Partagez| .

Au cœur du Palais Impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Au cœur du Palais Impérial Mer 22 Aoû - 11:44

BG Général :

La République et l'Empire s'opposent depuis plusieurs mois un bras de fer d'une égalité parfaite, que les Impériaux furent les premiers à briser en prenant d'assaut Coruscant. Les Républicains n'ont toutefois pas baissés les bras pour autant, contre-attaquant leurs ennemis dans leur propre capitale Kuat afin de sauver la Chancelière Valtym qui y était retenue prisonnière. Si les forces Républicaines, menées par le Capitaine Ahsio Nes, bravèrent tous les périls pour arriver jusqu'au bureau de l'Empereur, elles ne furent pas au bout de leurs surprises pour autant. En effet, faisant preuve d'un génie indéniable, Liam D. Kuran avait attiré les Républicains dans un piège, en leur faisant croire que la Chancelière et lui-même se trouvaient sur Kuat alors que ce n'était pas le cas.

Suite à cette terrible découverte, le Capitaine Nes s'empressa de contacter le Grand Maître Yunstar, qui venait de remporter une bataille difficile face aux Impériaux devant les usines d'armement. La Jedi donna immédiatement l'ordre d'évacuer la planète avant de confier au Commandant Chakaëlle la mission de secourir le Capitaine Nes et le Grand Maître Ombrelune. Le mystère de l'emplacement réel de la Chancelière demeurait néanmoins entier.
Ce n'est qu'avec l'aide des services de renseignements Républicains, et notamment de la brillante intervention de l'agent Elila Sydyi, que Maître Yunstar parvint à découvrir où se trouvait la Chancelière et orienta les forces de la Républiques vers leur nouvelle destination : Bastion.

Les Impériaux ne restèrent toutefois pas passifs pendant ce qui n'était rien de moins que l'invasion de leur supposée capitale. Une fois les troupes Républicaines bien implantées sur la planète et pour certaines, sur le point d'arriver dans la salle du trône, le Grand Amiral Reige avait donné l'ordre d'évacuer Kuat, suivant ainsi les directives données au préalable par sa majesté impériale.

La suite de ses ordres fut plus difficile à exécuter puisque le Grand Amiral demeura présent dans le secteur bien après le départ de Maître Yunstar et des troupes du Capitaine Nes. En effet, l'Empereur avait ordonné que rien ne soit laissé derrière eux... ni les installations, ni les chantiers spatiaux. C'est pourquoi une série d'explosions commencèrent à se déclencher, tant au sol qu'au niveau des chantiers. La flotte Républicaine, qui exerçait un blocus autour de la planète, tenta de se replier mais fut prise dans le champ gravitationnel d'une petite flotte impériale, à la tête de laquelle se trouvait le Chimaera.
Reige regarda son vaisseau exploser dans le vide de l'espace, emportant avec lui une majeure partie de la flotte Républicaine qui était stationnée. Avant de quitter le système, il contacta l'Empereur pour l'informer des récents évènements ainsi que de la possibilité que les Républicains soient en route pour Bastion, si l'on en croyait leur vecteur de départ en hyperespace.

Pendant ce temps, des forces Républicaines étaient appelées en renfort, avec à leur tête la Générale de la Chasse Lina Aola'Sinya, ainsi que le Capitaine de l'escadron Spectre Clèbe Arr. Ils furent bientôt rejoints par deux Jedi : le Maître Jedi Aldrian Greystone et la Padawan Elora Yunstar.

Tandis que les Républicains faisaient route vers Bastion, l'Empereur avait également pris soin de contacter ses meilleurs officiers disponibles : le Commandeur des Forces Impériales en personne Gra'an Fel, l'Amiral Valin Blackbird ainsi que la pilote de l'escadron Requiem Natassi Steel.
Les Sith furent également sollicités pour participer à la défense de Bastion : la Guerrière Kira Valyria, qui avait préalablement participé à la capture de la Chancelière sur Coruscant et le Seigneur Sith Belguen Tarja'Lai. Tous deux avaient reçu des ordres stricts : protéger l'Empereur et exterminer tous les Jedi et Républicains qui auraient le malheur de passer à portée de leur sabre laser.

Que ce soit pour sauver le leader de la République, ou protéger le souverain de l'Empire, des milliers de vies seront perdues au cours de ce qui pourrait devenir la plus grande bataille de l'histoire contemporaine, où chaque soldat tombera en accomplissant son devoir.

L'heure n'est plus aux négociations ou aux pourparlers!
Place au combat !!!


BG Individuel :

Dans le bureau de l'Empereur, les choses n'ont guère évoluées. Liam D.Kuran poursuit son observation de la situation malgré le renversement de situation et la découverte de la supercherie. Est-ce encore une ruse machiavélique? Lui seul le sait et la Chancelière demeure sans défense et ne peut aider les hommes venus la secourir... Que lui reste-il? Peut-être gagner du temps...


Ordre des posts : Leelou E.Valtym / Liam D.Kuran
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Sam 3 Nov - 5:53

    Il était pas simple d'avancer dans la capitale de Bastion, toutefois ce n'était pas non-plus trop compliqué puisque Eleanor avait surtout basé son approche sur la discrétion et la tranquillité. Même si elle savait que les Sith présents la repéraient elle avait d'autres idées en tête pour pouvoir contrer tous les problèmes. Elle avait donné des ordres pour que cette fois toutes les cibles soient militaires et non-plus civiles, elle avait donné ordres de viser les bâtiments pour empêcher le déplacement correcte des troupes Impériales, à présent que son plan était en place elle ne voulait plus toucher le moindre civil au court de la bataille, elle avait ordonné que les batteries de mortiers tirs uniquement sur les positions Impériales jusqu'à leur retour qui ne devrait tarder, la Jedi n'ayant aucunement l'intention de s'éterniser avec son groupe de commando dans les couloirs du Palais Impérial.

    Une fois à l'intérieur Eleanor laissa les premiers ordres être donnés par Aldrian pour tâcher de trouver la Chancelière même si elle devait surement se trouver avec l'Empereur et là le combat serait surement inévitable... Elle fit avancer un peu plus le bataillon de commandos dans le palais pour trouver un terminal et une fois celui-ci trouver elle donna l'ordre à l'agent Sydyi de se connecter et de localiser la Chancelière.


    « Trouver le plus rapidement possible la Chancelière, on vous couvre! »

    Elle laissa faire la jeune femme tout en retournant auprès de son groupe de commando, pour le moment la progression n'était pas mauvaise mais il fallait faire vite car dehors le camps de base n'allait probablement pas tenir très longtemps sous un feu nourri des Impériaux surtout que leur Général devait avoir sa fierté un peu touché par le fait que son coup avec les explosifs est échoué. Eleanor souhaitait aller le plus vite possible et s'occuper de la Chancelière poudre pouvoir se replier. D'ailleurs dés que l'agent Sydyi lui eut donné les informations la Jedi les décrypta rapidement et donna les ordres avant de relancer son groupe à l'assaut.

    « Votre but est de ramener la Chancelière et l'évacuer! En cas de Sith laissez les nous! Je vous transmets les coordonnés du lieu où se trouve la Chancelière, si nous sommes séparés essayez de vous y rendre par un chemin détourné! »

    Elle regarda rapidement s'il y avait du monde dans le couloir sortant de la pièce où ils se trouvaient et lança les troupes en avant.

    « En avant! »

    Le groupe avança dans les couloirs du palais, elle savait bien qu'il y allait surement y avoir des soldats Impériaux à les attendre d'ici peu de temps. Ce qui d'ailleurs leur arriva au détour d'un couloir un groupe de plusieurs Impériaux étaient là à les attendre. Elle déploya les hommes directement pour que ceux-ci soient en position et élimine la menace, la Jedi s'adressa alors à Aldrian qui avait surement dû remarqué quelque-chose.

    « Un Sith s'approche de nous, je sens une présence... Retiens le si jamais il nous rejoint! »

    Elle regarda Elora pour lui dire rapidement.

    « Reste avec moi pour l'instant, n'oublie pas que tu devras protéger la Chancelière dés que nous l'aurons sauvé! »

    Eleanor décida qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure pour avancer, elle se propulsa en avant pour se lancer à l'assaut du groupe de soldats qui se trouvaient devant eux. La Jedi espérait ne pas avoir à affronter trop d'adversaire durant leur avancé car pendant ce temps-là l'Empereur pouvait peaufiner quelques détails toutefois elle sentait que l'Empereur avait un coup d'avance sur eux et que quoi qu'il se passerait il allait se passer quelque-chose de grave. Elle entra directement en contact avec les premiers soldats en allant directement planter son sabre-laser dans le corps de l'un d'eux et en exécutant une rotation sur le corps de sa victime pour envoyer son pied dans le visage de trois autres soldats. L'action fit sortir de leur couverture ces trois soldats qui furent tués par les tirs des commandos à couvert. Elle para alors les tirs des soldats tentant de l'atteindre et leur renvoya leur tir de laser de manière assez précise pour que ceux-ci atteigne des points sensibles. Plusieurs Impériaux tombèrent et devant cet assaut elle vit les Républicains charger directement et déborder les soldats Impériaux pour venir les abattre à bout portant ou au corps à corps avec une férocité sans égale.

    Le combat s'acheva par de nombreux corps Impériaux au sol mais aussi Républicain, toutefois le nombre de soldats Impériaux tombés pour le nombre de Républicain était assez déséquilibré dans le sens où les Républicains avaient moins de pertes mais sur un petit bataillon comme celui destiné à sauver la Chancelière les pertes étaient tout de même assez lourdes.


    « Aller on bouge!!! En avant!!!! »

    Le groupe se remit immédiatement en marche, tous les soldats étaient en train de courir arme prêtent à cracher de nouvelles flammes et à déchaîner la mort dans les rangs ennemis. On sentait clairement la tension chez les soldats Républicains qui savait bien où ils se trouvaient et quel homme se trouvait en ces lieux... la présence de l'Empereur rendait même les soldats les plus courageux un peu anxieux, il était évident qu'il émanait de lui une aura sans même qu'il soit dans le couloir. Chaque soldat savait que sa vie était menacée non-pas par un tir de blaster mais surtout par l'Empereur qui pouvait très rapidement vaincre un simple soldat et ça même pour l'élite ça donnait un goût amer dans la bouche.

    La Jedi avait toutefois un autre plan en tête et elle le mettrait en exécution dés qu'elle serait en face de l'Empereur si celui-ci venait à se trouver sur le chemin, elle avait d'ailleurs donné des ordres pour que ce plan soit parfaitement suivi par les soldats, Aldrian, Elora et HK-47.

    Elle sentait de plus en plus la présence de la Chancelière mais aussi celle de l'Empereur, il était évident que la confrontation n'allait pas tarder... Finalement le bataillon arriva sans trop de problèmes dans un niveau qui devait être le niveau carcéral, ici la présence de l'Empereur était clairement décelable. Eleanor fit signe à ses soldats de faire le moins de bruit possible et elle fit signe à l' agent Sydyi d'approcher et elle lui dit à voix basse.


    « Si jamais ça tourne mal je vous confits le commandement du groupe, vous devrez retourner au camps de ravitaillement et faire évacuer tout le monde! »

    Elle ouvrit la porte avec l'aide de la Force et avança la première suivi de ses soldats. L'Empereur était dans cette pièce, elle sentait clairement sa présence. Elle fit signe à ses hommes de rester un peu en arrière alors qu'elle avançait seule dans la salle de détention à la rencontre de leur hôte.

    « Empereur! »

    Eleanor annonça cela en signe d'attention mais aussi de respect envers celui que le groupe avait en face de lui. Malgré le fait que ce soit un ennemi Eleanor respectait l'Empereur malgré le fait qu'elle ne craignait pas de l'affronter et de le tuer si elle devait le faire.




Ordre des posts : Eleanor Yunstar / Liam D.Kuran / Aldrian Greystone / Elila Sydyi / Elora Yunstar

Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Dim 4 Nov - 6:25

Cela faisait un petit moment que Liam sentait sa planète attaquée par diverses bandes organisées de républicains. Finalement, même avec la stratégie du Grand Amiral Reige, une partie de la flotte républicaine avait pu suivre son déplacement et remonter jusqu’à la source : Bastion ! Une imposante planète forteresse mais qui avait un peu perdu de sa splendeur par rapport à Kuat. Pour le moment bien entendu … Dans quelques mois, elle serait de nouveau totalement impénétrable et opérationnelle ! Voilà pourquoi il se fichait tant des bombardements incessants de républicains. Bien au contraire. En détruisant des bâtiments vieillots, cela lui faisait au moins gagner du temps et de l’argent en démolition.

La seule chose qui l’embêtait, c’était qu’il n’avait rien pu tirer de cette chancelière. Même dos au mur, elle avait gardé sa froideur et son côté « je ne plierais pas devant l’ennemi » … C’était assez embêtant mais loin d’être contraignant dans un sens. S’il n’avait pas les informations maintenant, il les aurait plus tard, grâce à ses espions, ses prisonniers ou simplement grâce aux rumeurs. Celui qui ne prenait pas en compte les rumeurs était tout simplement fou. Car certaines rumeurs cachent une part de vérité, aussi infime soit-elle. Voilà pourquoi il avait rapidement délaissé Leelou au profit de choses beaucoup plus importantes comme la situation de la bataille. Les troupes républicaines avançaient plutôt bien et rien ne semblait perturber l’Empereur. Même pas les cris que la chancelière poussait dans la salle derrière lui. Visiblement, ses geôliers n’y allaient pas de main morte. La seule consigne était de ne pas la tuer. Il s’en serait bien occupé lui-même mais l’arrivée des républicains n’étaient pas comprit dans son calcul. Même si ses hommes se battaient, ils avaient pour consigne de ne pas en faire trop. Du moins pour les hauts gradés. Quelques sacrifices humains, qui plus est des clones, ne représentaient qu’un grain de poussières dans l’immensité impériale. Mais quelque chose attira son attention dans les profondeurs du bâtiment. Une perturbation dans la Force se faisait ressentir, puissante mais lumineuse. Au moins deux Jedi se trouvaient dans ce bâtiment, ce qui arracha un soupir à l’Empereur. Pour la première fois depuis longtemps, il allait devoir se déplacer lui-même et faire comprendre à ses ennemis qu’il ne restait presque plus aucun espoir. Il posa une main à sa ceinture et il sentit quelque chose de froid et de métallique. Le jeune homme était paré. Il souffla une nouvelle fois et ferma les yeux, s’isolant parfaitement du monde extérieur. Lentement, il prit une profonde inspiration et la laissa s’échapper tout aussi doucement. Le combat … Depuis combien de temps n’avait-il pas dégainé réellement son sabre laser ? Depuis combien de temps n’avait-il pas pratiqué cet art face à un adversaire assez puissant pour le satisfaire ? Lorsqu’il rouvrit les yeux, ce fut un regard déterminé qui ornait son visage, un regard prêt à accepter son destin. Il était Impérial avant d’être Sith et n’avait donc pas les mêmes prérogatives en matière d’art Sith. Il prônait quelque chose de totalement différent. Quelque chose entre l’art Jedi et l’art Sith. La puissance des Sith et du côté obscur, avec la sagesse des Jedi. Il n’était pas un suicidaire comme les Sith qui recherchaient seulement le plaisir de combattre. Comme les Jedi, il ne brandissait son sabre que pour défendre un idéal : son idéal !

Il finit par se diriger hors des cellules, traversant quelque couloir. Il savait parfaitement où aller car, à chaque pas, il décelait de plus en plus la présence des Jedi présent dans le bâtiment. Et d’ailleurs, de loin, cette présence semblait écraser une autre, plus petite. Ainsi donc, il y avait un troisième Jedi, nettement plus faible que les autres. Affronter autant de manieurs de la Force d’un coup … Une prouesse que même le plus puissant d’entre eux ne pourrait faire sans une préparation préalable. Il finit par arriver dans une salle assez grande. Il n’y avait que deux chemins possibles. Derrière lui, qui menait aux cellules impériales où se trouvait geôliers et chancelière. Et devant lui, là où ses ennemis passeraient forcément au vue de la trajectoire qu’il avait un peu calculée. Ce fut donc les bras croisés qu’il attendit ses invités. Le temps lui parut long et le calme pesant mais cette Force se rapprochait inlassablement. Et bientôt, la porte vola en éclat devant son groupe d’ennemis. Sans sourciller, Liam les dévisagea un par un. Il y avait des soldats, dont certains avala leur salive lorsque son regard se posait sur eux, et comme convenu, trois Jedi. Le Grand Mâitre Eleanor Yunstar en personne, le Maître Aldrian Greystone et une petite fille qui ne lui disait absolument rien. Mais peu importe car le Grand Maître se détacha du lot pour s’avancer vers lui. Elle l’appela par son titre, ce qui n’étonna pas l’Empereur. Généralement, les Jedi respectaient tous leurs adversaires. D’une voix neutre, mais tout de même respectueuse, Liam éleva à son tour la voix :


« Maître Yunstar … »

Il n’avait aucune de ses armes en main. Il ne restait plus qu’à savoir si Eleanor respecterait le code Jedi, à savoir ne pas tuer un adversaire désarmé, ou si elle saisirait l’occasion de couper la tête principale de l’Empire. Mais Liam posa son regard sur la petite Jedi qui se trouvait là. Apparemment, un disciple ou un padawan. Le Grand Maître n’allait tout de même pas montrer le mauvais exemple sous les yeux d’une nouvelle venue dans l’Ordre. Liam finit par reprendre la parole :

« Ce qui s’est passé sur Kuat ne vous a pas suffit visiblement … Combien d’hommes avez-vous perdu lors de cet assaut ? J’ai arrêté de compter au bout d’un certain nombre, c’était trop difficile à suivre … Et vous revoilà, risquant la vie de milliers de soldats … Et pour quoi ? Une simple femme trop stupide pour se protéger elle-même … Si vous la libérez, qu’est-ce qui nous empêchera de retourner sur Coruscant la récupérer ? Faites-vous cela pour … montrer l’exemple aux générations futures ? »

Il désigna la petite Jedi d’un signe de tête avant de reprendre :

« Qui est-elle ? Votre fille ? Ou tout simplement un disciple récupéré parmi les ruines de la guerre ? Me la montrez-vous pour que je me sente triste d’avoir peut-être détruit son village ? Ou voulez-vous l’habituez aux horreurs de la guerre ? »

Son regard se posa sur la petite fille :

« Alors petite ? Es-tu satisfaite de ce qui se passe ici ? As-tu le sentiment d’avoir évoluer mentalement et d’avoir apprit de nouvelles choses ? »

Il n’attendait pas spécialement de réponses et se contenta de continuer en reposant son regard sur Yunstar :

« Ce ne sont que des foutaises ! Votre sens de la justice est décidemment trop inutile. Vous risquez la vie de soldats parce que c’est votre devoir. Vous n’êtes que des chiens tenus en laisse par les Républicains. On vous dit « allez ici », vous devez y aller ! « Défendez ceci », vous le défendez ! Avez-vous apprit à réfléchir par vous-même Maître Yunstar ? Pensez-vous réellement que la République est digne du bien que vous lui accorder ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Mar 13 Nov - 10:54

    La Jedi observa l'Empereur, celui-ci semblait seul en tout cas pour le moment... Toutefois la Jedi conservait une certaine méfiance et ne voyait pas la violence comme une alternative directe à mettre un terme au conflit opposant l'Empire et la République. Pour beaucoup couper la tête pensante revenait à régler tous les problèmes or c'était une erreur, si l'Empereur était tué aujourd'hui un autre prendrait sa place et vu que la Jedi n'avait pas assez de ressources pour envahir la planète elle ne pouvait prendre le risque de tenter l'assaut total. Bien-sûr si le duel s'engageait entre elle et l'Empereur alors elle n'aurait aucune pitié et le détruirait si l'occasion se présentait.

    L'Empereur utilisait un stratagème assez basique pour entamer les choses, des paroles censées semer le doute et faire poser des questions à la Jedi. Elle demeura parfaitement silencieuse mais aussi avec une posture neutre et tranquille. Elle dit par télépathie à sa fille de ne pas répondre à l'Empereur, celui-ci d'ailleurs sortie une phrase à la suite de laquelle HK-47 eut un léger grincement avec son vocabulateur signifiant clairement qu'il s'était retenu de "rire".


    « Ce ne sont que des foutaises ! Votre sens de la justice est décidément trop inutile. Vous risquez la vie de soldats parce que c'est votre devoir. Vous n'êtes que des chiens tenus en laisse par les Républicains. On vous dit « allez ici », vous devez y aller ! « Défendez ceci », vous le défendez ! Avez-vous apprit à réfléchir par vous-même Maître Yunstar ? Pensez-vous réellement que la République est digne du bien que vous lui accorder ? »

    « Ne me sortez pas un discours périmé depuis plus de cent ans! Ne tentez pas de faire passer la République pour ce qu'est l'Empire! »

    La Jedi n'était pas du genre à tourner autour du pot pour dire les choses, elle savait bien comment marchait l'Empire et même si l'homme qu'elle avait devant elle avait une vision légèrement différente de ses prédécesseurs l'Empire ne demeurait pas moins un endroit où s'exprimer était chose pénible et où la liberté allait à ceux qui marchait sur les autres. De plus depuis des siècles les Sith disaient que les Jedi utilisaient leurs apprentis comme des pions mais quand on observait bien les Sith et uniquement eux agissaient de cette manière. Les Impériaux se disaient invincibles mais leur vie ne tenait qu'à un fil, tant qu'ils obéissaient ils vivaient, dans le cas contraire ils mourraient automatiquement... Le jour où la République agirait de cette manière il y aurait du soucis à se faire, bien-sûr elle n'était pas toute blanche non-plus, mais au moins elle n'était pas un régime raciste et destructeur... C'était dans cet esprit qu'elle était représentée aujourd'hui : puissante et prête à faire ce qu'il faut pour repousser l'agresseur.

    « Cette Guerre nous ne l'avons pas voulu, vous nous l'avez déclaré, à nous d'y répondre! Quoi que vous disiez je me fis à mon seul jugement pour décider ce qui doit être fait où non! »

    Eleanor suivait les enseignements de Revan en son temps et plus récemment de Yoda, le premier était un génie militaire qui n'avait jamais crains de faire ce qui était juste devant l'ennemi, malgré son passage chez les Sith il était resté un héros Républicain, Yoda avait plus été un sage mais aussi un Maître qui n'avait jamais craint de dire "non" et de se fier qu'à son jugement pour réaliser ses obligations.

    « Quelles sont vos conditions pour régler ce conflit pacifiquement? »

    Eleanor ne souhaitait pas affronter l'Empereur obligatoirement, elle préférait proposer une autre voie qui, dans le cas présent, était envisageable. Elle avait prévu que le camps monté tienne le coup et selon les données de son droïde pour le moment il n'y avait rien à signaler de leur côté. Le groupe commando avait donc encore un peu de temps, au moins suffisamment pour régler pacifiquement ce conflit. De plus si l'Empereur avait attendu si longtemps ce n'était surement pas pour les beaux yeux de la Chancelière mais parce qu'il attendait quelque-chose...

    « À moins que vous préfériez une autre manière de négocier! »

    La Jedi joua carte sur table pour montrer qu'elle envisageait le pacifisme mais aussi le combat, la Jedi ne craignait pas cela et devant l'imminence du moment elle ne pouvait se permettre de laisser l'Empereur s'éterniser sur le sujet... D'ailleurs s'il le faisait c'est qu'il était un bien piètre stratège.

    Les soldats restaient légèrement en retrait, devant eux se trouvait HK-47 qui, malgré son attitude neutre, avait surement dû verrouiller l'Empereur et si la traitrise d'attaquer Elora il lui enverrait un petit cadeau qui l'empêcherait de se regarder dans une glace durant toute sa vie... De toute manière le droïde était légèrement avancé par rapport à Elora ce qui lui permettait d'encaisser l'attaque si attaque il y avait, rien de tel pour se mettre en bouche avant un chaos complet entre l'Empereur et HK-47 si Eleanor lui donnait l'autorisation.

    Cette dernière avait terminé de parler, à présent elle laissait l'Empereur décider de la suite entre le combat ou donner directement ses conditions... Dans les deux cas elle se doutait que l'Empereur réservait probablement encore quelques subtilités ou fourberies... La Jedi prenait cet adversaire très au sérieux et malgré son apparence bien jeune, environ 25ans ou légèrement plus à l'estimation de la Jedi, il montrait clairement que le sous-estimer était une erreur aussi grossière que se promener avec de la viande dans la tanière d'un Rancor affamé.




    HJ : dsl pour la piètre qualité
Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Mar 27 Nov - 7:29

Ainsi, il n’était pas permit de comparer l’Empire et la République … Pourtant, les deux camps défendaient leurs idéaux et imposaient leurs idées. Seule la manière était différente. L’Empire imposait ses décisions pour plus de stabilité, d’ordre et de discipline. La République, quant à elle, s’empêtrait dans des décisions sénatoriales qui prenaient des siècles à se mettre en place pour aboutir la plupart du temps à quelque chose de chaotique. En effet, certains endroits de la galaxie n’étaient pas toujours d’accord avec les décisions de la République ce qui entraînait encore et toujours des conflits … La méthode impériale était la clé d’une galaxie opprimée, certes, mais en ordre, ou toutes les nations auraient le privilège d’obtenir des droits et des privilèges en échange de services rendus. L’appât du gain … De plus en plus de systèmes se ralliaient à la cause de l’Empire naturellement et sans force de combat. Le chantage et la persuasion étaient des armes parfois bien plus convaincantes que la force des armes. L’armée n’était là qu’en cas d’extrême urgence dirons-nous … Liam prenait toujours du temps d’entrer dans des pourparlers avec ses adversaires. Contre chaque adversaire, il prenait le temps d’organiser des rencontres afin de parvenir à un accord qui, bien entendu, avantage plus l’Empire que ses opposants. Seule la République n’était pas rentrée dans son « petit jeu ». Car la République était tout simplement trop fière pour parvenir à un consensus qui aboutirait à quelque chose de concret. Et, dans ce cas de figure, Liam appliquait une stratégie direct et digne de l’Empire : la suppression !

Concernant les Jedi, Liam ne voyait aucun inconvénient à entrer dans des pourparlers afin de les éloigner du champ de bataille entre la République et l’Empire. Seulement, leurs fiertés et leurs besoins de défendre la galaxie les enfermaient dans une bulle à l’abri de toutes informations extérieures. Et du coup, ils n’en étaient que plus pitoyables. Un camp qui ne peut pas s’adapter à son ennemi et qui ne peut pas négocier avec lui est condamné à décliner sans cesse jusqu’à la disparition… Mais voilà que Yunstar proposait de régler cette solution de manière pacifique. Enfin, si le jeune homme était d’accord. Pourquoi pas après tout … La seule chose qui le dérangeait actuellement, c’était la présence des forces ennemies sur sa planète. Donc autant les faire déguerpir au plus vite… Tout doucement, il prit la parole :


« Et bien c’est très simple … Vous voulez la chancelière et moi, je veux ma tranquillité … Mais nous avons chacun un problème de taille … »

Son regard se posa sur les hommes de Yunstar qui l’accompagnait. Chacun d’eux était sur ses gardes, sauf les Jedi qui pouvaient sentir le danger arriver. En gardant toujours le même timbre de voix, il reprit :

« Ne risquez-vous pas de passer pour une incompétente en vous retirant avec la chancelière sans me capturer ? »

Il mit ses mains derrière son dos et ferma lentement les yeux :

« Quant à moi, je passerais pour un faible si je vous rendais la chancelière aussi facilement … Alors voilà ce que je propose… »

Il claqua des doigts et des bruits de pas se firent entendre derrière lui. Au bout de quelques secondes, la chancelière apparut encadrée par deux soldats, les mains attachées. Les deux soldats placèrent la chancelière aux côtés de l’Empereur et, à première vue, cela ressemblait à un banal échange sans que le jeune homme ait annoncé son prix. Puis, sans prévenir, il attira un de ses sabres dans sa main et trancha d’un geste rapide la tête de la chancelière qui tomba aux pieds des soldats, presque aussi terrifiés que les soldats Républicains. Le corps inerte de la chancelière tomba lourdement au sol tandis que l’Empereur ramenait sa lame devant son visage, la lueur rouge du sabre se reflétant dans ses yeux :

« Je réglé mon problème … Ainsi, je resterais aux yeux de mes hommes quelqu’un de sérieux et motivé dans ses actes et qui va au bout de ses engagements … Ferez-vous de même Maitre Yunstar ? Ou partirez-vous vu que vous n’avez plus rien à sauver ? »

Son regard se posa sur la petite Jedi qui avait assisté à toute la scène. L’horreur de la guerre était ce qu’elle était et Liam en avait montré un très bon exemple … Il fit tournoyer son sabre laser entre sa main, lame toujours activée en attendant une perte de contrôle de Maitre Yunstar.



[H.J : Désolé du retard Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Jeu 6 Déc - 9:23

    La Jedi demeurait tranquille, l'Empereur avait surement un plan B dans sa tête mais elle-aussi avait des ressources sous la main qu'elle n'hésiterait pas à utiliser si le besoin se faisait sentir. Il demandait la paix sur sa planète en échange de la Chancelière, cet homme avait un cran de retard dans ce qu'il venait de dire mais Eleanor ne prit pas note en tout cas pas pour l'action suivante...

    La Jedi restait tranquille mais elle sentit lors des deux autres fois où l'Empereur prenait la parole qu'il allait se passer quelque-chose... Elle ne dit rien à la légère raillerie que l'Empereur tenta de lui envoyer, elle resta camper sur ses positions laissant les paroles de son adversaire ricocher sur elle telle des gouttes de pluie. La Jedi savait que la proposition qu'il faisait était trop facile pour être honnête, il était vraiment risible de voir les Impériaux se vanter d'être courageux alors qu'ils se cachaient derrière la fourberie pour arriver à leurs fins... La lâcheté était le maître mot chez eux et les Impériaux qui faisaient preuves de courage et d'honneur était devenu ce qu'on peut nommer "une espèce disparue".

    L'action se déroula très vite et la Chancelière fut décapitée sans qu'un seul des Républicains ne puisse réagir alors que tous les soldats levèrent leurs armes pour arroser l'Empereur ils stoppèrent tous devant la Jedi qui leva son poing vers le haut pour leur dire de ne pas attaquer. La Jedi n'avait montré ni tristesse, ni colère, ni même une quelconque émotion devant la mort de la Chancelière bien que tué d'une manière horrible et lâche.


    « Quelqu'un de sérieux et motivé tout en étant lâche! »

    Elle fit signe à son escouade que le replie était à présent la marche à suivre.

    « Mes hommes vont partir, mais moi pas tant que j'aurais mon mot à dire! »

    Elle laissa la Force sourdre en elle et envoya une Vague de Force à l'Empereur et sauta en avant effectuant plusieurs rotations en l'air pour atterrir près des gardes de ce dernier et les éliminer en une seconde. Elle regarda alors l'Empereur et ajouta pour conclure le discours :

    « Ton règne touche aujourd'hui à sa fin et il était grand temps! »

    Les hommes de l'escouade Républicaine récupérèrent le corps de la Chancelière et quittèrent la salle en tirant sur tous les Impériaux qui bougeaient, la soif de sang que leur avait donné l'Empereur en tuant leur chef politique leur donnait envie de massacrer chaque Impériale à mains nues, les tirs fusaient de partout et les cris des soldats Républicains qui éliminaient leur ennemi couvrait presque le boucan des tirs.

    De son côté Eleanor était restée avec l'Empereur et cette fois elle avait dégainer sa lame, avoir confiance en son ennemi c'est s'assurer de mourir et dans cet esprit la Jedi allait couvrir la retraite de ses hommes mais également tenter d'éliminer la tête pensante de l'Empire, elle savait que la lutte pour prendre sa suite s'en suivrait et que la République pourrait contre-attaquer et comme l'avait fait Revan ou Yoda en leurs temps elle ne craignait pas de dire clairement son intention d'éliminer la menace que représentait son adversaire.

    Les deux adversaires restaient pour le moment en phase d'observation, la Jedi restait parfaitement calme et le visage impassible, contre l'Empereur elle savait qu'utiliser le Tràkata n'était pas une solution pour débuter l'affrontement, elle préférait de loin commencer directement dans le vif du sujet. Sa lame verte fit son apparition et le combat débuta. La Jedi se lança vers son adversaire attaquant directement avec série de coups en Ataru, elle usait de la technique dans sa forme la plus pure en bondissant dans tous les sens, bougeant sans arrêts, attaquant de tous les côtés et de toutes les manières que ce soit de pointe, tranchant, feintes, coups de pieds... L'Empereur se révélait être un excellent bretteur et la vitesse du combat était assez ahurissante, seul deux Maîtres dans l'art de la Force pouvaient suivre un tel rythme entre l'Empereur qui usait de ses lames lui-aussi à grande vitesse contre la Jedi qui usait de l'Ataru à 100%.

    La Jedi n'avait pas de coups prédéfinis d'avance, la Technique Ataru lui permettait d'attaquer de tous les côtés sans avoir d'enchaînement qu'au final un adversaire intelligent et observateur pourrait déceler et au final contrer plus simplement. Bien que son style soit énormément porté sur l'offensive la Jedi passait de temps en temps en défensif toujours en utilisant la Forme IV pour parer les actions de son adversaire tout en se permettant des contre-attaques, des feintes et des esquives lui permettant de repartir immédiatement dans un déluge de frappes puissantes et meurtrières.

    Eleanor utilisait à la fois sa solide constitution mais aussi d'autres techniques qu'elle connaissait pour maintenir un rythme extrêmement soutenu, l'Ataru pouvant être dangereux pour un pratiquant non-endurant. Le duel était désormais bien engagé et la Jedi utilisait, en même temps que son sabre, son environnement pour prendre appuis et lancer des assauts divers et variés, les murs ainsi que les autres structures de la pièce étaient des appuis potentiels et pour se donner elle-même des angles d'attaques plus dangereux elle usait de la Force pour les faire léviter et ainsi se lancer sur eux pour mieux revenir sur son adversaire sous un angle différent et réattaquer.

Revenir en haut Aller en bas
Liam D. Kuran

avatar
Messages : 232
Âge réel : 28

Feuille de personnage
Âge:
Armes: Deux sabres lasers à lames rouges
Alignement: Obscur
MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Ven 28 Déc - 8:51

Visiblement, la formation des Jedi était très sérieuse. Lorsque Liam exécuta la chancelière, pas un seul de ces êtres ne sourcilla. Quel calme … Quelle maîtrise de soi … Alors que l’armée républicaine s’apprêtait à tirer à tout va sur l’Empereur, ce qui n’aurait eu pour seule conséquence, entre parenthèse, d’accroître le nombre de morts de leur côté, les Jedi restèrent calmes, prenant presque cette exécution comme une obligation, quelque chose qui devait forcément arriver pendant cette rencontre. Et c’est cette même maîtrise qui permit au Maître Yunstar de stopper ses troupes et de les empêcher de mourir inutilement … Le regard de Liam se posa sur le corps inerte de la chancelière. Quel gâchis … Si elle avait su se montrer plus raisonnable, elle pourrait encore profiter des bienfaits de la vie, sous une influence impériale. Elle se serait évitée bien du tracas. De toutes les manières, il était clair que cette guerre allait inévitablement basculer en faveur des Impériaux à la suite de leurs plusieurs coups d’éclat. Que Liam meure ici ou non, la République aurait bien du mal à se relever de cet échec. Le jeune homme, lui, avait tout prévu. S’il mourrait, bon nombre de personnes fidèles à ses convictions reprendraient le flambeau et continueraient sa conquête. L’Empire des Kuran se prolongerait bien après son existence, dirigé par des personnes préalablement sélectionnées. Jamais la République ne l’emporterait … Mais bon, mourir n’était pas dans ses priorités. Il avait encore plein de coups dans sa manche, histoire de plonger un peu plus la République dans le néant et de faire de l’Empire, une puissance adoptée par tous, sur qui on peut se reposer et dont la puissance de frappe assurerait une certaine stabilité et une sécurité aux planètes qui le méritent. Et un immense pas en avant venait d’être fait. Après leur totale incapacité à ramener la chancelière en vie, qui ferait confiance aux Jedi pour protéger leurs vies ? Devant la peur de mourir, même les plus purs, les plus innocents des hommes vendent leur âme au diable. Et avec toutes ses manœuvres, Liam collecterait un paquet d’âmes d’ici quelques mois …

Voilà que finalement, Maître Yunstar se décida à intervenir. Alors que l’Empereur détacha son regard de la chancelière, il sentit la Force converger autour de la Jedi et bientôt, une force invisible le repoussa vers l’arrière si violemment qu’il lâcha son arme. L’Empereur eu quelque mal à se réceptionner, s’obligeant à poser une main au sol pour ne pas trébucher, son sabre laser roulant sur le sol. Il regarda les troupes républicaines se replier en prenant soin d’emporter le corps de la chancelière. Ils avaient raison … Autant la montrer au grand public pour qu’ils comprennent que l’Empire était plus puissant. Une pensée amusante lui vint à l’esprit. Il se demandait ce qu’ils allaient faire de sa tête … Peut être l’accrocher au Sénat pour motiver les troupes dans leur combat contre le tyrannique Empereur. Dans un soupir, il utilisa la Force pour faire venir sa lame vers lui et l’activa tout en se relevant. Il observa Eleanor, sans bouger et sans sourciller. Le combat ne serait pas facile, surtout contre un tel adversaire mais l’était d’esprit d’Eleanor n’était actuellement pas le bon. Elle était aveuglée par son désir de tuer l’Empereur, de régler au plus vite ce problème. Même si couvrir ses hommes étaient une priorité, elle serait prête à donner sa vie pour pouvoir le tuer, lui, sa Némésis. Et avec ce genre de pensées, elle ne pourrait pas gagner ce combat. Tout doucement, Liam laissa échapper quelques mots, comme s’il se les adressait :


« Une seule lame suffira pour le moment … »

Il fit tournoyer sa lame devant lui d’une manière assez experte, signe de son entraînement chez les Sith. De cette façon, il montrait que, même s’il maîtrisait parfaitement le côté obscur et la Force, il n’était pas non plus un bleu dans l’art de manier le sabre. Après tout, certains Jedi ou Sith excellent dans l’art d’utiliser la Force afin de pallier leur faiblesse aux lasers et inversement. Lui avait su s’adapter aux deux arts, très certainement comme son adversaire. Et rapidement, ses soupçons se confirmèrent. La Jedi fonça sur lui et commença à asséner plusieurs coups de tous les côtés que l’Empereur avait bien du mal à parer avec une seule lame. Rapidement, et de sa main libre, il fit venir à lui sa deuxième lame afin d’avoir une meilleure défense face aux attaques répétées et rapides de la jeune femme. Elle était vraiment excellente et ce n’était pas bon. L’Empereur était uniquement en défense, sans trouver une seule faille afin de riposter. A cette allure-là, ce serait elle, la première à trouver une faille dans la défense quasi-parfaite de l’Empereur. Liam prit toutefois son temps pour réfléchir malgré la situation. C’était quelque chose d’enviable. Garder une telle concentration et penser à autre chose tout en parant les coups brutaux de son ennemie. Heureusement, Liam avait le surnombre au niveau de ses lames. Après tout, le jeune homme était un adepte du Jar’Kai. Parer avec l’un et attaquer avec l’autre … Liam trouverait rapidement une parade pour reprendre le dessus. Et c’est ce qu’il fit rapidement !

Profitant d’un coup droit de son adversaire, Liam para et absorba la puissance du coup avec sa lame droite et tenta immédiatement une contre attaque avec sa lame gauche. Malheureusement, la Jedi esquiva mais s’éloigna, permettant à l’Empereur de retrouver un peu de répit. Mais cette fois, c’était lui qui allait mener la danse. Plus question d’encaisser sans rien dire. Profitant de la distance qui les séparait, Liam fit tournoyer sa lame gauche entre ses doigts et envoyer son sabre toujours actif vers Eleanor. Le sabre tournoya dangereusement en direction de la Jedi tandis que Liam s’approchait rapidement de son adversaire. Seulement, d’un geste habile, et avant que son sabre n’atteigne son ennemie, Liam fit revenir sa lame à lui grâce à l’attraction de Force et frappa son adversaire avec la puissance de ses deux lames, d’un coup sur le flanc gauche. Maître Yunstar capta sans mal cette attaque, la parant avec son propre sabre mais la puissance du coup associée aux deux lames la fit reculer sous l’impact. Liam se redressa et souffla un peu. Le Jar’Kai demandait beaucoup d’effort et de concentration. Faire une petite pause de la sorte n’était pas plus mal :


« On peut dire que vous vous en sortez plutôt bien … Malheureusement, votre garde présente quelques faiblesses que vous devriez combler. Il est encore temps pour vous se vous enfuir, si vous n’avez pas le cran et le courage de mourir ici … Il ne faudra que quelques minutes pour que les renforts arrivent. Vous vous dirigez inexorablement vers la mort en continuant ainsi … »

Certainement une de ses techniques favorites. Une technique qu’il avait apprit auprès de son ancien Maître. Il l’adorait et aimait l’utiliser à chaque fois. Le Dun Möch était particulièrement efficace sur les faibles d’esprits. Déstabiliser son adversaire, montrer sa supériorité … C’était cela, le propre d’un Sith. Liam aimait particulièrement cette technique pour la fourberie qu’elle représentait. Achever son adversaire psychologiquement, c’était tellement mieux que de le tuer tout simplement. Liam rangea sa lame gauche, celle qu’il utilisait pour l’attaque et profita une nouvelle fois de la distance pour envoyer des éclairs de Force vers son adversaire qui les capta sans problème L’Empereur envoya plusieurs salves vers son adversaire. Il avait d’autres techniques en réserves mais pourquoi tout dévoiler maintenant. Gagner du temps suffisait largement pour garantir sa victoire. Et si Eleanor Yunstar ne sortait pas vite de ces salves de plus en plus longues, toute chance de fuite serait inutile … et toutes chances de contre attaque aussi …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial Dim 30 Déc - 3:16

L'Empereur s'avéra être un adversaire redoutable, Eleanor l'avait prévu quand elle avait engagé le combat face à lui et elle s'attendait à tomber sur un duelliste accomplit, toutefois elle sentait en lui qu'il n'y avait pas la formation habituel Sith, il y manquait quelque-chose... Pour le moment elle demeurait concentrée et très axé sur l'attaque, la Forme IV étant la plus agressive des techniques de combat, d'ailleurs l'Empereur changea rapidement de stratégie pour passer en Forme X avec deux sabres. Cela était peu courant, la plupart des Sith préférant soit un seul sabre ou alors l'usage du double sabre. Eleanor ne changea pourtant en rien sa technique car elle avait suivi sous la tutelle de son ancien Maître la manière de contrer un adversaire usant de plusieurs sabres à la fois.

L'Empereur parvint néanmoins à la faire recule durant quelques instants et l'obligea à passer en défense, cette tactique fit sourire intérieurement la Jedi qui voyait en cela la première erreur de son adversaire, en ça elle vit que l'Empereur était avant tout un Impérial avant d'être manipulateur de la Force sinon il ne se serait pas laissé avoir par une telle chose... Elle fit entièrement fi de ce qu'avait dit son adversaire, l'utilisation du Dun Möch étant assez simple à repérer pour un Jedi d'expérience. La Jedi se redressa simplement gardant un visage et un esprit aussi calme qu'impénétrable, elle para les salves successives d'Éclair de son adversaire puis elle décida que le temps était venu de retourner sa tactique contre lui. Elle rengaina son sabre et para la salve d'Éclair avec ses mains les renvoyant dans toutes les directions, faisant cela elle avança tranquillement vers l'Empereur, entre une salve d'Éclair elle l'esquiva en sautant en l'air et via un salto elle se retrouva devant l'Empereur qui tenta de la tailladé, elle contra le coup en se positionnant sur une jambe elle bloqua l'attaque venant de la droite de l'Empereur en lui envoyant son talon au niveau du poignet et l'autre coup elle le bloqua en saisissant avec sa main l'autre poignet de son adversaire.

Malgré cette action risquée et la proximité qu'elle avait avec son adversaire elle ne comptait pas prendre racine là et elle usa de la Force pour se propulser via son pied au sol, elle sauta en l'air en tournoyant sur elle-même pour se retrouver dans le dos de son adversaire légèrement déstabilisé. Elle ramena, via la Force, son sabre dans sa main et elle para la riposte de son adversaire, celui-ci était méticuleux dans ses attaques et durant le nouvel échange de coups elle passa en Forme II pour s'assurer une meilleure défense qu'elle ne pouvait avoir en Ataru. Elle laissa l'Empereur mener le combat restant volontairement en défense pour l'amener là où elle le désirait.

Durant plusieurs minutes le combat fit rage aucun des deux ne parvenant à percer la défense de son adversaire, les coups pleuvaient des deux côtés et jamais l'un d'eux ne toucha l'autre, Eleanor profita néanmoins du léger inconvénient qu'avait son adversaire en ayant deux sabres pour placer des coups de Force via sa main libre. La Jedi usa également du Tràkata face à son adversaire et parvint à lui asséner un coup de pied rotatif dans la figure, la réponse de l'Empereur ne se fit pas attendre et la Jedi se prit des Éclairs dans le torse ce qui la fit reculer. Faisant fi de la douleur elle poursuivie le combat et bientôt les deux combattants furent à côté d'une grande baie vitrée qui explosa en milles morceaux au contact des lasers quand ceux-ci entrèrent en contact avec elle. La Jedi repassa alors en Ataru pour poursuivre son assaut mais l'Empereur parvint à la bloquer à un moment entre lui et le vide. Eleanor n'était pas stupide et elle profita du coup pour effectuer un salto arrière, amplifier grâce à la Force, qui fit atterrir ses talons dans la mâchoire de son adversaire, la violence du coup fit basculer son adversaire en arrière la mâchoire brisée. L'Empereur ayant lassé échappé un sabre dans chute profita de sa main libre pour pousser la Jedi dans le vide via un nouvel Éclair de Force.


La Jedi n'ayant pas eu le temps de parer l'attaque rengaina immédiatement son arme et la raccrocha rapidement à sa ceinture, la chute commença alors. Elle se retourna dans les airs pour voir où elle chutait. Elle usait de la Force pour tenter de détruire les obstacles devant elle mais elle se prit à plusieurs reprises des passerelles ou des bords de balcons en béton. Elle encaissa les coups du mieux qu'elle pût avant de voir sa porte de salue. Elle utilisa son câble qui se trouvait dans sa ceinture pour envoyer le petit grappin sur une sorte antenne, celui-ci s'enroula autour et cela stoppa la Jedi qui réussi à tomber beaucoup moins vite sur le sol en dessous d'elle. Le choc fut néanmoins assez violent et cela lui brisa deux côtes et lui tordit la cheville gauche. Elle laissa la Force la soutenir et l'aider à encaisser la douleur, l'adrénaline aidait en même temps ce qui lui permit de se relever et tout en rangeant sommairement son grappin dans sa ceinture elle quitta la zone le plus vite possible.

Dans son état elle ne pouvait pas poursuivre le combat contre l'Empereur ou même contre un bataillon Sith sans se faire tuer rapidement, elle pressa son comlink pour signaler sa position. Une explosion se fit alors entendre, Elora avait donc bien fait son travail et HK-47 avait exécuté son ordre en faisant sauter les explosifs à l'intérieur du Palais. Cette action empêcherait les Impériaux de suivre de trop prêt le groupe évacuant la Chancelière et ainsi ils auraient le temps de rejoindre le camp de ravitaillement. La Jedi se concentra suffisamment pour faire naître la Force en elle et ainsi elle parvint à sentir le groupe de commando qui s'enfuyait à vitesse réduite. Faisant fi de toute douleur elle utilisa la Force pour accélérer, elle dût à de nombreuses reprises faire preuve de discrétion pour éviter les patrouilles Impériales qui couraient vers le Palais pour s'enquérir de la vie de l'Empereur et aussi pour éteindre le bâtiment en flamme. Dans cette cohue elle parvint à rejoindre une des ruelles qu'elle avait mémorisé et ainsi rejoindre le groupe de commando juste avant que celui-ci n'atteigne les lignes Impériales qui tentaient toujours de faire la différence avec le camp Républicain.

L'un des soldats du groupe tira une fusée verte dans le ciel, la réaction ne se fit pas attendre et les mortiers Républicains, toujours placés en arrière, firent entendre leurs voix. Les tirs tombèrent sur les Impériaux avec précision et c'est alors que le groupe de soldats sortit de sa cachette pour éliminer les quelques Impériaux les empêchant de passer, Eleanor préféra user de la Force pour les aider et laisser à son droïde le soin d'éliminer les cibles à distance. Après une minute de labeur le groupe eu enfin atteint le camp de ravitaillement qui souffrait de plus en plus, de nombreux soldats étaient morts et de nombreux autres étaient blessés.


« On évacue!!! »

Le commandant du camp ne fit pas attendre sa réponse, les armes à feu se turent et laissèrent place aux tirs de mortiers. Les Républicains profitèrent du moment pour reculer prudemment et enfin sortir de cette maudite ville. HK-47 restait légèrement en arrière, bouclier activé pour assurer qu'aucun ennemi était trop proche des survivants et également pour activer la même surprise qu'avait fait les Impériaux au début du combat. Les restes du camps avaient été piégé via des explosifs et de mitrailles, une technique assez ancienne mais toujours efficace. Alors que les Impériaux chargeaient HK-47 pressa le bouton d'activation qui fit voler en éclats tout ce qui se trouvait à porter des explosifs, les éclats de métal volèrent dans tous les sens déchiquetant les Impériaux qui pour la plupart n'auraient que des blessures légères crasse à leur armure, pour certain par contre ils mourraient avant que le combat soit fini.

Les mortiers Républicains firent silence à leur tour et le groupe se retira complètement du champ de bataille, le transport d'évacuation était prêt au départ et tut les soldats y grimpèrent pour finalement s'enfuir dans l'espace. À présent il fallait passer la flotte Impériale qui avait sérieusement malmené la flotte Républicaine, Eleanor préféra donner directement l'ordre de retraite via le système de communication. L'Amiral transmis l'ordre et tous les vaisseaux se placèrent en position de retraite toute leur puissance sur les écrans de protections. Le transport des commandos parvint à atteindre le hangar du vaisseau Amiral et à s'y poser.

Eleanor sortie directement et rejoignit la passerelle alors qu'un nouveau vaisseau Républicain explosait, la première frégate passa en hyperespace suivit des autres vaisseau qui avait terminé de rembarquer les chasseurs.


« Quitter l'espace Impériale Amiral! »

Une fois passé en hyperespace et la flotte hors de danger les soldats furent assez soulagés, le combat avait été rude et de nombreuses vies avaient été perdues dans les deux camps.

« Direction Coruscant! Que les blessés soient soignés au plus vite! »

La Jedi quitta la passerelle et se rendit auprès de ses soldats qui pour la plupart avait survécu, les soldats du camp de ravitaillement avaient perdu près de 80% de leur effectifs mais avaient rempli leur mission, ils furent soignés et mit dans des lieux de repos. Maître Greystone et Elora n'avaient quasiment rien eu ce qui était un excellent point. Eleanor laissa un droïde médical la soigner, grâce à la Force elle pourrait accélérer le processus et ainsi être de retour à 100% très rapidement.

« Déclaration : voici le rapport des pertes de la bataille Maître! »


« Je t'écoute. »

« Énumération : Sur les soldats au sol sur 600 soldats seulement 89 soldats sont de retour soit même pas 15% de nos effectifs. La plupart étant nos snipers et nos artilleurs, la plupart de nos soldats lourds et légers sont décédés lors de la défense du camp.
Côté spatial nous déclarons la perte de deux croiseurs Scythe, quatre frégates ShaShore ainsi que deux frégates Sabertooth également de très nombreuses pertes sont à déclarer côté chasseurs et pilotes, la liste sera effectuée par les officiers et remit au conseil militaire ainsi qu'au Sénat pour que les familles soient mises au courant et que les procédures soient appliquées.
»


La Jedi acquiesça alors que le droïde médicale terminait son bandage à la cheville.

« C'est une victoire moyenne si on prend en considération tout ce qui est arrivé aujourd'hui. »

« Conclusion : Effectivement Maître! Les Impériaux ont aussi perdu énormément de soldats et de matériel, plusieurs vaisseaux ont aussi été détruits et d'une manière générale le combat au sol est une raclé cuisante pour les généraux Impériaux qui avec plusieurs milliers de soldats n'ont pas réussi à venir à bout du camp. Toutefois je me permets de vous dire que la Force était avec nous car selon mes calculs si nous étions arrivés une dizaine de minutes plus tard le camp aurait surement été submergé et anéanti.
La perte de la Chancelière est une donnée que j'ai appliquée à mes calculs et selon moi elle demeure l'unique point qui fait basculer cette victoire écrasante en victoire moyenne, nous avons prouvé aux Impériaux que nous n'avons pas peur d'eux et ça m'a fait le plus grand bien d'éliminer ces sacs à viandes juste bon à se plaindre.
»


« Ils ont fait ce qu'ils croyaient être juste on peut pas en demander plus que ça!
Qu'un message soit envoyé à toutes les planètes pour signaler l'état d'alerte et qu'elles se tiennent prête à d'éventuel attaques, le Sénat devra être réuni en session extraordinaire pour que l'Amiral et moi-même puissions faire le rapport du combat.
»


« Affirmation : Bien Maître! Avant d'y aller je préfère vous dire que selon mes calculs les Impériaux n'en resteront pas là et je les vois déjà en train de dire que la République a fait le mal et leur discours à deux crédits. Si nous devons réagir c'est maintenant. »


Le droïde quitta la pièce et la Jedi se leva pour laisser le droïde médical aller s'occuper d'autres patients, elle alla voir Elora et Aldrian pour s'enquérir de leur santé et durant sa conversation elle fut informée que son message avait été envoyé et que le Sénat avait été prévenu, dés leur arrivée une session serait tenue en présence de tous les sénateurs, les chefs militaires et les Jedi stationnés sur Coruscant. La Guerre était bien lancée et Eleanor pensa à faire un petit voyage sur Tython pour voir deux ou trois choses, le temps n'était plus aux discussions mais à l'action.




Mission terminée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Au cœur du Palais Impérial

Revenir en haut Aller en bas

Au cœur du Palais Impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Destiny :: Bastion [Empire] :: Mini-Event [Sauvetage Inespéré II]-