va se passer pour que j'entre à la réception. Quel genre de matériel vous me prêtez. Comment je fais pour vous contacter à l'intérieur. Et enfin, de comment vous voulez déguiser la mort de votre cher adversaire. Parce que ça, ça va changer ma façon de faire : soit je détruis tout sans faire de chichis, soit vous me demandez un peu plus de soin dans le travail. Ah, oui, et aussi si vous voulez que je tue ses gardes ou que je les laisse en vie. A vous de voir, monsieur l'amiral. Et pas la peine de préparer votre chambre d'amis, je serais partie dès que possible. J'préfère avoir les pieds sur terre.

Et puis, passer la nuit dans un vaisseau, Impérial de surcroît, n'était pas quelque chose que j'aimais faire. Non, non, non. Moi je restais seule, alors les endroits habités par des milliers de types réunis ensemble par le devoir militaire, très peu pour moi ! Les grandes villes, c'était différent : tout le monde se fichait de tout le monde. Mais ici, au moindre faux-pas, tout le monde me tomberait dessus. Et je n'avais pas pour habitude de rester dormir dès le premier soir…


Revenir en haut Aller en bas
Valin Blackbird
Amiral des Forces Impériales
Amiral des Forces Impériales
avatar
Messages : 120
Âge réel : 24

Feuille de personnage
Âge: 33
Armes: Blaster et un détonateur thermique désarmé
Alignement: Neutre
MessageSujet: Re: [PV Celyna] Un contrat pas net. Ven 12 Avr - 2:59

    Il finit son verre tandis que la Twi'lek lui répondait. Elle se révélait un étrange et surprenant mélange de provocation et de force de caractère à la fois. Mais cela le laissait indifférent. Lui qui détestait d'ordinaire à peu près tout le monde. Elle saisit l'occasion de la réception mais préférait ressortir ensuite... très bien, comme elle voulait. Apparemment, elle voulait juste faire son boulot et repartir ensuite, sans histoires. D'ailleurs, pas question de devenir une figure publique. Il allait donc devoir foutre le feu à l'autre crétin et ses sbires pour camoufler ça en accident... bien. D'accord.

      " Vous dites "abattre la cible vous-même". Mais je vous rappelle que votre seul objectif, c'est le poste de contrôle, sécurité et communications. Saboter ces installation est votre seul objectif. Ce qu'il advient du Duc ne vous concerne absolument pas. C'est même l'inverse, en fait, cet individu ne doit pas être tué, ou blessé avant que je ne lui mette la main dessus. C'est une condition non négociable à votre paiement. Pour ce qui est de ses gardes, je m'en moque, ils vont tous mourir de toute façon, par vos mains ou celles de mes hommes. Ceci étant clair...
      Bien, pour ce qui est des défenses intérieures, je n'ai rien à vous donner. Ce lieu m'est hermétiquement fermé, raison pour laquelle je ne peux risquer aucun de mes hommes. D'où mon offre. Ce que je peux vous dire, c'est qu'il m'étonnerait que votre identité soit trop fortement vérifiée à l'entrée. On ne vous demandera probablement que vos papiers. C'est une réception, pas une sortie de prison. Je peux en revanche vous fournir un plan extérieur du bâtiment. Il sera transféré sur l'ordinateur de votre vaisseau, puisque vous ne restez pas parmi nous cette nuit. Vous pourrez décider de votre approche. Pour ce qui est des dégâts collatéraux, je m'en moque, tant que mon homme reste intact.
      Une fois à l'intérieur, je préfère ne pas prendre de risques. Vous porterez un petit émetteur que vous n'activerez qu'une fois votre objectif rempli. Silence radio absolu. Je ne connais pas l'équipement dont dispose le Duc, je préfère ne pas risquer une interception radio. Vous comprenez ?
      Pour l'équipement à votre disposition, il s'agit d'armes confisquées à des pirates morts. Vous y trouverez toutes sortes de blasters modifiés et grenades fabriquées main. Vous pouvez vous servir, mais je ne me porte pas garant de leur efficacité... Vous pouvez prendre ce que vous voulez, je ne peux de toute façon pas m'en servir, et je ne préfère pas.

      Une fois votre rôle accompli, vous serez libre de faire ce que vous voulez. Prêtez main forte à mes troupes, attendre, revenir sur le Crépuscule encaisser votre paiement, prendre un bain chez Leotal... pas trop longtemps ceci dit, car nous allons probablement brûler l'endroit. Vous serez donc payée 120 000 crédits en liquide dés votre retour ici. L'équipement de surplus vous attend dans le hangar, à côté de votre vaisseau. Tout comme votre argent lorsque vous aurez réussi.
      Il poussa un léger soupir. Je parle vraiment trop longtemps... "


    Pour illustrer ses propos, il présenta face à la tueuse un petit écran connecté à une caméra du hangar, on pouvait y voir plusieurs caisses déposées à côté du vaisseau de son invitée, du matériel militaire confisqué s'y trouvait. Il se servit à nouveau et n'en proposa pas d'autre à l'alien, elle n'avait quasiment pas touchée à son verre. Il ne remplit le sien qu'à moitié, au cas où il devrait finir l'autre également. Une boisson comme ça, ça ne se jette pas !
    Elle allait probablement accepter, vu qu'il n'avait même pas négocié le prix. Il passait peut-être pour un pigeon, ne connaissant pas bien les prix dans ce genre de milieu. Peu importe. Il avait déjà placé ses sympathisants où il fallait, et si tout se passait bien ici, il allait gagner bien plus qu'une centaine de milliers de misérables crédits. Il n'avait qu'à espérer que la Twi'lek n'en fasse pas de trop. Si jamais elle ne respectait pas sa part, il pourrait la tuer, au pire. Depuis quand était-il un homme d'honneur ? Son regard remonta jusqu'à celui de son interlocutrice.


      " Vous signez ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Celyna] Un contrat pas net.

Revenir en haut Aller en bas

[PV Celyna] Un contrat pas net.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Kalist VI [Empire]-